2022, séquence inversée par rapport à 2020.

Les chapitres sont :

Creative Commons License  "Les CRIs : Au fil du temps : 2022, séquence inversée par rapport à 2020." vous est proposé par les-cris.com sous la licence Creative Commons Attribution-ShareAlike 4.0 International License.
Mis-sur-site : 31/12/2022 / Mis-à-jour : 31/12/2022


Préambule

En approfondissant la période de fin d'année, avec la période de blocage et le grand-cirque, je me suis aperçu que les choses se passent à l'inverse de ce qu'il s'est passé en 2020.

La séquence des moments clés est l'inverse de celle de 2020.

Il m'a semblé intéressant d'en écrire le constat, parce que cela devrait vous permettre de mieux saisir, de mieux comprendre, ce qu'il se passe autour de vous, et en vous.

En terme de réflexion sur la période, sur l'évolution du monde, cela permet de mieux voir pourquoi les choses se passent comme elles se passent. Pour qu'elle raison les gouvernements sont si perdus (c'est dit dans les média... alors ...), pour qu'elle raison les entreprises ne savent pas comment les choses vont se passer etc.
Bref, cela favorise la réflexion et la pertinence des conclusions.

Je vais citer les grandes tendances qui ont marqué cette période, et ne mettre que les liens principaux vers les articles qui en parlent.
Cette fois-ci, débrouillez vous.
Vous pouvez vous plaindre via mail de contact... on ne sait jamais, peut être que les liens seront ajoutés dans l'article suite aux nombreuses réclamations.

Les liens vers les articles correspondants

Voici les liens vers les articles principaux, référence de ce qui est constaté là.

2022-23 : le blocage, puis la transformation

2022 : Le blocage :

2023 : La transformation en profondeur :

2020 : la transformation, puis le blocage

2020 : La transformation en profondeur :

2020 : Le blocage :

2020, d'abord la transformation, puis le blocage

Vous l'avez compris avec les articles cités : en 2020, le monde s'est pris une transformation puissante, en profondeur, en début d'année (autour de janvier 2020).
Avec la manifestation de cette transformation en mars 2020.

Puis le blocage, qui est survenu entre septembre et novembre environ.

2022, d'abord le blocage... puis la transformation en mars 2023

Vous l'avez compris aussi : en 2022, le monde est tout bloqué, contrit, pas de gas, pas d'énergie, bouh bouh bouh... et les gens pas content, et le grand-cirque pour évacuer la pression,...

Puis la transformation se dessine, là, pour mars 2023.
Avec le démarrage de la revolution-des-references-et-des-reperes qui a commencé en octobre, à travers le blocage, et qui va se lancer plein pot en mars 2023 environ.

Cf Les articles sur la confiance qui s'effrite, et le valdingage des repères (entre autre), la stabilité qui va être bousculée, etc...

C'est embêtant, cette fois-ci, cette séquence

En écrivant tous ces articles, là, en décembre, je me suis rendu compte que

C'est très inconfortable, cette situation.

Heureusement, maintenant, là, au 31 décembre 2022, il ne reste qu'une quinzaine de jour de blocage.
Après, ça démarre plein pot, ...
Ça ne sera pas moins inconfortable, mais l'inconfort viendra de la perte de certains repères et références, et d'autres repères et références qui seront imposés par l'action et l'urgence "d'avancer" (comme on vous dira,... beurk beurk beurk...).

Il y a aussi le regard qui est inversé

Ceci est un point clé de la période octobre 2022 - janvier 2023, pour le grand-cirque :

C'est déjà expliqué en détail, avec illustrations, dans ce chapitre :
Le grand-cirque, c'est comme en 2020, mais cette fois-ci, on tourne le regard vers l'extérieur

En 2020, on confine, partout (ou presque), et les gens font des prises de conscience forte de ce dont ils ont vraiment besoin.
Et aussi que le monde continue à tourner même s'ils ne sont pas à 8h au taf.

En 2020 : les mêmes, ils se tournent vers l'extérieur, et ils demandent les augmentations de salaires, la semaine de 4 jours, et ils montent les prix dans leurs devis ou dans les étalages (y compris ceux industriels de la grande distrib), etc...

La mécanique d'expansion et de légitimité : inversion aussi

En 2020, la mécanique de légitimité, c'est qu'elle s'est imposée d'elle-même.
Intrinsèquement, et conjointement, en synergie, avec la transformation.

Là, en 2022, la légitimité, l'expansion, le fait de développer les nouvelles orientations, ... ouille ouille ouille !

D'une part, il va y avoir une envie de foncer, d'imposer.
Sous prétexte de "il faut avancer", la légitimité des choses sera imposée, s'installera sous la pression de l'action.

D'autre part, la légitimité et l'expansion seront coincés et perturbés par les transformations, et ce démarrage de revolution-des-references-et-des-reperes.
La revolution-des-references-et-des-reperes viendra probablement perturber les envies pressantes de foncer et de mettre en place les nouvelles choses.

J'explique ce deuxième point : ça va booster, ça va foncer, et vouloir mettre en place de nouvelles choses.
Soit.
Mais, ... ouille ouille ouille, si cela se fait sur un terrain qui se dérobe sous les pieds !
Si cela se fait dans un environnement de réglementation et d'institutions qui sont mouvants, pas encore précisé etc...

Réciproquement, certains, en voulant foncer, vont bousculer les repères et les références des populations, de la société, des institutions.

Par exemple, parmi d'autres trucs possibles : Vous imaginez un blocage bancaire, et la fuite devant la monnaie officielle standard ?
Avant, cela s'est déjà vu : un population d'un pays fuit sa monnaie, et se réfugie dans celle d'un autre pays, par exemple le dollars.
Mais là, cette fois-ci, il y a des chances que la population d'un pays se réfugie dans des monnaies numériques, qui sont des structure-extra-territoriale.
Des monnaies avec des mécanismes de fonctionnements innovants, et dont les gens n'ont pas encore pris l'habitude.
Déjà que le passage à l'euro, ça n'avait pas été une mince affaire... pour certains, en terme d'usage, comme de légitimité.

Je vous dis pas le bazar... et les problèmes de légitimité. Ça va coincer grave.
Enfin, heureusement, ce n'est qu'un exemple, et ce n'est pas cela qui va se produire.
C'est seulement un exemple exagéré pour donner une idée des problèmes de légitimité qui vont se présenter probablement.
Et d'expansion dans ces nouveaux usages, pionniers.

Conclusion : d'une ère à l'autre

Bon, voilà.
C'est intéressant, n'est-ce pas ?
De voir comment les choses s'articulent, comme la mécanique se déroule, au niveau général comme proche ?

Il me semble que cette comparaison avec des choses déjà vécues, similaires, mais dans un ordre inverse, cela permet de pouvoir mieux identifier et intégrer ce qu'il se passe.
C'est important, quand des-references-et-des-repères se désagrègent.

En prenant de la hauteur de vue, sur l'ensemble de ces années,... ce n'est qu'Un pont entre deux ères.
On l'enjambe et l'on va plus loin...

Là, pour début 2023, la préoccupation semble être de regarder où l'on va mettre les pieds...



Creative Commons License  "Les CRIs : Au fil du temps : 2022, séquence inversée par rapport à 2020." vous est proposé par les-cris.com sous la licence Creative Commons Attribution-ShareAlike 4.0 International License.
Mis-sur-site : 31/12/2022 / Mis-à-jour : 31/12/2022