La revolution-de-la-circulation,... juste là, sous vos yeux.

Vous trouverez dans ce "Document_emails_de_CRI_10" des Constats - Reflexions - Impulsions (CRI) intéressants sur :
Creative Commons License  "cri : la revolution-de-la-circulation,... juste là, sous vos yeux...." vous est proposé par les-cris.com sous la licence Creative Commons Attribution-ShareAlike 4.0 International License.


Sujet : cri : la revolution-de-la-circulation,... là, sous vos yeux....
De : adresse_email_de_CRI_10
Date : 06/03/2018 21:51
Pour : adresse_email_de_CRI_10

Hello,

titre complet (le fil des mails, écrits au fil du temps, et que vous trouverez ci-dessous) :
cri : la revolution-de-la-circulation,... là, sous vos yeux.... // cri : pensée du jour 180226 : la revolution-de-la-circulation, from stocking to stacking ! // cri : Ça va s'effondrer ?!  // cri : "Quand la bise fut venue..." ... illustration avec Airbus, ou le Brexit // cri : "Quand la bise fut venue..." ... illustrations... // cri : la revolution-de-la-circulation, la tendance centralisé-décentralisé-distribué, et le déroulé de la fin d'année 2017 et tout début 2018 // cri : et voilà.... colonisation... monde-administré, Gêne à comprendre ces tendances. // cri : colonisation-par-les-services-digitalises... les gens adorent ça ! // cri : colonisation-par-les-services-digitalises, et vivre-dans-un-monde-administre, ... deux illustrations // cri : colonisation-par-les-services-digitalises - les services mondialisés, les  "plateformes", les GAFAM,... mettent en place une nouvelle forme de colonisation // cri : nouvelle société, nouvelles institutions, ... transparence dans les détails et pour les individus, obscurité pour le global // cri : Immobilier, ISF, prix du pétrole.... constat flagrant de la perte de zone de confort, sortie du cadre de sécurisation... cri : besoin de sécurisation, de stabilisation.... et les moyens pour faire les choses.... // cri : à fond, .... évolution, affirmation, déliquescence des structures, flou dans la direction.... tout l'été.... // cri : et voilà,... l'évolution démarre,... à fond...  // cri : petit commentaire....  // cri : pensée du jour 170422 : les gens ont déjà voté.... // cri : pensée du jour 170421 : voter, en 2017, c'est un truc fait à l'ancienne.... // Fwd: cri : engouements,... précipitation, et calme,.... les goûts changent, le monde aussi... // Re: cri : question : engouement pour les très grandes villes, accès à l'emploi, temps de transports pour le boulot, accès à la propriété ?

**************************************************************************************************************************************

Ce matin, j'ai entendu deux trucs à la radio,... et dès le premier, je savais que j'allais faire un mail de CRI.
Le deuxième truc, ... a enfoncé le clou. Clairement.

C'est trop sympa comment ils montrent que la revolution-de-la-circulation,... est là, sous vos yeux....

Ils me facilitent le Kravail, pour illustrer, montrer par des constats flagrant ce qu'il se passe.

En plus, ils me facilitent parce qu'ils me donnent l'occasion, claire et efficace, de montrer des facettes intéressantes de la revolution-de-la-circulation, que je n'ai pas encore eu le temps de détailler.
des trucs que j'ai vu, dans la théorie de tout ce bazar, mais que j'ai pas eu le temps de vous décortiquer en explication simple, et pas longue du tout, ... comme des noisettes, comme ça, vous n'avez plus qu'à piocher et grignoter tout ça.

Et, last but not least, comme disent nos amis les anglophones, comme je vais faire une conférence vendredi en 8, sur la thématique de la revolution-de-la-circulation, et que je n'ai toujours pas publié de page sur ce sujet, sur le site : https://www.les-cris.com/.
et bien, je vais faire ce mail, et le publier juste après, sur le site, comme ça, ceux qui veulent lire des mails de CRI sur ce sujet pourront le faire facilement.

Bon, mais revenons à ces deux illustrations, tellement intéressantes.

Voici les chapitres de ce mail :
* La circulation des produits frais, et le routage logistique optimisé
* La revolution-de-la-circulation et la révolution-agricole-et-alimentaire : circulation des produits
* Les assureurs et la circulation de l'argent
* L'assurance et la sécurisation dans un monde de circulation
* Deux illustrations, pour 2 milliards et 15 milliards de dollars


**************************************************************************************************************************************
* La circulation des produits frais, et le routage logistique optimisé
**************************************************************************************************************************************
L'information est là :
Walmart’s Eden and Verigo’s Pod Quality: Technology to Reduce Fresh Produce Waste in Supply Chains
https://www.supplychain247.com/article/walmarts_eden_and_verigos_pod_quality

L'article et la présentation de ce nouveau truc focalise beaucoup sur la qualité des produits.

Cependant, si on regarde ce que cela implique, ce qui est aussi présenté, c'est une optimisation du routage logistique des produits, en fonction de leur fraicheur.

Le but, global, c'est d'optimiser le routage des produits, sur la chaine logistique, depuis la ferme jusqu'au rayon, en fonction de la fraicheur, et des critères X ou Y appliqué aux produits frais.

pour décortiquer ce système, on peut déjà dire qu'il repose sur les tendances classiques :
 - vivre-dans-un-monde-administre : les produits sont pris en photos, mesurés (température, aspects,...) et tout cela permet de gérer, et d'administrer la logistique.
Au regard de ce qui est décrit, dans cette simple expérimentation, c'est phénoménal, ce qu'on va administrer....
 - la trace-de-produit-frais : évidemment, vous l'aviez vue aussi, la tendance "trace-de" est là.... on va suivre les produits, depuis la ferme, jusque dans les rayons.
Et la puissance du système vient notamment de la capacité à faire la trace-de.

Ensuite, comme on va pas passer la journée à tout décortiquer pour le plaisir, ni à répertorier les tendances de fond qui s'applique, on va à l'essentiel :
 - la capacité à router les produits en fonction de critère, vers différents lieux de vente
 - la capacité à changer le routage, en cours de route (depuis la ferme, ....) en fonction de critère du produit, et du moment
 - la capacité à assembler des ensembles de produits, pour les router ensemble, vers leur destination commune, en fonction de critères du produits, et du moment... en cours de route.
on pourrait dire "en cours de route", ou aussi, comme analogie "en temps réel", c'est à dire à n'importe quel moment (ou presque).

tout cela est fait dans le but de la fraicheur, de la qualité.
soit.

mais même sans le besoin de fraicheur et de qualité, vous avez là un système qui offre une souplesse pour le routage logistique des produits, et cela donne des avantages phénoménaux.

Si vous pouvez assembler des produits différents, les router en fonction de certains critères "du moment", changer le routage en cours de route, peut être changer les assemblage et re-disperser les différents produits.... vous pouvez mettre en place une circulation optimale de vos produits, et au final, gagner sur tout un tas de plans.

vous gagnez sur la fraicheur, sur la qualité,.... vue par le client,.... et vous gagnez sur l'évitement du gaspillage, de la perte, ... vue par le logisticien et le distributeur.

si vous pouvez affiner, à des petites quantités, cette souplesse,.... vous acheminez depuis la ferme de production,.... jusque chez le restaurateur, le restaurant d'entreprise,... ou le frigo du particulier.

si vous étendez ce qui se fait, là, déjà, sous nos yeux, à d'autres produits, vous pouvez appliquer cela aux céréales, au bois, aux cultures de produits vendus secs (lentilles, pois,...), produits laitiers (frais et non frais), les produits surgelés (surgelés sur les sites de productions).

L'exemple actuel là, concerne le frais.
Soit.
C'est le domaine qui revêt le plus d'intérêt, pour l'instant, pour deux raisons :
 - la marge est plus élevée, en corrélation avec l'aspect frais et périssable rapidement,
 - et c'est aussi le grand enjeux de la conquête des clients pour les vendeurs via internet (amazon en tête, walmart, carrefour, ... CDiscount, ....).

Une fois la recherche, et l'outil, amortis dans le domaine du frais, cet outil pourra facilement être étendu aux autres domaines de l'agriculture, et de l'alimentaire.
Il permettra moins de gains, mais comme il coutera moins cher à mettre en place, l'équilibre se fera, ... et l'outil sera utilisé pour de nombreux domaines.

cela mettra en place une circulation fine (granularité des colis), rapide, souple, tant en terme d'assemblages de produits différents, que de routage adapté en temps réel.

vous trouvez que je vais trop loin.... ?
soit.
je pense que eux, ils y pensent aussi,.... ce n'est pas vérifiable, .... mais quitte à douter,....

en tout cas, voilà une illustration de la circulation et de la révolution-agricole-et-alimentaire : je pense qu'on n'imagine pas encore ce que vont être ces 8 années de révolution agricole, alimentaire, et de circulation plutôt que d'accumulation.

**************************************************************************************************************************************
* La revolution-de-la-circulation et la révolution-agricole-et-alimentaire : circulation des produits
**************************************************************************************************************************************
La révolution-agricole-et-alimentaire fait partie de la revolution-de-la-circulation.
Elle est plus vaste, mais elle en fait aussi partie.

La circulation, dans la révolution-agricole-et-alimentaire, elle va concerner plusieurs domaines :
 - la circulation des produits : évidemment, on va faire circuler, plus qu'accumuler, etc...
Pour la circulation des produits, l'exemple ci dessus, qui n'est qu'une prémisse, une première expérimentation (à 2 milliards de dollars) en dit long sur ce que cela pourra devenir.
 - la circulation dans les productions, aussi bien agricole, que production alimentaire (industrie agro-alimentaire, restauration, ...).
les flux des produits, pour les productions, sont déjà en mode "tendu", avec des stockages minimum, des approvisionnements en mode "juste à temps", etc...
Ils seront encore plus souples, granulaires, adaptés aux circonstances.
 - la circulation dans la vie, en terme de circulation du vivant
le vivant, c'est une circulation.
l'agriculture, avec l'agro-ecologie, par exemple, a déjà commencé à réintroduire le vivant dans les pratiques (sols vivants, entraides avec les prédateurs de nuisances, etc...).
cela va aller encore beaucoup plus loin.

ceci est un rapide aperçu de ce que contiendra la révolution-agricole-et-alimentaire, et notamment pour sa partie "circulation".

autant l'accumulation va devenir un souci, va appesantir les procédés, voir les embourber,... autant la circulation, dans le domaine agricole, et alimentaire, va aérer, stimuler et favoriser la puissance.

l'avantage de cet exemple, ci dessus, c'est qu'il montre qu'en début 2018, déjà, on va faire des trucs dingues comme cela.

cela donne une idée des évolutions qui vont démarrer en mai 2018 et dans les années qui vont suivre.


**************************************************************************************************************************************
* Les assureurs et la circulation de l'argent
**************************************************************************************************************************************
Cette chronique est super intéressante :
BFM : 06/03 - La chronique d'Alexandre Garabedian
http://bfmbusiness.bfmtv.com/mediaplayer/audio/bfm-0603-la-chronique-d-alexandre-garabedian-412696.html
http://podcast.bfmbusiness.com/channel20/20180306_agefi_0.mp3

En fait, c'est la voix de Philippe Mudri, de l'Agefi, ... donc c'est pas A. Garabédian, mais bien P. Mudri qui a fait cette chronique.

Elles sont bien, je trouve, les chroniques de Philippe Mudri, ... et cela depuis des années.
C'est pas comme celles de Marc Fiorentino, qui ont perdu leur impertinence, leur "avance sur leur temps".
Philippe Mudri, il prends moins de risques, ... mais il reste intéressant, sur la durée, sur plusieurs années.

bon, mais revenons à ce qui est dit, dans cette chronique.
et ce qui me parait important, comme exemple illustrant l'assurance et la sécurisation dans un monde de circulation, et la circulation de l'argent.

//----------------------------------
démarrage : oui, ce mouvement dans l'assurance, le rachat par axa de ce machin d'assurance, pour 15 milliards, c'est intéressant.
cf les autres mails ces temps ci : les alliances et mésalliances en disent long sur les tensions dans les groupes, et sur les gâteaux qui valent encore le coup, dans les activités etc... et les gâteaux qui ne sont plus là, donc le partage pose problème, etc...

//----------------------------------
au temps 0min 30sec : c'est t'y pas merveilleux ?
"l'assureur s'allège dans le secteur financier, pour se renforcer dans l'assurance dommage et la réassurance".

oui, les taux sont au plancher, etc... l'argent accumulé, ça n'a plus de pouvoir, "ça paie pu", ... et le risque de décrochage des marchés, cela veut dire que ça ne vaut plus le coup de prendre le risque d'avoir plein d'argent accumulé.

d'un autre coté, l'assurance dommage et la réassurance, c'est, pour un assureur, le domaine qui circule : on fait rentrer des primes, on mutualise, et on fait sortir des dédommagements, quand il y a des sinistres.
c'est sinistre à dire, mais plus il y a de sinistres, plus l'argent circule.

on voit, là, dans les phrases complexe du domaine de la finance et de l'assurance, qu'il s'agit simplement, d'une part de s'éloigner des activités qui rapportent par l'argent accumulé, et d'autre part de se renforcer vers les activités qui rapportent par la circulation de l'argent.

//----------------------------------
au temps 1min 20sec : technologie, secteur numérique, acteurs pris de vitesse...
oui, c'est sûr, la circulation, ca passe par le numérique et l’informationnel.

en ce moment, en période de resserrement et de mise en pratique des orientations décidées en 2017, il s'agit de passer la vitesse supérieur dans les activités à base de numérique, digital, et tout ce tintouin là.

ce qui est amusant, à mon avis, c'est cette phrase qui dit que "les acteurs du secteur voit, parfois avec angoisse, le fait d'être pris de vitesse par cette révolution".

Un, la révolution par le numérique, c'est seulement en 2018, qu'ils la découvrent ?
depuis 10 ans au moins qu'elle se manifeste bruyamment, partout dans le monde, ils n'avaient pas eu le temps de s'y préparer ?

Deux, la révolution par le numérique, "cette révolution",... heu,... elle est déjà passée,... là, nous, on parle d'autres révolutions qui arrivent, devant nous !

//----------------------------------
au temps 1min 36sec : là, c'est le pompon....
on peut dire que c'est à cause du dérèglement climatique, et de la réglementation juridique.... mais toujours est-il que le constat est là : le capital, c'est de plus en plus lourd !

et voilà, c'est dit : le capital, l'accumulation d'argent ca paie pu ! et je dirai même plus : c'est la chienlit !

//----------------------------------
Voilà, en moins de deux minutes, en concentré et précis, vous avez un concentré de constat sur la revolution-de-la-circulation appliquée à l'argent, et, plus simplement, que l'argent qui circule, c'est mieux que l'argent accumulé, le tout évoqué, délicatement, mais certainement, par un spécialiste de la finance.
voire, même, si on entends bien la conclusion de la chronique, que l'argent accumulé, cela crée des tas de soucis à ceux qui en étaient les spécialistes.

et sur un plan pratique, pour les assureurs : ils viennent de faire un mouvement, pour aller vers plus d'assurance dommage, et de réassurance, c'est à dire de faire circuler l'argent, dans leur spécialité, et moins de traitement financier de l'argent accumulé.


**************************************************************************************************************************************
* L'assurance et la sécurisation dans un monde de circulation
**************************************************************************************************************************************
Le deuxième point que je trouve très intéressant de voir, dans ce qui est présenté dans la chronique de Philippe Mudri, ci dessus, c'est la manière dont on assure les choses, le monde, dans une orientation de circulation.

quand j'écris : "dont on assure les choses, le monde", c'est au sens propre.
la manière dont on fait en sorte que les choses se passent bien, dans le monde, malgré les heurts, les sinistres, les dégâts qui peuvent se produire.

dans un fonctionnement par accumulation, on accumule des sommes très importantes de d'agent, et cela sert d'assise (asset en anglais) pour financer les remboursement des dégâts (les dédommagements des dommages).
en terme d'assise pour financer, cela s'entend non pas seulement pour directement payer les remboursements des sinistres, mais aussi comme paquet d'argent qui rapporte de l'argent, par les placements financiers, ... et ces gains servent à payer les remboursements des sinistres.
c'est ce qu'on appelle la mécanique financière, appliquer aux domaine de l'assurance.
comme les assureurs doivent accumuler beaucoup d'argent, pour "couvrir" les risques de dégâts, autant qu'ils l'utilisent pour gagner de l'argent en plaçant ces sommes habilement.

le souci, depuis quelques temps, c'est que placer de l'argent, ça rapporte plus (ou plus assez pour que ce fonctionnement puisse fonctionner).

dans un fonctionnement par circulation, l'assureur ne s'occupe plus autant de placer des sommes importantes d'argents, mais s'occupe plutôt de faire circuler l'argent des primes vers les éventuels dégâts à rembourser.
et pour que cela fonctionne bien, il faut faire circuler des énormes quantités de primes d'assurances, pour d'énormes quantités de contrats d'assurances, ... et on mutualise le risque de tous ces contrats, et on paye pour ceux qui ont eu un dégât.
pour que cela fonctionne bien, il faut des énormes quantités de contrats, de primes,... et faire circuler tout cela.
ça tombe bien, parce qu'avec la circulation, on a le numérique, et avec le numérique, les assureurs, qui sont de grands maîtres de l’administratif, ils peuvent faire des tonnes et des tonnes de contrats d'assurance, très facilement : vive le numérique, vive la circulation !
De plus, et surtout, plus il y a de circulation, plus il y a de risques, associés à la "mouvance" des choses.
Donc plus il peut y avoir de contrat d'assurances.

Un exemple simple (parce que sinon, c'est pas gagné de comprendre ce truc là) : si on fait circuler les perceuses (des pères de familles qui bricolent deux fois par ans), et bien à chaque fois que la perceuse est "louée" à une voisin, un gars ou une nana pas très loin,... et bien on fait un petit contrat d'assurance, pour que tout le monde soit bien serein que la perceuse va pas être rendu toute pétée ou toute cradifiée (et si c'est le cas, l'assurance prend en charge les dégâts,... sauf la franchise).

Vous voyez le truc ?
Ca circule, donc il y a beaucoup d'échanges, de transactions, de trucs qui se passent.... et à chaque fois, on peut mettre sur ces choses des petits contrats d'assurances.

Plus ça circule, plus il y a aura plein-de-petits-contrats-d-assurances.

A noter : les blockchains intéressent beaucoup les compagnies d'assurances, parce qu'elle sont le moyen d'établir des contrats d'assurance "à la volée", dans l'immédiateté des transactions et mouvements qui auront lieu, dans un monde dans laquelle la circulation des biens, des services, seront à l'honneur.

Plus ca circule, plus il y a aura plein-de-petits-contrats-d-assurance, et plus les assureurs feront leur activités en assurant la multitude, dans une circulation des primes d'assurance (plutôt, comme avant, en s'appuyant sur l'assise de grosses sommes d'argent accumulées).

j'avais présenté le constat simple que dans un monde de circulation, les accumulations servent de tampons, d'amortisseur, pour garantir la continuité des flux, la continuité de la circulation.
Et bien, là, avec les contrats d'assurances, vous avez un exemple d'accumulation temporaire, et local, d'argent, qui vient en secours des difficultés ou discontinuités dans le flux des circulations des éléments assurés.
Les perceuses circulent, entre prêteurs et emprunteurs de perceuse, et les assureurs, via les contrats d'assurances sur ces prêts de perceuse, font en sorte que l'ensemble se passe de manière fluide, sécurisé, et évite les discontinuités de prêts de perceuse (qui ne reviennent pas, ou qui reviennent cassées).

Voilà, en gros, comment on sécurise les choses, dans un monde qui privilégie la circulation :
 - en mutualisant les risques de beaucoup de circulations, d'une manière collective, dans la circulation des primes d'assurances, et de ce flot de mutualisation,
 - et non plus, comme dans l'accumulation, en accumulant des sommes importantes, pour servir de garantie, et en plus pour servir de moyen de gagner de l'argent, en utilisant le placement financier de ces accumulations d'argent.


c'est une manière différente de sécuriser les choses, et on verra l'évolution de l'ancienne manière, à la nouvelle, dans les années à venir.

les assureurs continueront à assurer... c'est juste que le monde va s'adapter à d'autres manières d'assurer.

**************************************************************************************************************************************
* Deux illustrations, pour 2 milliards et 15 milliards de dollars
**************************************************************************************************************************************
Je ne sais pas comment dire que cette évolution vers la circulation, est importante.

et bien, je vais le faire en présentant cela comme une circulation :
 - la grande distribution fait un mouvement vers la circulation, et pour cela dépense (fait circuler) 2 milliards de dollars.
 - les assureurs font des évolutions, vers la circulation, et pour cela, l'un d'entre eux achète un truc pour 15 milliards de dollars.
l'assureur achète le truc pour cher, parait-il... c'est dire l'importance de la chose... et que c'est important pour lui.

si on regarde ces sommes, en terme d'argent accumulé, cela fait beaucoup d'argent.

l'argent accumulé n'a pas perdu toute valeur.... et ces montants en disent long sur l'importance de ces évolutions.

maintenant, si on regarde cela avec encore plus de recul, ce ne sont que deux petites illustrations : il va y en avoir beaucoup plus, et c'est l'ensemble du monde, qui va évoluer vers ces manières de fonctionner, en privilégiant la circulation.

ces deux exemples sont des illustrations intéressantes, parce que dès à présent, elles nous permettent de voir ce qui s'annonce.
dans quelques mois, voire quelques années, ces exemples ne paraîtront plus aussi intéressant.

là, en mars 2018, la revolution-de-la-circulation,... démarre,.... là, sous vos yeux....

A+
Les_emails_de_CRI_10




-------- Message transféré --------
Sujet : cri : pensée du jour 180226 : la revolution-de-la-circulation, et la trace-de : from stocking to stacking !
Date : Tue, 27 Feb 2018 00:25:42 +0100
De : adresse_email_de_CRI_10
Pour : adresse_email_de_CRI_10


Hello,

titre complet (le fil des mails, écrits au fil du temps, et que vous trouverez ci-dessous) :
cri : pensée du jour 180226 : la revolution-de-la-circulation, from stocking to stacking ! // cri : Ça va s'effondrer ?!  // cri : "Quand la bise fut venue..." ... illustration avec Airbus, ou le Brexit // cri : "Quand la bise fut venue..." ... illustrations... // cri : la revolution-de-la-circulation, la tendance centralisé-décentralisé-distribué, et le déroulé de la fin d'année 2017 et tout début 2018 // cri : et voilà.... colonisation... monde-administré, Gêne à comprendre ces tendances. // cri : colonisation-par-les-services-digitalises... les gens adorent ça ! // cri : colonisation-par-les-services-digitalises, et vivre-dans-un-monde-administre, ... deux illustrations // cri : colonisation-par-les-services-digitalises - les services mondialisés, les  "plateformes", les GAFAM,... mettent en place une nouvelle forme de colonisation // cri : nouvelle société, nouvelles institutions, ... transparence dans les détails et pour les individus, obscurité pour le global // cri : Immobilier, ISF, prix du pétrole.... constat flagrant de la perte de zone de confort, sortie du cadre de sécurisation... cri : besoin de sécurisation, de stabilisation.... et les moyens pour faire les choses.... // cri : à fond, .... évolution, affirmation, déliquescence des structures, flou dans la direction.... tout l'été.... // cri : et voilà,... l'évolution démarre,... à fond...  // cri : petit commentaire....  // cri : pensée du jour 170422 : les gens ont déjà voté.... // cri : pensée du jour 170421 : voter, en 2017, c'est un truc fait à l'ancienne.... // Fwd: cri : engouements,... précipitation, et calme,.... les goûts changent, le monde aussi... // Re: cri : question : engouement pour les très grandes villes, accès à l'emploi, temps de transports pour le boulot, accès à la propriété ?

**************************************************************************************************************************************

pensée du jour 180226 : la revolution-de-la-circulation, et la trace-de : from stocking to stacking !


C'est pas une pensée bien fraiche du jour,... j'y ai pensé le 22 janvier 2018.... mais pas le temps d'écrire des mails de CRI, etc...

bon, ca reste un truc que vous ne trouverez nulle part ailleurs, et que personne ne dit.
peut être plus tard, la formule sera reprise dans les média, ... ou pour parler des évolutions du monde, du stockage (accumulation), vers l'empilage (la circulation).

from stocking to stacking ! c'est, il me semble, une manière synthétique de résumer le passage :
 - de la puissance par l'accumulation, à celui de la puissance par la circulation
 - de la puissance par les biens matériels et le tangible, à celui de la puissance par l'information
 - de la puissance par la mesure (comptage, comptabilité) des éléments accumulés, à la puissance par la "trace-de", pour suivre l'évolution des éléments en circulations

Bref, "from stocking to stacking !", ca dit le passage de l'accumulation à la circulation, du matériel à l'informationnel, et de la mesure comptable à la "trace-de".

voici, ci-après, quelques éléments complémentaires.

// ----------------------------------------------------------------------------------------------------------
"from stocking to stacking" : En français, ca donnerai, en gros : du stockage, à l'empilage.
Mais cela serait insuffisant, comme traduction, pour donner le sens correspondant à la phrase en anglais.

"from stocking to stacking" : En français : du stockage, au flux d'exécution

surtout si on se réfère à la notion informatique de pile (d'exécution).

// ----------------------------------------------------------------------------------------------------------
En anglais, une stack, c'est une pile.
et en informatique, une pile, c'est un moyen de stocker, orienté sur la circulation des éléments qui ont été mis dans la pile.

on met les choses en pile, pour pouvoir les retirer un à un.

Dans une empilement de choses : les éléments sont mis les uns après les autres.
ils en sortent, soit par un bout (de la pile), soit par l'autre.

il y a les piles FIFO : First In, First Out.
les piles FILO : First In, Last Out.
éventuellement les piles LIFO (Last In, First Out), et LILO, mais elles sont équivalentes aux deux premières.

les piles (stack) sont des moyens d'emmagasiner des choses. Elles sont intrinsèquement orientées pour la circulation de ces choses.

En particulier, et c'est ce qui vient en tête en premier, pour un informaticien, c'est la pile d'exécution.
Voir : https://fr.wikipedia.org/wiki/Pile_d%27ex%C3%A9cution

non seulement on s'occupe de ranger les instructions (ou appels de fonctions) pour les faire ressortir dans l'ordre de leur appel, mais en plus on s'occupe de faire les traitement, donc de faire circuler l'information (les données).

la pile d'exécution (stack), c'est, en gros, pour faire très simple, un truc fait pour la circulation du code dans le processeur, et des données traitées par le code. 

// ----------------------------------------------------------------------------------------------------------
"from stocking to stacking !", ca dit le passage de l'accumulation à la circulation, du matériel à l'informationnel, ... 
ces deux points sont décrits ci dessus.

Pour le point concernant : "le passage de la mesure comptable à la "trace-de"", c'est plus délicat, mais tout aussi limpide.

Une pile est aussi un moyen de conserver, de manière ordonnée, tout une série d'élément.

Par exemple : la pile d'exécution d'un processeur ou d'une machine virtuelle Java, c'est la série ordonnées des fonctions en cours de traitement.
Cf : l'article wikipedia, sur la pile d'exécution.
https://fr.wikipedia.org/wiki/Pile_d%27ex%C3%A9cution
"Une pile d'exécution est utilisée pour emmagasiner plusieurs valeurs, mais sa principale utilisation est de garder la trace de l'endroit où chaque fonction active doit retourner à la fin de son exécution (les fonctions actives sont celles qui ont été appelées, mais n’ont pas encore terminé leur exécution)."

c'est clair, non ?

la pile sert aussi à remonter la liste des éléments, du dernier empilé, au premier (au tout début du processus).

la pile sert à garder la trace des fonctions actives, qui ont été appelées, les unes après les autres, dans le déroulement du code.
Quand on débug du code, en mode pas à pas, on voit bien l'empilement des fonctions, et la trace de tout le parcours "dans les fonctions du code".

Ce genre de trace, c'est aussi ce qu'on met et ce qu'on trouve dans les blocks des blockchains : on met et on trouve des éléments, qui sont empilés les uns à la suite des autres (pas dans le même block), et empilés de manière ordonnées.
Les blocks d'une blockchains sont aussi des éléments empilés les uns à la suite des autres.
On dit plutôt enchaîné, parce que les éléments ne sont pas vraiment "les uns sur les autres", puisqu'ils ne sont pas dans les mêmes blocks,... mais le principe est le même.
Les empilements d'éléments, dans les blocs, ainsi que la chaine des blocs les uns à la suite des autres, sont primordiaux, dans le fonctionnement de la blockchain.

comme les blockchains vont être un des outils pour suivre, de manière consensuel et distribuée, les trace-de-tout-un-tas-de-choses, vous voyez l'importance que va prendre le fait de suivre la "trace-de", avec des piles (stack) de blockchains.

Dans la circulation, ce qu'on mesure, et ce qui est important, c'est la trace-de.

Le stacking, l'utilisation des stack, est un moyen de mesurer et d'utiliser la trace-de.

// ----------------------------------------------------------------------------------------------------------
pour la finance, c'est assez rigolo aussi.

Une "stock", c'est une action de l'entreprise.
c'est un morceau de capital accumulé, mis dans l'entreprise.

et une stack, cela peut être être une manière de faire référence à une blockchain, pour les transactions d'argent-numerique-distribué (blockchain, bitcoin et toute la soupe qui va avec).

pour l'argent, et la finance aussi, l'évolution en cours, c'est from stocks to stacks !, des actions d'entreprise, ... aux monnaies produites par les populations, de manières distribuées et consensuelles.

// ----------------------------------------------------------------------------------------------------------
pour l'énergie, c'est assez rigolo aussi.

les piles, .... ca sert à produire l'énergie électriques.... et faire circuler les électrons
mdr !....

au début, quand c'était Volta qui s'en occupait, les piles étaient des moyens de produire de l'électricité.
pas de l'accumuler.
cf : https://fr.wikipedia.org/wiki/Alessandro_Volta

c'est ensuite, par analogie à la pile de Volta, que les piles (alcalines par exemple) ont été nommées piles.
Elles aussi, elles servaient à produire de l'énergie électrique (par réaction chimique, ... un peu comme celle de Volta, mais en plus complexe, pour que ca marche dans le petit poste de radio.... et le walkman....)

ce n'est que récemment, que la pile rechargeable est un accumulateur d'énergie électrique.
et son nom a été mis sur ces piles là,... par analogie et facilité,...

il n'en reste pas moins que dans la révolution-de-la-circulation-pour-l-energie,... les accumulateurs d'énergie existent, et sont là pour lisser les flux et s'assurer d'éviter les ruptures de continuité, dans les flux.
Ils n'accumulent pas beaucoup l'énergie, ... chaque jour suffit sa peine, chaque jour suffit sa petite recharge de batterie de son portable....
cf mails de cri sur ce sujet...

les piles, en énergies électriques, ... servent à faire circuler le courant, ... et à lisser les flux, pour éviter les coupures.

pour l'énergie : from stocking to stacking !, du réservoir de carburant pétrole, et des stocks de pétroles,.... aux piles électriques.

// ----------------------------------------------------------------------------------------------------------

Une lettre,.... et on change la vision du monde, la manière de dire le fonctionnement du monde....

juste une lettre.... mais ca fait une grosse différence.

comme le passage de aider, ... à aimer....

A+
Les_emails_de_CRI_10





le mail_de_CRI "Ça va s'effondrer ?!"

Le 17/12/2017 à 15:56, adresse_email_de_CRI_10

Hello,

titre complet (le fil des mails, écrits au fil du temps, et que vous trouverez ci-dessous) :
cri : Ça va s'effondrer ?!  // cri : "Quand la bise fut venue..." ... illustration avec Airbus, ou le Brexit // cri : "Quand la bise fut venue..." ... illustrations... // cri : la revolution-de-la-circulation, la tendance centralisé-décentralisé-distribué, et le déroulé de la fin d'année 2017 et tout début 2018 // cri : et voilà.... colonisation... monde-administré, Gêne à comprendre ces tendances. // cri : colonisation-par-les-services-digitalises... les gens adorent ça ! // cri : colonisation-par-les-services-digitalises, et vivre-dans-un-monde-administre, ... deux illustrations // cri : colonisation-par-les-services-digitalises - les services mondialisés, les  "plateformes", les GAFAM,... mettent en place une nouvelle forme de colonisation // cri : nouvelle société, nouvelles institutions, ... transparence dans les détails et pour les individus, obscurité pour le global // cri : Immobilier, ISF, prix du pétrole.... constat flagrant de la perte de zone de confort, sortie du cadre de sécurisation... cri : besoin de sécurisation, de stabilisation.... et les moyens pour faire les choses.... // cri : à fond, .... évolution, affirmation, déliquescence des structures, flou dans la direction.... tout l'été.... // cri : et voilà,... l'évolution démarre,... à fond...  // cri : petit commentaire....  // cri : pensée du jour 170422 : les gens ont déjà voté.... // cri : pensée du jour 170421 : voter, en 2017, c'est un truc fait à l'ancienne.... // Fwd: cri : engouements,... précipitation, et calme,.... les goûts changent, le monde aussi... // Re: cri : question : engouement pour les très grandes villes, accès à l'emploi, temps de transports pour le boulot, accès à la propriété ?


**************************************************************************************************************************************

Hier soir, vers 20h00, je reçois ce mail de P. (merci P.)

//---------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Sujet : Ça va s'effondrer ?!

Alors, est-ce déjà foutu ? Trop tard pour réagir ? Il ne nous reste plus qu’à profiter de nos dernières années avant le crash final ? Et faire ce qui est encore possible, s’aimer ?
https://youtu.be/eyqPs8n8w8I

P.
//---------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

c'est tout.
et une page blanche.
pas de mails précédents, et pourtant P. il connais bien les mails de cri, et réponds souvent.
là, non, il démarre plein pot, de "rien".
et à 20h00, un samedi, sans écrire bonjour ou bonsoir, ... c'est que ca le Kravaille, ces questions, en ce moment, le P..
il y a une touche d'humour, dans la fin du commentaire,.... mais bon, quand même, ca ressemble plus à une préoccupation intense, qu'à une boutade, ce truc.


c'est de l'interprétation,... sur le fond et la forme du mail.

elle vaut ce qu'elle vaut, mais elle m'a confirmé ce que je cogite depuis une semaine.

voici quelques éléments de réponses et quelques Constat - Réflexion - Impulsion, pour pousser encore un peu plus loin la compréhension lucide et intéressante de ce qu'il se passe en ce moment (là, sous nos yeux, comme j'écris souvent.... y a pas besoin d'aller chercher bien loin...)... et pour le début 2018.

évidemment, ce que vous lirez là, ce sont des choses que vous ne trouverez nulle part ailleurs, ... comme d'habitudes,.... et sinon, c'est comme chez Darty : dites moi où et je vous rembourse la différence....

je démarre en douceur, ...
je vais décrire les choses par des images et titres possibles pour ce mail.
c'est ensuite, qu'il faudra s'accrocher,...  dans les chapitres ci après.

ensuite, vers la fin de ce mail, je décrirai des choses plus costaudes, des constats plus denses, de ce qu'il va se passer, en début 2018 et ensuite.

s'accrocher : c'est dans le sens d'aborder et de bien comprendre les tendances de fonds, décrites dans les mails de CRI, et que vous ne trouvez nulle part ailleurs, parce que personne ne vous parle de ces choses là.
et s'accrocher : parce que je ne reviens pas sur les détails de ces tendances et notions, .... qui sont déjà abondamment décrites dans les mails précédents.

mais à part cela, ... c'est assez simple : ce ne sont que des constats de choses qu'on voit partout, dans notre monde.
c'est assez simple, il suffit d'ouvrir les yeux, et de se laisser porter par les explications, en plus, si besoin.

Les chapitres de ce mail :
* Trois titres possibles : "Page blanche", "et après,... quoi ?", "oui, ca va s'effondrer..."
* Deux autres interviews intéressantes
* Beaucoup parlent de ce qui s'effondre, personne ne parle de ce qui arrive et va venir
* Retournement-Innovation-Conservatisme : Les appels à la stabilisation interpellent l'attention et attirent les convoitises
* Retournement-Innovation-Conservatisme : dans un monde de dingue.... et d'innovation galopante....
* réchauffement de la guerre froide ? que neni mon brave, seulement un déplacement à d'autres guerres administratives....
* Economie, argent, ... oui, cela s'effondre,... puisqu'on passe d'un modèle fondé sur l'accumulation à un modèle fondé sur la circulation
* Nouveau monde : L'occident est encore en avance sur les autres : il fait la décroissance mieux que les autres !
* Nouveau monde : revolution-de-la-circulation !
* Nouveau monde : vivre-dans-un-monde-administre !
* Nouveau monde : la prédation, la maîtrise, le contrôle se fait par asservissement-plutot-que-appropriation
* Nouveau monde : pourra-t-on s'habituer à un monde en forme-d-anarchies-et-patchwork, centralisé-décentralisé-distribué, et en revolution-de-la-circulation ?


**************************************************************************************************************************************
* Trois titres possibles : "Page blanche", "et après,... quoi ?", "oui, ca va s'effondrer..."
**************************************************************************************************************************************
quand j'ai vu ce mail, me sont revenus immédiatement deux "titres" que j'avais en tête depuis quelques jours.

****> "Page blanche"
oui, après en janvier, on démarre une page blanche.
et sans trainer le passé (pas de mail précédents dans celui de P. ... on s'exprime sans s'occuper de ce qui a été dit avant).
là, on termine la période de flou dans les orientations, on fait de la remise en question et prise de conscience sur les directions à prendre..... et ensuite, on va démarrer "sur une page blanche".

ha oui, j'ai oublié dans ce résumé ultra rapide de la période : le 21, on va "rentrer dans le dur, de démarrer les mises en places de structures et d'organisations, pour aller fermement dans les orientations."
(cf mail ci dessous du "déroulé de la fin d'année 2017")

ces nouvelles orientations, ces affermissements de nouvelles structures et organisation de la société, on va les faire sur une page blanche : c'est une chance !
ca fout la trouille, parce qu'on ne sait pas ce que cela sera, ni comment cela va se passer,... mais c'est une chance.

****> "et après,... quoi ?"
"what next ?", en américain : on se la pète plus en américain, ... et c'est surtout que c'est une langue orienté sur le pragmatisme, la survie des colons, etc... donc ca sonne mieux le concret, le basique, le survival....

ben après, après en janvier, et en 2018, on ne sait pas trop.
ca fait peur.

ce qui fait peur, c'est peut être cette liberté de faire comme bon nous semble.
de faire "en phase avec nous même, pour un monde plus en phase avec nous même".

comme je l'ai écris (certes, un peu vite, noyé dans tout ce qui est écrit) : on a une période exceptionnelle pendant laquelle "l'individuel fait le collectif".
et non pas, comme souvent, le collectif fait et façonne l'individuel.
en ce moment, si un individu veut quelque chose, pour lui et pour le collectif, ... et bien il a la chance que cela peut se faire, et peut donner lieu à un mouvement collectif qui emmène beaucoup de monde.
en fait, en ce moment, le collectif, il se fabrique, .... et il se fabrique de ce que les individus veulent.
c'est rare, ce genre de période,... et c'est une chance.

****> "oui, ca va s'effondrer..."
oui, ... et c'est pas nouveau, on le sait : certaines choses sont déjà effondrées, sont en train de s'effondrer, ... et vont bientôt s'effondrer.
ca fait longtemps que j'écris qu'on vit, depuis 2007, un effondrement des institutions, des structures de la société qui sont obsolètes.

certaines choses vont s'effondrer.
pas toutes.

les arbres qui tombent dans la forêt font beaucoup de bruit.
les arbres qui poussent ne font pas de bruit.

la bouteille à moitié pleine, et la bouteille à moitié vide.

etc...

bon, et alors,... en 2010, le pouvoir par l'argent et pour l'argent s'est effondré, et à part les révolutions de printemps arabes en 2011 et la chute de ben laden et de strotskan (en juin 2011 aussi), directe conséquence de cet effondrement du pouvoir par et pour l'argent,.... ca vous a posé un problème ???

ca fout la trouille, ... d'accord.
mais rien de si grave non plus.

surtout si on voit la chance qui se constate, déjà dans la revolution-de-la-circulation, la tendance centralisé-décentralisé-distribué, etc...
mais je ne développe pas cela maintenant, ... ci après, dans un chapitre fait pour cela.

oui, ca va s'effondrer, l'utilisation de l'énergie par accumulation, le pouvoir par l'accumulation de l'argent, la société de consommation telle qu'on l'a connu (oui, j'écris au passé,... y a pas que Johnny et d'Ormesson qui sont partis, la semaine dernière,... mais tout un pan, toute une notion de société, notamment du confort tranquille (d'Ormesson) et du faste, de l'apparat, de la fête,... de la consommation).
et encore d'autres choses : la notion de monnaies telle qu'on l'a connue, ce qu'est l'argent, etc....

j'en parle plus ci après....


**************************************************************************************************************************************
* Deux autres interviews intéressantes
**************************************************************************************************************************************
j'en ai profité pour écouter deux autres interviews.

ben oui, parce que l'émission Arret sur Image m'a laissé sur ma faim :
"Le moteur narratif de Star Wars est masculin"
De Lucas à Disney : autopsie d'une saga, avec Rafik Djoumi et Laurent Jullier
https://www.arretsurimages.net/emissions/2017-12-15/Le-moteur-narratif-de-Star-Wars-est-masculin-id10391

il y est question de star, de guerre, ... et de fin ("autopsie").
un peu comme avec Johnny... les stars....
l'émission est intéressante, surtout le début, comment tout cela s'est mis en place...

bon, mais un peu courte (moins d'une heure).

donc, je glane ces deux autres interviews, sur la thématique croustillante que me propose P.

Jean-Marc Jancovici : Anticiper l’effondrement énergétique ? [EN DIRECT]
Thinkerview, en direct à 19h00 le 14/12/2017.
https://www.youtube.com/watch?v=Fp6aJZQldFs

c'est tout récent...

et celle ci :
Vincent Mignerot : Anticiper l'effondrement ? [EN DIRECT]
Thinkerview, Vidéo diffusée en direct le 20/09/2017 à 18h.
https://www.youtube.com/watch?v=CwXudpMdbuo

Ces deux interviews contiennent des choses intéressantes.
il y a quelques idées, quelques notions, qui sont intéressantes.

reste que cela ne parle que des choses qui s'effondre, mais pas de ce qui change et fait qu'elles s'effondrent, ... ni de ce qui change et fait le monde qui émerge.

ca reste interessant.

je pointe trois points, parmi les plus importants, à mon avis : les moments quand ils parlent de circulation.
de circulation et de flux.

Jean-Marc Jancovici : Anticiper l’effondrement énergétique ?
minute 11'23 : "L'énergie, c'est par définition la formation d'un flux physique, donc l'énergie ca sert à compter un flux physique. ...."

Vincent Mignerot : Anticiper l'effondrement ?
minute x : je ne sais plus, et je ne l'ai pas retrouvé,... mais il effleure la notion de circulation
minute 29'10 : "... parce qu'il faudra aussi optimiser la circulation des ressources, et potentiellement, ceux qui le feront le mieux, dans la plus grande solidarité, seront meilleurs que d'autres qui auront cette acception corrompue du concept de compétition et qui sortiront en premier les armes".

ils effleurent la notion de circulation.
l'intuition est belle,....
je trouve dommage que ca ne soit qu'effleuré.


**************************************************************************************************************************************
* Beaucoup parlent de ce qui s'effondre, personne ne parle de ce qui arrive et va venir
**************************************************************************************************************************************
Il y a pléthore de gens pour vous dire que ca s'effondre, que cela va être terrible etc...

qui vous décrit comment les choses sont déjà en train de se passer, et ce qui va venir, l'année prochaine ?
personne.

sauf les mails de CRI.

quelques tags, qui vous permettent de retrouver les endroits dans les mails, où l'on parle de ces notions et tendances :

revolution-de-la-circulation,
centralisé-décentralisé-distribué,
colonisation-par-les-services-digitalises
vivre-dans-un-monde-administre
le ca-bouge
le Kravail
forme-d-anarchies-et-patchwork
transformation irréversibles des institutions, des structures de la société

révolution-agricole-et-alimentaire

trace-de-l-argent
monnaies-confiance-actions-et-obligations
Avant, c'était le travail qui était au service du capital, maintenant, c'est le capital qui est au service du travail.
separation-de-l-Argent-et-de-l-Etat

Retournement-Innovation-Conservatisme
Tiens, justement, cette tendance.
qui explique simplement l'intérêt pour ces présentations alarmistes, et encore plus pour celles qui ne sont pas alarmistes, donc d'autant plus préoccupantes.


**************************************************************************************************************************************
* Retournement-Innovation-Conservatisme : Les appels à la stabilisation interpellent l'attention et attirent les convoitises
**************************************************************************************************************************************
Comme indiqué dans le mail ci dessous du "déroulé de la fin d'année 2017", on est dans une période de remise en question et de prise de conscience, notamment dans les nouvelles orientations qui ont été en ballotage, depuis un an et demi, et qui vont, là, se mettre (enfin) en mouvement.

Il est normal que ces préoccupations, telles que dans ces vidéos, apparaissent sur le devant de la scène.

Cependant, ce n'est pas nouveau.
c'est seulement exacerbé en ce moment.

les survivalistes, les alarmistes etc.... ca se développe beaucoup depuis quelques années.

ce qui fait l'attrait de ces présentations et discours, c'est l'appel à la stabilité, au confort, à la maintenance des choses ... dans un monde qui évolue beaucoup, et dont le pouvoir est passé à l'innovation et au changement.

c'était en 2013 : la tendance Retournement-Innovation-Conservatisme.
le tag vous permettra de retrouver les mails qui présente cela, en long et en large.
je peux vous en renvoyer quelques uns, si vous les demandez.

avec le Retournement-Innovation-Conservatisme, c'est l'innovation, le changement qui a le pouvoir.
et le conservatisme, le confort, la stabilité, ... a perdu le pouvoir, et devient ce qui attire les convoitises, et interpelle l'attention des personnes.

il est donc normal de voir fleurir ces présentations d'un monde qui va s'effondrer.

bon, mais comme indiqué ci dessus, c'est pas parce que certaines choses s'effondrent, que d'autres choses ne sont pas en train d'émerger.

et, comme déjà écrit : ils présentent ce qui s'effondre, mais ne parlent pas, ni même n'évoquent, ce qui se passe, là, sous nos yeux, et qui met en place le nouveau monde.
c'est donc intéressant, mais tellement partiel.

je vais développer après sur la question du climat, des ressources, etc...

pour le reste, les effondrements sont une chance... si on regarde ce qui est en place, et ce qui va se développer, dans les années à venir.
les effondrements font parti du processus : ils permettent que quelque chose d'autres se mette en place.


**************************************************************************************************************************************
* Retournement-Innovation-Conservatisme : dans un monde de dingue.... et d'innovation galopante....
**************************************************************************************************************************************
Corrélativement à cette capacité à interpeller l'attention des gens, avec des discours sur la stabilité, le confort, le traditionnel, le "comme avant",.... il y a un monde de dingue en pleine évolution.

l'innovation galopante, qui a le pouvoir, et qui fonce, ... j'en parlai en 2013, et là, en 2017, on peut constater qu'elle est bien là.

vous ne trouvez pas que c'est dingue, ce rythme, cette cadence, dans l'innovation ?
la vitesse d'innovation, et le champs d'application, sont devenus effrénées.

un exemple constatable, simple : les vélib à Paris, et l'arrivée des Green Bike et ce genre d'approche : plus de borne, les vélos posés partout dans les rues.... et le vide juridique qui fait que la mairie de paris ne peut rien faire contre.
10 ans après l'arrivée de vélib, alors que la concession est renouvelée,.... boum, ca explose avec une innovation et un nouvel entrant.
c'est vraiment un monde de dingue....
et ceci n'est qu'un exemple.... parmi d'autres....


**************************************************************************************************************************************
* réchauffement de la guerre froide ? que neni mon brave, seulement un déplacement à d'autres guerres administratives....
**************************************************************************************************************************************
réchauffement de la guerre froide ? que neni mon brave, seulement un déplacement à d'autres guerres administratives....
tout est dit, non ?

bon, .... on parle beaucoup du réchauffement du climat, mais pas beaucoup du réchauffement de la guerre froide.....

mais keskidi ????
vous voyez toujours pas ?

j'ai déjà écrit sur ces sujets : y aura pas de guerre....

avec la tendance au baba cool, peace and love, écolo, qui a démarré en 1965, on est passé à des formes administratives, besogneuses, méticuleuses, .... de conflit.

on est sorti de la forme précédente, qui s'était installé entre 1850 et 1965 environ, qui était une forme frontale, directe, et physique du conflit, avec une tendance au feu nettement marquée.
je te butte, ou te brule, ... et on cause après.
génocides des indiens d'amérique, guerre de 14-18, révolution bolchévick, guerre de 39, génocide par la combustion, napalm au vietnam,....

et puis, après 1965, ... on passe à la guerre froide : le terme de froid est éloquent rien que par lui même.

une manière de gérer les conflits, via de l'administratif : on compte les missiles nucléaires, et on fait des grands sommets, pour se partager le monde, les ressources et les faire jouer les influences.
certains se contentes de dire qu'ils font des guerres commerciales,...
etc...

bref,.... plus de guerre frontales, directes, sanglantes, de feu, et physique : des guerres admninistratves, etc....

entre temps, l'écologie, les baba cools s'installent dans la société,... les geeks passent à la télé en jean t-shirt, le bio se répand dans toute la société, etc...

et on utilise non plus les missiles nucléaires pour se faire peur et obliger à gérer raisonnablement, sans heurt, les conflits entre nations et groupes de populations,... mais le réchauffement climatique.

et l'unité de mesure, c'est la tonne de CO2 (et non plus la tonne d'explosif des bombes nucléaires).

c'est une bonne manière d'imposer à l'humanité d'être moins fonceuse et dévoratrice que dans la période précédente, de calmer (fermement) les impulsions et prédations des populations,... et d'imposer une règlementation administrative des ambitions.

le réchauffement climatique, c'est la grande menace, pour contraindre les gouvernements, les populations, à canaliser leurs impulsions, leur prédations, par de l'administratif.
c'est la même chose que ce qu'était les missiles nucléaires : une grande menace de destruction totale, pour imposer des petits formulaires à remplir pour bien canaliser les ardeurs....

vivre-dans-un-monde-administre : c'est déjà là,... c'est seulement que cela va empirer (comme un empire.... ha ha ha ha ha .... ;-)

je n'ai pas dit qu'il n'y aura pas des dégats, ni une destruction de la planète : je dis que c'est cela qui se joue, une régulation administrative des tensions et conflits entre les nations, ...
j'ajoute : tant qu'on ne me parlera pas de ces choses là, je peux écouter ce qui se dit, mais je trouve cela pas très intéressant, puisque cela ne parle pas des enjeux et de ce qui se passe, là, sous nos yeux, dans nos sociétés.


**************************************************************************************************************************************
* Economie, argent, ... oui, cela s'effondre,... puisqu'on passe d'un modèle fondé sur l'accumulation à un modèle fondé sur la circulation
**************************************************************************************************************************************
Economie, argent, ... oui, cela s'effondre,... puisqu'on passe d'un modèle fondé sur l'accumulation à un modèle fondé sur la circulation

on ne fait pas un changement de société (2007-2017) et un changement de civilisation (2014 - 20.... disons 2025) sans casser quelques modèles économiques, quelques notions de ce qu'est l'argent,... ni quelques tirelires.

j'en ai abondamment parlé, y compris dans le sens de Marc Jancovici qui est un des rares à, comme il dit, introduire la physique et la question de l'énergie, dans l'économie.

énergie, monnaie, argent, commerce, bien matériel/bien informationnels, etc... nombreux sont les domaines qui sont en train de passer d'un modèle dont la puissance était obtenue par l'accumulation, à celle dont la puissance est obtenu par la circulation.

alors oui, ca s'effondre... les anciens trucs, les anciennes structures, institutions, etc....

et oui, c'est une chance, parce que ce qui se met en place, c'est un nouveau modèle.

sinon, pour le niveau de vie, etc.... ca fait longtemps que vous êtes prévenus : depuis les mails de CRI de 2007, j'avais annoncé :
cf par exemple le mail du 29 janvier 2010, dont le sujet est : "Cri : TR : C'est tellement limpide quand il s'agit des autres !"
//---------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
******** -50% du niveau de vie dans les pays occidentaux + japon
Sans compter les perturbations et les coûts (et coups) associés à ce bordel
pour faire la transition... Il me semble assez clair aussi, au regard de
l'étendu des dégats, qu'on va aller vers cette baisse du niveau de vie
d'environ 50%... Dont je parle depuis deux ans.

Seulement dans les pays occidentaux + japon... 
(et on peut toujours faussement se rassurer en regardant les chiffres de
croissance mondiale diffusés par le FMI.... Hi hi hi...)
//---------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

maintenant, en 2017, on s'en approche des -50%.
en tout cas, on a déjà bien dégraissé,... et ca va continuer...


**************************************************************************************************************************************
* Nouveau monde : L'occident est encore en avance sur les autres : il fait la décroissance mieux que les autres !
**************************************************************************************************************************************
je marque les titres avec "Nouveau monde : ".

parce que maintenant, après avoir déblayé le terrain de "ca va s'effondrer", je vais présenter quelques constats et réflexions sur ce qu'il se passe, ... en terme de mise en place, ou de développement des nouvelles choses, nouvelles orientations.

Une reflexion qui m'est venue quand j'étais dans le metro, ligne 4, à 23h.
plein à craquer.

le bus, 96, ensuite, vers 23h30.
plein à craquer.

en France, on n'a pas de pétrole, on n'a plus de pognon, .... mais on fait de la décroissance !

on exploite à fond les quelques moyens qu'on a : pas question de gaspiller les ressources, en mettant plus de metro et plus de bus, tant que les gens acceptent de s'entasser dans quelques bus et metro disponible, on y va comme ca,... et on réduit ainsi le niveau de vie, la croissance économique etc...

et visiblement, les gens sont très contents de ces manières de fonctionner.
sinon, depuis le temps que c'est comme cela, à l'heure de facebook, des révolutions de printemps avec twitter, ... ils l'auraient dit, qu'ils ne sont pas contents.....

idem pour les surfaces de logements, dans les grandes villes : réductions d'au moins 50% en 10 ans.... à la louche, ne me demandez pas les statistiques, je fais cela à la louche, comme ca, au doigt mouillé.
demandez moi plutot si on peut prouver le contraire.... qu'il y a eu maintient des surfaces de logements de gens....

là aussi : bravo la décroissance : moins de surfaces, moins de dépenses de ménage, moins de produits ménager pour nettoyer ces énormes surfaces dans lequels les gens vivaient avant.

la nourriture : la viande, bof, les gens n'en veulent plus, le végératien est à la mode dans les restos, et les cantines des entreprises,.... et combien vous diront qu'ils ne veulent plus de ces repas pantagruéliques qu'on faisait il y a encore 10 ans.

mieux encore : on ne va plus diner en ville, on va dans les bars,.... économie des tables, économie de la nourriture, quelques cacahuètes et olives, un morceau de fromage en rentrant après à la maison... un vrai régime de spartiate (quand j'étais petit, j'avais lu qu'ils mangeait ça,... avec un oignon cru aussi en plus,.... ).

les voitures : passé de mode, devenu un utilitaire, ... les jeunes n'en n'ont pas,.... et remplacées par des tel mobile,... belle économie de métal, de matière consommée,... et d'énergie consommée en utilisant et en vivant au quotidien (sans voiture, mais avec des applis pour que ca-bouge dans sa vie, sans se déplacer...).

les TGV, les trains, les hotels : on s'entasse aussi, on exploite à fond les équipements déjà en place, et de fait on limite les développements, les consommations, les ménages, les entretiens,.... vive le yeld management.... et la décroissance qui va avec (et même les pilotes d'Air France, il m'a semblé, ils font de la décroissance, ... ).

et on aime le Kravail....
on fait du Kravail tout le temps,... jusqu'au burn out parfois,....

si c'est pas de la belle décroissance, ca  ???!!!!

et bien, en occident, qui somme le plus dans cette orientation : on est en avance sur les autres grandes régions du globe .... on les leaders de la décroissance, et surtout on montre l'exemple de la décroissance !

c'est pas beau, cela !

et en plus, c'est passé tellement inaperçu, ce genre de constat évident dans nos sociétés, que les politiques ne peuvent même pas s'approprier cette réussite.
genre : c'est grace à nos efforts et aux bonnes décisions du gouvernement, que nous sommes passé, depuis quelques années déjà, dans une décroissance flagrante et efficace....
celle là, visiblement, ils ne peuvent pas se la récupéré,... puisque personne ne semble constater qu'on est déjà à fond dans la décroissance.


**************************************************************************************************************************************
* Nouveau monde : revolution-de-la-circulation !
**************************************************************************************************************************************
beaucoup de choses évoluent, en ce moment.
je parle de ces choses et tendances, décrites dans la petite liste de tag dans le chapitre ci dessus.

ces tendances permettent d'y voir clair, dans des tas de choses qui se passent sous nos yeux, ...
elles permettent de comprendre les tenants et aboutissants.

j'essaie de rassembler toutes ces tendances dans une seule, pour caractériser la période que l'on vit en ce moment, et les constats que l'on fait, sur cette période.

par période, il s'agit de la fin 2017, et de l'année 2018.

sur cette période, il me semble que ce qui caractérise, de manière ultra synthétique, la tendance la plus importante, c'est : revolution-de-la-circulation.

la révolution-agricole-et-alimentaire se range dessous, évidemment.
la trace-de-l-argent, la monnaies-confiance-actions-et-obligations, et toutes les questions sur l'argent aussi.

d'autres, comme forme-d-anarchies-et-patchwork, ou transformation irréversibles des institutions, des structures de la société
restent à part.
celles ci s'incrivent dans des périodes plus grandes, et ont commencées bien avant (2014 pour forme d'anarchie, et 2007 pour la transformation des institutions).

bon, mais s'il y a une chose à retenir, de tout ce mail, et comme élément de lucidité sur ce qu'il se passe, dans ces périodes tumultueuses de fin 2017 et début 2018, c'est cette tendance là : revolution-de-la-circulation.


**************************************************************************************************************************************
* Nouveau monde : vivre-dans-un-monde-administre !
**************************************************************************************************************************************
Circulation, oui,... mais dans un monde régulé, administré,... dont les ardeurs sont canalisés et gérées...

pour ceux qui s'inquiètent d'une destruction de la planète : il faut bien voir que l'une des composantes majeure, voire même un objectif en soi, d'une administration, quelle qu'elle soit, c'est la préservation !

plus simplement dit : c'est bien connu que le but d'une administration, c'est avant tout de se maintenir en place....

donc, vous pouvez faire confiance que la mise sous administration du monde, qui est déjà en cours, et qui va se développer encore plus, ... va tout faire pour réguler la consommation d'énergie, le réchauffement de l'atmosphère etc...
et sa dépollution, aussi, pendant qu'on y est.

l'autre composante importante de l'administratif, du besogneux, méticuleux, discret,... c'est de faire une alchimie de transformation.
c'est important, cette alchimie, ... c'est ce qui fait que la transformation phénoménale que l'on fait, depuis 2007, n'a pas éclaté en guerre, en éclatement du monde, ou pire.
les seules choses qui ont éclaté, ce sont les bulles spéculatives,... et quelques révolutions au printemps 2011.

dans la période 1855-1965, qui était bien différente, ... le moindre accroc pouvait déclencher des destructions physiques extra-ordinaires.

de la destruction des esprits, ca oui, il y en a,... on est très fort pour cela, avec la pub à la télé, l'obsession pour le Kravail, la colonisation-par-les-services-digitalises, etc...

et puis, je l'ai déjà écrit ces dernières semaines : dans ce monde là, la prédation se fait par asservissement, et non plus par l'appropriation du corps de l'autre.

donc on préserve le corps.

non, vraiment, il y aura de la barbarie, via la tendance vivre-dans-un-monde-administre, mais pour ce qui est de la planète,... le réchauffement climatique, etc... cette tendance fera tout pour préserver.

d'ailleurs, derrière les alarmes de ces discours, vidéo, et autres développements de thématiques d'effondrement, ce qui me parait important d'entendre, c'est justement un appel à la préservation.
et le moyen de le faire est là : vivre-dans-un-monde-administre.

enfin, voici une petite vidéo, intéressantes par bien des aspects, mais en particulier par celui de "vivre-dans-un-monde-administre".
Chamath Palihapitiya, Founder and CEO Social Capital, on Money as an Instrument of Change
https://www.youtube.com/watch?v=PMotykw0SIk

le modèle de gestion des entreprises, des investissements etc... qu'il propose, c'est celui d'un monde administré.
il a raison de proposer celui là : c'est celui qui va fonctionner, dans les années à venir.
et d'ailleurs, les banques centrales de tous les pays ont fait pareil : elles ont mis sous fonctionnement administré tous les marchés financiers.
comme ca, c'est plus simple, c'est sous contrôle, les gens ont du Kravail,... (et Lénine doit se demander comment le capitalisme en est arrivé à copier à ce point le modèle communiste.....).

il y a d'autres choses intéressantes dans cette vidéo.
notamment les deux premiers passages.
sa manière de tipper les personnes (donner un pourboire),... premier sujet de l'interview, c'est du like mais avec quelques centaines de dollars.
ca ne vous parait pas évident : il fait la même chose, .... et déclenche de la dopamine, à donf...
et comme il le dit : "I see people that are like me...".
image de soi, relationnel collectif dans lequel on est tous pareil, etc... c'est vraiment la mécanique facebook à donf.

le deuxième passages (deuxième sujet de l'interview, minute 5 environ) : la puissance de l'argent qui circule, plutot que celui de l'argent accumulé.
et la manière d'utiliser l'argent,... en le faisant circuler.
monney is an instrument of change : dynamique, réutilisation de l'argent, etc...
dans ce passage : simplement copier ce que font les autres.....
dans un monde de "vivre-dans-un-monde-administre", c'est simple de copier : l'administration adore que l'on duplique les fonctionnements, les fonctionnaires qui font tous la meme chose etc...

globalement : pas étonnant qu'il se soit occupé du développement de facebook,... et qu'il propose maintenant les nouveaux modèles d'affaires, pour développer les entreprises.

en tout cas, la vidéo regorge de notions, de modèles, de manières de faire, qui sont et seront bonnes à appliquer, pour vivre-dans-un-monde-administre.


**************************************************************************************************************************************
* Nouveau monde : la prédation, la maîtrise, le contrôle se fait par asservissement-plutot-que-appropriation
**************************************************************************************************************************************
j'ai évoqué cette notion d'asservissement, la première fois, dans le mail de CRI du 17 septembre 2017.
Le sujet est : "cri : révolution et transformations.... excellente émission d'Arret sur Images"
Vous le trouverez là : cri : révolution et transformations.... excellente émission d'Arrêt sur Images-20170917-52.html

un joli mail qui parle de jardins, de plantes, de jardiniers, d'écologie, de respect de la planète.
c'est là, qu'en douceur, j'ai vu la notion d'asservissement, ... comme mode de contrôle sur le monde, par rapport à l'ancien mode, qui passait par l'appropriation, la consommation, la dévoration.

le temps ensuite de réfléchir, à partir de ce constat.
et de voir que cela s'inscrivait comme tendance sous jacente, en conséquence, de la revolution-de-la-circulation.

Cette tendance sera importante, dans les années à venir.
et elle sera utile, aussi, pour constater, et expliquer, ce qu'il se passe, sur un plan plus simple que parler de révolution et de grandes tendances de fond.
J'en fait un tag : asservissement-plutôt-que-appropriation

il pourra donc s'agir de la maîtrise, le contrôle.

mais aussi d'appropriation, de consommation, d'ingestion, de dévoration.
ou d'OPA des entreprises (par appropriation,.... puis maintenant par asservissement...).
 

**************************************************************************************************************************************
* Nouveau monde : pourra-t-on s'habituer à un monde en forme-d-anarchies-et-patchwork, centralisé-décentralisé-distribué, et en revolution-de-la-circulation ?
**************************************************************************************************************************************

une chose est sûre : on va vers un monde en forme-d-anarchies-et-patchwork, et avec certaines structures et institutions plus décentralisées et distribuées que celles centralisées.
le tout avec en plus une en revolution-de-la-circulation.

j'ai abondamment déjà décrit ces trois notions et tendances de fond.

la question, à mon avis, dans cette période, à l'aube de ces nouvelles orientations et nouvelles manières de bâtir le monde, c'est :
 - on va vers un monde en forme-d-anarchies-et-patchwork, centralisé-décentralisé-distribué, et en revolution-de-la-circulation,
 - c'est un tel changement de modèle, de vision du monde,
 - est ce qu'on va arriver à s'habituer à un tel changement de monde ?


et la question, par rapport à ce "Ça va s'effondrer ?!", c'est : comment vivre ce nouveau monde ?.

et non pas vivre dans ce nouveau monde.
vivre ce nouveau monde.
le bâtir, le voir évoluer, .... et remettre une petite couche de peinture, à nouveau...

il est évident que si l'on regarde ce que l'on va y perdre, autant faire une vidéo bien plombante pour pleurer.

mais si l'on regarde ce qu'il se passe, alors, c'est comme un printemps : un foisonnement de nouvelles pousses, et de belles journées en prévisions.

et même dans ce cas là, il n'est pas évident de se préparer, et je pense, plus tard, de s'habituer à ce monde là.
j'écrirai surement plus tard, sur ce sujet.

pour aujourd'hui, cela suffit.

et termine par une chose : moi, je ne sais pas si je saurai, et si je pourrai, m'habituer à ces changements de monde, à ces changements de manières de faire,.... et de vivre.
je pense que oui, mais je suis loin d'en être sûr.

la question se pose actuellement, parce que l'on est dans cette période de clôture de l'ancien monde, et de mise en mouvement (et entrée dans le dur) des nouvelles orientations.
et parce qu'on est dans une période de prise de conscience.

on ne le saura vraiment qu'en janvier, et qu'au printemps 2018.
d'après ce que j'ai indiqué dans le déroulé (voyez ci dessous), ... tout début janvier, on va être emporté.... et le lâcher prise se fera tout seul....
tout cela va venir très vite.

d'ailleurs, je me rends compte que j'aurai mieux fait de titrer ce mail : "déboulé de la fin d'année 2017 et tout début 2018",... et non pas "déroulé..."

Bon we, et bonne semaine,
Les_emails_de_CRI_10



-------- Message transféré --------
Sujet : cri : "Quand la bise fut venue..." ... illustration avec Airbus, ou le Brexit
Date : Thu, 14 Dec 2017 21:55:28 +0100
De : adresse_email_de_CRI_10
Pour : adresse_email_de_CRI_10


Hello,

titre complet (le fil des mails, écrits au fil du temps, et que vous trouverez ci-dessous) :
cri : "Quand la bise fut venue..." ... illustration avec Airbus, ou le Brexit // cri : "Quand la bise fut venue..." ... illustrations... // cri : la revolution-de-la-circulation, la tendance centralisé-décentralisé-distribué, et le déroulé de la fin d'année 2017 et tout début 2018 // cri : et voilà.... colonisation... monde-administré, Gêne à comprendre ces tendances. // cri : colonisation-par-les-services-digitalises... les gens adorent ça ! // cri : colonisation-par-les-services-digitalises, et vivre-dans-un-monde-administre, ... deux illustrations // cri : colonisation-par-les-services-digitalises - les services mondialisés, les  "plateformes", les GAFAM,... mettent en place une nouvelle forme de colonisation // cri : nouvelle société, nouvelles institutions, ... transparence dans les détails et pour les individus, obscurité pour le global // cri : Immobilier, ISF, prix du pétrole.... constat flagrant de la perte de zone de confort, sortie du cadre de sécurisation... cri : besoin de sécurisation, de stabilisation.... et les moyens pour faire les choses.... // cri : à fond, .... évolution, affirmation, déliquescence des structures, flou dans la direction.... tout l'été.... // cri : et voilà,... l'évolution démarre,... à fond...  // cri : petit commentaire....  // cri : pensée du jour 170422 : les gens ont déjà voté.... // cri : pensée du jour 170421 : voter, en 2017, c'est un truc fait à l'ancienne.... // Fwd: cri : engouements,... précipitation, et calme,.... les goûts changent, le monde aussi... // Re: cri : question : engouement pour les très grandes villes, accès à l'emploi, temps de transports pour le boulot, accès à la propriété ?


**************************************************************************************************************************************
* Airbus : un cas typique de la tendance en cours, en cette fin d'année
**************************************************************************************************************************************

Voici une petite illustration de la tendance du moment, qui est significative, ... et aidera surement à mieux capter ce qu'il se passe en cette fin d'année.

c'est avec la situation d'Airbus.
je vous laisse le soin de regarder dans l'

c'est typique de la situation, et de la tendance de cette fin d'année, sur trois points :

 - rigueur et resserrement : la corruption pointée, dénoncée, recadrée.

 - contrat énorme sur 10 ans, carnet de commande plein à craquer : la structuration, l'affermissement se produisent, et, de fait, les démarrages dans les nouvelles orientations se déclenchent, se mettent en mouvement.mise sur les rails,
et là, avec ce méga énorme contrat, c'est pas de la gnognotte, la mise en mouvement.
ca ressemble même au final du Boléro de Ravel, cf mon mail récent sur ce truc là.

 - changement de direction : changement des personnes à la direction du groupe, les nouvelles orientations se prennent, après une année de flou et d'interpellation par le vide, pour tâtonner et aller vers de nouvelles orientations.
ca fait un moment qu'on entendait que ca tergiversait à la tête du groupe.
voilà, là, ca passe à l'action pour prendre les nouvelles orientations, et notamment en changeant les personnes.

c'est, il me semble, un bon moyen d'illustrer cette tendance, de cette fin d'année.
d'illustrer sa partie positive (le mouvement se lance) et sa partie difficile, de rigueur et de difficultés (pas agréable, pour un groupe comme cela, de faire le ménage de corruptions).


**************************************************************************************************************************************
* Le Brexit : un cas typique de la tendance en cours, en cette fin d'année
**************************************************************************************************************************************
Le Brexit aussi, est typique de la tendance.

en très rapide :
 - rigueur dans les aspects financiers, décisions, immigration... et décisions de l'orientation à prendre.
 - ca se met en mouvement (le timing est très clair, depuis le vote, et la période de vide, d'hésitation, sur les orientations à prendre).
 - Theresa May est dans une situation délicate, d'impopularité, et pourrait être remplacée : les nouvelles orientations sont en train de se prendre et se manifeste par, peut etre, le remplacement des dirigeants.

voilà, c'est très similaire à ce qu'il se passe pour Airbus.


**************************************************************************************************************************************
globalement, ce que je souhaite illustrer, par ces deux exemples, c'est le caractère positif, la mise en mouvement (enfin !), ... qui se fait par la rigueur, par le resserrement.

les deux sont intrinsèquement liés l'un à l'autre.

on n'en n'est qu'à la prise de conscience,... on entre dans le dur de cette rigueur, et de ces resserrement, vers le 21 décembre....

A+
Les_emails_de_CRI_10



-------- Message transféré --------
Sujet : cri : "Quand la bise fut venue..." ... illustrations...
Date : Sun, 3 Dec 2017 21:38:42 +0100
De : adresse_email_de_CRI_10
Pour : adresse_email_de_CRI_10


Hello,

titre complet (le fil des mails, écrits au fil du temps, et que vous trouverez ci-dessous) :
cri : "Quand la bise fut venue..." ... illustrations... // cri : la revolution-de-la-circulation, la tendance centralisé-décentralisé-distribué, et le déroulé de la fin d'année 2017 et tout début 2018 // cri : et voilà.... colonisation... monde-administré, Gêne à comprendre ces tendances. // cri : colonisation-par-les-services-digitalises... les gens adorent ça ! // cri : colonisation-par-les-services-digitalises, et vivre-dans-un-monde-administre, ... deux illustrations // cri : colonisation-par-les-services-digitalises - les services mondialisés, les  "plateformes", les GAFAM,... mettent en place une nouvelle forme de colonisation // cri : nouvelle société, nouvelles institutions, ... transparence dans les détails et pour les individus, obscurité pour le global // cri : Immobilier, ISF, prix du pétrole.... constat flagrant de la perte de zone de confort, sortie du cadre de sécurisation... cri : besoin de sécurisation, de stabilisation.... et les moyens pour faire les choses.... // cri : à fond, .... évolution, affirmation, déliquescence des structures, flou dans la direction.... tout l'été.... // cri : et voilà,... l'évolution démarre,... à fond...  // cri : petit commentaire....  // cri : pensée du jour 170422 : les gens ont déjà voté.... // cri : pensée du jour 170421 : voter, en 2017, c'est un truc fait à l'ancienne.... // Fwd: cri : engouements,... précipitation, et calme,.... les goûts changent, le monde aussi... // Re: cri : question : engouement pour les très grandes villes, accès à l'emploi, temps de transports pour le boulot, accès à la propriété ?

*******************************************************************

ci dessous, dans le déroulée, pour la période la plus importante, c'est à dire le 21 décembre, il est écrit cela :
"et bien là, vers le 21 décembre 2017, on va les sentir s'affermir, se renforcer,... et on va, à mon avis, bien sentir l'emprise se resserrer.
à moins que ce soit un mouvement libertaire, une réaction vive, en réaction à ces colonisations, qui se déclenche.
ou les deux à la fois, autour d'un même évènement (comme un gros méchant virus, ou un effondrement d'un système d'information vitale comme celui d'opérateur telecom ou de banques...).
bref,... cela va être intense, pour un affermissement, et une structuration solide de ce qui n'était encore que des débuts de nouvelles structures (les GAFAM ... vues comme des débuts de nouvelles structures... oui oui...).
sur un plan plus poétique, là, ce jour là, on va sentir le "quand la bise fut venu...." et le refroidissement brutal de la situation,... l'entrée dans l'hiver."

"Quand la bise fut venue..." sera la petite phrase imagée, pour caractériser la période.

vous trouverez les élément essentiels dans le mail ci dessous.

là, ce soir, voici quelques illustrations.

**************************************************************************************************************************************
* un signal (de plus) concernant l'évolution de l'argent
**************************************************************************************************************************************
j'avais écrit dans le mail précédent :

"ces deux points font parti d'un signal...
il y en a peut être d'autres, mais je ne sais pas,... et si j'en ai entendu un cette semaine,... je ne m'en rappelle plus."

le signal : c'est celui d'un refroidissement conséquent, concernant les avoirs, les actifs, l'argent, le pognon, l'immobilier et tout ça tout ça....

il y a un signal que j'avais oublié.
                       
celui ci :
http://bfmbusiness.bfmtv.com/mediaplayer/video/marc-fiorentino-la-bourse-chinoise-sous-pression-3011-1008479.html
Marc Fiorentino: La Bourse chinoise sous pression - 30/11
Le gouvernement chinois a verrouillé son marché boursier avant le 19ème Congrès du Parti communiste. Il a décidé de s'attaquer au surendettement qui touche tous les acteurs économiques à savoir les banques, les entreprises ainsi que les administrations locales. Un surendettement qui aurait des conséquences dramatiques pour l'économie chinoise. De ce fait, les taux remontent, ceux des 10 ans sont tendus et tournent autour de 4%. Malgré cela, côté indices boursiers, une belle performance de près de 20% a été enregistrée cette année. - Good Morning Business, du jeudi 30 novembre 2017, sur BFM Business.

ca fait trois signaux, qui sont, à mon avis, des constats simple, sous nos yeux, qu'il se passe quelque chose d'important, concernant l'argent, et notamment qu'on va passer d'un argent qui est puissant parce qu'il est accumulé, à un argent qui est puissant parce qu'il circule.


**************************************************************************************************************************************
* "le « big data » pour évaluer tout le monde,"... en chine
**************************************************************************************************************************************
Une illustration intéressante de :
 - on va vivre-dans-un-monde-administre
 - le 21 décembre, et ensuite, .... "et on va, à mon avis, bien sentir l'emprise se resserrer."

la nouvelle était sortie déjà il y a quelques jours.
elle est reprise là :
Le projet de la Chine d’organiser sa société s’appuie sur le « big data » pour évaluer tout le monde, par Simon Denyer
https://www.les-crises.fr/le-projet-de-la-chine-dorganiser-sa-societe-sappuie-sur-le-big-data-pour-evaluer-tout-le-monde-par-simon-denyer/

l'idée n'est pas nouvelle,... vous la trouverez très bien décrite dans l'excellent libre de Damasio : la zone du dehors.

En 2014, dans le mail du 29/03/2014, dont le sujet est : "cri  Question d'E., et avis de tempête, .... pour le flouze, uniquement, ... ou presque,...RE : cri : on ne vous le dira pas.... bce va larguer de la monnaie, et l'inflation non prévue sera aussi au rendez vous."

*----------------------------------------------------------------------------------------------------
* extrait du mail
*----------------------------------------------------------------------------------------------------
il y a une forme bien plus subtile, mais d'autant plus puissante, de tyrannie et de barbarie, qui s'est mise en place et se développe.

la sociale démocratie.

et oui....
tout simplement.
la sociale démocratie est une belle fumisterie... qui sous couvert de social et de démocratie, ... est en fait une oligarchie, une tyrannie et une barbarie.
au nom, notamment,... du travail, ... de la démocratie,... du social,... et de ce genre de mots qui servent de vague paravent aux abus.

je ne vais pas développer.
ca m'ennuie.

et puis, ... il y aura probablement d'autres occasions, ... plus tard.

pour vous documenter sur cela, voici deux choses.

le bouquin : la Zone du Dehors, de Alain Damasio
http://www.chapitre.com/CHAPITRE/fr/BOOK/damasio-alain/la-zone-du-dehors,23001029.aspx

exellent livre.
comme tout ce qu'ecrit Damasio... c'est à dire deux livres (pour l'instant... un tous les dix ans).

je recommande aussi son autre livre, "La horde du contrevent"
http://www.chapitre.com/CHAPITRE/fr/BOOK/damasio-alain/la-horde-du-contrevent,747901.aspx

c'est l'expérience de lecture la plus spéciale, et la plus extraordinaire que j'ai faite.
rien que la manière de lire, est en soit une expérience !

bon, mais avec la Zone du Dehors, vous aurez une belle description de la mierda dans laquelle on va baigner,...

la deuxième chose est très simple.
pour voir que ce que décrit Damasio est déjà là, il suffit d'écouter Emmanuel Todd, dans l'émission "ce soir ou jamais", que vous pouvez trouver là.
"Ce soir ou Jamais, spécial Ukraine" sur le site Les-crises.fr

http://www.les-crises.fr/csoj-ukraine/

les dernières minutes de la vidéo "en version courte".
à la 20eme minutes.... et surtout les toutes dernières choses.

c'est simple, c'est clair,... et tout est dit.
*----------------------------------------------------------------------------------------------------
* Fin de l'extrait du mail
*----------------------------------------------------------------------------------------------------

tout est dit, ou presque.
en tout cas, maintenant, il semble que l'on y va.

dans la Zone Du Dehors, Damasio propose cette notation des gens en fonction de leur actions, leur fautes, etc...
si vous voulez vous faire une idée d'une société qui fonctionne comme cela, vous pouvez lire cet excellent livre.
moi, je préfère son livre la Horde de Contrevent.
je le trouve plus intéressant, comme aventure, et comme expérience de lecture.
la Zone du Dehors, c'est intéressant,... mais moins.

dans l'interview là : "La bataille de l'imaginaire" - Hors Série
http://www.hors-serie.net/Aux-Sources/2016-01-09/La-bataille-de-l-imaginaire-id126

il indique qu'il regrette de ne pas avoir vu l'importance, en 2009 (date de parution du bouquin) l'importance des "like" entre les gens,...
mais il avait déjà vu et bien présenté la notion de notation sociale des gens.
c'est déjà bien !

il va d'ailleurs plus loin que ce qui est annoncé, en vrai, dans notre monde, pour l'instant,... parce que, dans ce qu'il décrit, comme société, l'identifiant de la personne, chaque année, est construit en fonction de sa "note sociale".
ce qui permet, dès qu'on croise quelqu'un de savoir immédiatement, son "niveau social".
je vous laisse le soin de lire le livre, pour voir les détails...

et vous me direz : oui, mais c'est en chine, c'est pour faire plaisir à Lénine (qui doit vraiment se dire, là où il est, qu'il n'avais pas imaginé que cela irait aussi loin ... et aussi bien !....). C'est pas chez nous.

certes,.... peut être.

dans l'article, il y a ces deux paragraphes :
"Pourtant, en Chine communiste, les plans prennent inévitablement un aspect autoritaire : il ne s’agit pas seulement de réglementer l’économie, mais aussi de créer une nouvelle utopie socialiste sous la direction bienveillante du Parti communiste.

« Une grande partie du théâtre politique chinois consiste à prétendre qu’il y a un avenir idéal, une utopie vers laquelle il faut se diriger », a déclaré Rogier Creemers, professeur de droit et de gouvernance à l’université de Leyde aux Pays-Bas."

j'espère qu'en terme d'utopie, ils ne vont pas aussi copier le transhumanisme et autres visions merveilleuses du monde demain avec des IA.

ca serait vraiment nous copier, et nous prendre ce que nous, en occident, on a inventé !

et ensuite, si vous avez des doutes que l'on ne fera pas moins bien non plus que la chine, voyez le chapitre suivant.


**************************************************************************************************************************************
* l'identification biométrique,... un monde plus sécurisé, sans que l'utilisateur ne sent rende compte....
**************************************************************************************************************************************
enfin, voilà !

voyez cette interview :
Idemia, un groupe spécialisé dans l'identification biométrique - 28/11
Issu de la fusion d'Oberthur Technologies et de Safran Identity & Security, le groupe Idemia est le leader des identités de confiance dans un monde de plus en plus digital. Il conçoit des produits d'identification qui permettent aux consommateurs de communiquer, payer, se connecter ou encore de voyager en toute sérénité. L'idée est de combiner sécurité et biométrie. Quelles sont les dernières innovations du groupe ? Quel défi compte-t-il relever ? - On en parle avec: Didier Lamouche, PDG d'Idemia. - Good Morning Business, du mardi 28 novembre 2017, présenté par Stéphane Soumier, sur BFM Business.
http://bfmbusiness.bfmtv.com/mediaplayer/video/idemia-un-groupe-specialise-dans-l-identification-biometrique-2811-1007593.html

enfin, ... la bonne idée : permettre de sécuriser, d'identifier de manière fiable,... sans que l'utilisateur ne sent rende compte.
comme ils le disent et le répète : "l'utilisateur ne le voit pas", "c'est transparent pour lui,..." etc...

comme c'est expliqué, cela permettra d'avoir un monde fluide, et sécurisé.....

c'est pas super, ce truc ?

j'ai aussi trouvé très clair et bien qu'il soit précisé que les informations sur les personnes, donc la photo du visage, et les informations du passeport, disparaissent après que l'on ai embarqué et fait le vol et arrivé de l'autre coté...
elles disparaissent.... elles ne sont pas conservées...
c'est bien que les infos disparaissent ensuite.... et d'ailleurs, on ne pourra pas garder, comme ca, des millions d'informations sur les gens, à chaque fois qu'ils vont prendre l'avion.

et puis, comme indiqué par le PDG de Idémia, ce sont les gens qui choisissent.

bon, et puis, pour une fois, là, c'est du sérieux tout cela : Idémia, c'est 2,8 milliard de chiffre d'affaires,... c'est pas la première petite startup venue, qui vous fait un bricolage de biométrie....

c'est vraiment intéressant tout cela... et ce ne sont que quelques illustrations, prises comme cela, dans l'actualité...

Bon début de semaine,
A+
Les_emails_de_CRI_10




-------- Message transféré --------
Sujet : cri : la revolution-de-la-circulation, la tendance centralisé-décentralisé-distribué, et le déroulé de la fin d'année 2017 et tout début 2018
Date : Fri, 1 Dec 2017 00:57:53 +0100
De : adresse_email_de_CRI_10
Pour : adresse_email_de_CRI_10



Hello,

titre complet (le fil des mails, écrits au fil du temps, et que vous trouverez ci-dessous) :
cri : la revolution-de-la-circulation, la tendance centralisé-décentralisé-distribué, et le déroulé de la fin d'année 2017 et tout début 2018 // cri : et voilà.... colonisation... monde-administré, Gêne à comprendre ces tendances. // cri : colonisation-par-les-services-digitalises... les gens adorent ça ! // cri : colonisation-par-les-services-digitalises, et vivre-dans-un-monde-administre, ... deux illustrations // cri : colonisation-par-les-services-digitalises - les services mondialisés, les  "plateformes", les GAFAM,... mettent en place une nouvelle forme de colonisation // cri : nouvelle société, nouvelles institutions, ... transparence dans les détails et pour les individus, obscurité pour le global // cri : Immobilier, ISF, prix du pétrole.... constat flagrant de la perte de zone de confort, sortie du cadre de sécurisation... cri : besoin de sécurisation, de stabilisation.... et les moyens pour faire les choses.... // cri : à fond, .... évolution, affirmation, déliquescence des structures, flou dans la direction.... tout l'été.... // cri : et voilà,... l'évolution démarre,... à fond...  // cri : petit commentaire....  // cri : pensée du jour 170422 : les gens ont déjà voté.... // cri : pensée du jour 170421 : voter, en 2017, c'est un truc fait à l'ancienne.... // Fwd: cri : engouements,... précipitation, et calme,.... les goûts changent, le monde aussi... // Re: cri : question : engouement pour les très grandes villes, accès à l'emploi, temps de transports pour le boulot, accès à la propriété ?

*******************************************************************

je manque d'inspiration, en ce moment.
le titre de ce mail, il est nul.
il est basique.
il reprend deux tendances que j'introduis, dans ce mail.
je m'y prend comme un manche pour introduire ces tendances.
mais bon, ... "j'ai pas le temps !".

c'est que je suis préoccupé.
par les choses qui se passent, sous nos yeux, là, en ce moment : qu'elle période extra-ordinaire !
qu'elle évolution !

et je suis préoccupé par la mise en service d'un serveur, que je suis en train de préparer, pour notamment publier les mails de CRI sur internet.
ca avance... lentement, mais ca avance...
là, j'ai installé le serveur.
reste à le configurer, et à nettoyer les mails de CRI, archivés depuis 10 ans, pour enlever les informations personnelles quand il y en a qui trainent dedans.
puis de les mettre en ligne, sur ce nouveau serveur.
et ensuite, je publierai directement sur ce serveur, en ligne,... et non plus par mails.
ca sera mieux.

bon, mais là, en ce moment, je suis pas inspiré,... je suis préoccupé par ce qu'il se passe, dans le monde, et par la configuration de ce nouveau serveur.
c'est passionnant, tout ca, mais préoccupant aussi.
et donc j'écris pas bien.

c'est important, ce qui se passe dans le monde, alors j'ai écrit ce mail, et je l'envoie.

Les chapitres de ce mail sont :
* que dire...
* le pognon
* accumulation : la prédation se fait par dévoration, circulation : la prédation se fait par asservissement
* tendance centralisé-décentralisé-distribué
* Timing et déroulé de la fin d'année 2017 et tout début 2018


**************************************************************************************************************************************
* que dire...
**************************************************************************************************************************************
je ne sais pas quoi dire.
tellement il y a à dire.

le monde est en train de passer à autre chose, à grande échelle.

voici quelques points, qui me paraissent particulièrement important, parmi tout ce qu'il se passe.


**************************************************************************************************************************************
* le pognon
**************************************************************************************************************************************
avec la revolution-de-la-circulation, parmi les grandes évolutions des modèles du monde, l'argent accumulée n'a plus de puissance.
c'est l'argent qui circule qui a de la puissance.

cela change toute la manière de voir le monde, mais aussi la manière dont il fonctionne.

et surtout la manière dont certains avaient le pouvoir, et sont en train de le perdre, alors que d'autres sont en train de le prendre.

deux points à noter, pour l'argent :
 - le groupe Altice et la stratégie de Patrick Drahi.
j'en avais parlé dans un mail, comme illustration : la stratégie de ce groupe est une stratégie de l'ancien monde.
et ca ne marche pas.
je l'avais écrit, et là, ca n'a pas trainé, on voit les dégâts.
le seul truc peut être intéressant, dans cette stratégie, c'est s'il y a de la circulation, non pas du pognon, mais des collaborateurs : cela peut etre une stratégie de faux semblant d'echec, pour mieux faire virer les employés, et renouveler le personnel, qui lui aussi est devenu un personnel de l'ancien monde, qui a bien du mal avec le nouveau (notamment chez SFR).

 - le bitcoin et les frasques de spéculation
idem, je l'avais écrit, ce qui est important, avec le bitcoin, c'est pas l'accumulation d'argent et la spéculation pour accumuler encore plus d'argent.
cette spéculation montre deux choses : les rentiers sont tellement paniqué et pas intéressés par les "actifs" classiques, qu'ils sont prêts à se risquer sur un truc aussi casse gueule (pour la spéculation) que le bitcoin.
l'autre chose : il y a beaucoup d'argent dans le monde, ... au point qu'ils en savent pas comment le placer.
sinon, (si les autres placement, dit "habituels" étaient intéressant) ils ne s'y risquerait pas.
donc,... l'argent accumulé est un problème à gérer (les placements habituels ne sont pas intéressants, les risques élevés, etc...).
et le phénomène médiatique et la fluctuation du cours du bitcoin sont un signal de passage dans un nouveau monde : celui dans lequel les monnaies sont faites en s'appuyant sur une blockchain.
ce n'est pas pour tout de suite tout de suite,... mais le signal est là.
et vous l'aurez vu en vrai !

pour moi, ces deux points, c'est le signal d'une grosse évolution, dans le domaine de la monnaie, de l'argent, et de ... ben tout ce qui concerne l'argent.

un peu comme les alertes, en août 2007, dans le domaine des subprimes, étaient un signal de la tempête de 2008,.... jusqu'à .... 2010 au moins.

ces deux points font parti d'un signal...
il y en a peut être d'autres, mais je ne sais pas,... et si j'en ai entendu un cette semaine,... je ne m'en rappelle plus.

la revolution-de-la-circulation ne démarre vraiment qu'en mai 2018,... on a le temps pour voir les évolutions concernant l'argent s'épanouir, (et les empires fondés sur le pouvoir de l'argent accumulé décliner et s'estomper dans le paysage... ou se métamorphoser en autre chose....).

pour l'instant, on a devant nous deux signaux, bien clair, que ça change.


**************************************************************************************************************************************
* accumulation : la prédation se fait par dévoration, circulation : la prédation se fait par asservissement
**************************************************************************************************************************************
un concept important, qui m'est apparu il y a peu.

dans le monde qui fonctionnait avec le pouvoir par l'accumulation : la prédation se fait par dévoration,
dans le monde qui fonctionnait avec le pouvoir par la circulation : la prédation se fait par l'asservissement

quelques exemples, pour mieux expliquer le truc.

accumulation d'argent, de bien matériels, d'énergie etc....
la prédation d'une entité, qu'elle que soit le type d'entité, se fait par la dévoration.
exemples :
les OPA des entreprises les unes sur les autres (comme pour le groupe Altice, par exemple).
les gens qui mangent beaucoup, et deviennent obèses.
la prédation sur la planète, ... et on bouffe toutes les ressources, tant qu'on peut
le Kravail : appropriation des salariés, qui font partie intégrante de l'entreprise.
etc....

circulation d'argent, de bien matériels, d'énergie etc....
la prédation d'une entité, qu'elle que soit le type d'entité, se fait par l'asservissement.
exemples :
les entreprises sont asservies, par des partenariats, par des réglementations, par des plateformes (qui asservissent des chauffeurs de VTC indépendants, des chambres en location à la nuitée, etc..). Les grands groupes n'achètent plus les startup, ils les asservissent.
les gens surveillent ce qu'ils mangent et s'assurent qu'ils auront à manger par livraison au bureau, à la maison le soir.
l'asservissement de la planète : le " vivre-dans-un-monde-administre" est un asservissement des ressources de la planète
le Kravail : asservissement de l'auto-entrepreneur, du travailleur détaché,.... plus d'appropriation, mais un pilotage et une emprise par l'asservissement.
etc....

dans le nouveau monde, et avec la revolution-de-la-circulation, la prédation ne s'occupe plus de dévorer, d'ingérer et d'intégrer à l'intérieur, les proies.
elle s'occupe de les laisser libre (de circuler, de vivre comme elles veulent,...) et de les asservir.

l'exemple des VTC, des chambres louées à la nuitée, des auto-entrepreneurs, etc... est significatif.

c'est le modèle des entreprises "asset free", dont on parle tant, depuis deux ou trois ans.

dans le monde qui arrive, il est, à mon avis, important de bien comprendre comment se pratique la prédation.
cela permet déjà d'éviter de se faire bouffer, et de mieux comprendre comment faire, si on veut conquérir quelque chose.

quelques point d'illustration : les entreprises et les plateforme qui pratiquent la colonisation-par-les-services-digitalises pratiquent la prédation selon se modèle, c'est à dire par l'asservissement.
c'est pour cela, peut être, que les gens ne voient pas le problème : ils ne voient pas en eux des prédateurs,... parce qu'ils ne font pas comme l'horrible capitaliste à l'ancienne, qui te bouffe l'entreprise par une OPA et phagocyte les salariés, au nom du libéralisme.
mais c'est pire : l'asservissement, on reste vivant, mais on n'existe plus....

le film qui montre bien cela, c'est Matrix.
film culte... si certain ne voyait pas pourquoi,... là, peut etre qu'il gagne quelques points (les amateurs de jeux vidéo comprendront...).

les robots : on en parle tant.
c'est tellement plus facile de parler des robots, qui sont le summum de l'asservissement,... pour éviter de parler de l'asservissement des personnes.


**************************************************************************************************************************************
* tendance centralisé-décentralisé-distribué
**************************************************************************************************************************************
J'ai utilisé le tag : la revolution-de-la-circulation, ci dessus, sans l'avoir défini.
je n'ai pas eu le temps, ...
c'est une synthèse des révolutions dont j'ai abondamment parlé, ces deux dernières années.

je vais utiliser un autre tag : centralisé-décentralisé-distribué
c'est aussi une tendance très importante, dont je n'ai pas le temps de définir bien proprement les caractéristiques.
je vais l'utiliser, et il se définira au fil de ces constats et réflexions sur ce sujet.

un des grandes tendances de fond, concomitante avec la révolution de la revolution-de-la-circulation, c'est le fait que le monde va passer d'un fonctionnement centralisé, à un fonctionnement décentralisé, et mieux encore, à un fonctionnement distribué.

ce sont des notions que la france connait bien, puisque quand j'étais jeune, avec Mitterand, la france avait mis en place la "décentralisation".
cela n'a pas très bien marché.

les informaticiens connaissent bien le concept de centralisation, décentralisation, et surtout distribution.

bon, pour l'instant, on va surtout illustrer que le pouvoir, les fonctionnement, sont en train de passer de la centralisation, à la décentralisation.

j'avais déjà écrit la litanie des centrales : centrales d'achat, centrale électrique, centrale nucléaire, banque centrale, gare centrale (central station à new york, sur la 42 eme rue, si j'ai bonne mémoire), etc...

la tendance à la décentralisation, avec les circuits court, avec les PPE (petits producteurs d'électricité, avec les monnaies parallèles, avec les véhicules autonomes, etc... est flagrante.

bon, reste, pour ce mail, à pointer une question importante, et un constat important.

la colonisation-par-les-services-digitalises se fait par des plateformes, et des entreprises, qui centralisent le fonctionnement de ces nouveaux types de services.
donc,... normalement, soient ils vont, un jour, se faire décomposer, s'éclipser dans un éclatement de leur centralisation à donf,....
soient, normalement aussi, il est possible qu'il fasse partie de la nouvelle structuration du monde, et que eux, ca va continuer, sur le mode centralisé, alors que le reste du monde va se décentraliser et fonctionner sur un mode distribué.

je ne sais pas lequel des deux sera.

peut être aussi, il y aura les deux modes, en concomitance.
certaines plateformes seront centralisées et centralisatrices,... et d'autres en mode distribués (et libre).

c'est un sujet à explorer.

ce qui est intéressant, c'est que si c'est la première option, avec une décomposition des activités centralisé, c'est que les colonisation-par-les-services-digitalises tels qu'on les connait actuellement,.... disparaitront dans pas très longtemps....
ce qui serait, au regard de la pensée commune d'aujourd'hui, assez fort de café !

une illustration, parmi la petite centaines de choses que j'ai remarqué, depuis quelques semaines.

https://framasoft.org/
l'appel pour des fonds, pour le développement de PeerTube.

ce qu'est PeerTube
https://framatube.org/
"Peertube peut briser l’hégémonie de YouTube (et des autres),"
"Dégooglisons YouTube"

c'est fort de café aussi.

et je pense qu'ils vont réussir.
pas totalement, ... ils ne deviendront pas hégémonique,....
mais ils seront là, à coté des autres,....
comme il y a des hypermarché, et des marchés, et des épiciers, et des gens qui font leur potager, et des restaurants.... et que les gens mangent plus ou moins bien en fonction de là où ils vont chercher la nourriture...

on verra.
en tout cas, PeerTube, comme Altice, comme le BitCoin, ce sont des signaux,.... que le monde change, et qu'il faut s'accrocher, ca va secouer....


**************************************************************************************************************************************
* Timing et déroulé de la fin d'année 2017 et tout début 2018
**************************************************************************************************************************************
L'évolution qui se passe en ce moment et phénoménale.
les quelques chapitres précédents ne sont là que pour dire un petit aperçu de son ampleur et de ses enjeux,
ce timing et "déroulé" permet de voir comment cette évolution va se passer.

3 décembre : démarrage d'une grosse remise en question et réflexion et prise de conscience, sur les orientations et directions à prendre, dans l'évolution en cours, et dans décisions d'orientations qui se sont prises, depuis une année.
Ce qui est intéressant, dans cette période de remise en question, de réflexion et de prise de conscience, c'est qu'on va repasser sur, revenir questionner, raffermir et réaffirmer, (ou pas,) toute la période de flou et de vide dans les orientations et directions que l'on a vécu intensément depuis une année environ.
cette période de flou, de vide, j'en ai beaucoup parlé : elle a favorisé d'aller chercher les motivations profondes, parfois cachées, pas évidente, pour prendre de nouvelles orientations et décider de nouvelles directions à prendre.
et bien, là, on va faire une petite repasse dessus, histoire de bien réfléchir, et bien remettre en question ces choix,... voire pour faire quelques prise de consciences, sur des directions à prendre.
Cela pourra apparaitre comme une sorte d'effet retard, sur les motivations, les directions à prendre,.... que le vide et le flou ont stimulés dans la période précédente, mais sans qu'elle ne soient suffisamment conscientes ou affirmées.

c'est une période de sagesse, de discernement, calme, introspectif, sur les anciennes structures, dimensions culturelles, qui ne sont plus satisfaisante, et corrélativement sur les orientations à prendre.

la période du 3 décembre, jusqu'au 23 décembre : là,... là,.... cela va être une période d'intense réflexion et prise de conscience, ... avant de rentrer dans le dur, de démarrer les mises en places de structures et d'organisations, pour aller fermement dans les orientations.
ces orientations, ces changements, sont tellement énormes, tellement importants et conséquents, qu'il a fallu une période assez longue, de flou, de vide, pour les faire émerger, pour les faire sortir des tréfonds intérieures du monde et des personnes.
et bien là, en plus, on a une petite période de dernière remise en question, et probablement de prise de conscience, intense et puissante, avant d'y aller pour de bon, et "dans le dur".
il pourrait y avoir quelques vertiges, dans ces périodes : des vertiges face à l'énormité des changements de société, de structrures et d'infrastructures, ... et aussi des changements dans les volontés, les valeurs, les désirs des individus.
des vertiges, ... et des effrois.
je pense qu'il n'y aura pas de la violence,... mais des ruptures abruptes, des cris, des bousculades, peut etre, parfois.

18 décembre : coup d'envoi des nouvelles orientations, des nouvelles directions : en même temps que la période de remise en question et prise de conscience, ... le 18 décembre, on lance les actions, on lance les plans et les opérations, sur le plan local et dans le présent.
et le 18, ce n'est qu'un coup d'envoi.
il vient finaliser, par un démarrage des opérations, la période de flou, et de vide, dans les directions et les orientations à prendre, depuis une année.
si votre Kravail est dans un poste pas loin des dirigeants de grands groupes, il y a des chances pour que vous les voyez vous demander des trucs du genre : "il faut que cela soit annoncé et démarré avant noel, ... débrouillez vous, mais il faut que ce soit en place avant le 20 décembre,... c'est impératif !".
et vous verrez probablement dans l'actualité des annonces importantes, sur les nouvelles orientations.
on dira que c'est "pour le dire avant les fêtes",... mais en vrai, c'est pour le dire le 18 décembre, parce que c'est le 18 décembre qu'il y a la tendance à faire cela.... (pour les méticuleux pointilleux, qui préfère regarder les tendances de fond, plutot que les vagues saisons et festivités de la société et de la dinde au marron).

19 décembre : rien.
rien... c'est à dire qu'on reflechi encore, on mesure l'importance du vide, du rien, ... qui d'une part a fait sortir de nouvelles aspirations et orientations et directions à prendre.
et le vide, qui donne le vertige, sur les évolutions qui émergent, à l'horizon.... de la nouvelle année.

20 décembre : rien.
vu la densité de ce que je décris, sur ces quelques journées, .... vous vous doutez bien que c'est pas rien, ce qu'il va se passer...
bon, rien de spécial à dire.

21 décembre : coup d'envoi de "on entre dans le dur" de la transformation, et de commencer à rebâtir les structures de la société, les infrastructures, et les institutions.
c'est une période de "solidification", de "prise" dans le sens du "béton qui prend".
et, je le rappelle, le 18 n'est qu'un coup d'envoi.
le 21, c'est le démarrage d'un énorme mise en place, rigueur, solidification,.... et structuration, des nouvelles orientations, des nouvelles directions, élaborées (péniblement) depuis une année, et qui sont dans l'axe des énormes tendances et révolutions et tsunami de société, depuis 2007.
en décembre 2007 et début janvier 2008, j'indiquai dans un pronostique mémorable, que le 21 janvier, on allait "entrer dans le dur", de cette énorme transformation de société qui s'annonçait. le 6 janvier, j'indiquai que je verrai bien une société comme renault-nissan, ou air france-klm, lancer les festivités... ou peut etre société générale qui pourrait ouvrir le bal avec ses gants blancs.
et bien là, j'indique que le 21 décembre, ca ne sera probablement pas un coup d'éclat, ni un jour du grand soir qu'on va vous mettre le feu,... mais dans le genre tsunami de prise de conscience et de démarrage d'affermissement, de serrage, de rigueur, et de construction de structures, d'infrastructures, et de société,... et bien cela va être béton (et non pas coton, comme on dit d'habitude.... justement).
j'avais indiqué que la période de l'an dernier était propice à l'émergence de nouvelles formes et structures de traitement de l'information, etc...
j'ai indiqué le constat de l'émergence de la colonisation-par-les-services-digitalises.
et bien là, vers le 21 décembre 2017, on va les sentir s'affermir, se renforcer,... et on va, à mon avis, bien sentir l'emprise se resserrer.
à moins que ce soit un mouvement libertaire, une réaction vive, en réaction à ces colonisations, qui se déclenche.
ou les deux à la fois, autour d'un même évènement (comme un gros méchant virus, ou un effondrement d'un système d'information vitale comme celui d'opérateur telecom ou de banques...).
bref,... cela va être intense, pour un affermissement, et une structuration solide de ce qui n'était encore que des débuts de nouvelles structures (les GAFAM ... vues comme des débuts de nouvelles structures... oui oui...).
sur un plan plus poétique, là, ce jour là, on va sentir le "quand la bise fut venu...." et le refroidissement brutal de la situation,... l'entrée dans l'hiver.
bien entendu, pour les diners mondains, vous pouvez dire que c'est l'entrée dans l'hiver qui fait cela,... et même pousser en évoquant le solstice d'hiver,... ca fait toujours bien les mots qui font genre latin.

24 décembre : idem,... avec un petit relaché de pression pour la remise en question et les prises de consciences.... on va commencer à y voir un peu plus clair...

2 janvier : démarrage en fanfare, avec beaucoup d'intensité de ressenti, pour d'une part activer les transformations de la société, et d'autre part lacher prise sur le confort, les habitudes, et les choses obsolètes.

c'est pas le 1er janvier, qu'il faudra prendre les bonnes résolutions, c'est le 2 janvier qu'il faudra ressentir ce qu'il faut faire,... et décider fermement,... de se laisser porter par la vague d'évolution en cours, et ses intuitions, ses ressentis.

Le 2 janvier, il y aura des choix importants, pour d'une part continuer ou revoir le coup d'envoi du 18 décembre, et globalement continuer et revoir les transformations en cours, et le fait de bâtir les nouvelles structures de la société, les nouvelles infrastructures, les nouvelles institutions.

et c'est plutôt le 7 janvier qu'il sera de mise d'affirmer ce que l'on veut faire et qu'on pourra lancer les opérations sur un mode plus individuel et d'émancipation personnelle.

et voilà, après, on aura passé cette période de grande évolution, de décision de nouvelles orientations et nouvelles directions à prendre.... et on va commencer à bartir les nouvelles infrastructures, les nouvelles structures de la société... et surtout, à travers cela, bâtir les nouvelles institutions des sociétés, et du monde.

 cela n'a l'air de rien, mais, comme déjà indiqué, depuis 2007 et jusqu'à cette année 2017, on a surtout déconstruit, défait, laissé pourrir et s'effondrer les structures et institutions qui étaient obsolètes.
et là, dans cette année de grande transition, et grand démarrage, on commence à rebâtir, à reconstruire, les nouvelles.

là, avec cette année de flou et de vide dans les directions à prendre, ... cet été d'intense motivation à foncer (à fond.... avec le feu, la chaleur et la motivation au plus haut),.... et cette fin d'année d'une rare intensité de réflexion, de remise en question, et de transition, ... on entre dans le dur pour rebâtir, reconstruire, et simplement parfois, bâtir les nouvelles structures et institutions des sociétés et du monde.

entre temps,.... le monde a changé.

Bonne fin d'année,
Les_emails_de_CRI_10



-------- Message transféré --------
Sujet : cri : et voilà.... colonisation... monde-administré, Gêne à comprendre ces tendances.
Date : Tue, 14 Nov 2017 15:14:32 +0100
De : adresse_email_de_CRI_10
Pour : adresse_email_de_CRI_10



Hello,

titre complet (le fil des mails, écrits au fil du temps, et que vous trouverez ci-dessous) :
cri : et voilà.... colonisation... monde-administré, Gêne à comprendre ces tendances. // cri : colonisation-par-les-services-digitalises... les gens adorent ça ! // cri : colonisation-par-les-services-digitalises, et vivre-dans-un-monde-administre, ... deux illustrations // cri : colonisation-par-les-services-digitalises - les services mondialisés, les  "plateformes", les GAFAM,... mettent en place une nouvelle forme de colonisation // cri : nouvelle société, nouvelles institutions, ... transparence dans les détails et pour les individus, obscurité pour le global // cri : Immobilier, ISF, prix du pétrole.... constat flagrant de la perte de zone de confort, sortie du cadre de sécurisation... cri : besoin de sécurisation, de stabilisation.... et les moyens pour faire les choses.... // cri : à fond, .... évolution, affirmation, déliquescence des structures, flou dans la direction.... tout l'été.... // cri : et voilà,... l'évolution démarre,... à fond...  // cri : petit commentaire....  // cri : pensée du jour 170422 : les gens ont déjà voté.... // cri : pensée du jour 170421 : voter, en 2017, c'est un truc fait à l'ancienne.... // Fwd: cri : engouements,... précipitation, et calme,.... les goûts changent, le monde aussi... // Re: cri : question : engouement pour les très grandes villes, accès à l'emploi, temps de transports pour le boulot, accès à la propriété ?

*******************************************************************

cf ci dessous, le mail de E.

et commentaires ensuite...

les titres du mail :
* Gêne à comprendre ces tendances.
* "vivre-dans-un-monde-administre" : plus que les formalités administratives, la collecte d'information sur tout...
* colonisation-par-les-services-digitalises : le mot colonie apparait, mais c'est une évocation, de manière indirecte

vous voyez, ... c'est un mail pas trop long....

A+
Les_emails_de_CRI_10

-------- Message transféré --------
Sujet : Re: cri : colonisation-par-les-services-digitalises... les gens adorent ça !
Date : Mon, 13 Nov 2017 10:40:52 +0100
De : E.
Pour : adresse_email_de_CRI_10


Hello,

Juste un mot pour te dire, que ça y est j'ai compris et intégré ta notion de monde administré ! J'arrivais pas à m'y faire en fait je crois que cela me semble tellement contre l'évolution "normale" des choses.
Mais entre l'envoi de mon diplôme d'ingénieur à mon employeur (comme si cela avait le moindre intérêt d'envoyer un diplôme vieux de ... 24 ans ...) et le changement de fournisseur tél-internet-télé ... Ca y est j'ai compris ! C'est assez hallucinant d'ailleurs !
Et j'ai aussi compris maintenant que tous les ans il faut changer de fournisseur de télé pour avoir des prix compétitifs ... Numéricable, Orange, Bouygues en 3 ans ... Qui l'année prochaine ?
Et bien sûr avec 12 papiers, 12 signatures, des rendez-vous ... Et attendant novembre l'année prochaine pour recommencer !

Mais bon au moins j'ai compris ce que tu voulais dire !

Allez, comme tout fonctionne je repars bosser !!

A+

E.


********************************************************************************************************
********************************************************************************************************

Merci !

ca fait plaisir.
au moins, ces mails servent à quelques personnes.

pour la colonisation-par-les-services-digitalises, et vivre-dans-un-monde-administre, ce sont deux notions, et tendances, tellement importantes, ... que ca fait plaisir de voir que le message passe.

voici, ci après, quelques compléments, et quelques illustrations, dont l'interview de Naomi Klein, l'émission d'Arret sur Image, etc...

si, après cela, vous avez encore quelques doutes.... faites comme ils disent à la radio, pour les IA : "relisez les mails de CRI .... plus on relis, plus on comprends.... plus on est intelligent" (c'est bien ça qu'ils disent, à la radio, .... non ? ... )


********************************************************************************************************
* Gêne à comprendre ces tendances.
********************************************************************************************************
bon, sinon, ce mail va beaucoup présenter la gêne à comprendre, à voir, ces choses, constats qui sont pourtant là, sous vos yeux...

La gêne d'E à intégrer ce changement, et cette tendance de fond...
"J'arrivais pas à m'y faire en fait je crois que cela me semble tellement contre l'évolution "normale" des choses."

j'ai constaté, ces derniers temps, qu'il y avait une inertie, une difficulté à comprendre ces deux tendances hyper importante (je l'ai déjà dit, cela, non ?... hein... oui, je l'ai déjà dit, ... c'est hyper important !...).
une gêne,.... et là, E. l'exprime explicitement.

par ailleurs, vous le verrez dans la suite, ci après, la manière de faire sortir la notion de colonisation, dans les média, montre une gêne.
cf Naomi Klein, l'émission d'Arret sur Image,
cela correspond à ce que j'avais indiqué, dans la manière dont les média allaient "faire sortir" cette chose là.
j'avais vu juste, ... et la gêne indique à quel point, c'est important, ce truc là.

enfin, pour cette histoire de gêne : c'est logique,... cette fois ci, les colonisés, c'est vous, c'est les populations que vous connaissez, dont vous faites parti.
donc, forcément, c'est pas agréable, de regarder ce qu'il se passe.


********************************************************************************************************
* "vivre-dans-un-monde-administre" : plus que les formalités administratives, la collecte d'information sur tout...
********************************************************************************************************
E., il dit qu'il a bien vu l'aspect administration, outrance des processus administratifs,....

cependant, ce qu'est le "vivre-dans-un-monde-administre", c'est encore plus que cela.
si je ne voulais pas vous décourager de lire ces mails, et engendrer encore plus de gêne, je vous dirai : c'est encore pire que cela.

le " vivre-dans-un-monde-administre", c'est non seulement l'outrance des processus administratifs.... mais aussi l'outrance de la collecte d'information, sur tout, et le faite de l'utiliser pour administrer tout, en utilisant cette information, pour mesurer, décider de faire des choses etc...

cela viendra, notamment, avec les capteurs d'informations, mis un peu partout.
pour l'instant, votre téléphone en est un, principal.
demain, cela sera plein d'autres capteurs, notamment avec les IoT (Internet of Thing) et les capteurs connectés.

la montre connectée en sera un,... parmi plein d'autres.

on mettra des capteurs partout, dans tout, et on mesurera tout, et on administrera tout.
comme je dis, par une image : on administrera les brins d'herbes,.... mais les brins d'herbes, cela sera plus tard,... en dernier, après le reste.

voici quelques exemples, pris au hazard, dans l'actualité d'aujourd'hui et d'il y a quelques jours.

Anthony Morel: Analyser le contenu de son assiette en la photographiant - 14/11
Et si l'on pouvait savoir le contenu de notre assiette rien qu'en la prenant en photo ? Cela est possible grâce à l'application Foodvisor. Elle reconnaît individuellement chaque élément qui compose le plat et plus précis encore, elle va donner une estimation de lipides, de glucides et des calories que l'on va ingérer. Ce genre d'algorithme de reconnaissance d'images s'affine avec l'utilisation qu'on en fait. - Good Morning Business, du mardi 14 novembre 2017, sur BFM Business.
http://bfmbusiness.bfmtv.com/mediaplayer/video/anthony-morel-analyser-le-contenu-de-son-assiette-en-la-photographiant-1411-1002441.html

Vous avez là, cette chronique, en version longue, avec deux autres exemple de capteurs et de "je vais te capter et d'administrer, toi, tu va voir !...."
heureusement que tout cela, ca ne marchera pas, hein !???
http://rmc.bfmtv.com/mediaplayer/video/la-chronique-d-anthony-morel-lutter-contre-le-diabete-en-mode-high-tech-1411-1002443.html

cet exemple est éloquent....
on va mesurer tout ce que vous manger, ce que vous servez dans les restaurants, etc... et faire chaque repas vous sera administré comme un médicament... hi hi hi... sous controle des quantités, du sucre ingéré, des calories etc...

en plus, il parle aussi de la révolution-agricole-et-alimentaire, qui a commencé, et qui va se développer à fond en Mai 2018.

ca parle aussi du communisme : vous noterez l'incitation à "plus vous en faite, mieux c'est... et si ca marche pas bien, et bien il faut encore en faire plus,... et ca marchera mieux..."
et aussi : "ce sont des IA, donc plus vous les utilisez, plus elles apprennent, ... et demain, quand tout sera parfait, ... ".
et il parle du communisme, à la fin, dans le sens où, en URSS, à l'époque, déjà, dans les restaurant, on mesurait, on pesait, tout ce qu'on servait dans une assiette,... et cela était écrit sur la carte ! c'était fait pour que tout soit mesuré, administré,... et qu'on vous serve exactement ce qui avait été proposé sur la carte.

bon, d'accord, il faut pas croire tout ce qui est dit dans les média... c'est vrai.
mais quand même, là, ... s'il pensent à cela, déjà, c'est grave en soi,.... et c'est qu'il va se passer des choses dans ce sens là, non ?

Autre exemple, pioché au hasard :
Hello startup : Icare Technologies a inventé une bague qui remplace la carte bancaire, les clés, les badges.. - 10/11
http://bfmbusiness.bfmtv.com/mediaplayer/video/hello-startup-icare-technologies-a-invente-une-bague-qui-remplace-la-carte-bancaire-les-cles-les-badges-1011-1001403.html

si cela ne servira pas à enregistrer où vous allez, ce que vous faite, etc... ca m'étonnerai bien....
au début, on dit que c'est pour faciliter ce que vous payez, pour vendre cette petite merveille.... mais en terme de collecte d'information, miam miam, on va pouvoir collecter plein d'information sur vous.

comme capteur, c'est intéressant : cette petite merveille émet les informations sur votre identité.... vous fournissez l'information à qui peut la récupérer....
bon, passons, ... on va se faire peur, à force de regarder des films d'horreur...

c'était un petit rappel sur la tendance : " vivre-dans-un-monde-administre"
il faudra fournir beaucoup de documents administratif,... et aussi on vivra dans un monde dans lequel tout est mesuré, et administré, ... comme un comptable administre l'activité d'une entreprise.... mais, là, cela sera pour votre vie, votre alimentation, votre sommeil, ... tout,.... mais cela ne nous regarde pas....
enfin, cela ne regarde pas vos voisins,... mais cela sera regardé par les soit disant IA des services digitalisés qui collecterons toutes ces infos,....


********************************************************************************************************
* colonisation-par-les-services-digitalises : le mot colonie apparait, mais c'est une évocation, de manière indirecte
********************************************************************************************************
cette tendance de colonisation-par-les-services-digitalises, elle est hyper importante.

je vous invite à relire le mail qui établit la notion, la décrit, et pose les premiers constats.

ce mail est celui du : 30 août 2017
dont le sujet est : "cri : colonisation-par-les-services-digitalises - les services mondialisés, les  "plateformes", les GAFAM,... mettent en place une nouvelle forme de colonisation "

dans ce mail, vous trouvez un chapître entier : "Les mots colonie, colonisation dans le langage, dans l'utilisation dans notre société, en ce moment ?"
Voici un extrait de ce chapitre :
*-------------------------------------------------------------
parlons donc l'utilisation particulière des termes et du concept de colonie, et de colonisation.
je ne serai pas étonné de voir ces termes utilisés régulièrement, un peu plus qu'il ne faudrait, en dévoyant leur signification, dans les médias, et en général, dans la société.
certes, cela pourrait être dans le langage courant, ... comme l'outrance de l'utilisation du mot Kravail.... ou "c'est compliqué", ou "un peu".
mais, à mon avis, cela sera plus discret, plus indirect.
comme c'est un sujet qui est difficile à accepter, qui est plus dans l'inconscient des personnes, que dans leur conscience,... le sujet sortira de manière détournée, pour en parler sans dire ouvertement la chose (et donc la dénoncer, ... parce qu'elle n'est pas acceptable).
par exemple, il pourrait y avoir des films, des livres, des modes, ... sur la notion de colonisation.
bien entendu, ... la colonisation d'une autre planète serait très bien pour cela..... cela permet de parler de coloniser, sans parler du fait que c'est nous, vous, qui êtes colonisés en ce moment même.
*-------------------------------------------------------------

bon, et bien, c'est ce qu'exprime E, et c'est aussi ce que vous pouvez constater dans ces deux éléments de l'actualité et des médias.

[Vidéo] Naomi Klein : “Le plus grand succès du néolibéralisme : la colonisation de nos imaginaires.”
https://www.les-crises.fr/video-naomi-klein-le-plus-grand-succes-du-neoliberalisme-la-colonisation-de-nos-imaginaires/

et cela :
Arrêt sur images, émission du 10/11/2017 :
"Apple est le symbole de la colonisation de l'imaginaire",
ATTAC, les anti-pub, les écolos : tous contre l'Iphone  !
https://www.arretsurimages.net/emissions/2017-11-10/Apple-est-le-symbole-de-la-colonisation-de-l-imaginaire-id10311

j'avoue, quand j'ai vu le titre de ces deux émissions, j'ai sauté de joie !
"Ca y est, déjà ! ils en parlent !"

bon, j'avoue aussi que j'ai été très déçu.

ils ne font qu'en parler très vite, très peu, et surtout ... ils ne parlent que de la colonisation des imaginaires !... quel dommage.... comme si l'imaginaire, c'était la seule chose qu'ils colonisaient....

bon, c'est ce que je décrivais, déjà, au mois d'août dernier : il y aura de la gêne, et on en parlera, mais en évoquant la chose, sur des sujets détournés,... probablement pas directement, en mettant les pieds dans le plat.

Autre chose :
ce que je trouve vraiment chouette, c'est que pour cette fois, il a pas fallu attendre des années pour que ce que j'ai constaté soit mis en avant dans les média.

c'est pas comme pour l'argent qui circule, et ce genre d'autres tendances super importantes aussi : l'argent qui circule, j'écris sur ce sujet depuis 2013... ca fait 4 ans, et cette notion n'a toujours pas émergé dans les média.

Bref, ... au moins, dans les média, maintenant, on vous dit qu'il y a une tentative de colonisation de votre imaginaire.
c'est déjà cela,... cela vous laisse la possibilité d'imaginer le reste.... sauf si cette colonisation vous empêche .... justement d'imaginer le reste.

Enfin, pour ce qui est de ces deux émissions, ... et bien, je trouve qu'ils pensent avec les notions d'avant, les trucs qui sont obsolètes, ... le capitalisme, le pouvoir par l'argent, etc... ce genre de notions qui sont plus valable aujourd'hui.
Il n'y avait vraiment pas grand chose d'intéressant, dans ces émissions... à part, pour Arret sur Image, comme toujours, la qualité de montrer comment les choses sont vues, aujourd'hui, par les populations, et par un plateaux de personnes dites averties et, ou, expertes dans le domaine.


**************************************************************************************************
certes, il y a de la gêne, pour constater, accepter, comprendre, ... ces notions de "colonisation-par-les-services-digitalises", et " vivre-dans-un-monde-administre".

cela doit correspondre à un point que j'ai indiqué, dès le début de l'explication de ces tendances : il y a une partie qui est dans l'obscurité... c'est celle de ceux qui font, qui organisent, et font tourner ces services digitalisés.

il y a obscurité, ... et gêne à aller voir.

c'est comme pour le pétrole : on ne sait toujours pas à combien se monte les réserves de pétrole de certains pays producteurs majeurs.
mais pour le pétrole, c'était la manière d'avoir le pouvoir, de la période précédente,... ce n'est plus le moyen de l'avoir maintenant.
et peut etre, ... ces informations sur la quantité des réserves de pétrole seront publiées... publiquement.

A+
Les_emails_de_CRI_10




le mail_de_CRI sur "Les gens adorent ça !" - la colonisation-par-les-services-numériques

C'est ici que se trouve le mail_de_CRI sur le fait que "Les gens adorent la colonisation-par-les-services-numériques".

Au dessus, ce sont des emails suivants, qui donnent des illustrations, des constats complémentaires.
En dessous, ce sont des emails précédents, qui ont ammené, au fil des réflexions, à ce mail_de_CRI.


Le 08/11/2017 à 14:28, adresse_email_de_CRI_10 a écrit :
Hello,

titre complet (le fil des mails, écrits au fil du temps, et que vous trouverez ci-dessous) :
cri : colonisation-par-les-services-digitalises, et vivre-dans-un-monde-administre, ... deux illustrations // cri : colonisation-par-les-services-digitalises - les services mondialisés, les  "plateformes", les GAFAM,... mettent en place une nouvelle forme de colonisation // cri : nouvelle société, nouvelles institutions, ... transparence dans les détails et pour les individus, obscurité pour le global // cri : Immobilier, ISF, prix du pétrole.... constat flagrant de la perte de zone de confort, sortie du cadre de sécurisation... cri : besoin de sécurisation, de stabilisation.... et les moyens pour faire les choses.... // cri : à fond, .... évolution, affirmation, déliquescence des structures, flou dans la direction.... tout l'été.... // cri : et voilà,... l'évolution démarre,... à fond...  // cri : petit commentaire....  // cri : pensée du jour 170422 : les gens ont déjà voté.... // cri : pensée du jour 170421 : voter, en 2017, c'est un truc fait à l'ancienne.... // Fwd: cri : engouements,... précipitation, et calme,.... les goûts changent, le monde aussi... // Re: cri : question : engouement pour les très grandes villes, accès à l'emploi, temps de transports pour le boulot, accès à la propriété ?

*******************************************************************

pour la notion de colonisation-par-les-services-digitalises, tout est expliqué ci dessous.
dans le mail juste en dessous, et surtout celui encore en dessous.

c'est pas long à lire.... et c'est un constat tellement important de faire, que ca vaut vraiment le coup de le lire.

voici deux informations intéressantes, dans ce domaine.
je ne fais même pas des chapitres, pour écrire cela, parce que je vais faire vite, et la sieste après...

*******************************************************************
Y a une conférence qui aura lieu à Toulouse, le 23 novembre 2017.

https://toulouse.demosphere.eu/rv/16137

Conférence - débat : " Les GAFAM contre l’internet "
Comment Google, Amazon, Facebook, Apple et Microsoft ont pris le contrôle de l'internet et qu'est ce qu'ils en font ?

j'ai lu l'introduction.

c'est surement bien, mais j'irai pas, c'est pas la peine, ils passent à coté des trucs importants.
comme j'en ai déjà parlé dans certains mais, ils pensent avec les notions et les manières de voir d'avant, ... donc c'est déjà bien, mais moi, ca m'intéresse pas.

ils pensent en terme d'entreprise qui visent à accumuler du capital et ce genre de trucs qui ne sont plus du tout d'actualité (cf les mails de cri sur l'argent qui circule, etc...).
ce n'est plus l'argent et le capital qui donne de la puissance.
donc, ils passent à coté du moyen de puissance, des GAFAM, quand ils s'occupent de regarder leur accumulation de pognon.

bon, voilà, ... une conférence qui aurait pu être intéressante, ... mais non.

je ne trouve toujours pas de gens pour expliquer ce qui est expliqué ci dessous.
par exemple :
* Les services digitalisés fonctionnent comme une colonisation, dans les sociétés, les nations, et au niveau mondial
   A) les mêmes mécanismes que ceux de la colonisation au 18ème et 19ème siecles
   B) les colonisés, cette fois ci, ... c'est vous ?

pourtant, j'ai eu une lueur d'espoir, quand j'ai vu le terme "colonisé" dans la présentation !
j'y ai cru 20 secondes.
le temps de vraiment voir que, ben non, c'est dommage, ca passe à coté de la notion de colonisation....
je vous laisse le soin d'aller voir où c'est, dans ce petit texte de présentation....

*******************************************************************
ca, c'est intéressant.

http://www.slate.fr/story/151790/au-dela-mur-algorithme-facebook-epreuve

"Voici comment l'algorithme de Facebook a trié nos contenus pendant des mois
28.09.2017 - 16 h 50, mis à jour le 28.09.2017 à 16 h 50
Comment Facebook opère sa sélection parmi des milliards de contenus pour nourrir le News Feed ?
Récit d’une expérimentation."

Tout est bien.
La démarche,
La manière de susciter les questions, et ouvrir La curiosité, par rapport à "l'allant de soi",
Le résultat

Cela pourrait être proposé par des profs, dans d'autres contextes....

Et puis, il y a une chose qui me fait bien plaisir.
Cela illustre ce que j'ai constaté et décrit dans la série de mails sur l'IA, que vous trouverez là :
"L'Intelligence Artificielle est un artifice pour tirer les ficelles.... au nom de l'intelligence.".

Ce qu'ils appellent "l'algorithme", qui est en fait une boite noire dans lequel on ne va pas voir, n'est pas si "robuste", ni si subtil que cela avait été phantasmé, par les gens en général, et ceux de l'expérience en particulier.

Ces choses là, ces "algorithme", sont des choses assez simple.
Ce qui est fait leur puissance, c'est, comme je le décris plus en détail, dans les mails sur l'IA, le fait de fournir les infrastructures pour traiter en masse, et faire des services de masses.
Certes, c'est bien ajusté, c'est habile (comme le moteur de recherche de google), mais cela est surtout une capacité à traiter de la masse d'information, et d'utilisateurs.

Tiens, il me vient une autre idée, sur Hadoop, et les systèmes distribués qui ont été initiés et proposés, au départ, par Google.
ils avaient, à l'époque, fait ces nouveaux types de systèmes, pour gérer des grande masses d'informations, sur des grandes masses d'ordinateurs.
C'etait tellement bien, comme manière de faire, qu'ils ont publié des papiers de recherches, pour présenter et offrir au monde ces nouvelles techniques.
De là, s'est développé, notamment, parmi d'autres, le projet open source "Hadoop".
et bien, quand on voit ce qui est mis au grand jour, et rendu public, par Google, et qu'on voit ce qui ne l'est pas, qui reste obscur, dont notamment les algorithmes de moteurs de recherches (quoique, beaucoup de choses sont publiés, comme résultats de recherches, justement).
Et bien, on peut se demander si ce qui est caché n'est pas beaucoup plus simple, et sans importance, par rapport  ce qui a été présenté.

Il serait logique de cacher des trucs qui marchent bien, mais qui sont très simples à faire.
Le concurrent pourrait faire pareil, sans barrière de difficultés pour rattraper le leader....

Bon, ce ne sont que des vagues suppositions,...

En tout cas, ils ont proposés des trucs supers, comme les modèles de fonctionnement décentralisés, avec "plein-de-petits" ordinateurs et fichiers de données, qui font leur Kravail ensemble.
Et ils ont des trucs bien cachés, qui sont des trucs qu'on a affublé du terme d'algorithme, ou d'intelligence artificielle, ... et dont les mécanismes ne sont pas aussi subtile et complexe qu'on le fait croire,...

La chose intéressante est peut etre uniquement du coté de la lumière, des choses présentés au grand jour : traiter la masse, décentraliser et distribuer les systèmes et les donneés, pour pouvoir traiter des grandes masses d'informations, d'interactions et de comptes utilisateurs,...

Bon, en tout cas, cet article est intéressant, et leur démarche et résultats super intéressants.

**********************************************************************************
tout cela permet de voir une chose : comment la colonisation-par-les-services-digitalises est en marche...
et que, derrière toutes ces histoires de technologies, d'algorithmes, d'intelligence artificiel,.... ils se développent surtout, ... surtout,..... par ce que les gens adorent ça !!!

et c'est tout.

tant qu'il y aura des gens pour y aller, donner leur infos, devenir dépendant d'eux, pour recevoir en retour une bricole de service numérique,... ils se développeront, et feront un empire sur le monde.
cela s'appelle coloniser un territoire, une population,....

A+
Les_emails_de_CRI_10

-------- Message transféré --------
Sujet : cri : colonisation-par-les-services-digitalises, et vivre-dans-un-monde-administre, ... deux illustrations
Date : Sat, 2 Sep 2017 20:39:09 +0200
De : adresse_email_de_CRI_10
Pour : adresse_email_de_CRI_10


Hello,

titre complet (le fil des mails, écrits au fil du temps, et que vous trouverez ci-dessous) :
cri : colonisation-par-les-services-digitalises, et vivre-dans-un-monde-administre, ... deux illustrations // cri : colonisation-par-les-services-digitalises - les services mondialisés, les  "plateformes", les GAFAM,... mettent en place une nouvelle forme de colonisation // cri : nouvelle société, nouvelles institutions, ... transparence dans les détails et pour les individus, obscurité pour le global // cri : Immobilier, ISF, prix du pétrole.... constat flagrant de la perte de zone de confort, sortie du cadre de sécurisation... cri : besoin de sécurisation, de stabilisation.... et les moyens pour faire les choses.... // cri : à fond, .... évolution, affirmation, déliquescence des structures, flou dans la direction.... tout l'été.... // cri : et voilà,... l'évolution démarre,... à fond...  // cri : petit commentaire....  // cri : pensée du jour 170422 : les gens ont déjà voté.... // cri : pensée du jour 170421 : voter, en 2017, c'est un truc fait à l'ancienne.... // Fwd: cri : engouements,... précipitation, et calme,.... les goûts changent, le monde aussi... // Re: cri : question : engouement pour les très grandes villes, accès à l'emploi, temps de transports pour le boulot, accès à la propriété ?

*******************************************************************

Deux choses qui m'ont interpellé, ces derniers jours.
Elles sont ... assez spéciales.... dérangeantes, ... et tellement dans l'air du temps.

Hors Série : Dans le collimateur du pouvoir - Spéciale - Antonin Bernanos
http://www.hors-serie.net/Speciale/2017-09-02/Dans-le-collimateur-du-pouvoir-id257

l'émission est en libre service jusqu'au 22 septembre.

et "Chipping People: Are You Ready?"
https://www.linkedin.com/pulse/chipping-people-you-ready-shelly-palmer?trk=eml-email_feed_ecosystem_digest_01-hero-0-null&midToken=AQHjQQ-BwYOFyA&fromEmail=fromEmail&ut=2Hw398eal1xTU1

cet article est à propos de puces électroniques, portées par les personnes, pour l'identification et la circulation dans les entreprises... des puces pour aller faire son Kravail....

ca vous fait des trucs (sympa et rigolo ???), à lire et regarder, pour votre fin de we ....

*******************************************************************
Ces deux éléments dans l'actualité sont des illustrations de ces deux constats et tendances :
 - colonisation-par-les-services-digitalises
 - vivre-dans-un-monde-administre

je trouve qu'il est particulièrement intéressant de mettre ces deux informations, parues dans l'actualité à peu près en même temps,.... en regard.

on peut voir que la partie de l'état qui est en fin de règne, se crispe et fait des choses peu productives (c'est joliement dit, non ?)

et d'un autre coté, dans les entreprises, les gens semblent prêt à faire, volontairement, bien plus que ce que l'état pourrait souhaiter.

c'est assez fascinant de voir ce double mouvement, je trouve.

par ailleurs, j'ai l'impression que les dangers ne sont pas tant dans ces tendances, en elles même, mais plutot dans la manière dont les personnes vont les utiliser.
et pour ce qui est de les utiliser, ... ceux qui sont en fin de règne seront probablement enclin à les utiliser ... salement.

ces tendances et l'évolution du monde qui en découle, cela ne sera probablement pas jojo, déjà, en général, ...
cela sera certainement encore pire dans les dérives et les utilisations sales, par ceux qui sont en fin de règne et se crispent.


*******************************************************************
ca vaut ce que ca vaut, ... mais il est peut etre intéressant de remettre, une fois de plus, sur le devant de la scène le fait de :
 - découvrir, apprendre, améliorer ses connaissances... pour tout ce qui concerne l'utilisation des moyens informationnels, c'est à dire smartphone, internet, ordinateurs, caisses enregistreuses, cryptographie, ...
 - continuer à renforcer ses relations et ses liens avec les personnes qui vous plaisent, sur un mode humain, contact direct, ... et s'entourer et entourer des personnes de manière "plus qu'informationnelles" (dans le sens : pas seulement informationnel).

ces deux choses sont les antidotes pour éviter de subir les dommages de ces évolutions de société, et évolutions de modes de vie, ... et de leurs dérives, parfois.

A+
Les_emails_de_CRI_10




-------- Message transféré --------
Sujet : cri : colonisation-par-les-services-digitalises - les services mondialisés, les "plateformes", les GAFAM,... mettent en place une nouvelle forme de colonisation
Date : Wed, 30 Aug 2017 15:14:51 +0200
De : adresse_email_de_CRI_10
Pour : adresse_email_de_CRI_10


Hello,

titre complet (le fil des mails, écrits au fil du temps, et que vous trouverez ci-dessous) :
cri : colonisation-par-les-services-digitalises - les services mondialisés, les  "plateformes", les GAFAM,... mettent en place une nouvelle forme de colonisation // cri : nouvelle société, nouvelles institutions, ... transparence dans les détails et pour les individus, obscurité pour le global // cri : Immobilier, ISF, prix du pétrole.... constat flagrant de la perte de zone de confort, sortie du cadre de sécurisation... cri : besoin de sécurisation, de stabilisation.... et les moyens pour faire les choses.... // cri : à fond, .... évolution, affirmation, déliquescence des structures, flou dans la direction.... tout l'été.... // cri : et voilà,... l'évolution démarre,... à fond...  // cri : petit commentaire....  // cri : pensée du jour 170422 : les gens ont déjà voté.... // cri : pensée du jour 170421 : voter, en 2017, c'est un truc fait à l'ancienne.... // Fwd: cri : engouements,... précipitation, et calme,.... les goûts changent, le monde aussi... // Re: cri : question : engouement pour les très grandes villes, accès à l'emploi, temps de transports pour le boulot, accès à la propriété ?

*******************************************************************

bon, tant pis pour le retard pris pour la compta, j'ai besoin d'écrire ce mail de CRI, sur ce constat et mes réflexions du moment.
tant pis, je vais prendre du retard, mais je vais gérer.

nouveau Tag : colonisation-par-les-services-digitalises

en ultra résumé : les services mondialisés, les  "plateformes", les GAFAM,... mettent en place une nouvelle forme de colonisation.

et quand je dis colonisation, ce n'est pas celle de l'humanité sur une autre planète accueillante ou terraformée,....
c'est celle d'une population sur une autre population.

voici quelques chapites, pour présenter, décrire, ce constat et les reflexions qui l'accompagne :

* Introduction : le cheminement de pensée, pour aboutir à ces constats
  A) parmi les tendances de fond de cet été : une interpellation par le vide dans les infrastructures, un questionnement, des choses cachées
  B) Cet été, probabilité de découvertes de choses étonnantes et fondamentales, dans le traitement, l'utilisation de l'information
  C) "Ils nous donne bien peu par rapport à ce qu'ils nous prennent"

* Constats sur les services digitalisés : infrastructures, structures de services et modèle de société, contre de la matière première.
  A) transparence coté de l'information des individus, obscurité coté traitement de l'information par les plateforme de service
  B) "ils-nous-donnent-bien-peu-par-rapport-a-ce-qu-ils-nous-prennent" : le "ils nous donne bien peu"
  C) ils nous donne des infrastructures, et une sorte de modèle de société.
  D)  ils nous donne le sentiment d'appartenir à une société moderne
  E)  ils nous prennent une matière première qui vaut beaucoup (pour eux)
  F) "ils-nous-donnent-bien-peu-par-rapport-a-ce-qu-ils-nous-prennent" : le constat (preuve) par les chiffres d'affaires et les marges 

* Les services digitalisés fonctionnent comme une colonisation, dans les sociétés, les nations, et au niveau mondial
   A) les mêmes mécanismes que ceux de la colonisation au 18ème et 19ème siecles
   B) les colonisés, cette fois ci, ... c'est vous ?

* Les mots colonie, colonisation dans le langage, dans l'utilisation dans notre société, en ce moment ?

* Double monde, avec ou sans services digitalisés, ... et/ou utiliser sans être colonisé


**************************************************************************************************************************************
* Introduction : le cheminement de pensée, pour aboutir à ces constats
**************************************************************************************************************************************1

voici quelques points, pour montrer le cheminement de pensée que j'ai fait, cet été, pour aboutir à ces constats.

*************
  A) parmi les tendances de fond de cet été : une interpellation par le vide dans les infrastructures, un questionnement, des choses cachées
*************
cf les mails de CRI, dont ceux qui sont ci dessous...
notamment, le mail ci dessous, du 24 juin 2017, dont le sujet est :
"cri : nouvelle société, nouvelles institutions, ... transparence dans les détails et pour les individus, obscurité pour le global"
tout est dit dans le titre,... le détail est décrit dans le mail.

il y a une interpellation très forte sur les structures, les utilisations de l'information, et ... certaines choses qui sont cachées, qui se sont dévoilées, ou qui sont sorties à la lumière, ces derniers temps.

il y a ce constat qu'il y a une forte pression à la transparence, pour les individus, et qu'à l'inverse, pour les grosses organisations globales, c'est l'obscurité et le vide d'information sur ce qu'elles font, et comment elles utilisent les informations

et ce constat n'était qu'une toute petite partie, un germe, dans l'émergence de ces constats sur la colonisation-par-les-services-digitalises.

*************
  B) Cet été, probabilité de découvertes de choses étonnantes et fondamentales, dans le traitement, l'utilisation de l'information
*************
j'avais écrit dans le mail du 11 juin 2017, ci dessous, dont le sujet est :
"cri : à fond, .... évolution, affirmation, déliquescence des structures, flou dans la direction.... tout l'été...."

//---------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
"on ne va pas inventer le mouvement perpétuel,.... dans la matière, certes,... cependant, dans l'informationnel, on posera peut être les structures d'une nouvelle forme d'information ou de manifestation de l'information.
une information est une énergie en déplacement... alors, mouvement perpétuel,.... ou nouvelle forme ou structure d'information,... cela, c'est possible."
//---------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

ce passage est dans la conclusion du mail.

cela semble un petit point, parmi d'autres, et sans importance.
j'aurai du insister.

ce que cela veut dire, c'est qu'il y a, en ce moment, un terrain favorable pour qu'émerge des choses étonnantes, concernant l'information.
des nouveaux concept inédits, "révolutionnaires" (pour utiliser le mot à la mode), qui change le visage du monde, etc....

un peu comme quand Pasteur a découvert les microbes, ou quand on a découvert l'électricité,...

je ne sais pas ce que cela sera.
je ne sais pas quand on verra cela au grand jour : peut être que cela se verra seulement dans un an, dans deux ans....

mais il y a des trucs fondamentaux, géniaux, qui peuvent sortir, dans le domaine de l'informationnel.

"on posera peut être les structures d'une nouvelle forme d'information ou de manifestation de l'information."

le rapport entre l'informationnel, et le matériel, la manifestation dans la matière, dans la vie du monde matériel, sera probablement un des points clé de cette "nouvelle forme d'information ou de manifestation de l'information".

je ne sais pas ce que cela sera.... mais le constat de la "colonisation-par-les-services-digitalises" en fait probablement parti.

j'avais posé cette notion, en juin,... et dans le courant de cet été, j'y ai repensé, j'ai reflechi à ces histoires de transparence et d'obscurité dans l'utilisation de l'information....

et voilà, y a un constat phénoménal qui apparaît (cf ci dessous....).


*************
  C) "Ils nous donne bien peu par rapport à ce qu'ils nous prennent"
*************
parmi les idées et constats important qui m'ont occupé et fait reflechir, cet été, il y a le fait que les services digitalisés, dans leur forme habituelle de pseudo gratuité, "Ils nous donne bien peu par rapport à ce qu'ils nous prennent"

ca m'énervait, ce truc là.
donc j'ai reflechi, j'ai cherché, j'ai creusé,...
parce que rester sur un énervement, ca me laissait sur ma faim,... ce n'est pas une solution.
il me fallait comprendre ce qu'il y avait, dans ces systèmes, dans ces mécanismes de société, d'entreprises, de gens qui adorent ses services,....

donc, j'ai creusé,... et un des caps franchi, dans la reflexion, c'est de constater que : "ils-nous-donnent-bien-peu-par-rapport-a-ce-qu-ils-nous-prennent"
j'en fais un Tag.
ca pourra resservir, ... je sens que ce constat et cette notion va resservir, plus tard, dans d'autres mails.

j'en ai parlé abondamment autour de moi, ... et j'ai continué à réfléchir, à ce à quoi cela pouvait correspondre, comme modèle d'évolution de la société... etc...


**************************************************************************************************************************************
* Constats sur les services digitalisés : infrastructures, structures de services et modèle de société, contre de la matière première.
**************************************************************************************************************************************1

*************
   A) transparence coté de l'information des individus, obscurité coté traitement de l'information par les plateforme de service
*************
le constat est présenté dans le mail ci dessous, du 24 juin.

il y a clairement un déséquilibre dans ces manières de faire tourner ces services.

il semble que ca n’intéresse pas grand monde, de savoir comment sont exploités les données collectées, avec (ou sans) l'assentiment des personnes.
il semble que les personnes signent les conditions de services, donnent leur assentiment, sans savoir comment ces données sont utilisées, ce à quoi elles sont utilisées, comment elles sont exploités, triturées, computationnées, agrégées (ou pas), ... et, en deux mot, pour quel jus qui en sera tiré.

visiblement, le déséquilibre est accepté, par toutes les parties.
cela n'empêche qu'il est là.

*************
  B) "ils-nous-donnent-bien-peu-par-rapport-a-ce-qu-ils-nous-prennent" : le "ils nous donne bien peu"
*************
Il y avait la petite formule rigolote : "quand c'est gratuit, c'est toi le produit".
ca, c'est vrai.
ca, c'est bien.

mais cela m'a toujours laissé un ressenti de manque, de truc malsain.

en fait, à mon avis, cette petite phrase, elle est l'expression d'une sorte de jubilation à se sentir utilisé comme un produit, ... comme si, dans notre société, c'était une super chose d'être un produit (faute de mieux).
cela vient, aussi, à mon avis, de la culture du jeux vidéo, ou le joueur s'identifie à une personnage "informationnel", qui peut être vu comme un objet, un produit.

bon, mais passons sur cela, ... ce n'est pas le sujet central.

en fait, il faut pousser le raisonnement plus loin, ou plutôt,... le rapporter à des choses plus simple que des concepts fumeux de "c'est toi le produit".
le rapporter à des valorisations et échanges économiques.

d'un coté, les gens trouve génial qu'on leur fasse un service d'email, de dépot de fichiers pour les transmettre à des amis, d'affichage de photos pour que les amis les consultent, d'agenda partagé, etc...
bon, oui, c'est génial, c'est la société moderne !....
(je développe après ce constat là).

mais à y regarder de plus près, ces services, ca vaut qu'd'chie !

ca vaut pas grand chose.

en terme d'infrastructure, il faut quoi,... quelques serveurs, quelques réseaux bien foutu, et zouh.....

il suffit de voir le prix que vous payez ces services, chez les founisseurs (payant) de ces services.
des boites email : quelques euros par ans, ... et vous avez une belle boite, bien à vous, ... avec la qualité de service et tout le tintouin.
des dépots de fichiers : idem, quelques euros par an (offres de cloud, etc... les opérateurs télécom vous en fourguent même comprises dans votre forfait de connexion... payant (lui)).
des agenda partagé : idem.... ca s'achete quelques euros par an.

si vous groupez ces services, vous en avez pas pour très cher....

les services proposés par ces fournisseurs de plateformes et de services ne valent que quelques euros par ans.

ce qui peut aider à le constater, ce sont les services proposés par les fournisseurs divers (hébergeur, startups de services professionnels, etc...).
et les services de type : CHATONS (www.chatons.org - le Collectif des Hébergeurs Alternatifs, Transparents, Ouverts, Neutres et Solidaires.)

Voilà pour le coût de ces services.

la mondialisation ?
les services doivent fonctionner au niveau mondial ?
c'est l'internet qui est mondial, pas ces fournisseurs de services !

si vous envoyer un email d'un fournisseur local de boite mail,... il arrivera à destination, même si c'est en patagonie....
si vous déposez un fichier sur un serveur de cloud d'un fournisseur local, ... n'importe qui, même depuis la patagonie ... peut venir le récupérer.
si vous utilisez un agenda partagé avec votre assistante, ou entre vos deux bureaux (ou hopitaux pour les chirurgiens, par exemple),....  votre assistante peut le consulter et inscrire des rendez vous,... même depuis la patagonie ... (mais qu'est ce qu'elle fout en patagonie !???? ... mais ca, c'est pas le sujet...).

c'est l'internet qui est mondial, pas ces fournisseurs de services.

ces fournisseurs de service en donne bien peu, puisqu'une des choses les plus importante, c'est à dire l'accès depuis n'importe où, est fait par l'internet, et non pas par eux.

Globalement, ces services ne valent pas énormément, ... ils peuvent s'acheter pour quelques euros, ou dizaines d'euros par ans.

*************
  C) ils nous donne des infrastructures, et une sorte de modèle de société.
*************
ce qu'ils nous donne, ce sont des infrastructures, et aussi, des structures pour la société, c'est à dire des manières d'organiser la société, et une sorte de modèle de société.

les infrastructures : c'est évident,... il mettent en place ces énormes infrastructures de serveurs, de réseaux, de logiciels, de "plateformes", de bases de données de toutes ces données des utilisateurs (et clients).

la manière d'organiser la société, le modèle de société : c'est assez évident.
les gouvernement ne font plus rien d'innovant (ou si peu...), et d'un autre coté, ces fournisseurs de services ont, dans presque tous les domaines, bousculé les modèles, et mis en place de nouvelles manières de fonctionner, dans la société.
VTC, location rapide d'hébergement chez les gens, communication (messaging, blogs, page pour les amis,...).

ils contribuent activement à établir de nouveaux modèles de société.


*************
  D) ils nous donne le sentiment d'appartenir à une société moderne
*************
ce qu'ils nous donne, c'est le sentiment d'appartenir à une société moderne
le sentiment de faire des trucs géniaux, à la mode, super efficace.

comme c'était le cas, avant, de fumer, de posseder une automobile, d'être une actrice à Hollywood,... et tout ce que la société moderne, industrielle, et de consommation, proposaient aux gens, au 19ème et 20ème siecle,... y compris dans les colonies.

ces services nous apportent un modèle de société, un modèle de fonctionnement (dont la notion d'efficacité est une des valeurs les plus importantes,... associée à celle du Kravail....).

l'engouement des personnes pour ces services est énorme.
"c'est génial... je peux mettre mes photos sur le site machinPixtruc, et mes amis peuvent les voir,... c'est trop bien !...."
une des raisons, il me semble, de l'engouement des personnes pour ces services, ... c'est le sentiment d'appartenir à une société moderne.

couplé avec le sentiment de dégoût d'une société ancienne, en fin de règne, et qui a tellement abusé de sa domination sur le monde et sur les populations, qu'elle déclenche un besoin vital de passer à une autre société,.. donc elle a attisé le besoin du sentiment d'appartenir à une société moderne.


*************
  E) ils nous prennent une matière première qui vaut beaucoup (pour eux)
*************
Visiblement, les gens se demandent (quand ils se posent quelques questions sur ces services), si "ces informations qu'on leur donne", c'est grave de leur donner.
Globalement, il y a une gêne dans le fait de leur donner, et qu'ils les prennent,... mais les gens, visiblement, ne savent pas vraiment pour qu'elle raison, ni si, "finalement", c'est si grave de leur donner.

la question devient plus claire, ... si on accepte de ne pas savoir, de ne pas connaître, quelles données ils prennent et ce qu'ils font avec.

c'est bizarre, cette phrase, n'est ce pas ?

ca touche à l'interpellation par le vide (cf tendance du moment).

autrement dit :
 - ils n'est pas judicieux de croire qu'ils prennent les données que nous, on connait (sur nous) et qu'ils les utilisent comme nous on les utiliserait.
 - il est judicieux de penser de cette façon : ils prennent des données que l'on ne connait pas, des données qui ne nous avaient pas paru importantes, ... et surtout, ils utilisent toutes ces données de manières dont on n'imagine même pas comment c'est.
En gros : ils tirent un jus, d'une manière et avec des données, dont on n'imagine même pas ce que c'est.

on ne sait pas quelles données, et on ne sait pas comment ils traitent tout cela et ce qu'ils en font.

cela reprend le constat de "l'obscurité, au niveau global, sur ce qu'ils font avec ces données, et ce qu'ils font de ces données".

ceci état conataté,... on peut commencer à constater et reflechir en terme de concepts, sur ce qu'ils font.

on leur donne des données qui, pour eux, sont une matière première, qui a beaucoup de valeur, dans la manière dont ils l'exploitent.


*************
   F) "ils-nous-donnent-bien-peu-par-rapport-a-ce-qu-ils-nous-prennent" : le constat (preuve) par les chiffres d'affaires et les marges 
*************
l'économie, c'est bien, parce que ca permet de mesure la production, et les gains (bénéfices) d'une activité.

les plus grosses entreprises de ces services digitalisés font, par ans, un chiffre d'affaires d'environ 100 milliards de dollars.
et une marge d'environ 50 milliards de dollars, soit 50% de marge.
ces chiffres, c'est pour chacune de ces grosses entreprises (et non pas pour l'ensemble d'entre elles).

quand on constate ces montants,... y a pas besoin d'être sorti de l'Ena pour comprendre qu'ils exploitent bien leur matière première, et ne paient pas (ne fournissent pas) des chosent qui leur coûte beaucoup (en tout cas, pour la partie matière première).

bref, qu'ils en donne beaucoup moins à leurs "fournisseurs de matière première", que ce que leurs clients leur donne en échange de ceux qu'ils ont produits.

je ne dis pas que cela n'est pas bien.... je dis que l'on peut constater les volumes et les proportions, dans ces montants, et constater que ce sont des activités produisent à très très fortes marges.
Et que, forcément, ils ne paient pas beaucoup la matière première.


**************************************************************************************************************************************
* Les services digitalisés fonctionnent comme une colonisation, dans les sociétés, les nations, et au niveau mondial
**************************************************************************************************************************************

Le tag est : colonisation-par-les-services-digitalises

*************
   A) les mêmes mécanismes que ceux de la colonisation au 18ème et 19ème siecles
*************
Vous prenez les constats présentés au chapitres précédent, et vous comparez à la colonisation, telle qu'elle s'est produite, au 18ème et 19ème siecles....

Cela vous saute aux yeux ?

ce sont les mêmes tenants et aboutissants, les mêmes mécanismes....

d'une coté, un contrôle très puissant, très imposés, sur place, dans les pays colonisés,... et une obscurités sur les ressorts, les mécanismes, et les objectifs, de la part des colonisateurs, vis à vis des colonisés (et y compris, il me semble, vis à vis du gros de la population du coté des colonisateurs).

toujours du même coté, l'apport évident des colonisateurs, auprès des populations colonisées, en terme d'infrastructures : lignes de chemin de fer, route, navigation fluviale, etc...
l'apport évident  des colonisateurs, auprès des populations colonisées, en terme de modèle de société : organisation de la société, organisation du commerce, apport de modes de vies, des produits de consommations et confort de vies associés (les colonies ont permis d'écouler les productions,... on les appelais des "débouchés pour l'industrie européenne")...

et d'un autre coté, les colonisateurs qui prennent une matière première dont ils tirent une très grande valeur, à des populations colonisées qui n'ont pas une idée très précise de ce qui leur est pris, ni de ce qu'on peut en faire,... ni de comment utiliser ces matières premières.

ca marche pareil....


*************
   B) les colonisés, cette fois ci, ... c'est vous ?
*************
cette fois ci, les colonisés, c'est peut être vous....

ce sont les populations du monde entier, aux etats unis, en europe, en asie,... qui ne font pas parti du groupe des gens qui colonisent, et qui ne font pas parti du groupe des gens qui sont en dehors de l'emprise des services digitalisés.

vous êtes dans les colonisés, les colonisateurs, ou à part de ces deux groupes ?

bon, en tout cas, il me semble que cela vaut le coup de se demander dans qu'elle groupe de personne on est.

deux questions pratiques pour déterminer cela :
 - est ce que vous, quand vous utilisez des services digitalisés, vous pouvez constater que "ils-nous-donnent-bien-peu-par-rapport-a-ce-qu-ils-nous-prennent" ?
 - est ce que vous ne pouvez pas vous passer de leurs services, c'est à dire que vous n'imaginez pas une alternative, via d'autres services,.... et qu'ils vous tiennent par cette dépendance ?

bien entendu, pour répondre à ces questions, il faudra aller voir du coté de la force obscure : du coté de ce qui est fait, avec vos données, et ce qui est fait, par ces plateformes, pour tirer le jus.

une autre manière de directement s'extraire du groupe des colonisés, c'est d'utiliser beaucoup de services digitalisé, notamment pour apprendre beaucoup, pour se tenir au courant de ce qu'il se passe dans le monde, et surtout, surtout, pour avoir un super réseau de super gens super solidaire autour de vous...... et que ces services digitalisés ne soit pas fournis par des fournisseurs qui pratique les mécanismes décrit ci dessus, mais par des fournisseurs qui ne font que vous founir ce qu'ils vous fournissent.

par exemple, les CHATONS, (www.chatons.org - le Collectif des Hébergeurs Alternatifs, Transparents, Ouverts, Neutres et Solidaires.).
ou F-Droid, pour les applications sur smartphone android, etc...
ou en utilisant l'application Signal Private Messenger
ou même Google,... si vous vous organiser pour obtenir plus que ce qu'ils vous donne.... et garder votre souveraineté dans l'usage des services et dans la relation avec votre fournisseur.... ce qui n'est pas interdit, loin de là,....

considérer les GAFAM comme des fournisseurs, et non pas des monstres sacrées (ou des dieux), c'est déjà un très bon pas vers le groupe des non colonisés.


**************************************************************************************************************************************
* Les mots colonie, colonisation dans le langage, dans l'utilisation dans notre société, en ce moment ?
**************************************************************************************************************************************
le sentiment d'urgence qui m'a décidé à écrire ce mail, il vient de deux choses :
 - l'importance du constat, en elle même
 - le ressenti que le concept de colonie, de colonisation, et ces deux termes là, vont apparaître de manière particulière dans la société, dans les média,


l'importance du constat,... pas besoin de faire un dessin, je pense.

parlons donc l'utilisation particulière des termes et du concept de colonie, et de colonisation.

je ne serai pas étonné de voir ces termes utilisés régulièrement, un peu plus qu'il ne faudrait, en dévoyant leur signification, dans les médias, et en général, dans la société.

certes, cela pourrait être dans le langage courant, ... comme l'outrance de l'utilisation du mot Kravail.... ou "c'est compliqué", ou "un peu".

mais, à mon avis, cela sera plus discret, plus indirect.

comme c'est un sujet qui est difficile à accepter, qui est plus dans l'inconscient des personnes, que dans leur conscience,... le sujet sortira de manière détournée, pour en parler sans dire ouvertement la chose (et donc la dénoncer, ... parce qu'elle n'est pas acceptable).

par exemple, il pourrait y avoir des films, des livres, des modes, ... sur la notion de colonisation.
bien entendu, ... la colonisation d'une autre planète serait très bien pour cela..... cela permet de parler de coloniser, sans parler du fait que c'est nous, vous, qui êtes colonisés en ce moment même.

exemples similaires déjà constaté :
 - la beat-lit, la littérature et la mode des vampires, dans les films, les médias,... qui permet de dire l'impression désagréable de se faire sucer le sang (par le système économiques de ces dernières années),... sans pour autant attaquer frontalement ce système.
 - les morts vivants, avec Walking Dead en tête, ...une thématique très en vogue aussi,.... qui permet de parler de deux choses :
     - les gens qui ne vivent plus, parce que soit retraité, enfermé dans une pseudo vie de loisir, mais qui est vide,... et les gens qui ne vivent plus, parce qu'ils "fonctionnent" au radar, en survie, metro-boulot-dodo en esperant ne pas perdre son Kravail le lendemain.
    - tous les gens qui vivent via des écrans, des applications, des plateformes,... et qui se dirigent automatiquement, sans reflechir, là où il y "du bruit", c'est à dire du "buzz".
les morts vivants, ils sont comme les gens qui, quand il y a du buzz quelque part, se dirige automatiquement vers la source du buzz (la vidéo de machin qui a fait ceci, le tweet de tel président qui a dit cela)....et sont à l'affut "d'information vivante", parce que eux, pour ce qui est de l'information, ils sont pas vraiment vivant ni créatif...
 - les fins de regnes, ... avec Game of Thrones en tête,.... sur les coté pénibles des fins de règnes (comme celle dans nos sociétés et au niveau mondial, ...), avec en prime quelques morts vivant pour stigmatiser les quelques uns qui veulent passer à "un autre monde, et un autre règne".

bon, j'avais prévu, il y a longtemps, de faire des analyses des séries, des thématiques et de certains constats intéressants, sur ce qui passent dans les médias, dans les séries,... mais bon, comme beaucoup d'autres choses, ce n'est pas la priorité, donc je les gardent en tête et de coté, et je verrai plus tard si je peux faire quelques mails sur ces sujets.

pour en revenir à ces mécanismes de colonisations, qui ont lieu sous nos yeux, avec les fournisseurs de services digitalisés,.... et bien je ne serai pas étonné de voir apparaître, bientôt, soit une utilisation à outrance des termes de colonie, de colonisation,... soit une thématique abordée et exprimée, de manière plus détournée, de manière indirecte,... pour exprimer le malaise, mais éviter d'en parler frontalement et en mettant les pieds dans le plat.


**************************************************************************************************************************************
* Double monde, avec ou sans services digitalisés, ... et/ou utiliser sans être colonisé
**************************************************************************************************************************************
je ne pense pas que l'on puisse décider de freiner cette mécanique de colonisation,... et encore moins de la stopper.

en tout cas, même si on ne peut le décider, il sera intéressant d'observer, et de faire les constats, sur son évolution, sur son développement, ou au contraire son déclin.

à mon avis, il y aura un groupe de population qui utilisera ces services, sera colonisés par les organisations qui les fournissent, et en seront très content, voire même heureux.

il y aura le groupe des colonisateurs.
ceux là seront les privilégiés, comme les occidentaux qui vivaient sur place, dans les colonies... ils auront les avantages, tout en faisant tourner la machine à informations et services...

il y aura le groupe de ceux qui n'utilisent jamais, ou presque, les services digitalisés.
cela sera difficile, mais tout à fait possible, du moins pendant encore quelques années, voire une décennie ou deux.

et il y aura le groupe de ceux qui utilisent "un peu" ces services (ceux "colonisateurs"), sans faire parti du mécanisme de colonisation, et utilisent surtout des services digitalisés qui ne mettent pas en place des mécanismes de colonisations ("non colonisateurs").
comme les pays, au 18ème et 19ème siecles, qui faisaient parti du monde occidental, mais n'avais pas mis en place des colonies quelque part ailleurs dans le monde.
s'il y en a eu ?
au moins un ?
(je ne sais pas, ... peut être la suisse, l'autriche,... l'italie (?), la russie (?)....  il faudrait que je me renseigne....).

on vit déjà dans un monde double, pour tout un tas de domaine.
pour l'utilisation des services digitalisés, ... il ne serait pas étonnant qu'une scission se développe, dans ce domaine là aussi.

pour le groupe de ceux qui ne feront pas parti des "colonisés" : il suffit d'utiliser certains services, plutôt que d'autres, de les utiliser avec connaissance de ce qu'il se passe, quand on les utilise,...
ce n'est pas très complexe,... cela demande seulement de faire attention à ce qu'on fait... comme quand on conduit, ou qu'on utilise un couteau pour couper un roti.

et puis, il suffit d'utiliser Linux, les logiciels et applications open source, les services des CHATONS, les applications comme Signal Private Messenger, K9Mail, et quelques fournisseurs de services de boites mails, de clouds, qui sont locaux, ... et payés pour ce qu'ils vous fournissent.

******************************************************************
voilà,... il est écrit, ce mail.

ca fait quelques semaines que j'ai tout cela en tête, et qu'il me tardait d'écrire.

cela me parait important.

surtout quand j'entends, en ce moment, que le gouvernement se dit parti pour faire une révolution, ... que Trump s'attaque à l'internet, et ce genre de chose....

elle est pas belle, la révolution qu'ils vous annoncent ?
elle est pas belle, l'amérique great again qu'ils s'agitent à vouloir remettre sur pied ?

c'est une période de très forte évolution...
je trouve même que c'est à couper le souffle.

la colonisation-par-les-services-digitalises, ce n'est qu'un constat, ... le mouvement est d'une tout autre ampleur que ce qui est décrit dans ces quelques pages de mails de CRI.

A+
Les_emails_de_CRI_10



-------- Message transféré --------
Sujet : cri : nouvelle société, nouvelles institutions, ... transparence dans les détails et pour les individus, obscurité pour le global
Date : Sat, 24 Jun 2017 12:17:54 +0200
De : adresse_email_de_CRI_10
Pour : adresse_email_de_CRI_10


Hello,

titre complet (le fil des mails, écrits au fil du temps, et que vous trouverez ci-dessous) :
cri : nouvelle société, nouvelles institutions, ... transparence dans les détails et pour les individus, obscurité pour le global // cri : Immobilier, ISF, prix du pétrole.... constat flagrant de la perte de zone de confort, sortie du cadre de sécurisation... cri : besoin de sécurisation, de stabilisation.... et les moyens pour faire les choses.... // cri : à fond, .... évolution, affirmation, déliquescence des structures, flou dans la direction.... tout l'été.... // cri : et voilà,... l'évolution démarre,... à fond...  // cri : petit commentaire....  // cri : pensée du jour 170422 : les gens ont déjà voté.... // cri : pensée du jour 170421 : voter, en 2017, c'est un truc fait à l'ancienne.... // Fwd: cri : engouements,... précipitation, et calme,.... les goûts changent, le monde aussi... // Re: cri : question : engouement pour les très grandes villes, accès à l'emploi, temps de transports pour le boulot, accès à la propriété ?

*******************************************************************

voici quelques éléments et grandes lignes de constats et de réflexions, que je développerai très probablement dans d'autres mails.

ce sont des constats et des réflexions qui concernent la nouvelle société, les nouvelles institutions, et l'organisation du pouvoir.

bon, pour faire un titre accrocheur et qui vous interpelle, tout en me lachant parce que j'en ai marre de rédiger bien et proprement chaque phrase :
"ca va parler des grosses entreprises internationales, des GAFAM, BATX, et autres du genre, ... des nouvelles manières d'avoir et d'exercer le pouvoir,... et oui, si vous voulez savoir, ils vont bien nicker la gueule des gens,.... et si vous voulez savoir comment, c'est en gros écrit dans ce mail de CRI".
voilà, ... fin du "je me lache".

j'ajoute tout de suite : je ne fais que des constats, je ne dis pas que c'est bien ou que c'est mal, je dis "voila ce qu'on peut constater, voila comment cela se passe, sous nos yeux, si on veut regarder ces choses là...".

par ailleurs, je vais décrire les choses en ultra synthétique, pour poser les éléments de base, et je développerai, détaillerai, expliquerai, ensuite, pour ceux que ca interesse de regarder les détails.
et puis, très probablement je développerai dans d'autres mails.... parce que ces sujets, on n'a pas fini de les constater, et de reflechir dessus.

**************************************************************************************************************************************
* Le nouveau moyen de pouvoir : transparent pour le détail et les individus, et obscure pour le global
**************************************************************************************************************************************
Voici, en ultra synthétique, les éléments.

En ce moment, on a des sentiments de tromperies, de choses cachées.
Il y a aussi un délitement dans les structures.
Il y a aussi une interpellation, dans le domaine de la loi, qui est une des structures de la société.
Il y a une tension entre d'un coté, la légitimité dans la société, au sens général, ainsi que dans l'harmonie en société, et de l'autre coté, dans les impulsions individuelle et impulsion d'évolution de la société.
le tout, avec, encore, comme depuis 2007, une transformation de fond des infrastructures, des institutions, et de la société (société locales, sociétés mondiales, ... toutes les sociétés).

bon, très bien... il y a tout cela.

à travers ce mouvement, ces tendances, ont peut voir, et reflechir sur ce qu'on été les axes, les manières d'avoir et d'exercer le pouvoir sur les populations, ... avant la transformation des institutions,.... et après, c'est à dire maintenant, comment les nouvelles manières se mettent en place et se mettent à exercer le pouvoir sur les populations.

on peut voir et reflechir.

et voici quelques éléments, à mon avis, intéressants.

A) il y a des renouvellements de structures depuis 2007, et avec cela, des renouvellement de ce qui donne le pouvoir sur les populations, et des renouvellements de ceux qui ont le pouvoir.

B) déjà indiqué depuis quelques années (2015, notamment) : le pouvoir, maintenant, s'exerce sur les populations, via l'information (le "tuyau d'information" qui a remplacé le tuyau de pompe à essence et le tuyau d'electricité), et via l'utilisation de l'information, comme par exemple la trace-d-l-argent.

il y a un truc qui plane depuis quelques années, une idée pas très claire, qui est là, dans l'esprit des gens, dans leur préoccupation, qui est le problème de l'intimité, de la transparence, du flicage, de la liberté ... en fonction de l'information, au niveau individuel.
Et d'un autre coté, il y a aussi une sorte de menace qui plane aussi, globalement, sans que les gens soit très clair avec cela, ni qu'ils aient l'impression qu'ils peuvent faire quelque chose, qui est le pouvoir grandissant des entreprises et des organisations qui fournissent des services d'informations, sur les populations et sur le monde en général.

C) parmi les structures de la société, il y a la loi, qui est la partie explicite, ouverte, officielle, dans la lumière, de ce que la société établi comme droits, et limites, dans les domaines qu'elle reconnaît.
La loi ne concerne que ce qui est légale, et ce qui est reconnut par la société.
le reste, qui reste dans l'obscurité, n'est pas reconnut dans la société, et n'est pas pris en charge par la loi.

D) dans la nouvelle société, où l'on parle beaucoup de transparence, la transparence s'applique aux individus, aux personnes, et dans les détails, et l'obscurité est de mise dans les mécanismes globaux et collectifs de l'information.
le pouvoir sur les populations, par les organisations qui fournissent des services d'information, est dans l'obscurité : leur mécanisme, ce qui est fait de l'information, est caché.
la transparence, elle, s'applique aux individus,... et à quelques petits truc que la loi a décidé de mettre dans la lumière, comme la traçabilité de l'origine des aliments (et pas tous, surtout la viande, les céréales, etc...).

c'est important de voir que la transparence est un fait qui concerne les individus, et quelques traçabilités... et que les grandes organisations et les manières collectives de traiter l'information et de l'utiliser, est dans l'obscurité.
c'est d'autant plus important de voir ce qui est dans la transparence, le "montré", et ce qui est dans l'obscurité, le "caché", que les nouvelles structures (et loi) de la société, sont en train de germer et se batir, ... avec ces fondements, en terme de transparence, et d'obscurité.

E) et oui, à travers ces nouvelles structures, ils vont nicker la gueule aux populations....
c'est qui ils ?.... ceux qui auront le pouvoir, ceux qui auront ces nouvelles manières d'avoir et d'exercer le pouvoir sur les populations.

F) c'était déjà comme cela, avant, et depuis des siècles,... avec d'autres manières d'avoir et d'exercer le pouvoir sur les populations.
ca convenait aux populations, avant.
et visiblement, quand on voit comment les populations sont très contentes d'avoir ces nouvelles structures, infrastructures, de services d'informations,.... et bien elles sont très contentes que ces pouvoirs s'exercent sur elles....
et on peut donc constater que, visiblement, tout est bien comme cela.

ce qui est intéressant, c'est de voir que c'est comme cela, avec la partie dans la lumière, et la partie obscure.


**************************************************************************************************************************************
* Le nouveau moyen de pouvoir : transparent pour le détail et les individus, et obscure pour le global
**************************************************************************************************************************************
cette vidéo, et ce qu'expose ce monsieur, est très intéressant.

[Vidéo] François Xavier Verschave Françafrique : l’envers de la dette
http://www.les-crises.fr/video-francois-xavier-verschave-francafrique-lenvers-de-la-dette/

l'exposé est remarquable de clarté, de pertinence, de démonstration des situations et des mécanismes.

Il est en plus, je trouve, pile poil dans les tendances d'en ce moment, dont, notamment, entre autres, les questions de légitimités, de loi, de ce qui est montré, et ce qui est caché, de la tromperie, etc...

l'avantage qu'il a, c'est qu'il parle de quelque chose qui est ancien, moins présent, et donc plus facile à regarder, décortiquer, et justement faire la lumière sur ce qui était maintenu, volontairement, dans l'obscurité.

pour le sujet qui nous occupe, dans ce mail, à savoir les aspects de ce qui est montré, et ce qui est caché, dans les nouvelles structures de la nouvelle société, et dans les manières d'avoir et d'exercer le pouvoir sur les société, il permet de montrer que de tout temps, les entités qui ont le pouvoir, l'ont en général pour des raisons et moyens montrées, ... et pour des raisons et moyens cachés.

il y a un point que j'ajouterai, dans le début de l'exposé : la société en forme d'oeuf, et celle en forme de sablier est super intéressante. Je propose d'aussi lui ajouter une dynamique de la mise en place et de l'évolution des structures.
celle en oeuf correspond à la mise en place de nouvelles structures et la période de vitesse de croisiere des structures en place.
celle en sablier correspond à la période quand les structures sont devenues obsolètes, et en déclin, puis fin de règne.

cette dynamique des évolutions de structures permettent d'ajouter une touche à ce modèle, déjà très pertinent et intéressant.
cette dynamique des évolutions de structures permet de ne pas qualifier un des modèle de "bien", et l'autre de "mal". Elle permet, plutôt, de mettre ces deux modèles dans un cycle qui permet l'émergence de nouvelles structures, et donc le remplacement de l'ancienne par la nouvelle, etc.... avec à chaque fois une complexification et une évolution de la société....
il faut que la structure en place passe par des abus, et dérives, et devienne obsolète, ... pour qu'elle puisse être remplacée par la nouvelle structure,... et qu'il y ait renouvellement.
sinon, s'il n'y a pas cette dynamique des évolutions de structures, on serait dans un monde figé, dans lequel tout est comme il est structurellement, ... et ce monsieur n'aurait pas besoin de faire ce qu'il a fait,...puisque rien ne pourrait bouger et qu'il n'y aurait donc pas d'espoir que cela évolue.

en tout cas, en ce moment, à l'été 2 017, ca évolue, et ca change de structure.....
et l'ancienne société est en forme de sablier,
et la nouvelle, celle de l'information, et des grandes organisations de service d'information (GAFAM, BATX, et autres commerce sur internet, taxis et chambres d'hotes, etc...) sont en forme d'oeuf.


**************************************************************************************************************************************
* et si j'expliquai pas ?
**************************************************************************************************************************************
je suis fatigué, ce matin, et j'ai encore beaucoup à faire.

je n'ai pas envie d'expliquer tous les points de la présentation synthétique.

en me posant la question : "et si j'expliquai pas ?", je m'aperçois que cela serait une manière de laisser dans l'obscurité une partie de ces éléments..... au lieu de les éclairer par des explications et des détails.

mais comme vous avez les éléments synthétiques, et que globalement, ce sont des éléments qui ont déjà été développés dans les mails de CRI, et au moins évoqué,... vous pouvez faire vous même les développements.

en gros, c'est comme les laisser dans une petite lumière, légère, .... entre pénombre et clarté.
mais on y voit quand même,....

et puis, comme cela, on va pouvoir faire : "la force est avec toi !"
pour vos recherches d'explications et de détails sur ces points (si besoin.... peut etre vous avez pas besoin de chercher et avez déjà tout vu....).
avec comme arme, une épée de lumière, et comme méchant, mais qui fait parti de la saga, le gars obscur et sombre, ... c'est une thématique qui vous dit quelque chose (j'ai jamais vu aucun de ces films,.... mais il parait qu'ils sont très regardés,...)

donc j'explique pas... pas aujourd'hui.

très probablement plus tard...

c'est déjà bien d'avoir indiqué le constat : on parle de transparence à tout bout de champ, ... et dans les fait, s'il n'y a pas de transparence, c'est bien dans les mécanismes des services collectifs d'information.
on parle de société de transparence,... avec des mécanismes de services collectifs d'informations ????

c'était pareil avec le pétrole : société du développement et de la consommation,... avec le développement d'empires à travers les compagnies pétrolières et les territoires de sources du pétrole,.... qui étaient bien l'inverse du développement de ces territoires, ... bien l'inverse de la consommation pour ces populations,.... et bien cachés de ceux qui consommaient.
et des populations consommatrices qui détournaient le regard, et ne voulaient savoir ce qu'il se passait, et comment cela se passait, pour sécuriser leur approvisionnement en pétrole.

A+
Les_emails_de_CRI_10



-------- Message transféré --------
Sujet : cri : Immobilier, ISF, prix du pétrole.... constat flagrant de la perte de zone de confort, sortie du cadre de sécurisation
Date : Fri, 23 Jun 2017 22:39:37 +0200
De : adresse_email_de_CRI_10
Pour : adresse_email_de_CRI_10


Hello,

titre complet (le fil des mails, écrits au fil du temps, et que vous trouverez ci-dessous) :
cri : cri : Immobilier, ISF, prix du pétrole.... constat flagrant de la perte de zone de confort, sortie du cadre de sécurisation... cri : besoin de sécurisation, de stabilisation.... et les moyens pour faire les choses.... // cri : à fond, .... évolution, affirmation, déliquescence des structures, flou dans la direction.... tout l'été.... // cri : et voilà,... l'évolution démarre,... à fond...  // cri : petit commentaire....  // cri : pensée du jour 170422 : les gens ont déjà voté.... // cri : pensée du jour 170421 : voter, en 2017, c'est un truc fait à l'ancienne.... // Fwd: cri : engouements,... précipitation, et calme,.... les goûts changent, le monde aussi... // Re: cri : question : engouement pour les très grandes villes, accès à l'emploi, temps de transports pour le boulot, accès à la propriété ?

*******************************************************************

voici deux constats flagrant de la tendance du moment.

ce matin, quand j'ai écrit le mail, je savais qu'il y avait des trucs à dire en plus, que j'avais senti ces derniers temps, dans l'actualité, mais au moment d'écrire le mail, j'ai indiqué quelques constats, mais ca me laissait sur un goût de "il manque quelque chose".
j'ai trouvé en partant au Kravail, ... trop tard pour le mail, il était déjà parti (lui).

les voici.
j'écris un mail, pour décrire cela, parce que je trouve que ces éléments sont très significatifs,... et aussi très important : l'évolution qui se pointe, à travers ces choses là, va en laisser plus d'un pantois, voir à poil.... enfin, façon de parler, parce que cela ne va les laisser qu'avec moins d'argent que beaucoup d'argent qu'ils avaient (ou croyait avoir) avant.

les deux constats sont dans la même tendance : celle décrite dans le mail ci dessous :
"* Une grande ligne de l'évolution en été 2017 : perte de zone de confort, déstabilisation, sorti du cadre confortable.... et maturité..."

si vous voulez zapper les deux chapitres suivants, vous pouvez... et directement aller à la conclusion (dernier chapitre) du mail.

*******************************************************************
* Immobilier et ISF : ca va bousculer en terme de valeur refuge, confort, sécurité....
*******************************************************************
Vous avez peut etre entendu, lu, vu, dans l'actualité, que le gouvernement envisage (très sérieusement) de maintenir l'ISF, mais que sur l'immobilier (je vous le fais en court, et à la va vite, ... mais l'idée est là...).

en gros :
 - l'argent circule,... ou sinon, ... couic, on coupe tout ce qui dépasse....
 - l'immobilier n'est plus un moyen de mettre confortablement son argent à l'abri

cette chose (horrible, diront certains,... qui ont déjà commencé à exprimer que vous comprenez, cela sera très embettant pour l'immobilier de luxe, donc l'emploi, vous comprenez, ca serait mieux que le gouvernement reflechisse bien à ce qu'il fait, etc.... ), ... cette chose, donc, est typique de la perte de zone de confort, dont j'ai indiqué la tendance pour à partir du 23 juin.

on verra si je timing détaillé, du 3 juillet, 9 juillet, etc... se constate aussi.

si c'est le cas, ... alors, ce domaine verra une évolution étonnante : qui eut cru qu'on oserait toucher à ce domaine, il y a encore quelques années !
l'immobilier et l'ISF....  ??!!!! ben voyons !!!
et pourquoi pas toucher à l'assurance vie, le placement préféré des français, pendant que vous y êtes ???!!!

à mon avis, qui n'est que la suite logique des tendances : cela va se faire, plus vite que certains ne l'imaginent,... et cela va bousculer les notions de valeur refuge, confort, sécurité, concernant l'argent, les rentes, et le pouvoir en france.

et si une rente n'est plus sécurisée,... est ce que c'est encore une rente ?


*******************************************************************
* le pétrole : baisse du prix,... normale, puisque ca va bousculer en terme de valeur refuge, confort, sécurité....
*******************************************************************
Ca y est, on nous rebassine, à la radio, et dans l'actualité, avec la baisse du prix du pétrole.
Et en plus, on nous rebassine encore avec ces foutaises sur des explications foireuses, qui n'ont aucun sens actuellement, et qui sont incohérentes avec ce qu'il se passe sous nos yeux.
merci les médias... ils sont has been, mais n'ont peur de rien, donc tout va bien.

Dans les mails de 2015 et 2016, sur le pétrole, j'indiquai cette chose dont personne ne parle :

"La baisse du prix du pétrole est un indicateur du fait que le petrole "vaut moins qu'avant", parce que le "système pétrole" a perdu sa suprématie.
La perte de sécurité dans la fourniture et l'utilisation du pétrole est un facteur clé dans cette perte de suprématie.
On a changé de monde.
Cette phrase, cela a été mon impression, immédiate, un matin de décembre 2014, quand j'ai entendu parler, dans les médias, de la baisse du pétrole, et les foutaises qui se disaient à ce propos,... les foutaises m'indiquant que les gens habituellements avertis ne comprenaient pas ce qu'il se passait,... donc c'est qu'on avait changé de repères,... ce qui m'a mis sur la piste d'un "changement de monde"."

cf le mail du 15 janvier 2015, dont le titre est : "Cri : exemple sur les tendances : baisse du prix du pétrole,.... perte de la suprématie du "système pétrole", ... on a changé de monde,.... Fwd: cri : forme-d-anarchies-et-patchwork : tableau général et exemple pour l'argent / Re: cri : une forme d'anarchie, du patchwork, ... Fwd: cri : commentaires 1 / Re: cri : C'est pas que c'est compliqué,... c'est qu'il n'y a plus de mode d'emploi, ni de repère, ni de cadre .... (1/4)  Fwd: Re: cri : un expérience de la foi ..."

bon, et bien là, ca continue.

comme ca va bousculer sur les notions de sécurité, de zone de confort, ... et bien cela va bousculer sur la sécurisation des approvisionnements en pétrole.

mais pas dans le sens : "hou là là,... on va plus en avoir...."

cela va bousculer, comme indiqué dans la tendance, dans le sens :
"il y aura une impression d'être bousculé, et d'avoir à faire des choix, par rapport à des institutions qui bougent, des infrastructures qui se transforment.... et on aura probablement l'impression de perdre en sécurité."
"le choix, ou les tensions, seront entre deux pôles : l'action, voire l'impétuosité, ou le besoin d'agir (énervement) pour assurer, ou batir les cadres de confort, les cocons, les oeufs ou les matrices protectrices... et d'autre part les institutions et les infrastructures qui se transforment, elles aussi, et bousculeront elles aussi les cadres de confort acquis."
(cf le mail ci dessous.... ce ne sont que des redites).

donc, comme déjà en 2015, le prix du pétrole va baisser.
comme déjà indiqué, le prix du pétrole devient le prix des coût de production, plus un petit bonus parce que c'est vraiment chouette le pétrole, ... et c'est tout.
ce qui faisait avant (avant 2013) le prix, c'était le gros bonus accordé au prix du pétrole, pour la partie de sécurisation des approvisionnements.
on payait une parti pour avoir la sécurité de l'approvisionnement.

le fait que ca va bousculer, sur les choix, les infrastructures, les institutions,... et les besoins de sécurisation, de confort,... ca va bousculer sur le prix du pétrole.
et à la baisse.


*******************************************************************
* Immobilier, ISF, pétrole,.... l'ancien monde se délite...
*******************************************************************
Immobilier, ISF, pétrole,.... ce sont des piliers de l'ancien monde.
ce sont des piliers du conservatisme, de la stabilité, du besoin de sécurité, ... (du paternalisme, des abus de consommation matérielles pour se sécuriser, etc....).

et on peut constater qu'ils sont en train de monter dans l'actualité, ... dans le sens de la tendance : choix entre besoin de sécurité, et évolution des institutions....

ce sont des piliers qui sont en train de se déliter, ... et les dogmes, les croyances, baties dessus, vont, de fait, s'écrouler.

qui l'eut cru, ... que ces domaines serait remis en questions, qu'ils évoluerait (dans ce sens là), ... qu'ils seraient bousculés.
qui l'eut cru, ...il y a quelques années, ou même quelques mois.

et cela se passe là, sous nos yeux, en 2017.

il va y avoir de la casse.
dans l'immobilier, je vous laisse imaginer : chute des prix, dévalorisation de ce qui était la valeur refuge et la poule aux oeufs d'or (avec l'assurance vie), pour les Français.

cela va être très surprenant.... et très puissant, pour les conséquences.

et le plus important :
 - ce n'est pas seulement ces évolutions, il y en aura bien d'autres, et des plus puissantes encore.
 - il y a aussi le nouveau monde, qui se développe, certes avec du flou dans la (les) direction(s) à prendre, mais qui se développe intensément cet été 2017.

alors, visiblement, ... la perte de zone de confort, dans les domaines de l'immobilier, de l'ISF, du pétrole,.... ce n'est pas le plus important.
c'est fascinant, de voir la société qui évolue si intensément mais ce n'est pas ce qu'il y a de plus important, dans cette période.

A+
Les_emails_de_CRI_10



-------- Message transféré --------
Sujet : cri : besoin de sécurisation, de stabilisation.... et les moyens pour faire les choses....
Date : Fri, 23 Jun 2017 07:47:31 +0200
De : adresse_email_de_CRI_10
Pour : adresse_email_de_CRI_10


Hello,


titre complet (le fil des mails, écrits au fil du temps, et que vous trouverez ci-dessous) :
cri : besoin de sécurisation, de stabilisation.... et les moyens pour faire les choses.... // cri : à fond, .... évolution, affirmation, déliquescence des structures, flou dans la direction.... tout l'été.... // cri : et voilà,... l'évolution démarre,... à fond...  // cri : petit commentaire....  // cri : pensée du jour 170422 : les gens ont déjà voté.... // cri : pensée du jour 170421 : voter, en 2017, c'est un truc fait à l'ancienne.... // Fwd: cri : engouements,... précipitation, et calme,.... les goûts changent, le monde aussi... // Re: cri : question : engouement pour les très grandes villes, accès à l'emploi, temps de transports pour le boulot, accès à la propriété ?

*******************************************************************

un petit mail rapide, pour indiquer quelques constats significatifs et intéressants, dans ce qu'il se passe en ce moment.

cf le mail ci dessous.

on est le 23 juin, et on entre dans la période que j'ai indiqué :
"23 juin 2017 : début des choix entre d'une part des structures qui évoluent, et d'autre part, le besoin d'agir, de bouger, pour batir le confort, donc de sortir de ses zones de confort établies,... et de fait une maturité se développera.
c'est le début d'une sortie des anciens moules.... et d'une maturité qui s'installe (ou se met en place par la perte de confort et de sentiment de sécurité)."

pour la météo, comme je l'avais indiqué, on va avoir plus de perturbations, plus de pluie, d'eau,... et plus de fraicheur.
cela semble se faire comme indiqué,... c'est très rigolo.

il m'est apparu, depuis quelques jours, une caractéristique importante de cette tendance du moment et de cette petite période : les moyens qu'on a, qu'on se donne, ... et parmi les moyens, l'argent.

*******************************************************************
voici quelques éléments dans l'actualité :

Les-crises.fr
23,Juin,2017,[Évolution du blog] Quel modèle économique préférez-vous ?
http://www.les-crises.fr/evolution-du-blog-quel-modele-economique-preferez-vous/
si vous lisez le texte, ... la reflexion est bien dans cette question entre structure, évolution, cadre de sécurisation et de stabilisation, etc...

idem, meme topo pour l'IPSN, avec ses deux lettres :
"Et si cette lettre s'arrêtait ?"
"Laisserez-vous disparaître la voix de l’IPSN ?"

idem dans ce que je vois, ou j'entends dans les entreprises : besoin de revoir certaines organisations, besoin d'aller (enfin) de l'avant.... mais avec quels moyens, quel argent ?

pour les startup, il est souvent dit, ces derniers temps, qu'on est passé à une nouvelle ère : il n'est plus étonnant qu'une startup lève 50 millions d'euro, dès les premiers tours de tables.
il est devenu habituel de lever des très grosses somme d'argent,... et zou ! on fonce et on utilise ces moyens pour développer... "à fond !".

bon, pour le gouvernement, les régimes de retraites, etc.... évidement, c'est une histoire de moyens et de gros sous,... mais dans ce domaine là, c'est pas nouveaux.
c'est seulement exacerbé en ce moment, parce que cette fois ci, les structures et les institutions sont en train de s'effondrer, ou plus précisement s'estomper complètement, ... donc ca ne rigole plus sur les moyens qu'il faudrait, qu'il faudra,... et qu'il faut, dès maintenant.

*******************************************************************
dans de nombreux cas, il y a un sentiment d'urgence.
il est compréhensible, devant l'ampleur de ce qui se dessine, et devant l'impression qu'il faut faire cela très rapidement (voire tout de suite).
mais en fait, c'est surtout une question de moyen : moyens pour faire les choses, c'est à dire en gros des ressources, de l'argent, et moyens en terme de comment on s'organise, comment on va mettre en oeuvre l'évolution.

on retrouvera probablement, dans les situation, la thématique de la fable de la cigale et la fourmis.

à part que avant, c'etait pas l'été ("la cigale ayant chanté tout l'été..."), c'était la crise ! depuis 2007, c'est la crise.
... et là, là,.... c'est pas "la bise qui fut venue", c'est l'été super chaud et le cagnard qui va taper.... avec une urgence à évoluer vite et fort.

bon, en tout cas, ce n'est pas uniquement une question de temps, c'est aussi une question de moyen, et d'argent.
et derrière cela, une question de sécurisation, de stabilisation.... tout en ayant les infrastructures et les institutions qui évoluent et s'effondrent pour certaines.

pour le temps, vous pouvez relire les indications de timing ci dessous : le 3, le 9, et le 20 juillet.... et vous aurez une idée de comment cela va se passer.
avec notamment le fait que vers le 3 on va être poussé à agir,... etc...
cela pourra peut etre vous apporter une petite sécurisation, pour le pilotage dans cette période mouvementée, voire chahutée.

A+
Les_emails_de_CRI_10

-------- Message transféré --------
Sujet : cri : à fond, .... évolution, affirmation, déliquescence des structures, flou dans la direction.... tout l'été....
Date : Sun, 11 Jun 2017 21:41:53 +0200
De : adresse_email_de_CRI_10
Pour : adresse_email_de_CRI_10


Hello,


titre complet (le fil des mails, écrits au fil du temps, et que vous trouverez ci-dessous) :
cri : à fond, .... évolution, affirmation, déliquescence des structures, flou dans la direction.... tout l'été.... // cri : et voilà,... l'évolution démarre,... à fond...  // cri : petit commentaire....  // cri : pensée du jour 170422 : les gens ont déjà voté.... // cri : pensée du jour 170421 : voter, en 2017, c'est un truc fait à l'ancienne.... // Fwd: cri : engouements,... précipitation, et calme,.... les goûts changent, le monde aussi... // Re: cri : question : engouement pour les très grandes villes, accès à l'emploi, temps de transports pour le boulot, accès à la propriété ?

*******************************************************************

dans le mail du 12 mai, ci dessous, je faisais un petit récapitulatif.

les quelques dernières phrases était, peut etre, les plus importantes :
" ces évolutions se sont mises en route, ce mercredi.... et on n'a pas fini d'en voir les surprises et les conséquences...
....
avec ces quelques grandes lignes de récapitulatifs, ... et le constat, après coup, de ce qui s'est enclenché ce mercredi,.... ils sont encore plus croustillants..."

le démarrage s'est produit le mercredi 10 mai.

Que cela soit à cette date ou une autre..... en tout cas, "ça" a démarré..... : l'évolution à fond.

en ce moment, l'intensité des évolutions est phénoménale.
et ca va continuer, s'intensifier, s'accentuer.

c'est d'ailleurs pour cela que j'ai indiqué le démarrage, deux jours après le 10 mai.
ce n'est pas une petit démarrage de rien du tout, et ca retombe.

c'est un gros démarrage.

c'est aussi pour cela que là, je viens de relire et arranger les phrases, parce que c'était écrit de manière abrupt, bousculé,...
cela ne rend pas les choses facile à lire, pour vous, et cela dénote aussi, d'autre part, cette difficulté que j'ai, que je vois bien, d'exprimer l'intensité et la puissance des évolutions qui se dessinent en ce moment, et s'accentueront encore plus en juillet et aout 2017.

je vais néanmoins, malgré cette difficulté, décrire ci après les grandes lignes de comment tout cela va s'articuler, en terme de mécanisme, et se dérouler, en terme de timing.

A noter : cela fait aussi une semaine que j'avais préparé ce mail, et que je trouve pas quelques dizaines de minutes pour le terminer et l'envoyer.
Une semaine !...
et j'ai aussi deux autres mails déjà rédigés au trois quart, ... qui attendent un moment pour les terminer et envoyer.
ca va trop vite en ce moment... trop d'intensité, trop de choses sur le feu.


*******************************************************************
* Quelques grandes lignes de l'évolution en été 2017 ... et la météo, et le timing
*******************************************************************
Dans les chapitres qui suivent, je vais décrire comment les choses vont s'articuler, dans cette période de grande intensité.

Cela indiquera les grandes lignes de l'évolution.

Je donnerai ainsi, pas seulement le fait de dire : "ho là là !, ca va être intense, ca va être chaud !", mais aussi de vous fournir le mécanisme général de comment cela va se passer.
J'indique ainsi les leviers sur lesquels la pression va se faire, et les mécanismes généraux qui bousculeront les structures en place et appelleront (ou stimuleront) l'évolution.

vu que ca fait un moment que j'ai la conviction que ca va être à fond, et que l'été sera à haute énergie, ... je ferai un petit chapitre sur la météo.
il fait chaud, ces semaines ci.
et cela va continuer... surtout en fin juillet et aout.

enfin, pour que tout cela soit encore plus intéressant, j'indiquerai les éléments de timing, ... pour voir à quel moment les grandes lignes d'évolutions, décritent juste avant, s'enclencheront, se passeront le relais, ... et comment tout cela sera mis en musique.
attention, question musique, ca sera plutôt la grosse fanfare, que la gentille berceuse au piano.

voici les chapitres de ce mail :
* Une grande ligne de l'évolution en été 2017 : perte de zone de confort, déstabilisation, sorti du cadre confortable.... et maturité...
* Une grande ligne de l'évolution en été 2017 : vide et délitement des structures et des directions
* Une grande ligne de l'évolution en été 2017 : sentiment de mensonge, de choses cachées, de tromperies,... avec le vide et le délitement
* Quelques grandes lignes de l'évolution en été 2017 : intensité, et évolution, puissante... et en douceur
* Et la météo ? à l'été 2017 ?
* timing et déroulement, pour l'été 2017
* Conclusions


*******************************************************************
* Une grande ligne de l'évolution en été 2017 : perte de zone de confort, déstabilisation, sorti du cadre confortable.... et maturité...
*******************************************************************
en été 2017, surtout en juillet (voir le timing ci après), l'évolution va se faire d'abord par une perte des "zones de confort", comme dirait E.

il y aura des choix important, à faire ou qui s'imposeront, par rapport :
 - d'une part aux effondrements et refonte des infrastructures et des institutions,
 - et d'autre part, aux habitudes, et au confort que l'on avait.,... et aux sentiments de sécurité

autrement dit : il y aura une impression d'être bousculé, et d'avoir à faire des choix, par rapport à des institutions qui bougent, des infrastructures qui se transforment.... et on aura probablement l'impression de perdre en sécurité.

le choix, ou les tensions, seront entre deux pôles : l'action, voire l'impétuosité, ou le besoin d'agir (énervement) pour assurer, ou batir les cadres de confort, les cocons, les oeufs ou les matrices protectrices... et d'autre part les institutions et les infrastructures qui se transforment, elles aussi, et bousculeront elles aussi les cadres de confort acquis.

il y aura ces tensions et ces choix qui se décident ou s'imposent d'eux même... et qui globalement bousculeront les zones de confort.
il y aura des tensions aussi, déjà souvent évoquées, entre les nouveaux goût, les émancipations, et les communications, les relations, le besoin d'harmonie et la mise en place de nouveaux fondement de la société (en terme de relation, cohésion, harmonie,...).

à travers ces tensions et choix, d'une part, on sortira de zones de confort et d'habitudes, et d'autre part, corrélativement, un processus de maturité se réalisera.
une maturité se développera, à travers ces tensions.

les tensions seront peut être pénibles, mais elles stimuleront la maturité.

cette chose là, on  n'est pas encore dedans.... et on ne voit pas encore de choses, qui participe de cette grande ligne d'évolution.
donc je ne peux indiquer de constat.
mais il y en aura sûrement, et cela sera intéressant de constater, alors, cette évolution en cours.


*******************************************************************
* Une grande ligne de l'évolution en été 2017 : intensité, affirmation
*******************************************************************
Ensuite, plutot en fin juillet et début aout, il y aura de l'action intense, des éclats, dans le sens éclatements ou bien, aussi, dans le sens emerveillement lumineux,....
il y aura aussi des affirmations qui, c'est le moins qu'on puisse dire, s'imposeront massivement.

en gros, en août, après les pertes de confort et de sécurité, les mouvances et bousculades, tant dans les infrastructures que dans les institutions,.... c'est le feux d'artifice !
olé !

pas grand chose à dire de plus....

mais... peut être que je devrais insister "un peu" là dessus ?
ou bien,.... je ne le fais pas, et on attend que l'actualité, par exemple avec Trump, ou avec Macron (et les ordonnances ?) nous permettent de constater ces "affirmations et intensité" dans les démonstrations d'exhubérance, d'imposition des choses etc... ?

bon : Ensuite, plutot en fin juillet et début aout, il y aura de l'action intense, des éclats, dans le sens éclatements ou bien, aussi, dans le sens emerveillement lumineux,....
il y aura aussi des affirmations qui, c'est le moins qu'on puisse dire, s'imposeront massivement.


*******************************************************************
* Une grande ligne de l'évolution en été 2017 : vide et délitement des structures et des directions
*******************************************************************
l'évolution va se produire, poussée par une grande intensité d'action et d'affirmation.
soit.

elle va aussi se faire par un délitement des structures et le délitement dans les directions à prendre.
en gros, les structures s'effacent, ... on se retrouve les pieds dans le vide.
et en plus, on ne sait pas par où il faut aller, ce qu'on veut faire, qu'elle direction prendre.

un grand vide dans les structures et les directions, cela va interpeller, cela va obliger à se poser des questions,... et va stimuler l'évolution.

l'évolution va donc se faire avec de l'action, mais aussi un délitement de ce qui retenait les choses en place,... et un appel, une interpellation à se demander ce qu'on veut, vers où on va et vers où on veut aller.

--------------------------------------------

anecdote, pour exprimer, et illustrer cette chose assez spéciale, qui va se passer.
en 2010, les personnes, dites "averties", disaient : "ca va péter". notamment en juin et juillet 2010.
certes, en juin 2010, il y avait eu une accélération phénoménale.
cependant (et pas comme cette fois ci), cette accélération était un feu de paille (et pas que que des feux de pailles, tels que les incendies mémorables à moscou, .... ).
et, dès la mi juillet et courant aout... tout est retombé (dans l'eau, pschitttt.... le feu a pas fais long feu....).
on avait alors démarré une période de macération pendant l'automne.
j'avais pointé cela : pas de quoi s'alarmer.... ca va retomber,... et après la macération, alors là, oui, au printemps 2011, ca va éclater.
j'avais écrit : en avril 2011, il n'y a plus rien pour retenir.... alors là, oui, ca sortira... mais pas avant.

bon, entre fukushima, les révolutions de printemps, les bonds technologiques (tablettes, cloud, gnome 3, etc....), on a vu, ... l'éclatement.

cette fois ci, en 2017, ca ressemble à cette manière dont les choses vont sortir.

en juillet et en aout, l'action sera intense, ... et ne va pas décliner rapidement.
mais en plus, on a ce délitement des structures, des limites, des canalisations, ... et ce vide dans les directions à prendre.

on retrouvera ce "il n'y a plus rien pour retenir" (comme celui du printemps 2011), ...

pour le dire sans embages : plus rien pour retenir, ... et avec la poussée puissante par ailleurs, ... ca va défoncer les structures....

une autre manière de le dire : on ne pourra pas retenir les gens,.... et ca va partir dans tous les sens....  à fond !

ce qui va être plus perturbant qu'en 2011, c'est que en plus, il y aura ce vide, cette interpellation, en terme d'infrastructure, d'institution, ... et de direction à prendre.
donc des doutes, des questionnements.... et des choix à faire.

le tout se passera aussi de manière très douce.
et oui !
cela peut paraitre surprenant, ... mais le délitement des infrastructures, de ce qui canalise les populations, la société,.... va seulement défaire les cadres, les freins, .... et ouvrir les portes simplement.
ce n'est pas une évolution par un coup de force.
certes, quelques affirmations bien placée et intense se remarqueront, ça et là.
et elles animeront le mouvement et l'évolution.
mais globalement, c'est un délitement des murs, des blocages, des structures,.... donc une évolution par assouplissement et ouverture.

il y aura plus d'ouverture que de chocs.....

et donc, au passage : pas de panique, pas d'énervement.... seulement des mouvements, et des évolutions....
Un grand vide dans les structures, un délitement de certaines anciennes institutions et/ou infrastructures... seront un élément majeur, par un grand appel d'air, de ce qui enclenchera et stimulera les évolutions.

de plus, dans la manière de passer vers ses évolutions, si vous mettez d'une part une poussée puissante, et de l'autre, un vide, dans la direction à prendre, ou dans la structure sur laquelle s'appuyer pour mener le projet.... vous avez les ingrédients de ce qu'est l'audace !!!
de l'audace !!! .... faire, foncer, ... même si on ne sais pas très bien où l'on va, ni comment on y va....


*******************************************************************
* Une grande ligne de l'évolution en été 2017 : sentiment de mensonge, de choses cachées, de tromperies,... avec le vide et le délitement
*******************************************************************

il y a aussi une facette corrélatives à ce vide, et à ce délitement, des structures, des directions (à prendre, ou des directions qui dirigent,...) : le sentiment de mensonge, de communication fallacieuse, de "pirates" qui perturbent les infrastructures ou institutions d'information et de communication.
surtout un sentiment de mensonge : un grand vide dans les certitudes,... et c'est l'accusation de menteur qui fuse !
Un grand délitement dans les directions (à prendres, ou celles qui dirigent les groupes, les pays,...), et c'est l'accusation de ne pas tenir les promesses, de ne pas faire ce qui était convenu (ou établis), qui s'élèvent et cri au scandale de la tromperie (de ceux qui dirigent....).

il y aura des sentiments de tromperies.

des sentiments de choses cachées, qu'on ne nous dit pas, qui sont dissimulées... et dont on sent que ca pose des problèmes, par rapport aux structures, aux attentes, aux choses établies.4

il y aura aussi des impressions de tromperies, dans la manière de gouverner, de prendre des décisions, de vouloir stabiliser les situations,...

Les sentiments de mensonges, de tromperies, de choses cachées, ... sont une des facettes du délitement des structures, et de l'appel à l'évolution des institutions et des structures.
Autrement dit : comme on ne peut plus compter, ou s'appuyer sur les structures, les institutions,... on a l'impression qu'il y a mensonge, ou tromperie.

Ceci n'est qu'une facette de la grande ligne indiquée précédemment, ... cependant, elle est particulièrement forte, parce qu'elle est aussi stimulée par la tendance de fond, toujours d'actualité, et jusqu'en fin septembre : "nouveaux engouement, besoin d'émancipation, mise en place de nouvelles légitimités, ... et grande tension de communication, du fait des frictions entre les personnes, les groupes de personnes, dans leur adaptations aux nouveaux engouement, et besoins émancipations".

Les tensions en communications, entre les impulsions émancipatrices, et l'établissement de légitimité,... attisent les sentiments de mensonges, de tromperies, ... et de choses cachés.

Il y a quelque chose de délicat, dans tout cela :
 - d'une part, ce ne sont que des sentiments, des impressions (de mensonges, tromperie, etc...).
 - il n'est pas dit qu'il y a une réalité de ces mensonges, tromperies,....
 - et d'autre part, ces sentiments, et ces perturbations, dans les relations, la confiance entre les personnes et les groupes,... sont justement très bousculées, du fait de la tension entre impulsivité d'émancipation, et besoin d'établir une légitimité.
 - donc,.... en gros, ca bouscule, ca s'émancipe, les anciennes structures se délitent... et dans tout ce bazar, on a l'impression de mensonge, de tromperie, etc....
 - et tout cela n'est peut etre qu'un sentiment,... parce qu'il y a un vide dans les directions à prendre, ou les directions qui dirigent (les groupes, les pays,...).

Bon, c'est délicat, parce que cela attise des sentiments de tromperie,... alors que c'est seulement le monde qui a décide d'évoluer, et qui n'est plus au rendez vous de ce qui était attendu, ou "normal comme avant".

re-Bon : des exemples ?
cela sera peut etre plus simple, pour constater cette grande ligne d'évolution.

Trump !
avec l'histoire du directeur du FBI qui dit gna gna gna...
et Trump qui avait dit gna gna gna....
et il a menti, ... mais non, c'est toi le menteur,.... et gna gna gna....
bon, là, c'est flagrant.

le Quatar, et la visible tromperie sur le site de télé, et les faux tweet, et les démentis, mais en fait non, on fait comme si c'était vrai, etc.... et c'est le gros bazar aussi, et assez grave... sur simplement des allégations de un tel qui à dit cela, mais non en fait c'est pas vrai, etc....

dans les deux cas, il y a un problème de légitimité, d'impulsion d'émancipation (surtout Trump, mais aussi les jeunes dirigeants du Quatar et des émirats etc...).
il y a un problème de direction ferme, prise, avec détermination,... et finalement, comme on peut le constater, du flotement (vide) dans ces nouvelles directions qui s'affirment.

Bon, si vous jettez un oeil dans les aspects politiques en france, avec les legislatives,... c'est aussi cela.
on pourra dire que ces tractations sont habituelles, et que les tromperies sont le lot commun,... sauf que cette fois ci, avec l'écroulement des partis politiques, ... il y a un vide dans les structures qui accentue les sentiments de mensonges, tromperies, ...... et rend tout l'évolution générale de la politique en France encore plus intense et puissante.

Reste à voir aussi que les attaques de hacker, les malversations informatiques, les grosses inquiétudes (sentiment de tromperie) sur la sécurité informatique,... font aussi parti, dans l'actualité, de cette tendance très active en ce moment.


*******************************************************************
* Quelques grandes lignes de l'évolution en été 2017 : intensité, et évolution, puissante... et en douceur
*******************************************************************
ce n'est pas simple d'expliquer comment l'évolution est animée et se déroulera.

c'est une association :
 - d'une part de délitement, de vide, qui appelle des refontes en profondeur des structures, ... et qui ne se voient pas.

 
- et d'autre part de poussées puissantes, d'affirmations, de volontés de changer,... qui s'engouffrent dans le vide laissé par les délitements,... et par les portes qui se sont ouvertes.

Cela commence par une perte de zone de confort, et cela se continue par des affirmations très puissantes.

Le tout avec une intensité, un poussée puissante, par l'action, l'affirmation, la volonté.... et de la douceur, parce que rien ne "pêtera" tant que cela,... cela sera plutôt une effervescence, des impulsions, des affirmations puissantes,... mais pas de choc ni de "ca va pèter fort".

bon, voilà, là, je crois que ca dit en peu de mot les points clé de la manière dont cela va se passer....
Ces points clés sont les leviers, les domaines, qui seront sollicité, ou qui seront le lieu de pression et de stimulation de l'évolution.

Après, c'est comme à Noël : c'est Noël pour tout le monde, mais c'est chacun son paquet, sa manière de le recevoir,... et ce qu'il en fera...


*******************************************************************
* Et la météo ? à l'été 2017 ?
*******************************************************************
Avant, en 2007-2010, je faisais des pronostiques de ce qu'il allait se passer dans les bourses financières.
C'était intéressant, parce que la bourse était, alors, un indicateur intéressant de ce qu'il se passait dans le monde.

et puis cela m'a passé... parce que ca prends beaucoup de temps, demande beaucoup de concentration... et que cela n'est plus intéressant (surtout au regard de l'effort demandé).

l'an dernier, j'ai fait un pronostique sur la météo de l'été.
je ne l'ai pas écrit.
j'ai seulement transposé ce qui était la tendance générale, à la météo.
la tendance général, c'était le "blocage d'énergie" au printemps, puis l'inverse, une forte intensité d'énergie en été.
le constat avait été flagrant, avec les blocages de pompes à essence en France, les négociations étonnantes pour limiter la production de pétrole, les soucis d'EDF avec ses centrales nucléaires (et la prévention que l'hiver, il n'y aura pas assez d'electricité... histoire de faire un peu peur et justifier de demander des investissements important dans le nucléaire, etc...).
ce blocage d'énergie, c'etait le monde à l'envers, en terme de saison : un printemps sans énergie,...puis un été qui crame tout en déployant trop d'énergie.

je ne l'avais pas écrit, mais j'avais dit : "y aura pas de fruit, cette année ...."
et par fruit, je pensais récolte et prospérité (le fruit des efforts et des productions).

en terme de météo, le printemps et l'été se sont passés comme je l'avais dit, sans l'écrire avant....
et les récoltes des agriculteurs,... ont été un fiasco,... en tout cas en France.

bon, là, je l'écris, mon petit pronostique météo.

cet été 2017, il va faire très chaud !!!
non, mais pas très chaud ... très très chaud !!!! très très très chaud !!!
avec des fortes pluies et perturbations en fin juin et début juillet,... et ensuite, en aout, très très très chaud, explosif, orage, feux d'artifices,... heu, non, les feux d'artifices, c'est pas un phénomène météorologique,.... mais ca vous donne une image de ce que cela sera.

il y a une semaine, quand j'étais survolté par l'écriture de ce mail ... par le "à fond" que je vois, et que je vois qui sera en juillet et août,.... on voyait déjà un pic de chaleur, à la météo de la semaine.
là, cette semaine, ce dimanche, dans le train avec la clim,... on est à plus de 30 °C en France... un 11 juin...
et la semaine s'annonce très très chaude,... et la semaine suivante aussi.

bon, ben voilà, ... cette météo très chaude, on l'a déjà.

et a part quelques impétueuses variations et pertubations en juillet,.... cela devrait être aussi spectaculaire en fin juillet et août.

si j'avais su cela il y a 4 semaines, j'aurai organisé mon potager autrement.
là, j'ai fait quelques adaptations, il y a deux semaines, ... comme de planter les poivrons à l'abri des plants de tomates, pour qu'elles leur fasse de l'ombre, et ne pas laisser les poivrons en plein soleil.
et puis, j'aurai plus planté à l'ombre,... il va faire bien assez chaud, et le soleil va bien assez taper, pour ne pas mettre certaines choses en plein sud, plein soleil non stop toute la journée,...
j'ai planté à l'ombre pendant cette semaine,... et on verra.
un peu en zone ombragée, un peu en plein soleil,.... ca réparti les risques, comme à la bourse,... sauf qu'à la bourse, je pouvais placer d'une semaine sur l'autre, pour prendre le virage à la corde,... alors que là, avec les petits plants, il faut planter en mai-juin, et on verra en juillet août comment cela se passe.... ce sont des périodes de manifestation plus longues.

un dernier point,... pour la bourse, c'est le grand beau (tant qu'on sait pas où l'on va, du fait du vide de structure dans les directions à prendre,...).
la météo, c'est forte chaleur, intensité.
et les évolutions, c'est la grosse intensité, le grand mouvement, les fortes poussées....

vous l'avez compris,... cet été 2017, c'est à fond !!!


*******************************************************************
* timing et déroulement, pour l'été 2017
*******************************************************************
voici quelques points de timing, pour ces grandes lignes d'évolutions.
je ne mets rien en gras,.... tout est important....

23 juin 2017 : début des choix entre d'une part des structures qui évoluent, et d'autre part, le besoin d'agir, de bouger, pour batir le confort, donc de sortir de ses zones de confort établies,... et de fait une maturité se développera.
c'est le début d'une sortie des anciens moules.... et d'une maturité qui s'installe (ou se met en place par la perte de confort et de sentiment de sécurité).

3 juillet 2017 : accentuation de ce qui a démarré le 23 juin 2017, avec en plus l'action qui vient pousser les choses. Les choix sont poussés, voire obligés.

9 juillet 2017 : encore ces choix,... mais là, en plus, on va voir au fond et on remue la merde activement pour voir ce qui remonte à la surface.
(autant le dire comme cela.... si vous y allez avec des pincettes, ca sentira moins mauvais,... mais bon, moi, je me dois de dire ce que cela sera, en général....).
Donc le grand baton pour remuer activement la merde du fond.... et des choix, entre l'évolution des institutions, et le besoin de batir un cocoon, d'agir pour se sécuriser ....

vers le 20 juillet, il y aura des tensions entre les volontés, les souhaits, les besoins d'émancipation, ... et les actions pour établir un cadre de confort : c'est là, notamment, qu'il y aura une maturité qui se développera, à travers les choix et les évolutions constructives, en laissant de coté les illusions d'émancipations, et d'action directe impulsive, mais plus déstabilisatrice que constructive.
en gros, en fin juillet, on abandonne de secouer le cocotier, parce qu'on voit que ca sert à rien,... et on passe à autre chose... dont l'affirmation puissante de fin juillet et aout...

le 23 juillet, début des affirmations puissantes, de l'intensité de volonté et du besoin d'imposer .... d'imposer ses volontés, d'imposer l'évolution.... à moins que ce ne soit l'évolution qui s'impose...
début d'une période chaude, aussi, en terme de météo. Avant, les perturbations viennent calmer la chaleur,... ca bouscule plutot par les perturbations, et parfois les noyades sous l'eau,... et après le 23 juillet, ca bouscule plutot par la chaleur rayonnante brute, directe, intense.

le 7 août, toujours beaucoup de poussée, d'affirmation puissante,... avec cependant une mise en balance, en terme d'évolution : il s'agira probablement de permettre l'évolution, en négociant sur les questions de légitimité, et peut être en acceptant de laisser de coté certains idéaux, ou certaines valeurs, pour permettre l'évolution et conserver une harmonie et établir la légitimité de nos nouvelles orientations et évolutions.
En gros, il faudra probablement accepter de lâcher quelque chose qui ne passe pas, pour que l'évolution puisse se faire.
re En gros : c'est tout le contraire du passage en force....
comme il y a une puissante affirmation et poussée volontaire,... il sera intéressant, vers le 7 août de voir comment cette négociation se fait, ce qui est abandonné, ... et comment le besoin d'harmonie et de légitimité sera négocié avec l'évolution en cours, et avec le besoin d'imposer ce que l'on veut.

le 14 août : début du "on se calme, là ...."
début d'une période de remise en question et de prise de conscience sur la manière de faire les choses... et notamment, sur le coté besogneux, méticuleux, bien cadré, qui anticipe les conséquences des actes et qui ne veut pas faire de vague.
forcément, là, c'est le début de la fin de la fête...

le 21 août, ... libération et audace !!!... dégagement pour aller vers ce qui est important dans nos vies !
les affirmations puissantes, de l'intensité de volonté et du besoin d'imposer .... se manifesteront dans une libération de carcans, et dans un besoin d'aller vers les choses importantes, d'aller vers le "ce que l'on à à faire sur terre".
Mais attention !
attention... il y a aussi ce vide, de délitement, dans les directions à prendre.
cela va peut etre donner le sentiment de : on fonce !... mais au fait, ... on va où ? c'est quoi, la direction à prendre ????!!!
la poussée d'émancipation sera tellement puissante, avec en plus ce vide dans la direction à prendre, que l'on expérimentera probablement une phénoménale expérience de l'audace !
on y va,... mais on ne sait pas vraiment vers quoi, ni sur qu'elle base (structure) s'appuyer pour mener les choses,... mais on y va !
période de la remise en question sur les manières de faire est toujours en cours : elle viendra probablement activer le besoin de faire autrement, et de laisser filer la libération.... sauf si ces remises en questions nous pousse au caca nerveux.... ce qui sera fort possible.... donc attention aux cacas nerveux, ....

le 6 septembre : fin de la fête,... pluie, eau,... on se baigne dans une grande communion spirituelle, ... ou bien on se réfugie dans la préparation méticuleuse de l'automne et de l'hiver.
en tout cas, la période lumineuse de grande intensité est terminée.....


et après... et bien, on sera dans une autre période... et à part fin septembre, pour les tensions entre l'impulsion d'émancipation, et le besoin d'harmonie et de légitimité, avec les conséquences en terme de communication qui fait des couacs régulièrement... à part cela,... et bien je ne sais pas.


*******************************************************************
* Conclusions
*******************************************************************
je ne mets rien en gras,.... tout est important....

déjà, première conclusions : le ciel est clair !... pas de nuage,.... pas de période difficile, de période de remise en question et de pataugeage dans les emmerdes,.....
c'est une période lumineuse, intense, ... et limpide.

l'évolution va se faire en douceur, en fonçant, mais en douceur.... sans freins, et sans tenir le volant (vide, délitement de la direction),... donc évolution cool.....

ne vous inquiétez pas pour le "sans freins, et sans tenir le volant", .... comme on ne va pas inventer le mouvement perpétuel, on va pas non plus tout changer ni se satelliser....
certaines choses vont évoluer, très fort et très vite, mais pas tout.

on ne va pas inventer le mouvement perpétuel,.... dans la matière, certes,... cependant, dans l'informationnel, on posera peut être les structures d'une nouvelle forme d'information ou de manifestation de l'information.
une information est une énergie en déplacement... alors, mouvement perpétuel,.... ou nouvelle forme ou structure d'information,... cela, c'est possible.

il vous arrive de vous sentir très fatigués, en ce moment ?
c'est normal, ...
il fait déjà très chaud aussi.
l'intensité de l'énergie dépensée, dans cette période, est telle, que cela sera bien normal de se sentir fatigué, parfois...; et même souvent.

vous avez l'impression que vous avez procrastiné,... et que maintenant, les choses n'ont pas été faite ?
ce n'est pas de la procrastination, qui a eu lieu,.... c'est que vous ne saviez pas encore vraiment dans qu'elle direction il fallait aller, ni si les choses étaient importantes...
vous ne saviez même pas forcément ce qu'il fallait faire.
donc ce n'etait et ce n'est pas de la procrastination.
et là, maintenant, ca monte en puissance, avec intensité,... alors bonjour l'impression d'être pris de court !
d'où l'impression de ne pas avoir fait ce qu'il fallait, ... maintenant que ca pulse à donf...
mais.... on se calme : on ne pouvait pas faire avant, on ne savait pas comment,... ni ce qu'il fallait voir et faire... alors, c'est comme ça !
on va faire maintenant.... et on verra.
mais que diable, ce n'est pas d'avoir procrastiné.... c'est qu'on vit une période exceptionnelle de changement de civilisation.....

cela m'a épuisé, ce mail,... y compris la partie timing.
c'est dur, de voir tout cela, de plonger dedans, pour sentir ce qu'il va se passer.
mais je suis content de l'avoir fait.

je trouve que c'est le plus beau mail de pronostique d'une période.
des mails sur des thématiques, comme la circulation, ou l'argent, ou l'énergie,... il y en a des plus beau, parce que les sujets ont en eux-même plus consistant, plus riche de choses importantes.
et puis, ils s'inscrivent dans un temps beaucoup plus long.
mais pour les mails de pronostique d'une période,... c'est le plus beau mail que j'ai fait.
parce qu'il est précis dans la manière dont les choses vont se passer, et dont les leviers vont s'actionner et s'articuler entre eux.
parce qu'il est précis en terme de timing.
et parce qu'il parle d'une très belle période, de plein beau temps, et d'évolution phénoménale.... d'un grand pas, peut être même d'un bond, vers une autre civilisation.

on pourra dire, après l'été : on y était,... on a vécu cette période si spéciale, si forte....

je ne suis pas impatient de voir venir ces choses, cette période : c'est déjà assez épuisant comme cela, en ce moment, à fond,... j'ai pas le temps de méditer, pas le temps de me poser pour écrire "un peu", alors... non, je ne suis pas impatient.

mais je suis curieux, attentif, ... et tout simplement vraiment curieux de voir ce qu'il va se passer.
ce mail, c'est un peut comme les graines semées, les plants plantées dans le potager ; c'est là,... on verra comment cela va "pousser" justement, et ce que cela donnera.
comme pour le potager,... j'ai mis en place,... et je suis curieux de voir ce que cela va donner...

des fois, j'ai peur, quand je vois comment les choses se présentent.
pour le potager, cela risque d'être soit tout grillé,... soit pléthorique et magnifique de variété, de succession de plants qui donnent les uns après les autres, et globalement un potager qui évoluent tout seul, et produit des merveilles...

des fois, j'ai peur quand vois comment les choses se présentent.... et l'évolution phénoménale qui arrive.

je suis dans le TGV entre Toulouse et Paris.
le 1er juillet, il passe à la LGV, avec changement de IDTGV vers OUITRAIN ou OUIMachinChose des voyages pas cher, t'as pas le temps de te poser dans le train alors on te mets un siege, mais pas plus....
ce n'est qu'un petit changement.
et tout cela parait normal.
le panneau dans le wagon indique 295 km/h.... oui,... normal.....

peut être que cet été, tout le monde va trouver que tout est normal....

mais moi, j'ai écrit ce mail dans le TGV, la semaine dernière, survolté par ce que je voyais,... survolté par ce que je vois des changements en train de germer,.... et je viens d'écrire le reste du mail dans le TGV encore, à 295 km/h.
j'ai écrit et décrit les "grandes lignes" de l'évolution.
ca y est, j'ai compris ce qu'il se passe : face au vide, au délitement des structures, je ne parle que de sorte de grande ligne, de rail, sur lesquels vont se dérouler l'évolution.
une grande ligne, d'évolution à grande vitesse....
c'est dire comme j'ai la trouille du "sans frein et sans volant" indiqué dans le chapitre plus haut.....
cela serait tellement plus rassurant avec des rails bien parallèles....

pourtant, c'est comme cela que va se faire l'évolution, cet été 2017.
avec des TGV qui roulent sur des rails,... et une évolution qui se déroule sans rails....

A+
Les_emails_de_CRI_10




-------- Message transféré --------
Sujet : et voilà,... l'évolution démarre,... à fond...
Date : Fri, 12 May 2017 15:48:49 +0200
De : adresse_email_de_CRI_10
Pour : adresse_email_de_CRI_10


Hello,

titre complet (le fil des mails, écrits au fil du temps, et que vous trouverez ci-dessous) :
cri : et voilà,... l'évolution démarre,... à fond...  // cri : petit commentaire....  // cri : pensée du jour 170422 : les gens ont déjà voté.... // cri : pensée du jour 170421 : voter, en 2017, c'est un truc fait à l'ancienne.... // Fwd: cri : engouements,... précipitation, et calme,.... les goûts changent, le monde aussi... // Re: cri : question : engouement pour les très grandes villes, accès à l'emploi, temps de transports pour le boulot, accès à la propriété ?

*******************************************************************

voici un petit récapitulatif de ce qu'il se passe, et de "là où l'on en est"... de cette période de grosse remise en question, et d'évolution intense.

c'est un récapitulatif, parce que les constats d'aujourd'hui était déjà écrit, dans les mails ci dessous, depuis mars dernier.
Notamment dans le mail du 27 mars, ci dessous, et dont le titre est : "cri : engouements,... précipitation, et calme,.... les goûts changent, le monde aussi..."

et c'est le moment de faire le point, de faire ce récapitulatif, parce que l'on vient, mercredi dernier, d'enclencher les choix et les évolutions qui vont découler de la remise en question.
On est au moment du déclenchement...

Voici les points clés, de ce récapitulatif :
* Les élections, on s'en fout,... sauf comme indicateur de l'évolution intense du moment...
* L'administration gère au nom de la politique, plutot que le politique dirige et l'administration suit.
* Beaucoup d'enthousiasme... et d'allant
* La tendance et le timing...
* Changement de goût, changement de manière de voir les choses, et évolutions énormes


*****************************************************************************************************************
* Les élections, on s'en fout,... sauf comme indicateur de l'évolution intense du moment...
*****************************************************************************************************************

C'est bien, les élections sont passées... on va bientôt pouvoir se ré-intéresser, enfin, à la sortie du prochain iPhone.

pour les élections, comme indiqué maintes fois : "Le président qui sera élue sera celui qui promet le plus de Kravail et de "ca-bouge" aux gens".

et cela a bien fonctionné.
le président, avec sa loi macron, sa reprise de la loi-travail, etc... est bien celui qui a promis le plus de Kravail et de "ca-bouge" aux gens.
les autres, même au deuxième tours, n'ont pas insisté sur cela.... sortir de l'euro et/ou de l'europe, ... c'etait des bonnes idées de positionnement, ... pour attirer l'attention, voire les convoitises,....mais c'est pas cela qui donne le pouvoir.
Trop fastoche, donc, le pronostique...

là où c'est intéressant, c'est que l'élection n'a a été qu'un facteur parmi d'autre, de l'énorme remise en question, tant sur les valeurs, et les goûts, que dans les prises de conscience de ce qui compte, dans ces valeurs et ces goûts des choses.

cette remise en question, elle est mondiale,... et l'élection, elle n'a concerné surtout que les Français,... les autres ont fait leur remise en question avec autre chose que l'élection.

bon, mais en terme d'indicateur de l'évolution, à base de remise en question, et de prise de conscience,.... il est flagrant que l'élection a montré une forte évolution.

parmi les évolutions, franco-française :
 - la fin des partis politiques tels qu'ils étaient,
 - la fin des jeux de dupes inconscients, via les médias, les apparences, et les manipulations diverses, de la pantomine des élections : maintenant, les gens en sont conscients,... et la pantomime se joue en conscience (ce qui en dit long sur le coté discret, besogneux, et pas de vague de la population actuelle...).
 - le début de la politique d'administrateur, au niveau de la présidence du pays
 - le début d'une grande scission, dans la population, qui va se continuer par des guerillas civiles administratives phénoménales, entre groupes de population (les jeunes, les vieux, les qui réussissent, les qui ratent et sont laissés sur le bord du chemin,...)

et puis, : le début de l'administration gère au nom de la politique, plutot que le politique dirige et l'administration suit.
je développe dans le chapitre suivant.


*****************************************************************************************************************
* L'administration gère au nom de la politique, plutot que le politique dirige et l'administration suit.
*****************************************************************************************************************
Ce n'est pas vraiment nouveau, puisque l'Europe est fondée sur cela : une administration, qui gère au nom de la politique, ... et la disparition de la politique.

là, cela se met en place massivement en France.

et il y a un indicateur flagrant de cela : les entreprises sont mises en avant pour s'occuper de l'intérêt général.

Cf ces interviews et chroniques, qui sont éloquentes.
Happy Boulot: Patrons: Faut-il s'engager en dehors de l'entreprise ? - 12/05
http://bfmbusiness.bfmtv.com/mediaplayer/video/happy-boulot-patrons-faut-il-s-engager-en-dehors-de-l-entrepise-1205-943643.html
et
Klesia et BFM Business lancent la nouvelle émission "Le cercle de l'entreprise et de l'intérêt général" - 12/05
http://bfmbusiness.bfmtv.com/mediaplayer/video/klesia-et-bfm-business-lancent-la-nouvelle-emission-le-cercle-de-l-entreprise-et-de-l-interet-general-1205-943619.html

à peine le président est élu, qu'ils se lâchent en lançant cette thématique....
cette manière de mettre les entreprises en avant pour s'occuper de l'intérêt général, cela en dit long sur les espérance que ce soit l'état qui s'occupe de l'intérêt général.
quand je dis, parfois, que l'état n'est plus là que pour jouer les ambulanciers, quand il y a un pet quelque part,.... en voilà un constat flagrant de plus.
mis là, il y a quelque chose d'important qui se voit : cette notion est exprimée dans les médias, sans vergogne, sans gêne,... parce que visiblement, il n'y a plus besoin de faire semblant d'y croire encore.

vous voyez, à travers cet élément, ce que j'ai indiqué, dans les mails depuis mars : "election ou pas, président ou pas, ... moi, je dis : ca évolue et ca va évoluer tellement fort, que les programmes des candidats paraitront de la gnognotte à coté de ce qu'il va se passer dans les 2 à 3 années devant nous."

ou vous voyez aussi que les gens ont déjà voté, en donnant leur assentiment aux grandes entreprises multinationales du genre des GAFAM et autres, qui leur fournissent des services et des infrastructures qui les intéressent visiblement beaucoup plus que les états,... et en donnant plus de pouvoir à ces entreprises qu'ils n'en donne à leur propre état.

On constate, ainsi, que l'on passe de plus en plus dans un monde-administré.
Et cela est un fait marquant de l'énorme évolution qui démarre.


*****************************************************************************************************************
* Beaucoup d'enthousiasme... et d'allant
*****************************************************************************************************************
Il n'y a pas que les évolutions vers un monde-administré, et les choses qui font peur ou inquiètent.

Il y a aussi, dans la période, beaucoup d'enthousiasme.
Beaucoup d'allant, et de mouvement actif et même joyeux, vers les évolutions.

Certains, et dans certains cas, on voit de la tristesse, par rapport aux pages qui se tourne, au monde passé que l'on abandonne.
on voit aussi de l'inquiétude, légitime, étant donné l'intensité de l'évolution.
La période de remise en question a été difficile, pénible, voire très dure pour certains.

Cependant, globalement, cette évolution qui démarre se fait dans l'enthousiasme.

On peut voir, à nouveau, ces alternances, ou ces mixages, de précipitation, et de calme.
Et il n'est pas simple de garder son calme, ni son sang-froid, dans cette période.


*****************************************************************************************************************
* La tendance et le timing...
*****************************************************************************************************************
la tendance de fond est une tension entre l'émancipation individuelle, et l'harmonie dans les relations avec les autres.

l'exemple flagrant est Trump : émancipation individuelle et des états unis,... et ca coince avec les autres nations, dans une refonte des relations avec la chine, le moyen orient, etc...

il y en a plein d'autres.

le timing est :
 - grosse remise en question depuis février-mars... jusqu'au 3 mai : ca y est, cela, c'est fini
 - intensification des évolutions le mercredi 10 mai, ... c'était mercredi dernier, le jour de la pleine lune.
 - évolution tout au long de 2017
 - point intense de la tendance "l'émancipation individuelle, et l'harmonie dans les relations avec les autres" en fin septembre 2017.

on est bien dans le timing.

j'insiste sur le fait que l'on s'est mis sur des rails, pour évoluer, et pour transformer les institutions et les infrastructures, en profondeurs, à partir de mercredi 10 mai (avant hier).

indépendamment des élections en France,... d'ailleurs, à titre d'exemple, Trump a viré le directeur du FBI,... et ce genre d'acte est tout autant significatif de la mise sur des rails des évolutions à venir....

ce qui peut être intéressant pour vous, à titre personnel, c'est de regarder ce qu'il s'est passé, mercredi, et jeudi, en vous et autour de vous, ... pour voir ce qui s'est mis sur des rails, ce qui s'est affirmé en transformation de fond, etc...


*****************************************************************************************************************
* Changement de goût, changement de manière de voir les choses, et évolutions énormes
*****************************************************************************************************************
Tout est indiqué dans le chapitre : "Le changement de goût, le changement du monde,.... pendant l'année 2017"
dans le mail ci dessous.

les changements de goûts sont phénoménaux, les évolutions qui se déroulent et se dérouleront cette année aussi.

le fait de passer par l'intérêt général dans les entreprises, par le goût pour le Kravail, le ca-bouge, les grandes villes, etc... n'en sont que des premiers éléments, ... et il y en aura beaucoup d'autres.

les relations internationales, notamment, seront le théâtre de bien des péripéties et évènements rocambolesques.

ah oui... et puis l'argent,... mais oui, l'argent,... cela va être étonnant, les évolutions, concernant l'argent, les monnaies, et tout ce domaine là.
la finance, qui est un des domaines de l'argent, ne sera probablement pas en reste, pour ce qui est des évolutions intenses et surprenantes.

comme on change de goût des choses, on va changer le monde.
et comme on change de goût des choses, et qu'on change le monde.... ca tiraille dans les relations entre les gens, les groupes....
entre les changements de goût, de manière de voir les choses, ... et les tensions dans les relations entre les gens,... l'évolution, en général, localement et dans le monde, est d'une rare intensité.

ces évolutions se sont mises en route, ce mercredi.... et on n'a pas fini d'en voir les surprises et les conséquences...

voilà pour le récapitulatif....
si vous voulez en voir plus, vous pouvez relire les éléments détaillés qui sont ci dessous...
avec ces quelques grandes lignes de récapitulatifs, ... et le constat, après coup, de ce qui s'est enclenché ce mercredi,.... ils sont encore plus croustillants...

A+
Les_emails_de_CRI_10



-------- Message transféré --------
Sujet : cri : petit commentaire.... Fwd: Re: cri : pensée du jour 170422 : les gens ont déjà voté....
Date : Fri, 28 Apr 2017 15:20:15 +0200
De : adresse_email_de_CRI_10
Pour : adresse_email_de_CRI_10


Hello,

un petit commentaire, sur les aspects de votes, et d'élection du président.

A+
Les_emails_de_CRI_10
-------- Message transféré --------
Sujet : Re: cri : pensée du jour 170422 : les gens ont déjà voté....
Date : Thu, 27 Apr 2017 19:12:42 +0200
De :
Pour : adresse_email_de_CRI_10


Salut,

C'est marrant en effet de voir que l'on a peur que son vote soit détourné et non sécurisé (alors que les listes électorales ne sont pas à jour, qu'il y a des doublons, qu'il y a des fraudes partout), alors qu'on laisse les transactions bancaires (finalement bien plus importantes !) se faire par les mêmes canaux ! Comme quoi la désinformation ça fonctionne bien !

Moi je me demande ce que donnerait vraiment une présidence Mélenchon ? Comment ce type une fois au pouvoir arriverait à faire quoi que ce soit de son programme, sans majorité claire en France et surtout, surtout, face au vrai pouvoir qui est financier, économique, industriel et qui est dans les mains d'autres puissances que celles que l'on veut bien mettre en avant !

D'ailleurs intéressant de voir les 100 premiers jours de Trump. Qu'est-ce qui l'en reste ? Des décrets repoussées, aucune majorité, des démocrates et des républicains qui négocient dans son dos (sur le budget du mur) et seulement un porte-avion qui va vers la Corée du Nord (en commençant par allez au Sud) ... Maigrichon je trouve pour un homme qui devait tout révolutionner et qui faisait peur au monde ... America great again ????

Les vrais décisions et les vrais votent sont ailleurs ...

A+

E

***********************************************************************************************************
***********************************************************************************************************
Tout à fait d'accord.

j'ajoute une petite reflexion sur la pantomime qui se joue, dans cette élection présidentielle.

L'élection du président, en France, est une pantomime, et il suffit de se renseigner ("un peu... mais sans faire de vague....") sur les sites d'information alternatifs aux grands médias officiels, pour voir l'envers du décor et les ficelles tirées pour faire élire Macron comme président.

Notamment Aude Lancelin a fait un très bon article, que vous trouverez sur le site les-crises.fr, et Michel Onfray a décrit aussi cela très bien, dans diverses interviews.
Je ne cautionne pas ce qu'ils disent, parce que je trouve que c'est beaucoup trop limité, et ils ne parlent en général que de la partie monde qui s'effondre, donc sans intérêt.
On sait qu'une partie du monde s'effondre... on sait comment, par quels processus en cours,...
Il n'y a que les quelques informations factuelles, sur ces élections et les ficelles qui sont tirées, qui sont intéressantes, je trouve, dans leurs propos.

à l'inverse de cette focalisation sur les élections et les présidents des pays, on démarre, en mai, une période d'après remise en question, qui ouvre un champs énorme d'évolution.
Autrement dit, on ne sait pas ce qu'il va se passer, ni comment cela va se passer, ni ce qu'il faut ou faudrait faire.

la question peut se poser de l'application d'un programme, et de la capacité à mener et diriger, pour le programme de Mélenchon, s'il avait été élu,... mais elle se pose aussi, pour tout le reste de ces énormes évolutions, qui se feront, avec ou sans décision ou volonté du président et du gouvernement...

autrement dit : le programme de Mélenchon peut paraître étrange, déraisonnable, fou, .... mais d'un autre coté, les évolutions du monde, à mon avis, sont tellement plus étranges et déraisonnables,.... que le programme, si on peut le comparer, n'est que de la gnognotte, à coté des évolutions en cours et à venir.

je pense qu'on peut même tourner la question de l'application du programme de tel ou tel candidat, dans l'autre sens : l'évolution qui va sortir, de la période de remise en question des mois de mars-avril-mai, est tellement intense et phénoménale, que c'est comme si certains n'auraient pas préféré avoir un Mélenchon (ou un Asselineau, ou un autre candidat) au pouvoir, pour qu'ils nous dise comment faire et ce qu'il y a à faire.... face à ces évolutions.

en d'autres termes, ... les français se sont fait peur avec les programmes de ces candidats "étonnants",.... mais c'est se faire peur, en sentant que la réalité de l'évolution du monde en cours va être pire pour eux, que ces programmes effrayants.
Cela dit, en passant, cela montre à quel point ceux qui ont peur de ces programmes étonnants et effrayants des candidats, sont au bout du rouleaux dans leur situation actuelle,... et ne sont pas, malheureusement, au bout de leur peine.

l'election présidentielle est une pantomime,... mais elle n'en n'exprime pas moins quelque chose qui se passe dans la tête des gens et dans la gouvernance du pays : des évolutions phénoménales s'annoncent, et la population aimerait bien avoir un chef qui sache quoi et comment faire... face à de telles choses à peine compréhensibles ou crédibles aujourd'hui.

l'election n'est qu'un théatre dont la scene montre ce qui se joue, en vrai, dans le monde en ce moment.

je résume ce qui s'y est joué : la tentation du truc complètement extreme et dingue,.... parce qu'on sent que c'est de toute façon dans ce sens là que les choses vont réellement,.... avec, pour le moment, la réserve et la capacité à encore dire : "non, ... on va faire plutôt comme avant,.... c'est plus sûr,... au moins, on sait ce qu'on avait...." (et tout le drame sera dans cet imparfait de l'indicatif du verbe avoir,....)

election ou pas, président ou pas, ... moi, je dis : ca évolue et ca va évoluer tellement fort, que les programmes des candidats paraitront de la gnognotte à coté de ce qu'il va se passer dans les 2 à 3 années devant nous.

je ne sais pas si c'est très compréhensible, ce que j'ai écrit.
j'ai relu, j'ai fait des adaptations pour rendre les phrases bien explicites et claires.

si c'est pas clair, et bien c'est dommage,... parce que moi, je sais que c'est très intéressant ce que j'ai voulu exprimer, montrer,... dans ces quelques paragraphes écrits.
au pire : prenez le comme les programmes electoraux : soit il a pété les plombs,... soit c'est ce que "ca va bouger grave" même s'il n'arrive pas à bien expliquer quoi et comment.... sachant que comme pour les programmes électoraux, ... c'est la deuxième qui est la bonne option.

A+
Les_emails_de_CRI_10





Le 22/04/2017 à 14:29, adresse_email_de_CRI_10 a écrit :
Hello,

titre complet (le fil des mails, écrits au fil du temps, et que vous trouverez ci-dessous) :
cri : pensée du jour 170422 : les gens ont déjà voté.... // cri : pensée du jour 170421 : voter, en 2017, c'est un truc fait à l'ancienne.... // Fwd: cri : engouements,... précipitation, et calme,.... les goûts changent, le monde aussi... // Re: cri : question : engouement pour les très grandes villes, accès à l'emploi, temps de transports pour le boulot, accès à la propriété ?

*******************************************************************************************

ci dessous deux réponses à la pensée du jour d'hier,... qui visiblement a déclenché des réactions rapides.

et mes commentaires, et pensée du jour de ce samedi 22 (que j'avais déjà pensée il y a longtemps, mais ont visiblement été ravivés par ces commentaires).

A+
Les_emails_de_CRI_10
-------- Message transféré --------
Sujet : Re: cri : pensée du jour 170421 : voter, en 2017, c'est un truc fait à l'ancienne....
Date : Fri, 21 Apr 2017 16:52:16 +0100
De :
Pour : adresse_email_de_CRI_10


 2 choses A.
Si tu passes au vote électronique tu perds une bonne partie des électeurs , genre ma mère. Il y en a beaucoup qui ne sauront pas voter avec l internet et des ordinateurs  
2e point , la securite n est  pas assurée. Les francais de l étranger devaient voter par internet et le gouvernement a reculé . Si des hackers russes piratent ton compte système, c est pas trop grave, si c est marine qui passe grace a eux, c est plus gênant. 
Vas voter, tu t exprimeras différemment 
Voilà voilou
 
****************************************************************************************************
****************************************************************************************************
autre réponse :

Disons quand meme que personne n'a un interet a declarer et payer mes impots a ma place.... mais que pour detourner mon vote il y a pas mal d'interet...
😀
Bon vote a toi dimanche

****************************************************************************************************
****************************************************************************************************

bon, alors, j'ai pas dit qu'il fallait imposer le vote par internet : ceux qui ne savent pas, ou ne peuvent pas,... ils peuvent encore voter au bureau de vote, avec du papier, à l'ancienne.....
comme pour les impôts.

bon, alors, la sécurité, j'aimerai qu'on m'explique : on traite des milliards de transactions dans le monde, pour le bancaire, les virements, les déclarations d'impôts,... et avec des enjeux hyper importants,... et fait par du grand publique.
la vente par internet (pour, parfois, plusieurs milliers d'euro pour un achat), les impôts, les comptes de banques,.... et il y a des fraudes,... mais ca n'empeche pas de le faire.
pour voter, c'est quoi le problème ?
et pour voter à l'ancienne, avec du papier dans une urne,... ca empêche la fraude ?????
et le système de comptage et de rassemblement des chiffres, ... il est si sécurisé que cela ?
qui l'a vérifié ?
les méchants hackers (russes,... les autres, c'est des gentils hackers,... et ils sont tous à la NSA, qui est un club des gentils hackers....), ils n'ont aucune chance de pouvoir hacker les sécurités du système qui rassemble les suffrages dans les 36 000 communes françaises ?

bref, la sécurité évoquée, c'est surtout l'expression d'une peur non réaliste.... si on constate, comme je l'ai fait, qu'on est en 2017, et qu'on gère des trucs bien plus important, sans reculer au nom de la sécurité.
et que la méthode à l'ancienne n'est pas plus sécurisée.......

moi, je ne constate aucune raison solide de ne pas avoir mis en place le vote par internet,... au moins pour ceux qui veulent voter comme cela.

je crois que vraiment, le vote à l'ancienne, c'est un constat intéressant à faire... et les réactions sont aussi super intéressantes, pour décrire ce qu'il se passe dans la société.

***********************************************************************************
cri : pensée du jour 170422 : les gens ont déjà voté....

ca fait un moment que je vois les gesticulations de la campagne, et que je me dis : "mais... mais... les gens... ils ont déjà voté...."

moi, la campagne électorale, je l'ai passée à constater tous les domaines dans lesquels les gens ont déjà voté, et dans lesquels il se passe des changements de sociétés vitaux, fondamentaux, ... et qui sont hors champs de la campagne, et surtout hors champs du président, des gouvernements, et des députés.

les gens ont déjà voté avec leur smartphone (moyen qui n'est pas "à l'ancienne") : ils ont voté pour la marque du smartphone, pour les services de mails, de réseau social, et les applications faites par des groupes mondiaux qui ont plus de pouvoir et de contrôle sur nos sociétés que les gouvernements,... et qui ont plus de pouvoir parce que les gens leur donne le pouvoir (ce qui semble plus difficile pour les gouvernements....).

ils ont votés en achetant sur internet, en allant chez les grandes marques de bouffe rapide, en achetant des voitures électriques,... en prenant des abonnements 4G de téléphonie chez tel ou tel opérateur,....

ils ont votés, aussi, parfois, en prenant un navigateur comme Firefox, ou en utilisant des logiciels open sources.

ils ont voté en utilisant de la médecine douce,... soit disant douce, et soit disant qui ne fait pas parti de la médecine officielle.
(vous avez entendu parler un gouvernement, de mettre en place un truc de médecine douce ?.... en général, comme pour l'ostéopathie, ils freinent des 4 fers, jusqu'à être contraint par les populations à l'accepter.... )

ils ont voté en mangeant bio,... et le bio s'est mis en place en dehors de tout programme électoral et toute action consistante et valable des politiques.

etc......

les gens ont déjà voté.... pour des entités et des choses qui constituent notre société, et qui se sont mises en place à coté des choses officielles,... et sans que ce soit ni une initiative, ni un soutien, des gouvernements.....

les gens ont déjà voté.... en se jetant à corps perdu dans le Kravail et dans le ca-bouge, d'une manière qui n'est pas raisonnable et encore moins raisonnée.

tout le reste n'est que foutaises.
ou, pour préciser, tout le reste ne concerne que des domaines anciens, fait à l'ancienne, avec des gens anciens, et des personnes politiques à l'ancienne (tous les candidats,... tous,... sauf peut être Poutou...).
des choses à l'ancienne,... qui ne disparaissent pas, qui font parties du monde, mais qui n'ont pas d'importance, en ce qui concerne détenir et exercer le pouvoir.... donc, en 2017, ces choses là, ce sont des foutaises...

et le fait de voter exclusivement à l'ancienne, avec du papier, en 2017, .... est un constat flagrant, là, sous vos yeux, que ces élections sont faites à l'ancienne, ... et que comme pour toutes les choses anciennes, les gens ont déjà voté, avec des moyens d'aujourd'hui (et de demain, ... ).

*******************************************************************************************
on peut faire un constat, en terme de psychologie, de sociologie : en allant voter, demain, chaque électeur qui mettra un papier dans l'urne, fera un geste, en 2017, qui dit : "ho oui, surtout, pourvu que le monde ne change pas, ... pourvu que l'on puisse continuer comme avant, comme depuis des décennies, avec le vote avec des bulletins en papier mis dans une urne...."

voter, c'est un truc fait à l'ancienne.... et pour les choses importantes de notre société, les gens, sur le plan pratique, ont déjà voté et exprimé ce qui est important pour eux,... avec des moyens modernes,...

A+
Les_emails_de_CRI_10


Le 21 avr. 2017 à 16:37, adresse_email_de_CRI_10 a écrit :

Hello,


titre complet (le fil des mails, écrits au fil du temps, et que vous trouverez ci-dessous) :
cri : pensée du jour 170421 : voter, en 2017, c'est un truc fait à l'ancienne.... // Fwd: cri : engouements,... précipitation, et calme,.... les goûts changent, le monde aussi... // Re: cri : question : engouement pour les très grandes villes, accès à l'emploi, temps de transports pour le boulot, accès à la propriété ?

*******************************************************************************************
bon, vous l'avez constaté, je n'ai pas écrit sur les élections, ... à part un truc de base et de fond, comme ci dessous, parce que c'est le seul truc que je trouve intéressant et important, dans ces élections....

et puis, il y a ce constat, qui m'est venu ce matin : voter, en 2017, c'est un truc fait à l'ancienne....

si vous y regardez de près, en 2017, on vote, ... à l'ancienne.

les goûts changent, le monde change dans des proportions phénoménales, des virages de dingues se prennent.... mais voter, on va le faire encore à l'ancienne....

à l'ancienne, ... comme si pour la politique, rien n'avait changé.

Dimanche, vous allez aller voter, d'une manière totalement hasbeen, par rapport aux moyens et manières de vivre que vous avez déjà, dans vos vies, depuis des années.

en mettant un bout de papier dans une urne.

alors que vous gérez vos comptes de banques par internet, que vous déclenchez des virements d'argent par internet, que l'état vous fait déclarer vos impôts par internet, que l'état vous fait payer vos impôts par internet, que vous achetez des tas de choses importantes avec du vrai argent qui vaut cher, sur internet,.... etc...

avec l'économie, si importante pour les politiques, et avec du vrai argent qui vaut beaucoup d'argent, vous faites les choses par internet.
c'est pourtant important, de manipuler de l'argent,... et bien, là, pas de problème, on le fait par internet.

mais pour voter, par internet .... là, non,... on reste avec les moyens à l'ancienne ????

l'état vous fait déclarer vos impôts par internet.
pour qu'elle raison étonnante, l'état n'a pas mis en place le vote par internet ????

pour que ce soit accessible pour tout le monde ?

et les impôts : vous pouvez encore le faire par papier, si vous le voulez.... et l'état gère très bien les deux moyens en même temps.

donc, qu'est ce qui empêche de faire le vote par internet, et par papier, aussi ?
sans obligation de le faire par internet,... mais en le proposant, comme un moyen de faire son devoir de citoyen.

tant qu'à faire un devoir de citoyen,... en 2017, ... autant le proposer avec des moyens d'aujourd'hui.

c'est très étonnant, cela, qu'en 2017, pour voter, on le fasse encore exclusivement à la manière ancienne.
vous ne trouvez pas ?

moi, je trouve que cela dénote une obsolescence flagrante des processus démocratiques.
et de nos jours, avec la grande transformation des structures et des institutions obsolètes, .... c'est étonnant que celle ci ait visiblement résisté à la transformation.

je trouve que c'est aussi une manière de faire passer un message étonnant aux citoyens : le monde a changé tout autour de vous, et en vous même, mais pour voter, on fait comme si de rien n'était, on continue comme avant.

c'est étonnant.

sinon, j'ai une explication à cela.
mais là, je n'ai pas le temps de l'écrire... alors, je le ferai peut être plus tard.
rien ne presse.... le vote par internet, ce n'est pas pour demain, ni ce dimanche,... alors j'ai bien le temps pour écrire mon explication de pour qu'elle raison c'est encore comme cela.

en tout cas, ce qui sera moins étonnant, alors, il me semble, c'est que ca craque et se transforme d'un coup rapide et brutal, à un moment donné, ... pour rattraper ce retard flagrant dans les moyens utilisés pour voter.

on verra.

pour l'instant, on va déjà voir comment se passe l'élection, ce dimanche et ensuite au deuxième tour.

A+
Les_emails_de_CRI_10





-------- Message transféré --------
Sujet : cri : engouements,... précipitation, et calme,.... les goûts changent, le monde aussi... // Re: cri : question : engouement pour les très grandes villes, accès à l'emploi, temps de transports pour le boulot, accès à la propriété ?
Date : Mon, 27 Mar 2017 13:34:29 +0200
De : adresse_email_de_CRI_10
Pour : adresse_email_de_CRI_10


Hello,

titre complet (le fil des mails, écrits au fil du temps, et que vous trouverez ci-dessous) :
cri : engouements,... précipitation, et calme,.... les goûts changent, le monde aussi... //  Re: cri : question : engouement pour les très grandes villes, accès à l'emploi, temps de transports pour le boulot, accès à la propriété ?

*******************************************************************************************

cf ci dessous, les réponses à la question de l'engouement pour les très grandes villes, ... et l'apparent paradoxe avec les temps de transport, et la disponibilité de boulots à coté de chez soi...

et quelques constats sur les tendances, et sur ce qu'il se passe.... en ce moment...

Après la réponse de E., les chapitres de ce mail sont :
* Autre réponse, de G.
* Ma réponse à cette grande question : les gens préfèrent le Kravail et bouger que le confort de la maison
* Les tendances du moment : accélérations et coups de frein en même temps, ... et changements de goûts
* L'accession à la propriété
* Le temps de transports pour le boulot
* L'accès à l'emploi : le Kravail !
* Le président qui sera élue sera celui qui promet le plus de Kravail et de "ca-bouge" aux gens
* L'engouement pour les très grandes villes,
* Le changement de goût, le changement du monde,.... pendant l'année 2017

A+
Les_emails_de_CRI_10



-------- Message transféré --------
Sujet : Re: cri : question : engouement pour les très grandes villes, accès à l'emploi, temps de transports pour le boulot, accès à la propriété ?
Date : Thu, 5 Jan 2017 08:39:19 +0100
De :
Pour : adresse_email_de_CRI_10

Salut !

Tout d'abord une question : est-ce que tu as eu des réponses à ce mail sur l'attrait des grandes villes ? De la part de gens des grandes villes ?

Pour ma part, mais je pense que nous avons une vision assez proche, la grande ville ne m'attire pas, au contraire elle m'a repoussé il y a 7-8 ans maintenant. Et avec bonheur d'ailleurs !
Parce qu'il n'y a aucun intérêt à payer des loyers ou mensualités démesurées pour vivre dans une ville où on ne fait que courir, sans profiter quasiment de quoi que ce soit ! Et ça c'est sans parler des transports qui sont au delà de l'aspect temps, sont sources d'un stress, d'un inconfort, d'une incertitude (tu sais quand tu pars, mais jamais quand tu arrives ...).

Mais ce qui maintient le plus grand nombre de personne dans ces grandes villes : 1- la peur 2- le confort 3- les messages que l'on reçoit
1- la peur : de perdre ce qu'on a (travail, maison), peur de l'inconnu (je sais ce que je quitte ... mais le reste ?), peur des autres (les Tourangeaux ne sont pas sympas, ceux du sud ne sont pas accueillant, les Bretons sont tétus ...) et donc peur de prendre des risques (mais quand tu écoute la radio, les infos, les politiques, le seul message qui passe c'est : ayez peur, braves gens, gardez votre travail, car il n'y en a pas, gardez votre maison le marché est en baisse, ...). Et même certains de tes mails vont dans ce sens : ayez peur des vaccins, des médicaments, ...
Et d'ailleurs une partie de ces messages sont exactes. C'est juste leur accumulation qui est terrible et anxiogène
2- le confort, car il y a quand même un confort à être porté par le métro, le RER (et protégé par la masse, la foule), confort a être dans le même appartement, le même quartier, avec les mêmes amis, la famille ... qui sont là au cas où ... où pour garder les enfants. Et tout cela est dû aussi à un administratif de dingue, à des règles qui te dissuade facilement de ne pas changer (je sais j'ai déménagé 3 fois en 8 ans ...). Et puis si on déménage il faut trouver une garde pour les enfants, pour les parents, changer de club de sport ...
Et la somme des inconforts de ce changement est supérieur (au moins en pensée, en fantasme) que l'inconfort à faire 2h de transport par jour, à payer 1200 € de loyer ... Donc on ne change pas ...
3- les messages que l'on reçoit sur les grandes villes c'est quand même bcp mieux, en terme de possibilité, de loisirs, de transport car on peut aller partout, de haut débit, de cinéma, de ...
Et la province, pire le Gers, y a rien, c'est le néant, et en plus on met des migrants partout maintenant !! Alors c'est quand même mieux les grandes villes.

Et tant que la somme d'inconfort reste supérieur à l'inconfort de changer, accentuer par les messages de tous styles ... et bien on ne change pas !
Le jour où l'inconfort devient supérieur, là on change ! C'est d'ailleurs une stratégie que j'utilise pour certains managers pour changer (pas de poste, juste de posture) : leur montrer tout l'inconfort qu'ils ont ! Et là, parfois, souvent, ils changent ... Si non ...

Allez, j'arrive dans une grande ville, je vais prendre le métro, le pied !
A+
E


*****************************************************************************************************************
* Autre réponse, de G.
*****************************************************************************************************************
Une autre réponse, de G. :

Salut


Ca me parle et rejoint bien mes préoccupations du moment ;)
C'est vrai qu'on est un peu fadas quand on s'arrête 5mn pour y penser. Le problème est peut-être que peu de gens s'arrêtent au final 5mn pour y penser.
.....

Bonne soirée !

G


*****************************************************************************************************************
* Ma réponse à cette grande question : les gens préfèrent le Kravail et bouger que le confort de la maison
*****************************************************************************************************************

Ces deux réponses m'ont inspiré pour trouver la réponse à cette grande question de l'engouement pour les très grandes villes, ... , accès à l'emploi, temps de transports pour le boulot, accès à la propriété ?

La transformation est difficile, ... et l'inconfort est source de motivation.
Le temps d'y reflechir, de "se rendre compte" que la situation est devenue inconfortable, ... voire infernale,... est aussi important.

dans les deux cas, la période d'accélération et de coup de frein, en ce moment, et encore jusqu'à fin avril et début mai, ... ca aide à déclencher la transformation.

reste à voir comment cela va évoluer.

parce qu'au regard de ce qu'il se passe, actuellement, il semble que la tendance ira encore dans le même sens.

voici, après réflexion, et ressenti des tendances de fond du moment, quelques points clés pour comprendre l'évolution en cours et future.

la réponse est : c'est comme cela parce que c'est ce que veulent les gens !
(la force de ne faire que des constats, c'est qu'on peut pas se tromper....).

mais c'est quoi.... ??? ce que veulent les gens ???

ce qu'ils veulent, c'est :
 - du Kravail plus que de l'accession à la propriété et du confort à la maison
 - de l'activité, que ca bouge, plus que du calme à la maison, cocooning et tout le tintouin des (sur)protégés de l'époque précédente (avant 2013, s'il faut mettre une année de transition).
 - un goût prononcé aussi pour le social, non plus dans le sens de la protection social (et confort à la maison, protection, assurances...), mais dans le sens "réseau qui bouge et qui fait des animations et des activités et il se passe tout le temps quelque chose" (et vite, il faut que je regarde mon smartphone, des fois qu'il se soit passé quelque chose).

en ultra résumé, la réponse est donc : les gens préfèrent le Kravail et bouger, que le confort de la maison.

si on regarde le monde, les gens qui font 3h de transport par jour pour aller au Kravail, la difficulté d'acheter une maison, etc... avec les critère du monde d'avant, on se dit ils sont dingues (fada comme dit G.), ils font des trucs vraiment bizarre.

si on regarde le monde avec les critères du monde d'aujourd'hui et de demain, c'est à dire avec les tendances que j'indique, ou les quelques très rares éléments dans ce sens qui sont dans les média et les bouquins,... alors, le monde, les motivations et les constats sur ce qu'il se passe sont une évidence.

Vous noterez que les tendances du monde d'avant était : le conservatisme, l'immobilisme, le Kravail certes, mais dans un souci d'accumulation de richesse et de consommation, ...
Au regard de ces tendances, le monde d'aujourd'hui est dans un extrême : l'accumulation s'est faite dans les villes (exode rural, etc...), dans la quantité de produits à consommer,.... mais elles ne sont plus les tendances qui font le monde, qui le façonne.
Elles sont les tendances en fin de règne, qui s'accrochent à leur ancien monde... et ne sont plus actives que pour servir de faire valoir, par opposition attrayante, sans avoir le pouvoir.

*****************************************************************************************************************
* Les tendances du moment : accélérations et coups de frein en même temps, ... et changements de goûts
*****************************************************************************************************************
Je décris en premier la tendance du moment, et une des tendances de l'année, parce qu'elle va me servir, ci après, à vous présenter les constats intéressants.

-------------------------------------------------------
Tendance jusqu'à fin avril - début mai : accélérations et coups de frein en même temps, ... et changements de goûts
J'ai déjà décrit cette tendance dans les mails de ces dernières semaines.
Il y a (en ce moment), des accélérations fulgurantes, et en même temps, des coups de freins.
les tête-a-queue, les tonneaux, et tout simplement les sorties de routes sont une conséquence visible et parfois laissent pantois.
(ex : les politiques en France, mais aussi Renault qui se fait attaqué sur les tests de pollution de ses voitures, le Brexit... on y va... on n'y va pas..., les démarrages et freinages aux US, etc...).

En même temps, il y a une remise en question des goûts, des valeurs, de ce qui nous plait, de ce qui nous plait pas.... de la valeur de l'argent et de son utilisation,... et, parmi les sujets clés, de ce qu'on aime, de ce qu'on n'aime pas, de comment on aime, ... et enfin, du contrat social, des relations, réseaux, rapport aux autres, etc...

-------------------------------------------------------
Tendance pour jusqu'à octobre : le masculin et le féminin sont à l'honneur, et font une petite danse.
j'avais déjà écrit à propos de la petite danse entre masculin et féminin, en 2009 et 2010.
c'était une période exceptionnelle, et très importante.
il se passe un peu la même chose, 7 ans plus tard, ... en plus doux, mais beaucoup plus intense en terme de changement.
en 2009, c'était une mise en place, une fécondation, un démarrage ... maintenant, on opère le changement, les transformations, les évolutions, dans ces domaines,... suite à ce qui avait été mis en place en 2009-2010.

cette tendance va avoir lieu jusqu'à octobre environ.

c'est une période de fécondité, au sens large du terme, et de ré-harmonisation dynamique des situations, des souhaits, des relations entre les personnes, etc...
Bien entendu, on verra aussi, comme c'est déjà le cas, des questions portant sur les femmes, les rôles des femmes, ... et celui des hommes.

Comme c'est une danse,... et qu'on est en train de faire des changements,... il se passe comme un problème de "sur quel pied on danse ?", et de "changement de pied" dans la danse,... voire de "tu arrêtes de me marcher sur les pieds, sinon je retourne au bar !"....

-------------------------------------------------------
Tendance pour jusqu'à septembre : tension et choix, dans les domaines, d'une part, de l'émancipation individuelle, et d'autre part dans le statut quo social, les réseaux et relations entre les gens, et l'harmonie entre les gens.
J'avais déjà décrit abondamment cette tendance, depuis quelques semaines.
Il y a une tension, et des choix importants, dans ces deux domaines.
Ce que j'ai vu récemment (et donc pas écrit précédemment), c'est que, comme pour la petite danse entre le masculin et le féminin, ces choix proviennent de ce qui s'est mis en place en 2010 et 2011 (notamment au moment du printemps 2011, qui avait été marqué par les évènements impétueux et les "petites" révolutions en tout genre...).

Globalement, ces trois tendances ont une dimension commune : le changement de goût pour les choses, pour les activités, pour les fondements de la société.

*****************************************************************************************************************
* L'accession à la propriété
*****************************************************************************************************************
Pour l'accession à la propriété, on peut constater qu'il y a maintenant deux marchés immobilier.

Un marché des très grandes villes, et un marché de la province, et des petites villes, de la campagne et du nulle part.

Le marché des très grandes villes est très tendu : les achats se font très vite, il y a une demande forte, et une offre réduite, surtout pour tout ce qui est "central".
Les prix continuent à augmenter (pour ne pas dire "flamber").
C'est le cas de Paris, Nantes, Bordeaux, Toulouse, Montpellier, Marseille, Lyon, Strasbourg, Lille, Rennes, Le Mans.
Bordeaux est sous les feux de la rampe, avec trois facteurs clé : 
 - le conservatisme ne maintient plus les choses en place, donc l'ouverture est possible
 - le conservatisme sert de valeur de stabilisation, de tradition, qui attire l'attention, attire les convoitises dans un monde de dingue
 - le TGV arrive, ... encore plus vite,... donc "on va bouger....", et plus ca bouge, plus les gens aiment ça....

le marché "du reste", c'est à dire de la province, des petites villes, de la campagne et du nulle part,.... c'est le contraire, avec une offre pléthorique, et une demande faible, surtout des maisons standard, pour habiter, achetée à crédit, quand on a pu avoir un crédit.
visiblement, l'immobilier en province hors grandes villes n'intéresse plus.... et de ce que je constate, ce marché est en baisse, tant en volume qu'en prix.

A travers ces évolutions (étonnantes) du marché de l'immobilier, qui s'est scindé en deux marchés, ont voit le changement de goût dans la population, et l'évolution du monde.

Scission de la société, entre les valeurs d'avant (l'immobilier, la pierre, valeur sûre, ca ne peut que monter, et autres anciens dogmes), et les valeurs d'aujourd'hui (ca ne vaut que si ca bouge, que s'il y a du Kravail,... et on s'y intéresse moins que le Kravail).

le ca-bouge, la circulation plutôt que l'accumulation (et l'immobilisme immobilier), le Kravail sont devenus les valeurs phares, ... et l'immobilier évoluent au gré de ces tendances.

Les goût changent, et le monde évolue.

Cela se voit particulièrement, en ce moment, dans la période de remise en question des valeurs, des goût, de ce qui nous plait, de ce qui nous fait bouger....


*****************************************************************************************************************
* Le temps de transports pour le boulot
*****************************************************************************************************************
Je continue les constats, dans le monde, sous nos yeux,... pour illustrer les tendances, .... avec la partie : Le temps de transports pour le boulot.

Les gens font de plus en plus de transport.
Il y a les transports dans les grandes villes, pour aller au boulot... mais aussi les transports, au quotidien ou presque, entre les grandes villes, par TGV, par voiture, etc...

Le constat est simple : les gens aiment bouger.
c'est tout.

Il veulent de l'activité, ils veulent que ca bouge, que ca change tout le temps,... et pendant les transports, d'ailleurs, pour que ca bouge encore plus, ils font des jeux vidéos, ils regardent des vidéos et des news,... et ils font des SMS et des mails, ...
vive le "ca-bouge" !

pour préciser, le "ca-bouge", ce n'est pas de changer la société (ca, ca bouge déjà tout seul, et bien trop fort...), mais c'est qu'il y ait du mouvement, du déplacement, des "trucs à faire", des trucs qui se font, ... au quotidien.
c'est le "ca-bouge" des djeunes quand ils parlent d'un endroit, d'une teuf, ... d'une colonie de vacances... (oui, je sais, j'ai vieilli, je suis plus un djeune!...).
c'est le "ca-bouge" des startups, des endroits branchés, des villes qui ont des expos, des théatres, des réseaux sociaux, des parties de pêches à la campagne,.... heu, non, pas les parties de pêches,...

J'en fait un tag : le "ca-bouge"


*****************************************************************************************************************
* L'accès à l'emploi : le Kravail !
*****************************************************************************************************************
Je continue les constats, ....

bon, là, pas la peine d'en faire une tartine, vous connaissez déjà : vive le Kravail....
(et on vit dans une société qui manifeste clairement une obsession pour le Kravail).

je précise, pour ceux qui me rencontreront, et me parleront, qu'il est très probable que je pointerai, parfois, le mot travail utilisé dans ce qu'ils me diront,... quand je trouve que vraiment, je trouve trop pénible d'entendre le mot travail au lieu du mot normal pour dire les choses.
oui... je vais être chiant, parfois... "heu,... là, quand tu utilises le mot Kravail, ... est ce que tu penses, Kamarade, que c'est le terme approprié ?"

exemple : "oui... il faut que je travaille sur une école pour mon fils...." (pour dire chercher et choisir une école pour ....???).
 - "il faut que je travaille mon cv...." (pour dire qu'il faut le refaire ????... c'est sur, c'est mieux de dire Kravail, comme ca, on est déjà dans le bain...;-).


*****************************************************************************************************************
* Le président qui sera élue sera celui qui promet le plus de Kravail et de "ca-bouge" aux gens
*****************************************************************************************************************
J'en profite pour faire un petit a-parte, sur la société qui a une obsession pour le Kravail, pour expliquer un truc tout simple, qui va simplifier les questionnements sur les campagnes électorales et l'élection du président.

Le président qui sera élue sera celui qui promet le plus de Kravail et de "ca-bouge" aux gens.

C'est la promesse de Kravail qui fait élire le président, et celle de "ca-bouge".
c'est tout.
et tout le reste, c'est du bla bla, du bruit, du "on se donne de l'importance",... et des illusions pour animer la fête, et la politique spectacle.

pour préciser, c'est donner du Kravail, de l'activité, ... pas forcément gagner beaucoup d'argent par son Kravail (ni bien vivre, ni pouvoir consommer, etc... tout ca, on s'en fout, ce qui compte, c'est le Kravail).
pour préciser, rien n'empêche de parler d'autres thèmes de campagnes, du moment que ca ramène au Kravail et que ca rapporte du Kravail au gens :
 - l'immigration ?... si c'est une question de Kravail pour les immigrés, et de Kravail pour les gens du pays
 - les femmes ? ... si c'est pour l'égalité, et qu'elles aient du Kravail, ou pour la prise en compte des carrières en même temps que leurs aspirations et vie de femmes,... et avoir un bon Kravail
 - les technologies, les robots,... on peut taxer, on peut rigoler, on peut.... du moment que ca fait du Kravail pour les gens (et attention si ca prend le Kravail des gens,... hou les méchants robots.... on va les taxer !), et que ca fait des trucs "qui bougent"

les gens sont tellement obsédés par l'idée d'avoir du Kravail et que "ca-bouge", que c'est ce qui les fait voter.

je ne fais que constater :
 - le Brexit : plus de Kravail pour les gens qui sont à l'intérieur de l'UK.... la pauvre Europe qui est à l'extérieur s'est faite jeter, à vouloir proposer de faire venir des tas de personnes (libre circulation, émigration, ...), pour avoir du Kravail en UK.
 - le Trump : idem,... il a promit du Kravail aux américains, qui sont à l'intérieur (dedans) des US.

les média disent que les gens ont été surpris par les résultats de ces élections, mais pourtant c'était simple à voir, non ?

vive le Kravail....
vive le libéralisme, la libre-circulation, qui sont des mots qui servent de fourre-tout, pour mettre "dedans" ce qui nous intéresse, et dehors ce qui ne nous intéresse pas... (cf mon mail de février ou mars, sur les "dents" et les aspects dedans/dehors,....).
et vive le "ca-bouge".... parce que Trump, on aime ou on aime pas, mais il a fait de la campagne électorale un "truc qui bouge", et il a promis de faire des Etats Unis "un endroit qui bouge"....
dans quelques temps, on dira peut être : "tu vas bosser aux Etats Unis ???... t'as eu un visa ??? ,... t'as du bol,... ca bouge bien, là bas..."

d'une certaine manière, la gauche devrait être, théoriquement, favorisée.... parce que c'est celle qui aime bien donner du Kravail aux gens.
mais c'est beaucoup dire, parce que la gauche, comme la droite, sont tellement déboussolés, et tellement à faire n'importe quoi (fondés sur l'ancien monde, les anciennes tendances,...) que c'est beaucoup dire que la gauche sera favorisée.
et puis.... depuis que le Capital est au service du Kravail (cf mes mails sur l'argent, et ces idées nouvelles mais tellement utile pour comprendre ce qu'il se passe dans notre société et dans notre monde),... donc je disais, depuis que le Capital est au service du Kravail, la droite, qui est la championne du capitalisme, pourrait bien se révéler, comme aux Etats Unis, la championne des partis qui donnent du Kravail aux gens,... et donc, comme aux US, se faire élire.

En tout cas, la tendance, et le pronostique est simple et clair : Le président qui sera élue sera celui qui promet le plus de Kravail aux gens.

Bon, voilà, j'ai réglé les analyses en fonction des tendances et les questions, les doutes, sur la campagne électorales,... en un paragraphe,... c'est pas long comme mail, ça, au moins.


*****************************************************************************************************************
* L'engouement pour les très grandes villes,
*****************************************************************************************************************
Je continue les constats, dans le monde, sous nos yeux,... pour illustrer les tendances, .... avec la partie : L'engouement pour les très grandes villes,

L'engouement pour les très grandes villes, à mon avis, il vient du désir que "ca-bouge".

On pourrait presque dire que c'est une réaction, normale, à la période de 30 à 40 ans, qui ont été marquée par un conservatisme et un immobilisme extrême,...
Après 30 ans de chape de plomb, il semble que les gens veulent que "ca-bouge".

De l'activité, du Kravail, des associations, des réseaux, ... de l'animation, de la variété, des choses qui changent tous les jours,... et c'est le pied !

C'est un tel engouement pour les choses qui changent tous les jours, que si y avaient plus de pannes, parfois, dans les métro et dans le RER, s'il y avaient plus de fluctuation des embouteillages, que c'est chaque jours différent, ... on pourrait alors, si cela arriver, se poser la question si les gens ne serait pas un peu déçu, quelque part.... en terme de manque de variété et de "ca-bouge".

En terme de ca-bouge, en réaction à l'outrance conservatrice et accumulatrice de bien matériel et de consommation alimentaires, ceux qui préconisent ouvertement le "ca-bouge", ce sont les pubs pour la santé, et les pub pour les trucs de bouffe pas très saine, genre "bouffer ce truc plein de sucre, et penser aussi à bouger, c'est bon pour votre cul...."

De l'activité... on aime ça !
si on pourrait être inactif, dans les transport en commun, ..... on ne supporte pas : on préfère jouer, ou faire des trucs sur son smartphone,....

Les activités,... variées, ludiques, "intéressantes", c'est le propre des grandes villes.
il y en a aussi en province, mais elles n'ont pas l'air aussi variées, ludiques, "intéressantes", que dans les grandes villes.

Vous noterez que j'ai indiqué un "désir que ca-bouge", et non pas le fait que ca-bouge réellement.... la motivation tient dans la promesse de bouger, la tentation, l'impression qu'on va pouvoir le faire,.... et l'idée de bouger.

Ce qui compte, c'est le "désir que ca-bouge".
et ce désir passe, notamment, par une dimension collective, de social, de réseau, de rencontre avec d'autres personnes.

on n'est plus dans le jogging des années 80.

et cette subtilité, entre le désir que ca-bouge, et le réellement bouger, sont une sous modalité intéressante, des tendances de fond (dont la parcimonie, le "pas de vague", ... ).

mais je développerai cela, peut être, plus tard.
je ne veux pas surcharger ce mail.


*****************************************************************************************************************
* Le changement de goût, le changement du monde,.... pendant l'année 2017
*****************************************************************************************************************
Voilà, .... à partir de ce sujet, posé au vol, "en me réveillant", le 30 décembre dernier,... je présente le changement de goût et le changement du monde, qui est une des tendances intense du moment, et de cette année.

Pour cette question : "engouement pour les très grandes villes, accès à l'emploi, temps de transports pour le boulot, accès à la propriété ?"
la réponse est simple, même si elle peut étonner : les gens sont d'accord avec cela, et ils aiment cela... c'est pour cette simple raison que ca existe, que c'est comme ça.

il faut penser avec l'ancien modèle de pensée, les anciennes valeurs, les anciennes tendances, ... pour s'étonner que les choses soit comme elles sont.
Avec les nouvelles tendances, les nouvelles valeurs, ... cette situation est évidente, et même "normale".

On est en train de faire un changement de goût, de valeurs, de ce qu'on aime, de ce qu'on n'aime pas,... et de comment on aime.

L'engouement pour les grandes villes, pour le Kravail, pour les déplacement et les circulations, et pour le "ca-bouge", font le monde d'aujourd'hui... et sont le constat que les gens ont changé de valeurs, de goût pour les choses, par rapport aux périodes précédentes.

On va voir ces changements de goût, très prononcés, et, ensuite, sur la période du 10 avril au 30 avril 2017, la prise de conscience sur ces changements de goût.
Il me semble que la prise de conscience sur les changement de goût et de valeurs, se fera par la mise en application pratique, la concrétisation, le fait aussi de goûter véritablement les nouvelles choses (et peut être d'y "prendre goût").

Dans une période de campagne électorale, de décisions importantes dans le monde (Brexit, Trump, Chine, ... les robots... banque centrale pour en remettre une couche, ou pas...), un changement de valeurs, de goûts, en plein en même temps,... c'est certainement perturbant.

C'est perturbant, et cela oblige, entre les accélérations (parce qu'on a envie que "ca-bouge"), et les coups de frein (parce que ca fait peur, parce que l'immobilisme est en fin de règne et s'accroche), à garder sa vigilance au plus haut niveau, et son sang froid au maximum.

C'est aussi, de fait, par logique, par évidence, une période d'imprévu : les changements de goûts, de valeur, de ce qu'on aime, ... en plein au moment de décider,... ca ne peut que faire sortir des surprises.

Pour les élections, en France,... ca promet de belles surprises.
Quand je donne le timing ci dessus, avec la prise de conscience, dans la période fin avril et début mai, ... des changements de goûts et de valeur, par la mise en application pratique des choses... je ne peux pas me tromper beaucoup.
c'est évident que les élections, et la surprise de leur résultat, montrera une nouvelle manière de vouloir les choses.

ce qui n'est pas évident, et qu'il faut pointer, c'est : la prise de conscience se fait tout de suite, là, en fin avril... elle ne se fera pas dans 3 mois, ou dans un an... pour telle ou telle autre raison.
C'est donc une période de surprise et de prise de conscience immédiate, qui s'annonce, et qui, à mon avis, aura lieu en Avril et début Mai 2017.

Comme toujours, je précise : les élections, ce n'est pas forcément le plus important... ces changements de goûts, de valeur, de ce que l'on aime, ... on le verra aussi dans d'autres domaines très importants.

par exemple, je verrai bien Peugeot annoncer un revirement important,... et Renault aussi, évidemment.
Air France aussi.
Société Générale aussi.
ceci, c'est pour les grandes entreprises d'origine française.

par exemple, je verrai bien l'union européenne marquer un virage fort, dans sa manière de "voir l'union", et encore plus de "faire l'union".
elle n'explosera pas, mais elle fera un virage serrée (avec sortie de route, ... peut etre).

autre point important, plus que les élections : une remise en question et un virage marqué concernant la 5eme république... si c'est encore la 5ème république.

Un dernier point : le changement de goût, de valeur, qui a lieu, là, en mars-avril-mai 2017 s'inscrit, comme indiqué plus haut, dans une tendance commune avec d'autres tendances, plus profondes, et qui se constateront sur toute l'année, jusqu'à octobre environ.

Le printemps, et sa poussée de renouvellement, va véritablement commencer à la nouvelle lune, demain matin, mardi 28 avril (très très tot,... vers 2h30 du matin).

je vous souhaite un bon printemps, et un bon renouvellement,

A+
Les_emails_de_CRI_10







Le 30/12/2016 à 11:20, adresse_email_de_CRI_10 a écrit :
Hello,

il y a une question qui m'est apparue, en me réveillant ce matin.
une question pour laquelle je n'ai pas de réponse, et qui est, à mon avis, intéressante à réfléchir.

Constat :
Dans les très grandes villes, et en particulier à Paris, le temps de transport pour aller et revenir du boulot atteint les 2 heures par jours (minimum).
Il n'est pas rare de rencontrer des personnes qui mettent 1h30 à l'aller, et autant au retour.... et "quand tout se passe bien !", ajoutent-elles, pour clarifier la réalité de ces déplacements.
Il est rare de trouver quelqu'un qui s'est arrangé pour avoir son boulot à moins de 30 min de chez lui.
En plus du temps passé, il y a la difficulté à circuler,... dans les transports en communs (retards, trains annulé,...) ... et en voitures, n'en parlons pas. La difficulté se traduit par un stress énorme.

Dans les grandes villes, on dit qu'il y a du Kravail.
c'est, visiblement, la grande cause de vouloir vivre dans ces très grandes villes.
c'est souvent la seule cause, parce qu'avec l'obsession pour le Kravail, les heures de transport, il ne reste plus de temps pour sortir, voir du théatre, ou des amis.
le phénomène de burn out est là pour montrer la face visible de l'iceberg de cette situation.

Question : s'il y a beaucoup de travail dans les grandes villes, ... comment ca se fait que les gens font plus de 2 heures par jours de transport pour y aller ?
Comment ca se fait qu'il faille aller si loin pour le trouver, ce Kravail ?

Réflexion :
la logique de base voudrait que s'il y a autant de Kravail que cela, il serait facile d'en trouver un à moins de 30 min de chez soi.
la logique de base indique aussi que, s'il y a du Kravail dans les très grandes villes, il y en a encore moins dans les moins grandes villes, encore moins dans les petites villes, ... et à la campagne, n'en parlons pas, y en a pas !

la réflexion que j'ai, sur cette question, c'est qu'en fait, il y n'y a pas beaucoup de Kravail.
et en parallèle du fait qu'il y n'y a pas beaucoup de Kravail, par choix, les personnes préfèrent garder celui qu'elles ont, plutôt de prendre le risque d'en prendre un autre.

si on réfléchit en terme d'accumulation, et de circulation, de même qu'en terme de sécurisation conservative, et de prise de risque d'évolution, on peut constater que :
 - la difficulté à circuler d'un Kravail à un autre, qu'elles qu'en soit les cause, se compense par une circulation de déplacement quotidien très long et, pour le moins, peu productif.
 - la sécurisation conservative sur le Kravail est mise en balance avec celle à très court terme de la non sécurité en terme de transport et déplacement et d'efficacité dans sa journée.
on préfère visiblement sécuriser le Kravail (et le long terme), et perdre en sécurisation sur le déplacement et l'efficacité dans sa journée.

en résumer, la circulation se fait plus dans le déplacement quotidien, malgré les difficultés et la perte de productivité, que dans les changements de Kravail.

mais cette constatation me laisse sur ma faim.... il y a un truc que je ne comprends pas.
pour qu'elle raison la préférence de circulation se fait sur le déplacement quotidien, plutôt que sur celle du changement de Kravail ?

c'est une question à reflechir, ... pour 2017....

********************************************************************************************************
par ailleurs, toujours dans le même domaine,... après mes questionnement en me réveillant, je suis tombé sur cela :

Les folles plus-values des Parisiens qui ont acheté en 1997
Les propriétaires parisiens qui ont acheté il y a 20 ans ont eu le nez creux. Leur logement vaut aujourd'hui jusqu'à cinq fois plus cher. L'immobilier à Paris est à ce jour le placement le plus rentable de ces 20 dernières années. Et, à l'avenir, les prix parisiens pourraient dépasser ceux de Londres.
http://bfmbusiness.bfmtv.com/mediaplayer/video/les-folles-plus-values-des-parisiens-qui-ont-achete-en-1997-898677.html

cela aussi, c'est étonnant.

en terme de circulation, c'est tout l'inverse que ce qui donne du pouvoir.
cela donne une situation avantageuse, tant que l'on ne bouge pas.... mais ne pas bouger, aujourd'hui (d'entreprise, de type de boulot, ... voir de lieu de boulot,... c'est prendre un risque phénoménal pour l'avenir...).
ceux qui peuvent se réjouir sont ceux qui possèdent et son immobile depuis 20 ans,... mais pas ceux qui ne possède pas déjà depuis 20 ans.

l'autre aspect qui est étonnant, c'est le fait qu'il vaut mieux posséder un bien immobilier, dans paris, que de faire du Kravail.
le fait est connu depuis des années.
beaucoup (les salaires médian) ont plus gagné par la hausse du prix de leur logement, que par les années de labeur.
ce n'est pas étonnant,... comme l'évoque le présentateur, tout en refermant le sujet aussi vite que marmonné,.... on a organisé cela, et mis les moyens ("40 milliard par an d'aide à la pierre qui viennent gonfler....", au temps 2'44"...).

cela, on sait pourquoi c'est comme cela.... cela a été voulu par la caste de ceux qui possèdent des biens immobiliers.

reste que je me demande, en ajoutant cela dans l'équation, pour qu'elle raison les gens préfèrent prendre un Kravail dans une très grande ville, alors qu'il est si difficile d'en trouver un au point qu'il faille faire plus de 2heures de déplacement quotidien pour y aller.... et qu'en plus, ils ne pourront pas acheter leur logement, vu les prix exorbitants qui sont en cours actuellement.

oui, parce qu'à 8 500 E/m2, comme il faut 2 m2 pour faire un chiotte, ca fait 17 000 E pour un chiotte.
à ce prix là, vous pouvez mettre de la marque pour le WC, .... tant qu'à faire.
17 000 E, c'est un smic et demi environ pendant un an.... ca fait beaucoup, pour avoir seulement un chiotte....
c'est une image, un point de comparaison.... pour illustrer que l'achat d'un logement est hors de porté des classes moyennes dans les très grandes villes.

donc, pour résumé : pas de changement de Kravail (peur, ou simplement pas envie, ou pas possible), temps et difficulté de déplacement phénoménaux, et pas d'accession à la propriété pour son logement, ... ca fait pas beaucoup de positif ni d'avantages, tout cela !
cette situation me parait bizarre,... d'où la question : cela tient à quoi ? qu'est ce qui fait que c'est comme cela ?

cela fait une jolie question pour 2017......

Bon reveillon,
A+
Les_emails_de_CRI_10





Creative Commons License  "cri : la revolution-de-la-circulation,... juste là, sous vos yeux...." vous est proposé par les-cris.com sous la licence Creative Commons Attribution-ShareAlike 4.0 International License.