Secoué ? Orangina ? Attention, le plus gros est devant !

La période septembre et octobre 2021 a été secouante : voici le déroulé jusqu'à la fin de l'année 2021, et début 2022.

Creative Commons License  "Les CRIs : Au fil du temps : Secoué ? Orangina ? Attention, le plus gros est devant !" vous est proposé par les-cris.com sous la licence Creative Commons Attribution-ShareAlike 4.0 International License.
Mis-sur-site : 21/10/2021 / Mis-à-jour : 24/10/2021


Les chapitres sont :

Secoué ? Attention à l'effet booster et emphase

Pour vous qui lisez là, vers le 20 octobre :
Les prises de consciences sur la valeur des choses, les valeurs, les contrats, les relations (sociales, entre pays etc),... ca va ?
La "prendre conscience de la colonisation en cours, et des nouvelles "règles du jeu" correspondant aux nouvelles situations de colonisateur et colonisées. ", ... ca va ?

Voir l'article de juillet :
30 juillet 2021 : Les CRIs : Au fil du temps : Déroulé de la période juillet 2021 - mars 2022.

le chapitre sur la période :
"Fin Septembre 2021 - 19 octobre"

C'est un article super court, synthétique, les mots juste, et juste ce qu'il faut (y a pas de gras ! ;-)... et chaque mot compte.

Et avec en cadeau bonux une citation de Krishnamurti !
qui est une suggestion pour "comment vivre cette période ...."

La période jusqu'au 19 octobre se termine.
Un petit point complémentaire, très ponctuel d'en ce moment (fin octobre 2021): demain et les jours qui suivent, on va sentir une accélération intense.
Un peu comme au décollage d'un avion, quand on est collé au siège.... ou dans une voiture de sport puissante, comme les porsches ou ferrari, ou lamborghini aussi ça le fait.

Il y aura aussi de l'emphase, et un début d'expansion.

De l'emphase : les prises de consciences, c'est mental, et c'est dans la communication.
Après les turpitudes et difficultés des prises de consciences, les accélérations vont se faire dans l'expression et la communication.
Donc il y aura de l'emphase et des expressions qui s'emballent, de la parole qui booste, etc.
La parole sera un vecteur puissant, pour stimuler, pour canaliser, pour faire de la propagande
.

On verra aussi début des expansions, dans l'action, dans la réalisation des choses.
Cela sera un début.
Le plus gros viendra ensuite, en décembre et janvier.

Comme déjà indiqué dans l'article de déroulé de juillet : "Décembre 2021 - janvier 2022 :
C'est surtout à la fin de l'année, et début d'année prochaine, en janvier 2022 que cela va démarrer en grande expansion.
Donc surtout en janvier 2022 et mois suivants....
Là, à ce moment là,... ça sera d'une intensité énorme.
Les expansions, les poussées seront très puissantes.
Elles seront collectives, légitimée par des poussées venant des profondeurs de la société et des groupes de populations, du collectif
."

Bref : il y aura des expansions. Elles ne seront qu'un avant goût, qu'un petit truc, à coté de ce qu'il y aura en décembre 2021 et janvier 2022 (et mois suivants).

Comme indiqué dans le titre de l'article : "Attention, le plus gros est devant !"

Secoué,... en profondeur !

"Orangina,... faut bien secouer, sinon la pulpe, elle reste en bas !"

Les transformations, les prises de consciences, etc... se font en profondeur.

C'est très important de voir cela. Sinon, on pourrait croire que tout celà n'est que passager.
Alors que dans les faits, on est passager, certes, ... d'une traversée exceptionnelle, irreversible, sans retour en arrière.
( Les CRIs : Au fil du temps : D'un rivage à l'autre, ... la traversée.)

"irreversible, sans retour en arrière" : c'est la même chose.
Mais je le dis deux fois,... pour bien insister...
Parce que visiblement, y en a qui essaient encore d'éviter le mot, et de retourner en arrière.
C'est aussi de l'emphase dans l'écrit... comme s'il fallait crier très fort... hi hi hi...

Reprenons : C'est très important de voir cela. Sinon, on pourrait croire que tout celà n'est que passager.
Y en a même, qui ont dit dans les médias à forte audience, que l'inflation n'était que temporaire.
C'est compréhensible, qu'ils fassent cela, qu'ils clament que l'inflation n'était que temporaire.
Vous, vous savez que c'est des tsunami-d-inflation qui sont en train de gonfler et de deferler. Certains ne sont qu'en train de gonfler.
Et sinon, vous pouvez encore lire l'article du 30 juillet 2021 : Les CRIs : Inflation, paravents, auparavant.... vagues, tsunamis d'inflation ???, ...

L'importance de la profondeur des choses, mais sans se leurrer

Tout le but de cet article, c'est de constater l'importance de la profondeur des choses : la profondeur d'où viennent les transformations, la profondeur des bouleversements qu'elles engendrent.
C'est aussi de constater l'ampleur des tsunami-d-evolution. Les évolutions ne sont pas de la petite gnognote, elles sont profondes et intenses.

Cependant, là, après le 20 octobre 2021, on va sentir des effets booster : dans les activités, dans les média, partout. Une sensation d'accélération, d'expansion, de développement.
On verra aussi beaucoup d'emphase. Et du bla bla bla dans les média et dans les entreprises et partout aussi.

Du bla bla bla... de l'emphase.

Alors, c'est du lard, ou du cochon ? C'est en profondeur à fond ? ou c'est du bla bla bla et de l'emphase pour rien ?

Ce sont les deux :

Et donc l'importance de bien faire la différence entre les deux.

Attention aussi au bla bla bla et aux illusions

Beaucoup d'emphase, de bla bla bla, et d'illusions exprimées en fin octobre 2021

Pour ce chapitre, voyons donc ce point très important de flou, d'illusions, de phénomène de communication qui se la raconte, de bla bla bla, mais qui passe à coté de l'important.

Le constat est simple à faire : il y aura beaucoup d'emphase, de bla bla bla, et d'illusions exprimées en fin octobre 2021.

Avec l'effet booster, forcément, il y en a qui vont forcer le trait, dans l'expression de "vous allez voir, tout est super, tout va aller bien maintenant, etc..."

Et puis, il y a aussi tous ceux qui s'accrochent à leurs anciennes manières de voir les choses, de les penser, de les faires, ... et à leurs acquis.
Ils s'accrochent. C'est compréhensible.
Et ils font du bla bla bla,... pour se faire croire, et faire croire qu'ils vont pouvoir garder leurs acquis, leur manières de penser etc.
Il vont faire du bla bla bla,... pour se faire croire qu'ils ont encore le pouvoir, donc le contrôle sur la situation et son évolution, alors qu'ils ne l'ont plus (le pouvoir).
Et ça s'agite, et ça parle en disant des trucs qui ne tiennent pas la route (quand on voit la route), et ça pense avec les anciens schéma, ...
Bref, les has-been font leur bla bla bla,... pour se rassurer et rassurer ceux qui veulent bien prendre de leur soupe pâle.

Cela fait partie des drames, et des réactions aux constats de "chié dans les bootes", qui se manifestent beaucoup en octobre 2021.
Cela fait partie aussi de la perte de pouvoir de ceux qui sont en train d'être colonisés, par ceux qui sont en train d'exercer leur pouvoir sur les nouveaux colonisés.

Donc attention, en fin octobre, aux aspects bla bla bla et de l'emphase pleine d'illusions.

Exemples et pistes de constats des causes de bla bla bla

Là, le 22 octobre, il y a déjà ça dans l'air, depuis hier.
Et les constats sont partout : suffit d'écouter les médias.

Je vous laisse faire vos constats par vous même, mais voici une piste :
Un exemple flagrant, que j'entends souvent, partout, dans les médias : les gens pensent en terme de stockage, et d'accumulation, au lieu de penser en terme de circulation et de flux.
Ils n'ont (toujours pas) intégré la revolution-de-la-circulation, ni dans le domaine de l'énergie, ni dans le domaine de l'argent, ni dans le domaine du Kravail.
C'est à peine s'ils l'ont intégré dans le domaine du commerce.

Oui, parce que ce qui est bien avec la révolution-de-la-circulation, c'est que c'est une tendance qui concerne beaucoup de domaine du monde.
C'est une nouvelle compréhension et modèle de comment ça se passe dans le monde.
Cela a commencé en 2018, et il y en a pour 200 ans environ... alors, ça vaut le coup de s'y mettre ... non ?
Au lieu de se prendre les secouages dans la tronche, et pleurer ou déplorer le "personne ne pouvait prévoir", le "c'est compliiiquééé !"... (l'inflation, les peinuries, etc...)

Pour une illustration vous pouvez par exemple consulter cet article : le mail qu'il pointe date de 2016.
5 ans d'avance, ... les gens commencent à se rendre compte du problème, ... alors que les solutions (de compréhension) sont là... hi hi hi... comme d'hab avec Les-CRIs.com.
Les notions d'argent qui circule, versus argent accumulée : Illustration flagrante du problème de changement de nature de l'argent, de la circulation plutôt que l'accumulation

Pour le fait de penser en terme de flux :

Je ne développe pas ici. C'est un article de déroulé.

Ce n'est pas un problème, que les gens, les médias, les dirigeants n'aient pas intégré la tendance revolution-de-la-circulation, ou à peine un peu dans le domaine du commerce.
C'est comme ça. la "societe-est-comme-ca" (je pose le tag que j'ai en tête depuis un moment, hop, c'est fait).

Ce qu'il est important de constater, c'est qu'ils vont produire beaucoup de bla bla bla, dans l'ancienne manière de penser.
Les médias en premier, les hypermarche-de-l-information-et-des-ragots-sociaux suivront... à moins que ce ne soit l'inverse.

Vive la diversité de points de vue : le bla bla bla, les illusions, c'est très bien aussi !

Vive la diversité de points de vue : le bla bla bla, les illusions, l'emphase pour s'accrocher à des vestiges, ce n'est pas un problème.
C'est très bien aussi !

Le foisonnement des points de vues, des opinions, des idées, fera aussi parti des expansions, et des emphases.
Après un tel secouages, après de telles prises de conscience, c'est normal qu'il y ait un foisonnement de points de vues nouveaux et différents, de voix avant silencieuses qui s'expriment ouvertement, etc.

Le foisonnement fait parti du modèle distribué, et notamment des évolutions vers le modèle distribué.
13 décembre 2018 : cri : La tendance au modèle distribué, au lieu du modèle centralisé.
C'est un article de CRI important, pour bien voir comment se fait l'évolution du monde.

Le "Attention aussi au bla bla bla et aux illusions", c'est dans le sens de pointer un constat simple et facile à voir, et de pointer la vigilance par rapport à ces éléments, quelqu'ils soient.
Faire attention ne veut pas dire exclure, ou rejeter.
Bien au contraire, cela veut dire : prêter attention, parce que ces éléments montrent des choses (constat) de ce qu'il se passe dans le monde.

Le bla bla bla, les illusions, les emphasent pour parler des vestiges et de ce qui est has-been, ... montrent des choses (constat) de ce qu'il se passe dans le monde.
Et c'est important d'y prêter attention.

Le "Attention..." est aussi une manière d'insister sur le constat d'intensité, et d'ampleur de ces bla bla bla et des illusions.

Beaucoup d'emphase, de bla bla bla, d'illusions : une caisse de résonnance

Conclusion du chapitre :

Il y aura beaucoup d'emphase, et de bla bla bla, pour faire paravent et s'accrocher à l'acquis et aux anciennes manières, anciennes habitudes, etc.
L'emphase et le bla bla bla pourrait aussi se développer dans une sorte de caisse de raisonnance entre les gens, les médias, les hypermarche-de-l-information-et-des-ragots-sociaux.

Ça va probablement beaucoup résonner, mais peut être pas beaucoup raisonner. Du bla bla bla... des illusions,...

Il est intéressant de prêter attention à l'emphase et aux bla bla bla qui sont en soit des constats de ce qu'il se passe, pour les gens, pour les médias, pour les entreprises, pour les gouvernements, etc..

Il est intéressant aussi de faire attention à l'emphase, à l'ampleur, aux bla bla bla, aux illusions,... qui, parfois, ne sont que des moyens d'essayer de s'accrocher au manières de faire passées, aux manières de penser passées, et aux habitudes et acquis dépassés.

Dans ce sous-chapitre de conclusion sur le "Attention au bla bla bla et aux illusions", rien n'est en gras, tout est important.


J'avais tout mis en gras... je crois que je suis atteint d'une crise d'emphase ! mdr !


Le tableau général, la vision globale, la profondeur de ce qu'il se passe,...fin-2021-début-2022

Vous voyez le tableau général ?

Profondeur des transformations, tsunami-d-evolution,

Brèches, chier dans les bottes, traumatismes, drames... qui ne sont que les symptômes, les signes visibles.

Déroulé : Septembre-octobre 2021: prise de conscience,
Décembre : soin, apaisement, rentrer dans la blessure, pour dépasser les dommages et blocages venants du passé,
Janvier : démarrage des expansions, des légitimités collectives, des poussées venant des profondeurs de la société,
Fin février et début mars : emporté dans une transformation d'une puissance inouïe.

Non, vous ne voyez pas le tableau ?
Bon, ben en tout cas, vous aurez été prévenu.
Moi, j'ai fait ma part.
Après, si vous voulez faire les constats, au fil des semaines, quand vous voyez ce qu'il se passe,... vous aurez une idée des points de vigilances à regarder.

Je ne mets rien en gras, ci-dessus : tout est important. Et chaque mot compte.

Attention, le plus gros est devant, fin-2021-début-2022

Avec tout cela, avec le tableau général du chapitre précédent, vous voyez le crescendo dans les expansions, dans les tsunami-d-evolution ?

Vous voyez la cause du : Attention, le plus gros est devant, fin-2021-début-2022 ?

Non ?
Bon, ben en tout cas, vous aurez été prévenu.
Moi, j'ai fait ma part.
Après, si vous voulez faire les constats, au fil des semaines, quand vous voyez ce qu'il se passe,... vous aurez une idée des points de vigilances à regarder.

Le discernement

La suite de cet article, pour voir un constat simple, qui est en même temps piste de "solution", est dans cet article là :
24 octobre 2021 : Les CRIs : Au fil du temps : Fin 2021 et janvier 2022 : Tsunami-d-evolution, emphase, brouhaha, ... et début de discernement.



Creative Commons License  "Les CRIs : Au fil du temps : Secoué ? Orangina ? Attention, le plus gros est devant ! vous est proposé par les-cris.com sous la licence Creative Commons Attribution-ShareAlike 4.0 International License.
Mis-sur-site : 21/10/2021 / Mis-à-jour : 24/10/2021