La pro-chain

"pro-chain", ce n'est pas une tendance, ni un tag de tendance, c'est un concept et une mise en pratique de chaîne de documents.
Néanmoins, cela peut aussi se voir comme un tag, et pour le trouver partout dans le site et sur l'internet, le tag est dans la liste avec les autres : pro-chain

ATTENTION : il y a des éléments techniques comme la notion de clé publique, de clé privée, de hash de document, dans cet article.
Ne vous en effrayez pas,... ça ne mord pas.
Vous pouvez parcourir l'article en passant les aspects de fonctionnement, ... et seulement regarder les grandes lignes.

À mon avis, les grandes lignes, c'est le plus important, et le plus intéressant : cela concerne la société, la manière d'établir et de bâtir la confiance, dans la société, pour les décennies à venir....

Vous trouverez, dans cet article des Constats - Reflexions - Impulsions (CRI) intéressants sur La pro-chain, sa conception ce matin du 21 février 2021, la description de ce que c'est, d'à quoi ça sert, et pourquoi la pro-chain est utile, voire important.
Les chapitres sont :


Creative Commons License  "Les CRIs : La pro-chain." vous est proposé par les-cris.com sous la licence Creative Commons Attribution-ShareAlike 4.0 International License.
Mis-sur-site : 21/02/2021 / Mis-à-jour : 21/02/2021


Définition de la pro-chain

La pro-chain est un concept et une mise en pratique pour faire une chaine de document qui certifie l'origine et l'émeteur du document, et l'appartenance du document à un groupe de document, sur un mode ouvert et distribué, par des éléments d'informations qui se trouvent dans le document suivant dans la chaîne.
L'appartenance du document à un groupe de document est aussi, de fait, une forme de certification l'origine et l'émeteur.

Redit autrement, en décomposé, la pro-chain :

Dans la définition de la pro-chain, il y a aussi les éléments pratiques de cette mise en place de chaîne de document :

Simple, non ?
Y a pas besoin de plus, dans les documents.

Je ferai des schémas, des explications, des exemples de commandes et de scripts shell pour fabriquer tout cela le plus simplement possible avec ce genre de moyen informatiques usuels.
Plus tard,... là, j'ai pas le temps, je pose juste le concept et les éléments clés (et les noms de domaines...).

La pro-chain, comment ça marche

La clé publique et la clé privée servent de lien entre deux documents, et de trace-de.
Les informations d'identification du document servent d'authentification du document courant.

Seule la clé privée, qui est dans le document suivant, permet de décoder les informations d'identification du document précédent, et à vérifier l'authenticité du document précédent.
Donc un document précédent et un suivant sont vérifiés, qu'ils appartiennent à la même chaîne, par le fait de pouvoir décoder et vérifier les éléments du précédent, avec la clé privée qui est dans le suivant.

Idem avec le document suivant, ... il est vérifier par son suivant.
La clé privée du document N-1 est dedans, pour vérifier le document N-1, et ainsi de suite, vérifier que ces documents appartiennent bien au même groupe de documents.

A priori, telle que j'ai pensé cet outil, c'est pour publier et produire des documents dans un espace ouvert et libre d'accès, comme par exemple l'internet et le World-Wide-Web, ou dans le cri: Nouveau concept : le BigWebStore ou dans les hypermarche-de-l-information-et-des-relations-sociales (haut lieu du suivisme, ... les pro-chain, c'est des documents qui se suivent... aussi...).
Mais ce n'est pas obligé,... les pro-chain peuvent être utilisé dans des espaces clots, confidentiels, privé, et tout ce qu'on veut qui n'est pas ouvert à tout vent (comme les nuages qui vont et viennent, poussés par le vent).

D'où il m'est sorti, ce concept et cet outil ?

Ca fait au moins un an que je réflechi à une manière de faire de la certification de document, pour être sûr qu'un document vient bien d'une même origine, et a bien été émis par telle ou telle émeteur de documents, comme une entreprise, un média, etc...
Et que cette certification soit en mode distribuée, ... pas en mode centralisé (ça, on sait déjà faire partout,...).
J'ai cherché sur le net, j'ai demandé à des gens autour de moi, et plus loin... que dalle, y a rien qui fait cela en mode distribué.
Au sujet du distribué, voir : distribué-au-lieu-de-centralisé
et aussi : 13 décembre 2018 : cri : La tendance au modèle distribué, au lieu du modèle centralisé

Ca fait au moins un an que je réflechi à une manière de faire de la certification de document,
qui utilise la trace-de, qui utilise la notion de registre de hash, et d'authentification par clé publique, clé privée.
Surtout en réflechissant en terme de "trace-de", et à utiliser la force et la puissance de la trace-de, dans la revolution-de-la-circulation.

Ca fait au moins un an aussi que je réflechi à ces notions de production d'information :
la grande révolution (la vraie, le truc vraiment important) ... c'est que tout le monde est producteur d'information.
Avant, pour produire une info, il fallait un éditeur, il fallait passer par des moyens centralisés comme les chaînes de télévisions, de radio,...
Aujourd'hui tout le monde produit de l'information.
Avec le problème qui a surgi depuis : les fakes... fake news, fake vidéo, etc...
Donc, comment utiliser le réseau lui-même, les outils numériques eux-même, pour faire des outils et des structures de sociétés,
qui permettent d'identifier et d'authentifier, en mode distribué, que tels et tels documents, voire tout un groupe de documents, sont bien émis par une même source, origine, et/ou émeteur.

Bref, le genre d'outil comme les hash des paquets de logiciels libres (ou de paquets maven par exemple), qui soient utilisés en mode distribués, donc complètement ouvert, etc... et de manière plus poussé que "tel paquet de fichier est conforme en terme de transmission technique parce que le hash le confirme à l'arrivée du téléchargement".

Plus d'un an que j'y réflechi, que je constate des trucs intéressants dans les évolutions de la société, dans les choses qui émergent depuis un an, les nouvelles techniques, les nouvelles manières de faire dans et autour du numérique (et pas que "zoom" et "tu connais Signal ?", ...).

Et là, ce matin, au réveil : bam !
Ça s'assemble d'un coup, c'est clair dans ma tête, c'est comme ça qu'il faut faire...

Impossible de me rendormir, et j'ai senti qu'il fallait que j'écrive tout cela, au moins déjà les grandes lignes... parce que j'arriverai à rien faire avant d'avoir écrit tout cela.

La suite,... bientôt, parce que là, j'ai pas le temps !...
Mais à suivre,... cette année est une année d'expérimentation de nouvelles choses !, d'exploration !....

Plus en profondeur, et pour la période actuelle, il est intéressant de voir que cet insight m'est venu à la fin de la période de remise en question et de prise de conscience de février 2021.
Voir le chapitre "Déroulé rapide de l'année", dans l'article :
Bonne année 2021 ! 2021, ben tiens ?o?!... 2021, tout va bien...

Et, pour ce qui est de la période et de cette année 2021, si spéciale, ce qui m'a interpelé et a été une piste de recherche et de réflexion, c'est :

Bref, tout ça,... et voilà : la pro-chain.

Quelques explications de l'idée, du concept, des principes de fonctionnement et du koi-ou-kess

Évidement, on pense aux concept et aux fonctionement des bloc-chains :
Les bloc-chains qui ont servi de premier prototype et d'évangelisation du concept, avec ou sans token, à base de proof-of-work (preuve-par-le-Kravail,... mdr !).
Les bloc-chains qui sont venues après, pour améliorer le fonctionnement, comme la Tezos, à base de proof-of-stake (preuve-par-l-enjeu,...).
Les bloc-chains qui sont très intéressantes, comme la HoloChain, qui sépare le registre des blocks, et permet ainsi un stockage distribué des élément d'intégrité (le DHT)
A propos de la HoloChain : "Think outside the blocks!" le titre de la page d'accueil d'accueil est éloquant.

Il y a aussi les tendances de fond de la société et de l'évolution du monde, en ce moment et pour les années à venir (et décennies à venir).
Bien entendu, la tendance tout-est-sous-controle
La tendance de la trace-de, qui est une source de puissance dans la revolution-de-la-circulation.

Constat sur la confiance, en 2021 et années suivantes

Les has-been et les fans de théories de l'effondrement ont raison de dire qu'il y a plein de trucs qui se barrent en sucette.
Depuis 2008, à travers la transformation-irréversibles-des-infrastructures-des-structures-de-société-et-des-institutions les institutions et les structures de sociétés (qui sont obsolètes) ont été désagrégées, voire ont explosé en vol (par exemple en 2011, celles reposants sur et par le pouvoir de l'argent... dans certains pays autour de la méditerranées, ou pour un président du FMI, parmi les exemples qui ont défrayé la chronique, ... etc...).

Bon, cependant, parmi les constats que l'on peut faire, les articles de CRIs sont nombreux pour pointer les constats d'un monde qui se bâtit, qui se structure, fermement et puissament.
Voir l'article, par exemple : Les CRIs : Au fil du temps : en guerre ou malade ? ça va s'effondrer ou bien bâtir, construire et structurer ?

Parmi les constats, il y a celui des nouvelles manières de bâtir et d'établir la confiance, dans nos sociétés et au niveau mondial.
Cela fait deux ou trois ans que je veux faire des articles pour présenter les tendances de fonds, les concepts clés, et ce qui est utile, pour bien voir et comprendre comment la confiance s'établit et grandit, de nos jours, et dans les décennies à venir.

Par exemple, il y a ces articles qui ont été rédigés et publiés :
(je préviens tout de suite : n'allez pas les lire !, vous avez vu, y en a 5 !... un "truc de ouf !" (merci E.) vous y passerez un temps fou ! ... faites moi confiance, vaut mieux ne pas vous y aventurer !... ;-)

Il y a encore plein de choses à constater, et à réflechir, pour bien expliquer comment la confiance s'établit, se met en place, ... de nos jours, ... et pour les décennies à venir.
Par exemple (mais je ne me lance pas... je me retiens....), la HoloChain est un "outil d'innovation institutionnel".
C'est pas seulement une blockchain, c'est aussi un outil d'innovation, pour bâtir de nouvelles institutions.
Le DAO (non, pas le Data Access Object,... le Decentralized Autonomous Organization ... avec un "Z" parce que c'est américain...) qui va avec aussi, évidemment.
Voir : https://fr.wikipedia.org/wiki/Organisation_autonome_d%C3%A9centralis%C3%A9e

J'ai plein de truc en tête, et des envies gourmandes d'écrire des articles de CRI sur ces domaines et choses si importantes de l'évolution du monde en ce moment (et dont personne ne parle, ou si peu... et surtout si peu sur le plan des institutions, des structures de société,...).

Là, avec la pro-chain, c'est une autre approche, qui va dans le même sens, en passant par la mise en pratique et le fait de fournir des éléments, des outils, qui permettent d'alimenter les nouvelles manières d'établir et de bâtir la confiance dans les sociétés et le monde, pour les décennies à venir (au moins...).

Quelques illustrations imagées et décorticage du principe qui sous tends la pro-chain

Illustration 1 : le document suivant est le possesseur (en terme d confidentialité) du document précédent.
On regarde le truc d'un point de vu cryptage, et en pensant aux cryptages des mails, ou des documents, entre un émeteur et un récepteur.
Alors, cette histoire de mettre la clé privée du document précedent dans le document suivant, c'est comme si le document suivant était l'émeteur (l'envoyeur) du document précédent, de manière confidentielle et privée entre eux. Les deux documents sont donc de fait liés intimements.

Illustration 2 : la clé privée n'est pas un truc qu'il faut forcément planquer !
La pro-chain sort de la notion habituelle qu'il faut planquer les clés privée, dans des coffres de données bien planqués eux aussi, etc...
Les clés privées, cela peut très bien s'exposer au grand jour,... si cela sert, comme pour dans les pro-chain, à dire : c-est-moi-qui-l-a-fait !
Les clés privées, elles servent à décoder ce qui a été codé avec la clé publique,... donc si un si cela sert, comme pour dans les pro-chain, à dire : c-est-moi-qui-l-a-fait !

Illustration 3 : la clé privée n'est pas un truc qui sert seulement à décoder, elles peuvent servir à dire quelque chose sur la trace-de !
Les clés privées, elles servent à décoder ce qui a été codé avec la clé publique. Soit.
Donc si un document contient la clé privé qui sert à décoder le hash et les infos d'identité du document précédent, c'est que celui qui a fabriqué le document suivant est bien le seul à avoir fabriqué (produit) le document précedent.
Les clés privées (et clés publiques) sont donc, entre document précédent et suivant, un moyen de marquer la trace-de-celui-qui-a-produit-le-document.
Comme le mécanisme de clés privées et clés publiques (utilisé dans le bon sens) permet d'authentifier celui qui a la clé privé, cela permet d'authentifier de manière unique celui qui a fait (volontairement) cette trace-de-celui-qui-a-produit-le-document.

Illustration 4 : comme on fait plus le trappeur dans le grand nord (c'est plus à la mode), ... ben on fait le trackeur de trace-de-celui-qui-a-produit-le-document.
Vous savez, le truc qui fait que le trappeur sait que son copain l'indien est passé lui dire bonjour, parce qu'il a laissé un signe que eux deux seuls connaissent, à coté de la porte de la maison de sa cabane.
Le petit truc, laissé là, que seul son copain l'indien sait faire, et qui dit qu'il est passé par là, en laissant une petite trace volontaire de son passage, comme un clin d'oeil.
Cela serait rigolo qu'un jour, dans quelques années, la fondation Apache (The Apache Software Foundation) héberge un projet d'outil pour faire des pro-chain.

Le nom : la pro-chain

Il est marrant le nom, hein ?

Une chaîne non pas de block, mais une chaîne de gens pro, sérieux, qui sont professionnelles et "engagé dans le Kravail" sérieux et tout et tout...

Et une chaïne de document dont la certification de l'origine est bâtie sur "le prochain" document...

Les anglophones ne pourront pas comprendre sans une explication explicite,... mais c'est amusant pour les francophones...

Encore une fois : un nom qui dit l'ouverture, le regard porté vers le futur, sur ce qui viendra après,...
Tout en étant un outil de fiabilité, de vérification de la qualité (au sens large) d'un document...

Là, ces temps-ci, j'ai pas le temps !

Vous ne pouvez pas le savoir, mais en fait, là, aujourd'hui, ce dimanche 21 février, j'ai vraiment pas le temps d'écrire un article de CRI, et en plus un aussi long et dense et important.

J'ai un boulot de dingue, à finir de concevoir et fabriquer un prototype d'outil d'installation de serveur JBoss (et autre) en Ansible (et autre Ant, scrip shell),... et préparer les diapos de la présentation du truc, pour demain lundi !
Et en plus, comme c'est la période de remise en question et de prise de conscience, et de pêtage de plombs, et de merdes informatiques qui pêtent de partout, on m'a appeler plein de fois pour des soucis d'ordi,...
plus deux entreprises (éditeurs de logiciels) qui ont appelé pour des plantages de leurs serveurs chez leurs clients, et demandent de la prestation.

Une période de dingue !
Et voilà,... ce matin, en élaborant les trucs dans ma tête, j'ai senti que même si je m'interdis depuis une semaine ou deux d'écrire des articles de CRI (et vous savez à quel points il y en à en attente,... )... j'ai senti que je n'arriverai pas à faire autre chose avant de m'être occupé de matérialiser un minimum cette notion et concept de pro-chain.

Bon, en tout cas, c'est fait !
comme d'hab, je sais que dans quelques temps, je me réjouirai d'avoir fait cela, ce jour là, ... sans reporter comme les autres trucs que je reporte depuis deux ou trois semaines.
Je serai super content de l'avoir fait... et pourrait m'appuyer dessus pour continuer dans ces explorations.

Là, ce midi, ... heu,... déjà 13h40 !
J'ai pas le temps, j'ai pas le temps !,...
Toute la matinée passée à élaborer et produire cet article (et réflechir à tout ça un peu,... et déposer les noms de domaines,... ) !
Pffffff!!! faut vraiment que je lâche, là...

Illustrations de La pro-chain par un exemple factuel d'usage, là, à faire tout de suite

A rédiger....

Faites votre pro-chain !

A rédiger....

La pro-chain : les noms de domaines internet

J'ai pas le temps, mais quand même, j'ai posé les noms de domaines... ils sont trop mignons...

http://www.pro-chain.org : les explications, le concept, les infos et les associations autour de la pro-chain.
http://www.pro-chain.net : les outils libres, open-sources, pour la pro-chain
http://www.pro-chain.cloud : des pro-chain aussi légères que les nuages qui sont balayés par le vent, ... et le soleil revient...;-)
http://www.pro-chain.fr
http://www.pro-chain.eu

Ne vous y précipitez pas : les sites sont en mode parking... je ferai cela plus tard,... ("là,... j'ai pas l'....")

J'ai aussi déposé ces noms là, mais je trouve que l'idée de Patéo n'est pas aussi bien que "pro-chain".
En latin, patéo :

Pour le cas où... on verra plus tard...
http://www.pateo-chain.com
http://www.pat-chain.com

pat-chain.com, c'est amusant, parce que ca fait comme un "patch", qui est typiquement un bout de code qu'on ajoute, sur du code déjà existant, ...
comme la pro-chain se construit et se solidifie en ajoutant des documents les uns à la suite des autres...

Mais bon, c'est pas aussi bien que pro-chain.



Creative Commons License  "Les CRIs : La pro-chain. vous est proposé par les-cris.com sous la licence Creative Commons Attribution-ShareAlike 4.0 International License.
Mis-sur-site : 21/02/2021 / Mis-à-jour : 21/02/2021