Point d'étape pour la semaine du 26 décembre 2022 - prise de conscience déclenchée, période de mise en ordre dans nos affaires.

Face à l'importance de ce qu'il se passe, voici un petit point d'étape, pour bien voir cette fin d'année, si intense.

Les chapitres sont :

Creative Commons License  "Les CRIs : Au fil du temps : Point d'étape pour la semaine du 26 décembre 2022 - prise de conscience déclenchée, période de mise en ordre dans nos affaires." vous est proposé par les-cris.com sous la licence Creative Commons Attribution-ShareAlike 4.0 International License.
Mis-sur-site : 23/12/2022 / Mis-à-jour : 23/12/2022


Petit point qui semble utile

Il m'a semblé, ces derniers jours, en parlant de-ci, de-là avec certaines personnes, que faire un petit point sur la période, là, pourrait être utile.

Le grand-cirque, c'est épuisant. Et on a vite fait de glisser dans la confusion.

La période qui démarre, là, ce jour, le 23 décembre va être d'une grande intensité.

Et elle arrive à un moment où l'on peut être surpris, et pris à contre pied.

Ci-après quelques illustrations et points clés sont rappelés.

Ménage, mettre de l'ordre dans nos affaires, nouveaux modèles de prospérité

Cet article d'octobre 2022 vous donnait déjà le déroulé général de la période d'octobre 2022 à mars 2023.

Avec un détail aussi pour la semaine du lundi 26 décembre.
C'est une semaine importante.

Vous trouverez tous les éléments là :
12 octobre 2022 : Les CRIs : Au fil du temps : Déroulé octobre 2022, 29 mars 2023 - le grand-cirque ! et démarrage de la révolution des références et des repères.

Ci-après, quelques compléments, maintenant qu'on est aux portes de cette semaine du 26 décembre 2022.

Bouleversements

Des constats écrits en octobre 2022, vous avez pu vous préparer

C'est un grand bouleversement, qui s'est monté en mayonnaise depuis deux ou trois mois, et qui va débouler, la semaine prochaine.

Que ce soit pour la dette des états, les obligations des entreprises, la valeurs en bourses, les monnaies numériques, ...
Pour les relations internationales, pour l'Europe et son gaz, son nucléaire, votre chauffage, ...
Ou encore pour la manière de refuser les anciens systèmes de prospérités, et d'affirmer vouloir les nouveaux.
=> Comme indiqué dans l'article, les choses se sont déclenchées en octobre 2022, et là, en fin décembre, on a l'apothéose des bouleversements.

Par exemple : Les retraites, les grèves à la SNCF, et... la légitimité pour faire ces réformes, ces grèves.
Extrait de l'article de déroulé :

Le vendredi 23 décembre 2022 : démarrage d'une période de mise en ordre dans nos affaires.

....

Il y aura aussi, au niveau collectif, une mise en avant de la rectitude dans le comportement et l’attitude, concernant les structures et institutions, les récoltes (et revenus que l'on est en droit d'attendre), et le besoin de poser ou d'imposer une légitimité à tout cela.

Par exemple, pour la bourse et pour les monnaies numériques :
Extrait de l'article de déroulé :

Et la bourse, et les monnaies numériques, le 23 décembre 2022 : mise en ordre... et tensions.

....

Par ailleurs, toujours dans le domaine de la bourse, de l'argent, des monnaies numériques (cryptos, Bitcoins, etc.), il semble que c'est là que les choses vont commencer à se gâter, à dégringoler (pour être plus clair), si cela ne s'est pas déjà produit avant.
De ce que l'on peut constater, là, le 17 octobre 2022, c'est que la bourse et tout le domaine corrélatif a senti le vent du boulet passer ces dernières semaines.
Cependant, il semble que l'on va en sortir sans trop de casse.
Là, en octobre, à part les blocages et le grand-cirque, les choses devrait, il semble, tenir encore un moment dans ce domaine.
Par contre, si c'est le cas, alors, pour sûr, c'est là, un peu avant le 23, et surtout le 23 décembre 2022 que l'on devrait voir la remise en ordre, les tensions, et cette fois-ci la traduction matérielle et bien concrète des mises en ordre : dégringolade est bulles, des abus, des dérives, dans les prix.

Nous sommes le 23 décembre 2022.
Vous avez pu vous préparer.... et maintenant, on va probablement voir les choses se produire sous nos yeux.

Prise de conscience déclenchée

Pas besoin d'attendre la fin de semaine prochaine pour voir que la prise de conscience est déclenchée.

Cela va être intéressant d'observer comment les éléments se manifestent, entre d'une part un bouleversement et de d'autre part une semaine de fêtes de fin d'année, où rien n'est censé se passer, à part retrouvailles et festivités.
Le tout dans une période de tendance de blocage et de grand-cirque.

Bien entendu, comme déjà constaté et indiqué dans les articles, il y aura un peu d'action physique, d'invectives, mais très peu.
Il y aura surtout de la prise de conscience, des histoires d'un rien monté en épingle, et parfois des sidérations ou des "à quoi bon" manifestés face aux événements.

Et un grand ménage dans nos affaires : avec les prises de conscience, et les remises en question, il y aura une mise au rebut de ce qu'on ne veut plus, et une motivation à aller vers ce qu'on veut maintenant.
Au niveau collectif comme au niveau individuel.

Grand ménage de Noël ?

Aussi étonnant et paradoxal que cela puisse paraître, visiblement, la période de Noël sera plus une prise de conscience, parfois pénible ou anxieuse, et un début de ménage, que des festivités légères et insouciantes.

Pour les résolutions de nouvelle année, là, cela sera foisonnant et déterminé.

Au niveau individuel...

Un des buts de cet article, c'est de pointer l'aspect individuel de ces tendances, pour cette période de fin d'année 2022.

Ces tendances se constatent facilement au niveau collectif.
Il suffit de regarder les cours de bourse, d'écouter les infos sur une radio, de consulter un site Internet d'actualité,...

C'est la même chose au niveau individuel.
Au niveau individuel, c'est la tendance générale pour tous, mais l'application, et la manifestation qui prend une tournure spécifique pour chacun.
Qui a un problème d'énergie, de motivation, de capacité à faire ce qu'il veut.
Qui a un problème de modèle de prospérité, et se demande s'il va pouvoir continuer longtemps dans cette dégringolade de gains dans ses activités.
Qui voit des revenus qui s'améliorent, comme quoi, ça valait le coup de pousser les demandes d'augmentation, au delà des standards habituels du monde d'avant...

Comme je dis souvent : C'est Noël pour tout le monde, mais chacun son paquet.
Qui le pull super pour descendre les poubelles,...
Qui le velo qu'il n'osait imaginer,...
Qui ... rien. Des fois, y a rien.

Ce qui est plus facile à voir, cependant, au niveau individuel, c'est l'élevation qu'à favorisé les blocage.
Ces choses là se voient plus facilement qu'au niveau sociétal et collectif.
Les blocages ont fait s'ouvrir un espace de respiration, de stimulation d'aller au contact des éléments extérieurs, et par là même favorisé une circulation d'information, une mise en perspective.
Ils ont favorisé les craquements de situation, donc les dégagements et parfois les élévations.

Mais d'où cela vient, tout-ça ?

Petit flash back, et mise en perspective de la mécanique générale de toute cette évolution.
En ultra-synthétique.
Sans détailler les arcanes de ces constats, et des mécanismes sous-jacents.

Les tsunamis

Les tsunami-d-evolution et tsunami-d-inflation. Ça, c'etait constaté en juillet 2021, et ils ont déferlé en fin 2021 et début 2022.
On vous parle maintenant dans les média, on entends dans la bouche de journalistes ou de capitaines d'industrie l'expression de "c'est un tsunami !". Mais ils se trompent. Le tsunami, c'était avant.
Maintenant, ce dont ils parlent, c'est de la devastation, en conséquence des tsunamis. Voir le chapitre qui en parle dans l'article sur les tsunamis.

Constat du renversement de la charge et des pouvoirs. Sans renverser la table.

Je passe les détails des mécanismes : Ensuite, arrive le renversement de la charge et des pouvoirs. Sans renverser la table.
Cf : 08 mai 2022 : Les CRIs : Renversement de la charge de la preuve, de la charge de la dette, renversement des charges et pouvoirs,... sans renverser la table. Torrent-d-emancipation et main-de-fer-se-referme.

Ceci est probablement le phénomène le plus important de la période.
Je n'ai aussi probablement pas assez insisté sur ce point non plus, dans les articles depuis mai 2022.
Rétrospectivement, j'aurai dû.

J'ai vu l'importance du phénomène avec l'inflation et les hausses de salaires.
Ainsi qu'avec la reconfiguration des rapports de forces entre grandes nations, dans le monde.

Ou avec le bouleversement maintenant évident dans l'immobilier :
Cf l'article :
11 mai 2022 : Les CRIs : Délogé de la transmission habituelle de valeur matérielle, l'immobilier en France en avril-mai-juin 2022.

Pour l'inflation, je développe le point ci-après.

L'inflation et les hausses de salaires sont des constats du renversement de la charge et du pouvoir.

Voici un point clé, pour bien voir ce phénomène renversement de la charge et du pouvoir.
Pour le constater de manière flagrante.
Et simple, dont personne ne parle dans les médias.

C'est aussi un constat simple, qui permet de bien voir la cause de l'inflation, des hausses de prix et des hausses de salaires.

Dans le monde entier, l'inflation et la hausse des prix, et les augmentations des salaires, sont le signe flagrant qu'il y a eu un renversement du pouvoir.

Simple à constater : s'il y a des prix en hausse et des salaires en hausse, c'est que les personnes qui vendent et les personnes qui sont salariés se sont débrouillées, d'une manière ou d'une autre, pour imposer leur prix. Le prix de ce qu'ils vendent, ou le prix de leur Kravail.

Et en face, les personnes qui achètent, et les personnes qui dirigent, visiblement et de fait, ont accepté ces hausses de prix et de salaires.

Avant : le pouvoir était visiblement chez les rentiers, les clients et les dirigeants.
Et les autres, les producteurs, vendeurs, salariés n'osaient même pas demander, ou à peine.

Après : Le pouvoir est visiblement passé du coté des producteurs, vendeurs, salariés.
Et les rentiers, qu'elle que soit la forme de la rente, c'est à dire ceux qui reçoivent des revenus sans fournir de Kravail ou de production, sont en train de perdre le pouvoir.

Pour ce point, et plus de détails, voir cet article, tout y est :
24 décembre 2022 : Les CRIs : L'inflation et les hausses de salaires sont des constats du renversement de la charge et du pouvoir.

Une très belle année 2022. L'ivresse de sens.

Rappel, extrait de l'article de bonne année, en janvier 2022 :

"Je vous souhaite une très belle année 2022, riches en nouvelles choses, découvertes de manière impromptue, inattendue, voire insoupçonnée.
Des nouvelles choses, pleines de sens, jusqu'à l'ivresse de sens."

Cf : 1er janvier 2022 : Les CRIs : Au fil du temps : Bonne année 2022 ! 2022, en moins d'deux ! 2022, jamais deux... sans trois ! 2022, La Maison Dieu.

2022 : Des surprises, des choses inattendues...
Par exemple : une guerre en Ukraine ? un manque de gaz et d'électricité en France et en Europe ? une pénurie de moutarde ! ???...

Et une recherche du sens. Qu'elle entreprise, quel dirigeant politique, qu'elle interview dans les média, ne parle pas de besoin de donner du sens ?
Et bla bla bla... le sens... ça se trouve, ça ne se donne pas.
Quand ils l'auront trouvé (le sens), ils auront aussi peut être compris cela aussi ?
C'est abusif et peut être prétentieux aussi, de vouloir donner du sens aux choses.

Les nouveaux modèles de prospérité

L'émergence de nouveaux modèles de prospérité se produit là, sous nos yeux.
Ce n'est que l'émergence. Ils ne savent pas encore comment ils vont vraiment faire. Mais ça émerge.

Parmi les nouveaux modèles :
on paye mieux les salariés,... ceux productifs en tout cas. Et on paye mieux ceux qui produisent, qui fournissent des biens et/ou des services.
Et cela fait moins de bénéfices et de gains, pour distribuer aux rentiers.
Mais cela serait dommage de réduire à ces histoires matérialiste les innovations et merveilles des nouveaux modèles de prospérités qui sont visiblement en train d'émerger.

Blocage pour ouvrir un espace de respiration, une élévation.

Ensuite :

Après tout cela, ben il fallait une période de respiration, de "on se pose et on regarde où on en est".
Avec, en plus, un épuisement des forces, des organisations logistiques, etc... parce que toute ce remue méninge, et remue ménage, c'est épuisant !

Donc blocage, ouverture d'une espace de respiration, de découverte et de cogitation pour les nouvelles orientations, ... et pour favoriser une élévation.

Et ménage ! pour faire de la place...

Et maintenant, on commence le ménage.
Et le rangement des vieilles choses, des vieux modèles de prospérité, des trucs que l'on ne veut plus (au niveau société, au niveau individuel).

Faut faire de la place : pour que les nouvelles choses, les nouveaux modèles de prospérité, ... puissent s'installer.

Mise en perspective de la période

Logique, tout cela, n'est-ce pas ?

Cette retrospective des tendances et constats, vous a éclairé sur ce qu'il se passe en ce moment ?

Cela vous permet de mieux voir ce qu'il se passe, et mieux comprendre comment les choses vont évoluer, là, en début janvier ?

C'est en tout cas le but de cet article de point d'étape.
J'espère que cela vous est utile.

Cet article fait partie de la catégorie : Les article-de-CRIs-ca-sert-a-ca.



Creative Commons License  "Les CRIs : Au fil du temps : Point d'étape pour la semaine du 26 décembre 2022 - prise de conscience déclenchée, période de mise en ordre dans nos affaires." vous est proposé par les-cris.com sous la licence Creative Commons Attribution-ShareAlike 4.0 International License.
Mis-sur-site : 23/12/2022 / Mis-à-jour : 23/12/2022