D'un rivage à l'autre, ... la traversée.

Cet article fait partie d'une série compacte sur ces notions et évolutions du monde, à propos :

J'ai l'intention d'écrire ces articles comme une évocation d'un voyage.... d'un rivage à un autre.
Je ne sais pas si je vais y arriver.

Les articles sont :


Creative Commons License  "Les CRIs : Au fil du temps : D'un rivage à l'autre, ... la traversée." vous est proposé par les-cris.com sous la licence Creative Commons Attribution-ShareAlike 4.0 International License.
Mis-sur-site : 16/08/2021 / Mis-à-jour : 16/08/2021


Les chapitres sont :

Cet article est globalement rédigé...
J'écrirai peut être un peu plus, ou ferait des mises au points, plus tard, si c'est nécessaire.

Tourner son regard vers l'autre rivage... même s'il est derrière l'horizon.

D'un rivage à l'autre, ... la traversée....

Tourner son regard vers l'autre rivage... même s'il est derrière l'horizon.

Surtout s'il est derrière l'horizon.
C'est parce qu'il est derrière l'horizon, que l'on ne peut pas le voir,... et donc que l'on ne peut que tourner son regard vers....

Ces dernières semaines, en écoutant ces émissions (ci-dessous), j'ai remarqué un point de similarité, dans la manière de parler de la composition musicale des artistes (Ravel, et d'autres,...).
Cela m'a interpellé, et inspiré qu'il se passe un truc, en ce moment, sur cette histoire d'être emmené, d'une rive à l'autre...

Cette manière qu'ont ces deux compositeurs d'en parler, de pointer la notion, m'a paru une jolie manière de constater la notion similaire, dans d'autres domaines.

Dans les deux émissions, les compositeurs interviewés présentent la notion de "capacité du compositeur à nous amener, par la phrase musicale, jusqu'à l'autre rive".

La notion, pointée par Andi Emler, ainsi que Sarah Murcia : "franchir une rivière et de nous ammener de l'autre coté, sur l'autre rive". en composition musicale contemporaine.

Et cela, avec une phrase musicale...
Andi Emler détaille bien la chose, avec une phrase musicale de Ravel.
C'est magnifique. C'est super intéressant.

Je pense qu'il y a des éléments proches de cela, aussi présentés dans le fameux livre : "Gödel, Escher, Bach : Les Brins d'une Guirlande Éternelle", de Douglas Hofstadter.
Mais pas le temps d'aller regarder dans cette oeuvre monumentale.
Si vous voulez y jetter un oeil (si pas déjà fait) : https://fr.wikipedia.org/wiki/G%C3%B6del,_Escher,_Bach_:_Les_Brins_d%27une_Guirlande_%C3%89ternelle


Voici ces interviews "blindtest" de Hors Série :
Hors Série - Blindtest #1 - Diagonale Sonore - Andy Emler
https://www.hors-serie.net/Diagonale-Sonore/2020-12-05/Blindtest-1-id424
Hors Série - Blindtest #2 - Diagonale Sonore - Sarah Murcia
https://www.hors-serie.net/Diagonale-Sonore/2021-02-13/Blindtest-2-id436

Je vous recommande ces deux émissions sur la composition musicale, et la musique d'aujourd'hui.
En plus de ces notions "d'aller jusqu'à une autre rive" dans la musique, j'ai trouvé l'ensemble des interviews très intéressant. Les deux.

Pour le reste de l'article, pour l'ambiance de ces traversées, qui sont en cours,... et puisqu'on est dans la musique,... une chanson qui dit bien cela.
Un peu plus près des étoiles - Gold (1984).
Vous la trouverez, notamment, dans l'un des hypermarche-de-l-information.
Ou quelques informations là : https://fr.wikipedia.org/wiki/Plus_pr%C3%A8s_des_%C3%A9toiles

Bon, fin de l'évocation de traversée, vers un autre rivage.... via la composition musicale, et les chansons.
Revenons à notre sujet : en ce moment, on est comme dans une traversée, vers un autre rivage.

En terme de timing, durant cette traversée,... il me semble que l'on est à un moment qui est bien, pour : "Tourner son regard vers l'autre rivage...".

Rivages,... ou rives...

Au début, dans ma tête, j'étais partis sur "rivages".
puis, un doute.... c'est rivages, ... ou rives.... ?
Je suis allé regarder les définitions des deux mots... dans wikipédia.
Rivages, c'est pour un bord de mers ou d'océans, ... Rives, c'est pour un bord de rivière ou d'étendue d'eau douce (lac, étang,...)

Donc c'est bien rivages, ... le monde, les gens, sont en train de faire une grande traversée...

A propos de rives, ... et pour bien voir la différence... il y a ce proverbe chinois, que j'ai déjà cité quelques fois dans les mails de CRIs.

"Franchir le gué, en tatant les pierres avec le pied...."
Proverbe chinois...

Cité par exemple dans le mail de cri du "17/09/2015 à 12:21"
Dans ce chapitre : "* dans ce bordel de glissade après le grand saut, ... comment s'orientater ?"
Le sujet du mail : "cri : et après le 16-17-18 sept ? ... la situation est changée,.... la donne est changée,... comment s'orientater ?
// Fwd: et voilà !.... on a sauté, et touché le sol,... et ca se voit.......
Fwd: Cri : argent et banque : ca circule.... et quel cirque !...
Fwd: cri : pensée du jour (150319) : "financer l'économie avec l'épargne ? ou l'épargne pourrait être utilisée par les activités ?"
/ Fwd: cri : Je suis Mario ???... exemple pour l'argent... le paravent tiendra jusqu'en juillet
// Re: cri : forme-d-anarchies-et-patchwork : tableau général et exemple pour l'argent
/ Re: cri : une forme d'anarchie, du patchwork, ... Fwd: cri : commentaires 1 / Re: cri : C'est pas que c'est compliqué,... c'est qu'il n'y a plus de mode d'emploi, ni de repère, ni de cadre ....
(1/4) Fwd: Re: cri : un expérience de la foi ..."

C'était après ce que j'avais appelé "le grand saut", en 2015.
À l'époque, on faisait un grand saut,... l'équivalent de traverser le gué d'une rivière.
Là, en août 2021, on est dans une grande traversée...

Heu,... il faut expliquer, le truc de "Franchir le gué, en tatant les pierres avec le pied...." ? non, hein,...?

Continuer la traversée : mesurer les risques ?

Avant de continuer la traversée, il peut être utile de mesurer les risques.

Comme dans toute transformation-irréversibles-des-infrastructures-des-structures-de-société-et-des-institutions, il est utile de mesurer "si ça passe".
Anecdote musicale : dans le Mariage de Figaro, l'opéra de Mozart, cela commence par Figaro qui mesure s'il y a la place dans la chambre, pour pouvoir mettre son lit. Parce qu'il va se marier.

Le Mariage de Figaro, et le contexte historique général, c'est typiquement un contexte de transformation-irréversibles-des-infrastructures-des-structures-de-société-et-des-institutions

Voir ces extraits de films et d'opéra :
Ils illustrent bien ces aspects intrinsèques, entre mesurer les possibilités, mesurer le pour et le contre,... avant de continuer.... tout en étant comme déjà embarqué dans la transformation.

Amadeus, L'empereur et Les Noces de Figaro : https://www.youtube.com/watch?v=Ex4omGBUt7Q
Ou bien cet extrait, plus long :
Amadeus, Movie, unique conversation about "elevated" bases and "vulgar" beauty : FR https://www.youtube.com/watch?v=4OkrYf4qlLM
Extrait du film "Amadeus" du réalisateur Milos Forman: Mozart défend son projet d'opéra "Les Noces de Figaro", d'après la pièce de théâtre française "Le mariage de Figaro" de Beaumarchais, pièce jugée irrecevable pour l'empereur d'Autriche, en cette période pré-révolutionnaire.
Le premier acte de l'opéra (minute 4 environ) : FR Mozart - Le nozze di Figaro | Atto 1/4

Pour l'empereur d'Autriche, Mozart, la cours, ... cette hésitation, ce besoin de mesurer les risques, tout en étant déjà embarqué globalement, est presque palpable.
Et pour Figaro lui même, il va se marrier : les choses sont déjà jouées,... ce n'est plus qu'une question de comment placer le lit.
C'est tout l'art de Beaumarché, et du jeux qu'il met en scène, par rapport à des transformations irréversibles déjà en cours.

La traversée,... une transformation irréversible, ...

La traversée, ... est actuellement une transformation-irréversibles-des-infrastructures-des-structures-de-société-et-des-institutions

La structuration-mondiale est en cours, activement, puissamment. Et de manière irréversible, incontournable, implacable.
Les structure-et-institution-mondiale se mettent en place.

Le constat est flagrant : cette transformation s'accompagne par un mouvement-de-colonisation, d'une partie de la population, au niveau mondial, sur une autre partie de la population.

Cette transformation et cette structuration se font, notamment, entre autres tendances, selon la tendance Structure-et-bouts-de-ficelles.

Traversée et trouille

La traversée est tellement intense, dangereuse, inconnue, ... que le constat est flagrant depuis quelques années : elle se fait la trouille au ventre.
Il est facile de constater que globalement, partout dans le monde, les gens ont le trouillomètre à zéro !

Ce constat n'est pas de constater le pourquoi, le comment ça se fait, le "stakose de",....
Ce constat, c'est de constater que les gens ont globalement beaucoup la trouille.

Durant la traversée, il y a de la trouille, et il y a aussi, bien entendu, des sentiments d'insécurité.

Pour faire la traversée, il faut du cran.
Voir l'article : 16 août 2021 (4/5): Les CRIs : La peur n'est rien,... sans le sentiment d'insécurité. La trouille non plus.

L'importance des doudous !

Au cours de la traversée, apparaissent toute sorte de mécanismes de protections : rituels, talismans, doudous, ...
Voir l'article : 28 juillet 2021 (5/5): Les CRIs : Au fil du temps : Le mimétisme, des rituels, des talismans, des doudous...

Vous avez vu ?
Plus vous descendez dans les chapitres de cet article, ... plus ils sont courts.

Et j'ajoute,... pour être tout à fait juste...

Tiens, autre chose : j'ai découvert récemment une chanson de Cabrel que je ne connaissais pas, et qui, il me semble, ne fait pas parti des "grands classiques".
La belle Debbie (Remastered) - Francis Cabrel.
Vous la trouverez, notamment, dans l'un des hypermarche-de-l-information.

Quel rapport avec le sujet de cet article, tourner le regard vers l'autre rivage, la traversée, la trouille, le sentiment d'insécurité , etc... ?
Aucun.
A part peut être la démarche bien balancé pour raconter l'histoire d'une agitation si bien dite.
Ça s'agite, et il "ajoute,... pour être tout à fait juste",... et tout cela est sans conséquences, ... quoique !???.... attention au couac !???

A part peut être ... la manière dont je vois se profiler à l'horizon les armadas, les évolutions qui se déroulent sous nos yeux, les conquérants des nouvelle-colonisations,... les structurations, et le passage dans la nouvelle-civilisation.
Les dénis, les trouilles au ventre qui n'arrivent pas à se dire, les histoires qui sont racontées et comment elles sont racontées, les pantomines, les agitations abérrantes qui peuvent peut être se voir comme des demandes indirectes, ...

Et puis certainement aussi parce que cette chanson est très drôle, son texte ciselé avec des mots choisis, l'humour surprend au détour des expressions, ...

Je vous ai déjà dit qu'on est déjà dans, et qu'on va vers, une société-triste-et-froide (triste-et-froide).
Ben, on aura toujours les chansons de Francis Cabrel, ...Elles sont là, elles sont belles... elles disent les choses qui sont...



Creative Commons License  "Les CRIs : Au fil du temps : D'un rivage à l'autre, ... la traversée. vous est proposé par les-cris.com sous la licence Creative Commons Attribution-ShareAlike 4.0 International License.
Mis-sur-site : 16/08/2021 / Mis-à-jour : 16/08/2021