La communication en mode stakose-de-personne-ne-pouvait-prevoir en 2021 et 2022.

Cet article fait partie d'une série compacte sur ces notions et évolutions du monde :

Ces 3 articles sont une des illustrations concrètes de l'utilisation des articles Les CRIs.


Creative Commons License  "Les CRIs : Au fil du temps : La communication en mode stakose-de-personne-ne-pouvait-prevoir en 2021 et 2022." vous est proposé par les-cris.com sous la licence Creative Commons Attribution-ShareAlike 4.0 International License.
Mis-sur-site : 26/10/2021 / Mis-à-jour : 26/10/2021


Les Stakose-de sont nombreux. plein-de-petits-stakose-de

Les stakose-de font partie du jeu des 7 familles sociétales : Les suivez-nous, etc....

Il y a plein-de-petits-stakose-de.
En voici quelques uns, parmi les plus à la mode, ces deux dernières années.

Il y a stakose-de-la-covid
Un stakose-de très général, qui permet de dire que stakose-de sans trop préciser.
En général, il passe assez bien, et permet d'expliquer la cause tout un tas de trucs.

Et son corrélatif ; le stakose-du-confinement
qui est différent de stakose-de-la-covid, même s'il est une sorte de sous stakose-de-la-covid

Il y a aussi le stakose-des-penuries
Les penuries sont les causes de beaucoup de choses aussi. Mais on ne sait pas trop le stakose-de qui fait les peinuries elles mêmes.
Il y a quelques temps, au printemps et été 2021, les penuries ?... stakose-de-la-covid....
Mais depuis quelques temps, là, en fin octobre 2021, il semble que stakose-des-penuries dépendent d'autres chose, comme le stakose-du-prix-du-gaz, le stakose-du-manque-de-container, le stakose-du-manque-de-chauffeur-de-camion.

Bien entendus, il y a tous les stakose-de de type bouc-emissaire-institutionnel.
le stakose-des-banques-centrales (qui déversent de la monnaie), stakose-des-gafam, stakose-du-capitalisme, etc.

Allez, un dernier pour la route, parce qu'il est aussi très souvent constaté un peu partout :
le stakose-du-tele-kravail

Et puis, bientôt, très probablement, il va sûrement apparaître : le stakose-de-l-inflation

On peut facilement constater plein-de-petits-stakose-de, dans les médias, sur internet dans les articles etc.
Parfois, ils dépendent des uns des autres, ils s'emboitent dans les uns et les autres.

Toujours,... ils disent la cause de !...
Normal,... c'est leur raison d'être...

Les Stakose-de, sous le parapluie du Stakose-de-personne-ne-pouvait-prevoir

Quand c-est-la-crise, la grosse crise, on sort le parapluie du : "personne ne pouvait prévoir".
C'est un phénomène qu'on constate de manière régulière, depuis quelques années.
Depuis au moins 2007, déjà avec les subprimes et la crise financière.
Et puis aussi en 2011, les printemps arabes, fukushima, etc.

Ça fait un beau Stakose-de : le Stakose-de-personne-ne-pouvait-prevoir.
Qui sert de parapluie à tout un tas d'autres Stakose-de.

Par exemple, le stakose-de-la-covid, c'est un Stakose-de-personne-ne-pouvait-prevoir.
Le constat est évident.

Le Stakose-de-personne-ne-pouvait-prevoir sert de parapluie, ou d'entonnoir, pour tout plein-de-petits-stakose-de.
Le Stakose-de-personne-ne-pouvait-prevoir, c'est un peu le Stakose-de suprême.

On commence à voir des Stakose-de-personne-ne-pouvait-prevoir

Dans les médias, dans les articles sur internet, etc... on commence à voir des Stakose-de-personne-ne-pouvait-prevoir.

Ils sont plutôt indirects, via les sous stakose-de : stakose-de-la-covid, stakose-des-penuries, ...

Ils sont parfois utilisés pour dire la cause d'un phénomène nouveau, surprenant.
Par exemple : la réussite et les excellents résultats de tel éditeur de logiciel de système d'exploitation, stakose-du-tele-kravail.
Ces excellents résultats ont été une surprise, en bourse, pour ce troisième trimestre... alors il faut le stakose-de qui correspond.

Prise de conscience et Stakose-de-personne-ne-pouvait-prevoir

Les prises de conscience ne sont pas antinomiques avec les Stakose-de-personne-ne-pouvait-prevoir.
Au contraire, elles stimulent même l'apparition de ce genre de Stakose-de.

Ben oui,... avant la prise de conscience d'un truc important, on ne se doute de rien.
Et on ne risque pas de prévoir quoique ce soit.

Après la prise de conscience, ... paf !... quelque chose devient évident.
Et les conséquences sont là.
Mais on n'a rien vu venir, donc Stakose-de-personne-ne-pouvait-prevoir.

Là, en fin octobre 2021, on sort de la période de prise de conscience sur les valeurs, la valeur des choses, les relations, les contrats, etc...
Avec toutes les prises de conscience, il ne sera pas étonnant de voir apparaitre plein de Stakose-de-personne-ne-pouvait-prevoir.

Les brèches, les chier dans les bottes et Stakose-de-personne-ne-pouvait-prevoir

Autre phénomène, récent, qui stimule le Stakose-de-personne-ne-pouvait-prevoir : Les brèches, les chier dans les bottes.
Voir les articles sur ces constats récents :
Les CRIs : Au fil du temps : Brèches, chier dans les bottes, ... et traumatismes ou drames.

Pour rappel (parce que c'est important, ce truc là) : les prises de conscience, les évolutions, se font en profondeur.
Comme c'est en profondeur, quand les conséquences sortent, ça surprend beaucoup de monde : le Stakose-de-personne-ne-pouvait-prevoir sera de mise.

Les Stakose-de-personne-ne-pouvait-prevoir en fin 2021 et 2022

Là, en fin 2021, et 2022, il va y avoir des tsunami-d-evolution. Certains déferlent déjà, et d'autres se préparent, en profondeur.
Voir l'article :
24 octobre 2021 : Les CRIs : Au fil du temps : Fin 2021 et janvier 2022 : Tsunami-d-evolution, emphase, brouhaha, ... et début de discernement.

Les Stakose-de-personne-ne-pouvait-prevoir vont probablement apparaitre un peu partout, dans les média.

Pour l'instant, en fin octobre 2021, on peut constater que tous les ingrédients sont là pour voir apparaître ces Stakose-de-personne-ne-pouvait-prevoir.
Et on peut constater que c'est bien légitime, qu'ils apparaissent, puisque les tsunami-d-evolution se préparent en profondeur, sans être visible de tous.

La tendance Tout-est-sous-controle n'aime pas le Stakose-de-personne-ne-pouvait-prevoir

On verra bien, si les Stakose-de-personne-ne-pouvait-prevoir vont continuer à apparaitre, plus explicitement que stakose-des-penuries, stakose-du-teleKravail, etc.

Mais si c'est le cas, il sera intéressant d'observer comment cela se passe, avec la tendance de fond :
La tendance tout-est-sous-controle

Tendance tout-est-sous-controle, elle ne supporte pas le Stakose-de-personne-ne-pouvait-prevoir !

C'est peut être pour cela qu'on entend plus souvent les petits stakose-de : les stakose-des-penuries, stakose-de-la-covid, stakose-du-prix-de, etc...
Ils donnent la cause de quelque chose, sans dire que l'on avait pas prévu, et que l'on perd le contrôle sur la situation.
Et s'ils donnent la cause de quelque chose, c'est déjà qu'il y a une forme de contrôle sur la situation, puisqu'on sait que stakose-de-ci-ou-ça...

En fin 2021, et 2022, il sera intéressant d'observer comment sont exprimés les éventuelles pertes de contrôle dans les diverses situations.
S'il y a des pertes de contrôle
.

Les tsunami-d-evolution, c'est une image acqueuse. Dans l'eau, on ne contrôle pas aussi bien sa direction, sa stabilité, que sur terre.
Les terrains peuvent être glissants.

En fin 2021, et 2022, l'utilisation du Stakose-de-personne-ne-pouvait-prevoir sera un exercice de communication délicat, donc difficile.



Creative Commons License  "Les CRIs : Au fil du temps : La communication en mode stakose-de-personne-ne-pouvait-prevoir en 2021 et 2022. vous est proposé par les-cris.com sous la licence Creative Commons Attribution-ShareAlike 4.0 International License.
Mis-sur-site : 26/10/2021 / Mis-à-jour : 26/10/2021