La peur n'est rien,... sans le sentiment d'insécurité. La trouille non plus.

Cet article fait partie d'une série compacte sur ces notions et évolutions du monde, à propos :

J'ai l'intention d'écrire ces articles comme une évocation d'un voyage.... d'un rivage à un autre.
Je ne sais pas si je vais y arriver.

Les articles sont :


Creative Commons License  "Les CRIs : La peur n'est rien,... sans le sentiment d'insécurité. La trouille non plus." vous est proposé par les-cris.com sous la licence Creative Commons Attribution-ShareAlike 4.0 International License.
Mis-sur-site : 16/08/2021 / Mis-à-jour : 16/08/2021


Cet article n'est pas encore rédigé...
Cette page du site est prête.
J'écrirai cela quand j'ai un peu de temps.
Cela ne devrait pas tarder....
Certes pas avant le 1er septembre parce que là, je suis à la bourre de chez charette, ...
mais d'ici à la fin de l'année 2021, normalement, ca devrait être fait.

Si j'ai oublié d'écrire un article : n'hésitez pas à me le signaler par mail.
page contact

En préparation, pour la rédaction de cet article :

Sans les sentiments d'insécurité, la peur n'accroche pas

Constat simple à faire : La peur n'est rien,... sans le sentiment d'insécurité.
C'est évident, non ?

Si une personne n'a pas de sentiment d'insécurité, on peut lui agiter tous les chiffons rouges sous le nez,
lui dire qu'il y a le loup dans le bois d'à coté,
ou que des mecs armés de guns vont venir lui prendre tout ce qu'il a dans sa maison....
La personne va peut-être y prêter attention, mais il ne se passera rien en elle. Elle ne déclenchera pas de réaction de peur.

A l'inverse, si une personne a de gros sentiments d'insécurité, ... alors, une feuille d'arbre qui tombe dans le jardin, dehors, peut lui déclencher un peur énorme.
D'un rien, elle fera une montagne, ... une montagne d'angoisse, de peur, ....

On entends souvent dire, dans les médias, et un peu partout, que "les médias agitent des peurs", "les gouvernements utilisent la peur pour...", etc...
Ils peuvent agiter tout ce qu'ils veulent, ils peuvent essayer d'utiliser la peur tant qu'ils veulent... si les personnes n'ont pas de sentiment d'insécurité, ... il ne se passera pas grand chose.
Il est très important de bien regarder le sentiment d'insécurité.
La peur n'est qu'un produit (dans le sens un truc qu'on produit, qu'on fabrique), qui s'accroche sur le sentiment d'insécurité.

Sans le sentiment d'insécurité, la peur ne s'accroche pas. Elle glisse.

Une citation sur ce point :
"Je ne connaitrais pas la peur, car la peur tue l'esprit.
La peur est la petite mort qui conduit à l'oblitération totale.
J'affronterai ma peur. Je lui permettrai de passer sur moi, au travers de moi.
Et lorsqu'elle sera passée, je tournerai mon oeil intérieur sur son chemin.
Et là où elle sera passée, il n'y aura plus rien. Rien que moi."
Dune, F. Herbert
(déjà citée dans les articles de CRIs,... mais elle s'applique bien... ici aussi)

Voir aussi cet article :
Les CRIs : Au fil du temps : Conversation avec Luc Bigé : que nous apprend le monde en ce temps de confinement ? - et Peur, sentiment d'insécurité, angoisse....

Les sentiments d'insécurité

Ce qu'il est important d'observer, et éventuellement de constater, c'est le sentiment d'insécurité.

Et éventuellement, de constater ce qui est à la base du sentiment d'insécurité.
Ce qui en est la cause.

Et... de regarder à l'intérieur, plutôt qu'à l'extérieur.
Cela évite de chercher les causes à l'extérieur, et, parfois, en conséquence, de lancer des accusations sur des boucs-émissaires-institutionnels.

Je pose le tag de : boucs-émissaires-institutionnels
Ce sont les institutions, certes parfois obsolètes, ou en déliquescence, que l'on accuse de tous nos maux.
Avant il y avait les boucs émissaires sur les races, les religions, les coutumes des uns ou des autres.
Aujourd'hui, il y a les boucs-émissaires-institutionnels, sur les banques, les banques centrales,
les institutions mondiales, les multinationales, l'Europe, etc... qui seraient la cause de tous nos maux....

Ce qu'il est important d'observer, et éventuellement de constater, c'est le sentiment d'insécurité... et notamment celui à l'intérieur de soi, et non pas celui qui viendrait de l'extérieur.

En 2021, des sentiments d'insécurité très intense

En ce moment, en Août 2021, on peut facilement constater que le sentiment d'insécurité est très fort.
Parce qu'on peut constater que les peur s'accrochent très bien, dans les personnes.

Cela dure depuis déjà plusieurs années, tout en ayant pris, depuis environ une année, une proportion énorme.

Est ce que les gens et les médias font un lien, entre le fait de se faire coloniser par un mouvement de colonisation, et le sentiment d'insécurité ?
Est ce que les gens, les médias, font un lien, entre le fait que des personnes, prises dans un mouvement de colonisation, à leurs dépends, se sentent maltraitées, et de fait, développent un sentiment d'insécurité ?
Il ne semble pas que ce lien là, ou ce genre de lien, ne soit fait.
C'est probablement parce qu'il n'y en a pas.

L'on peut facilement constater, dans les médias, et un peu partout, dans le conversation, au café du coin, etc...
que les personnes ont des forts sentiments d'insécurité, à causes de grandes choses incontrôlables, comme le réchauffement de la planète,
les perturbations climatiques, la pandémie, et ce genre de choses.

La trouille

Ces sentiments d'insécurité font que le moindre élément dans les médias, ou entendu dans une conversation, par exemple, peut déclencher des peurs intenses.
Donc cela déclenche des trouilles.
Une trouille, c'est une peur intense.

Voir cet article, drôle, bien documenté et très intéressant :
Actu du O'Décryptage - Double-sens ~ Avoir la trouille - O'Parleur - 30 octobre 2020
https://oparleur.fr/avoir-la-trouille/

Image présentée par l'article :
Image fin du rouleau de PQ, et inscrit dessus la mention : don't panic !

La trouille, et les rouleaux de PQ

En tout cas, il semble qu'on ait trouvé la raison de ces achats en masse de rouleaux de PQ.
Il semble que peut être, les gens ont cherché à tomber sur la mention : "don't panic", ....
S'il tombent dessus, cela les rassure... c'est que tout va bien se passer.
D'où d'acheter plein de rouleaux, pour pouvoir les dérouler, dans l'espoir d'avoir la chance de tomber sur un rouleau qui leur dit de ne pas paniquer.

En tout cas, encore une fois, il semble aussi, d'après l'article, que les achats de rouleaux de PQ puisse avoir un lien avec la trouille.
L'article prend des précautions, pour exprimer ce qu'il exprime, ... mais il semble bien que le lien soit là.

De là à envisager l'hypothèse éventuelle qu'un rouleau de PQ puisse être un Talisman de protection...
À propos des talismans de protection, voir l'article : Les CRIs : Au fil du temps : Le mimétisme, des rituels, des talismans, des doudous...

Pour continuer la digression, sur le PQ, on avait déjà :
13 avril 2020 : Les CRIs : Au fil du temps : On a trouvé à quoi va être utilisé le PQ - Illustration du modèle distribué

Il semble donc qu'on ait trouvé, maintenant, la cause de ces achats, et ce à quoi ils vont être utilisés.
Cela ressemble beaucoup à la tendance Structure-et-bouts-de-ficelles., n'est ce pas ?
Si c'est pas malheureux, tout ça !...





Creative Commons License  "Les CRIs : La peur n'est rien,... sans le sentiment d'insécurité. La trouille non plus. vous est proposé par les-cris.com sous la licence Creative Commons Attribution-ShareAlike 4.0 International License.
Mis-sur-site : 16/08/2021 / Mis-à-jour : 16/08/2021