La tendance Retournement-Innovation-Conservatisme.

Vous trouverez dans ce "Document_emails_de_CRI_10" des Constats - Reflexions - Impulsions (CRI) intéressants sur :

Cette tendance, le Retournement-Innovation-Conservatisme, a eu lieu dans les années 2013-2015, et on en constate encore souvent les effets.
C'est une tendance générale que l'on retrouvera dans des tas de domaines, et dans des tas de situations.

Evidemment, le tag Retournement-Innovation-Conservatisme vous permet de retrouver dans tous le site l'emploi et la citation de cette tendance.

Le Retournement-Innovation-Conservatisme :

Cette tendance est intéressante parce qu'elle permet de comprendre qui a le pouvoir, et qui attire l'attention, attire les convoitises, mais sans avoir le pouvoir.


Creative Commons License  "cri : Retournement-Innovation-Conservatisme : avant : 3/4 conservatisme et 1/4 innovation, maintenant et demain : 3/4 innovation et 1/4 conservatisme." vous est proposé par les-cris.com sous la licence Creative Commons Attribution-ShareAlike 4.0 International License.


Sujet : cri : Retournement-Innovation-Conservatisme : avant : 3/4 conservatisme et 1/4 innovation, maintenant et demain : 3/4 innovation et 1/4 conservatisme // Fwd: Innovation et éthique...
De : adresse_email_de_CRI_10
Date : 26/01/2015 13:24
Pour : adresse_email_de_CRI_10

Hello,

Ci dessous un message interessant de P., ... et quelques commentaires.

J'avais pensé à ce truc là depuis longtemps, et j'avais écrit ce mail en fin décembre ou tout début janvier, et depuis, il attendait.

**********************************************
ceci est une tendance de fond, dont on n'a pas fini de reparler.

l'exemple illustrant cela, ce matin, à la radio, m'a fait m'y mettre, pour le finir et surtout l'envoyer.

**********************************************
Attention, c'est long !

Mettez le de coté, et lisez le par petit bout ... un petit peu à chaque fois...

A+
Les_emails_de_CRI_10



-------- Message original --------
Sujet: Innovation et éthique...
Date : Fri, 26 Dec 2014 11:05:06 +0100
De : P.
Pour : adresse_email_de_CRI_10



... ou pourquoi je n'ai pas (encore ?) ouvert un compte chez Uber :

Si la mouche de Socrate volait du côté de la Silicon Valley, le nombre de chevaux paresseux auxquels s'attaquer lui laisserait l'embarras du choix. Les citoyens de la célèbre technopole semblent en effet avoir négligé combien la perception du monde extérieur à leur égard a désormais changé, et cela de manière radicale. Autrefois universellement reconnu comme le berceau de l'innovation, le premier pôle technologique mondial est aujourd'hui de plus en plus considéré avec suspicion et amertume.
Bien entendu, la Silicon Valley continue de susciter l'admiration, en tant que source d'inventivité et de destruction créatrice. Néanmoins, beaucoup lui reprochent aujourd'hui d'avoir perdu tout sens de l'éthique...
Les  scandales sont désormais légion. L'application Uber, service d'auto-partage critiqué pour sa démarche de hausse des prix en périodes de pic de la demande, ainsi que pour avoir menacé plusieurs journalistes à l'initiative d'articles de critique, a été interdite en Espagne, aux Pays-Bas, en Thaïlande, ainsi que dans deux villes indiennes à ce jour, parmi lesquelles New Delhi (après qu'un conducteur ait été accusé de viol sur sa passagère)... 

Lire l'article : http://www.latribune.fr/opinions/tribunes/20141221tribea6548b92/la-silicon-valley-doit-changer.html

P.


************************************************************************************************************ ************************************************************************************************************

************************************************************************************************************
* Innovation,... innovation,... quand tu nous tiens !
************************************************************************************************************
J'adore le titre de cet article : "La Silicon Valley doit changer"

quelle merveille !

le haut lieu de l'innovation et du changement, auquel on suggère fortement de changer.

ce qui me fait sourire, c'est le fait que "tout doit changer !.... même la silicone valley !..."

vous ne trouvez pas qu'on est, depuis quelques temps, dans une frénésie d'innovation, et de changement... que s'en est fatigant ?

ha !.... l'innovation !....


************************************************************************************************************
* Innovation,... à toutes les sauces....
************************************************************************************************************
j'ai déjà parlé de cette notion, mais j'y reviens un petit peu.

la notion de base est celle ci : on était dans un monde conservateur, qui voulait (dans le fond), que rien ne bouge.
dans ce monde conservateur, on pointait l'innovation comme un phénomène "spécial", et, en conséquence, les innovations était hautement valorisées, et considérées comme les sources de valeur ajoutée.

bref, dans un monde conservateur, l'innovation, ca paye !

sauf qu'entre temps, depuis juillet 2014, on a laché les derniers cadres qui maintenaient les systèmes en place, les habitudes, et les derniers vestiges de conservatismes abusifs.

j'en ai maintes et maintes fois parlées, on est passé dans un monde qui présentent moult formes d'anarchies, et des patchworks dans tous les domaines (cf notamment les mails qui contiennent le tag "forme-d-anarchies-et-patchwork").

c'est fini, le "tout le monde à la même enseigne", et le conservatisme forcené, planqué au chaud, sous couvert d'innovation qui ne dérange pas trop.

depuis, on est sorti de ce conservatisme,... et l'innovation est mise à toutes les sauces.


************************************************************************************************************
* Dans un monde d'innovation permanentes,... c'est le conservatisme et les choses stables qui payent....
************************************************************************************************************
on était dans un monde qui fonctionnait sur un mode en gros de 3/4 conservatisme et 1/4 innovation.

On est en train de passer dans un monde qui fonctionne et fonctionnera avec une "proportion inversée", c'est à dire sur un mode, en gros de 3/4 d'innovation et d'1/4 de conservatisme.

L'innovation va devenir "la norme", le truc habituel, .... et on va innover à tour de bras.

et dans ce monde là, ce seront les choses stables, les choses traditionnelles, les choses "qui ne changent pas tout le temps", .... qui seront valorisées, qui seront mises en avant,... et qui payeront.

à l'inverse, dans ce monde là, l'innovation : ca eut payé !.... ca paye pu !

la "net-économie", les startups, et tout ce qu'on a vu, depuis deux décénnies et quelques,... c'est de la gnognottes, en terme d'innovation, par rapport à ce qu'on va voir.

Ce (nouveau) monde présentent de nombreuses formes d'anarchies, et de patchwork : Ceux qui aiment l'innovation y verront quelque de très positif.

L'avantage d'un monde qui ne veut plus que tout le monde soit à la même enseigne, c'est qu'il laisse l'innovation débridée se défouler...

et, je le rappelle : dans ce monde là,... ce qui paye, c'est la stabilité, les choses qui ne changent pas tout le temps,.... ou les promesses de ces choses là.
Ce qui paye, aussi, c'est la sécurisation, et les promesses de sécurisation.


************************************************************************************************************
* quelques exemples des "promesses de choses stables", qui payent !
************************************************************************************************************
voici quelques exemples de ma théorie compliquée, sur l'inversion de la proportion de conservatisme et d'innovation dans le monde.

dans un monde qui part en joyeux bordel, avec des formes d'anarchies à tous les coins de rues, et des patchworks de groupes humains, de tendances, et de "manière de faire", ce qui paye, c'est le radicalisme (de droite ou de gauche), qui promet la stabilité, les choses bien organisées et "fiables et rassurantes".

je le refais : dans un monde de patchwork de populations, de formes d'anarchie fiscale (les grosses boites qui n'en font qu'à leur tete, etc...), de formes d'anarchies dans le droit du travail, etc.... ce sont les partis d'extrêmes droites (ex le front national), et (ET,... pas ou,... ) les partis d'extrêmes gauche (Sirisa en Grèce), qui récupèrent les voix.

ce sont les extrêmes, bien radicaux et les promesses d'un monde plus stables et ordonné, qui payent.

les extrêmes, ça vaut ce que ça vaut, ... mais ce que je dis, c'est qu'ils tricotent avec la laine correspondant à ce qu'il faut dans un monde fortement innovant, avec des formes d'anarchies, et des patchworks (c'est à dire "pas tout le monde à la même enseigne").

------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Un autre exemple : les actions en bourse.... comme par exemple Orange.

j'ai entendu ce matin que Orange faisait un carton.
mon reflexe : une boite bien rassurante, bien stable,.... et ca paye.

je n'ai pas creusé, mais les infos de ces derniers temps sur les arrivées de Numéricable, les évolutions de Free,... et Orange encore à la ramasse,... c'est que ce qui paye, c'est justement l'aspect stable et "conservateur" de cette action.

------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Un autre exemple : les actions en bourse.... toutes les actions.....

en ce moment, c'est le bordel, dans les dettes, les banques.

les banques centrales des pays importants (et les autres) courrent après la stabilisation du système.
la grande crainte, c'est l'effondrement systèmique du système bancaire, et monaitaire.

alors, on balance de la création de monnaie, pour courrir après la stabilité.

et en faisant cela, les cours des actions montent comme des porcs (désolé pour les âmes sensibles et pures qui n'aiment pas qu'on parle vulgairement, mais la hausse des actions, c'est vraiment ça !....)

ce qui paye, c'est la course à la stabilité...

------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Un autre exemple : l'appel à la raison de l'article sur la Silicon Valley !

Silicon Valley, tu dois changer, ... sinon, tu courres à ta perte !
(je reprends les termes de l'article : "A moins qu'elle ne se décide à changer, la Silicon Valley court droit à sa perte.")

c'est fou, cet appel à plus de stabilité !
Oui, je dis bien à la stabilité : l'objectif, c'est qu'elle soit encore là demain, (et non pas perdue).

moi, j'avais compris que l'innovation, et la "destruction créatrice", c'etait super bien.

donc, ... laissons donc la Silicon Valley continuer ses expérimentations débridées, ... et si elle disparait au passage, c'est que la destruction est créatrice et laisse de la place pour d'autres (plus raisonnables ?).

c'est ce que j'ai trouvé de très marrant dans l'article : l'injonction de changer, ... pour mieux perdurer...

et au passage, l'appel au secour pour plus de stabilité et de choses "plus raisonnables".

et le coté contradictoire, et dérisoire de cet appel, sans constater, avant tout, que la boite de pandore a été ouverte,...
C'est cela qui est important, quand on voit les grandes lignes de ce qu'il se passe : la boite de pandore de l'innovation a été ouverte.
L'innovation sera débridée (ou ne sera pas), et cela va perturber même les amateurs de sensations fortes....

------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Un autre exemple : la guerre des prix, ... et un appel bientôt à un "cesser le feu" ?

j'en ai déjà parlé dans le mail précédent.

les commerçants sur internet se livrent à une guerre des prix.

ce n'est plus un marché, c'est une jungle... avec une guerre des prix pharamineuse.

je ne serai pas étonné que certains demandent bientôt grâce, et conjurent leurs confrères d'arrêter cette guerre débridée, anarchique, qui est en train de les ruiner.
on verra....

************************************************************************************************************
* Quel que soit la proportion de conservatisme et d'innovation, ce qui va compter, c'est "qui a le pouvoir".
************************************************************************************************************
Dans un monde 3/4 conservatisme et 1/4 innovation, ceux qui avaient le pouvoir était ce qui étaient pour le conservatisme.
Et ceux qui se "faisaient bien voir" étaient les pro-innovation (les startups, les geeks, les entrepreuneurs, .... et François Hollande avec "le changement, c'est maintenant", ... hi hi hi,....)

Dans le monde, tel qu'il est en train d'évoluer, c'est à dire 3/4 d'innovation et 1/4 de conservatisme, ceux qui auront le pouvoir seront ceux qui sont pour l'innovation et surtout ceux qui la font et en tiendront les rennes.
Et ceux qui se feront bien voir seront ceux qui sont pour le conservatisme, la rigidité rassurante, etc...

du coté du conservatisme, vous trouverez :
 - les radicalismes politiques : extrême droite et extrême gauche.
 - les boites à prise de pouvoir, comme Apple, Google, etc... (qui sont bien plus dans la "rigidité et l'imposition de ce qui est bien" qu'elle n'en n'ont l'air, comme l'indique l'article).
Vous noterez que je mets les Apple, Google, etc... du coté du conservatisme.
 - les gouvernements non extrêmistes, mais qui utiliseront les technologies pour exercer une repression sans précédent,... au nom de l'ordre et du contôle des situations.
 - les propositions de bonne bouffe bien traditionnelle, de bouffe bio, de restaurant qui font la cuisine comme avant, etc...
 - les made in france, le fait main, etc... quand il n'est pas l'expression d'une innovation
 - les survivalistes, qui proposent de perdurer à travers l'effondrement de la société, en s'appuyant en général sur des méthodes traditionnelles et anciennes (l'eau de source, le potager pour se nourrir, etc...)

du coté de l'innovation, vous trouverez les :
 - les podemos, les gouvernements issues de rien et qui innovent, les "loi macron" qui chamboulent les acquis obsolètes, etc...
 - les nouvelles formes de partis politique, et de gouvernement, dans lequel je pense qu'on peut mettre l'état islamique.
 - les nouvelles formes de bouffes, à base d'huile de je ne sais pas quoi, qui remplace les oeufs dans la mayonnaise, mais surtout parce que c'est moins cher, etc... les fibres de lupins et les protéines de telle plante, etc,...
 - la vente par internet, avec des nouveaux commerces chaque matins, et des promos toujours plus innovantes
 - les technologies des drones, robots, ampoules à LED, domotique, solaire, pile à combustible, etc ... etc....
 - les technologies des bactéries, de l'adn, de la médecine, des champignons pour depoluer les terrains, etc...
 - les innovations en matière d'argent, de monnaie, et de manière d'établir le commerce entre les groupes de populations

Ce n'est pas un classement absolu et définitif.
Comme on entre dans un monde de formes d'anarchies et de patchwork, les uns et les autres ne sont pas que d'un coté, ou que de l'autre.
Certains tireront leur pouvoir de l'innovation, tout en se faisant bien voir avec des promesses de conservatismes, .... et certains tireront leur jus du conservatisme, tout en insérant de l'innovation pour passer les fourches caudines du pouvoir en place, fervent adepte de l'innovation.

Ce qui compte, c'est de voir "qui a le pouvoir", et "qu'est ce qui donne du pouvoir".

Ceux qui n'ont pas le pouvoir, et s'appuyeront sur le conservatisme... ont le pouvoir d'aiguilloner, de se faire bien voir, d'attirer les convoitises, de se démarquer, et... de faire payer cher leurs produits et leurs services aux innovants puissants, mais ballotés dans tous les sens.


************************************************************************************************************
* Nommer cette tendance : innovation à la tête, le conservatisme suivra.
************************************************************************************************************
Selon la formule : "l'intendance suivra", je nommerai ce retournement de tendances : "innovation à la tête, le conservatisme suivra.".

Ce n'est pas terrible, mais je ne sais pas comment appeler ce retournement des mécanismes de base et des fondements du fonctionnement de nos sociétés (au niveau mondial).

Une autre formule viendra peut etre plus tard.
si vous avez une idée, je suis preneur.

j'en profite pour dire que je ne veux pas utiliser le terme "d'inversion" de tendance, par ce que c'est un terme que je réserve pour une autre chose.
Je vais faire, bientôt, des mails de comparaison, en similarité et en différence, entre la période 1929-1945, et celle actuelle (2007-20...25 environ).
Et, de ce que je vois depuis plusieurs semaine, c'est qu'il y a une sorte d'inversion, entre cette époque, et celle actuelle.
Donc, j'utiliserai le terme d'inversion, pour comparer 1929-1945 et maintenant... et pas d'inversion pour le retournement Innovation-Conservatisme.

Je ne veux pas utiliser le même terme, pour ne pas risquer de vous embrouiller... c'est déjà pas simple comme ca, alors je n'en rajoute pas.

Tiens, le "retournement Innovation-Conservatisme", c'est pas mal....
J'ai bien fait de faire cet apparté, sur l'inversion, entre 1929-1945 et maintenant.


************************************************************************************************************
* Combien de temps, pour ce retournement ? transition courte, ou période longue ?.
************************************************************************************************************
Ce retournement Innovation-Conservatisme pourrait être seulement une période courte, typique d'une période de transformation irréversible, et d'une transition.

Pour que ca change, il faut bien que l'innovation prenne le flambeau pendant quelques temps.
Quitte à revenir, assez vite, au chaud, dans le confort du conservatisme, et des choses "qui ne doivent pas trop changer".

Cela pourrait être un retournement de quelques mois, voire une année, là, juste en 2015.
De l'innovation à fond, du bouleversement, et vas y que je te secoue les lois avec la loi macron et la repression anti terroriste .... et puis ca se calme.

Peut être.
Ce n'est pas exclu.

Cependant, de ce que je vois, je pense que cela sera "durable" (bouh, que je n'aime pas la manière dont ce terme a été utilisé dans l'ancienne tendance, celle conservatiste qui faisait croire à un désir d'innovation).

Je pense qu'on en a pour jusqu'en 2020 ou 2025 au moins,... voir plus.

On va faire de l'innovation à fond, ... et le conservatisme sera un moyen de calmer le jeu, de temps en temps, et jamais en prenant complètement le pouvoir : seulement pour calmer un peu le jeu.

Le conservatisme sera là : promesses, élément de langage dans les discours politiques, pour faire passer la pillule, etc...
et le conservatisme sera là aussi : dans les offres de produits et de services qui se font remarqué, et qui payent (forte marge, fleuron d'un pay, etc...).

Et cela, dans une tendance de fond, lourde, pendant plusieurs année.

En comparaison, la tendance avant le retournement de "3/4 conservatisme et 1/4 innovation" (avant) s'est mise en place et s'est maintenue pendant environ 40 à 60 ans.... voir peut etre plus, dans les 70 ans.
Tout dépend de quand on date son démarrage, véritablement marqué.

Ce qu'on peut dire, en tout cas, c'est qu'en terme de phénomène de retournement, il sera court.
C'est un des éléments phénoménaux du grand saut.
C'est rapide, ca se passe en ce moment.

Ensuite, on s'habituera a fonctionner sur sur un mode, en gros de 3/4 d'innovation et d'1/4 de conservatisme.

On aura l'habitude, cela ne nous destabilisera pas autant.


************************************************************************************************************
* Exemple et mise en pratique.
************************************************************************************************************
Il y avait un exemple flagrant de ce que je présente dans ce retournement Innovation-Conservatisme, ce matin à la radio.
C'est ce qui m'a poussé à finir ce mail commencé en décembre (ou début janvier, je ne sais plus).

C'était l'interview du patron de Accenture, sur BFM dans l'émission BFM Business.
Mais... le replay n'est pas encore en ligne (il n'est que 13h00).
Vous devriez le trouver là :
http://bfmbusiness.bfmtv.com/mediaplayer/replay/good-morning-business/
dans les replay à la date du 26 janvier.

Il parle, en gros, des conséquences, du Retournement-Innovation-Conservatisme
Et il parle de comment proposer leurs services de conseil, ... dans cette nouvelle tendance et époque.
C'est assez éloquent par rapport à ce que je vous présente dans ce mail : pas besoin de commenter,.....

Pour ce qui me concerne, cela fait plusieurs mois, voire presque un an, que j'ai senti que l'innovation (que je connais bien), ne paiera plus autant qu'avant.
J'ai reflechi, au fil des mois, au fil des expériences et découvertes récentes, etc... pour aboutir, en fin d'année dernière, à cette compréhension plus vaste et structurée : il y a un retournement qui est en train de se faire, entre l'innovation et le conservatisme, avec toutes les conséquences en terme de pouvoir, de valeur ajoutée, de marque, de convoitise,... et de stratégie à adopter pour suivre ce mouvement général.

Je suis, depuis un an, en train de faire évoluer mon activité et mon entreprise, pour orienter mes activités dans le sens de cette nouvelle situation du monde, et dans le sens de cette nouvelle stratégie, et avec un nouveau positionement, en phase avec "ces évolutions importantes de la société".


************************************************************************************************************
* On a fait le tour ?.
************************************************************************************************************
C'est un long mail.
Et dense.

il reste certainement encore à dire, et il y aura bien des occasions de revenir sur ce retournement Innovation-Conservatisme actuel.

je tenais à déjà poser un mail de base, sur cela, parce que c'est, à mon avis, interessant pour bien comprendre ce qu'il se passe en ce moment et dans l'année qui vient au moins.

On en reparlera : le tag pour ce sujet est : "Retournement-Innovation-Conservatisme".

Tiens, vous avez vu, en sigle, ca fait : "RIC"

Et ben ! presque comme "CRI" de "Constat-Reflexion-Impulsion" !
Et ben moi qui voulait pas induire de confusion avec les "inversions", et d'autres sujets qui seront bientôt dans d'autres mails,... je me suis encore foutu dedans !

Tant pis... ca sera le "RIC".

A+
Les_emails_de_CRI_10


Tag des objets des mails : "hum", "divu", "cri" et "crspi"
Pour ceux qui ne veulent pas ou ne peuvent pas regarder tous les mails de blagues et autres, et à la demande de certains, il m'est venu un idée (yeah !...).
Tagger les mails par (en début de l'objet du mail) :
 - "hum" pour humour,
 - "cri" pour "constats, reflexions et impulsions", ou "c'est rudemment intelligent"... c'est bete, c'est le meme tag, mais tant pis. je me donne le bénéfice du doute... ha ha ha.
Et peut etre un autre que "j'avais pensé mais j'ai oublié".
Ceux qui diront que "cri" c'est pour "cri d'alarme", "crispation", ou meme "crise"... par exemple... he ben ils ont tout faux. Mais on ne peut pas leur en vouloir... ils sont peut etre en crise, ils voient tout en noir... c'est la faute aux médias qui sont pas yentils et leur remontent pas assez le moral.
Et puis comme ca, ca aidera les fournisseurs de mails à faire le tri pour analyser ce que vous racontez dans vos conversations quotidiennes pour vous vendre des trucs qui correspondent mieux à vos désirs... donc c'est une double bonne action, ces tags.
Bon, ben j'ai plus qu'à penser à chaque fois à tagger.
 
090531 : j'ajoute aussi une catégorie à celles déjà existantes de "hum" et "cri".
la "divu" : certains penseront peut etre à divulgation ? mais, non, c'est pas le Canard Enchainé... meme si ce sont "des pépites".
ca pourrait être un raccourci de "dis, t'as vu ... !" ?... ca y ressemble...
c'est l'abréviation de "divertissement utile".
oui... les hum qui pourraient etre des cri parce que c'est interessant en meme temps que drole
les cri qui pourraient être des hum mais qui ne sont pas suffisamment drole. surtout quand on pense aux conséquences.
ca a coincé quelques fois.
alors... soyons fou ! créons une catégorie !
Divu : divertissant... et utile.
cette catégorie sera des mails amusant, plaisant (et concis)... et en meme temps, utile.
entre les deux extrèmes "hum" et "cri"... de la modération ... la "divu".
 
150110 : j'ajoute aussi une catégorie à celles déjà existantes de "hum", "divu" et "cri".
la "crspi" : certain penseront que c'est inprononçable, et ils ont raison.
la catégorie "crspi", c'est pour "constat - reflexion - surtout - pas - impulsion".
en juillet 2014, on a enlevé les cadres conservatistes qui maintenait les choses en place.
à partir de maintenant, en janvier 2015, il y aura souvent besoin, à mon avis, de calmer les impulsions qui s'eveilleront en nous, et d'éviter l'impulsivité.
puisque ce n'est plus le conservatisme qui regne, mais, bien au contraire, l'innovation et les changements....
puisque le confort ne nous endort plus, bien au chaud, dans le cocon douillet des habitudes....
puisqu'il y a moins besoin, comme dans le passé, d'utiliser les constats et les reflexions interessantes, pour se stimuler, pour aiguilloner....
puisqu'en cette période du printemps 2015, l'impulsivité va aller bon train....
puisqu'à partir de janvier 2015, on est dans une tendance de fond qui met en avant d'innovation, le changement, et l'impulsivité....
je trouve bien de commencer à faire des mails qui expriment des constats, des reflexions, ... mais pas des impulsions d'action.
donc, des mails de "constat - reflexion - surtout - pas - impulsion".
Le tag "CRSPI", il est moins bien que les autres tags ("cri", "divu", et "hum"),.... c'est moins facile à dire.
Il faut faire attention à ce qu'on dit (ou écrit), quand on dit CRSPI.......
Justement... pour rester dans la justesse des choses.
A noter : ce n'est pas parce qu'il y a ce nouveau Tag, le CRSPI, qu'il n'y aura plus de mails de CRI.




Creative Commons License  "cri : Retournement-Innovation-Conservatisme : avant : 3/4 conservatisme et 1/4 innovation, maintenant et demain : 3/4 innovation et 1/4 conservatisme." vous est proposé par les-cris.com sous la licence Creative Commons Attribution-ShareAlike 4.0 International License.