La tendance forme-d-anarchies-et-patchwork : tableau général et exemple pour l'argent.

Vous trouverez dans ce "Document_emails_de_CRI_10" des Constats - Reflexions - Impulsions (CRI) intéressants sur :

Cette tendance de fond, les forme-d-anarchies-et-patchwork, est très importante.
C'est une tendance générale que l'on retrouvera dans des tas de domaines, et dans des tas de situations.

Evidemment, le tag forme-d-anarchies-et-patchwork vous permet de retrouver dans tous le site l'emploi et la citation de cette tendance.

Par ailleurs, ce mail est très important, parce qu'il présente aussi le tableau général des tendances.

Toutes ces tendances, posées dans un mail, ont servi de base pour décrire, constater, illustrer, ... tout un tas de choses, au fil des années.
Et pour bien comprendre comment les choses se passent, quels sont les tenants et aboutissants des situations, etc...

Là, en 2018, c'est toujours d'actualité, ... et certaines tendances vont démarrer,... c'est d'autant plus intéressant....


Creative Commons License  "cri : forme-d-anarchies-et-patchwork : tableau général et exemple pour l'argent." vous est proposé par les-cris.com sous la licence Creative Commons Attribution-ShareAlike 4.0 International License.


Sujet : cri : forme-d-anarchies-et-patchwork : tableau général et exemple pour l'argent / Re: cri : une forme d'anarchie, du patchwork, ... Fwd: cri : commentaires 1 / Re: cri : C'est pas que c'est compliqué,... c'est qu'il n'y a plus de mode d'emploi, ni de repère, ni de cadre .... (1/4) Fwd: Re: cri : un expérience de la foi ...
De : adresse_email_de_CRI_10
Date : 17/09/2014 12:44
Pour : adresse_email_de_CRI_10

Hello,

les temps sont durs : je n'arrive pas à trouver un moment pour vous écrire quelques mails de chronique.
j'ai maintenant une vision claire de tout un tas de truc assez interessant.
mais voila, ... les jours passent, et pas un moment pour écrire un ou deux mails.

aujourd'hui, je vais expliquer un peu le tableau général, et illustrer cela avec un petit exemple concernant l'argent.

ca fera beaucoup dans un seul mail, mais comme vous êtes en manque, ... je suis sur que ca passera tout seul.
vous êtes en manque, n'est ce pas ?
bon, ben sinon, tant mieux,... et vous pouvez lire en deux fois,... d'abord le tableau général, puis l'illustration.

la tendance : forme-d-anarchies-et-patchwork, ... et les autres...

C'est ici qu'est décrit le tableau général des tendances de fond.



*************************************************************************************************************
* la tendance : forme-d-anarchies-et-patchwork, ... et les autres...
*************************************************************************************************************
il y a la tendance : "forme-d-anarchies-et-patchwork"

celle là, elle est décrite dans le mail ci dessous.

c'est une tendance majeure, pour maintenant, et jusqu'à fin 2015 je pense (au moins,... après on verra...)

dans les mails, j'utiliserai ce "tag", pour l'identifier et pouvoir retrouver facilement les mails parlant de ça.
Le tag sera : forme-d-anarchies-et-patchwork

Les autres tendances ?

il y a quelques autres tendances interessantes, dont je parlerai dans les mois qui viennent.

certaines sont directement rattachée à la tendance "forme-d-anarchie-et-patchwork".
je les rangerai sous ce tag là.

d'autres sont détachées de cela... c'est "autre chose", ce sont d'autres tendances.

les voici, pour le tableau général :

 - un saut dans de nouvelles formes de prospérité matérielle : tendance lourde qui démarrera vraiment à partir de janvier 2018.
on a le temps, mais ces choses là ne se font pas non plus en un changement en un jour... donc on commence à en voir les prémisses, et c'est interessant.

 - un saut dans de nouvelles formes de nourriture, de bouffe, et d'alimentation : tendance lourde qui démarrera vraiment à partir de janvier 2018.
ca, c'est déjà en train d'arriver.
ce qui est interessant, ce de voir, déjà, que les "phantasmagories" qui sont criées sur les toits en ce moment, ne sont pas que des "phantasmagories", et prendront de l'ampleur.
cette tendance, je la surnomme déjà (dans les mails de cri récent) : "et ben on n'a pas fini de bouffer de la merde,..."

- la valeur travail, le service, le conservatisme qui se fait passer pour du libéralisme, la sociale démocratie, le socialisme libéral, et toutes ces merdes : une tendance de fond, bien marquée, ... mais qui me fait chier, alors j'en parlerai pas beaucoup.
j'ai un article à commenter, sur le travail, ... bon, on verra.
mais c'est sur, c'est une tendance de fond,... d'ailleurs, ca se voit : les ministres et les dirigeants "travaillent"... on est sauvé...

 - l'individuel et le collectif sont en clash : tendance lourde, qui est déjà là depuis 2012-2013, et qui durera au moins jusqu'en 2018.
j'en ai déjà parlé, mais peut etre pas suffisamment.
cette tendance prend d'autant plus d'importance, qu'elle permet d'outrepasser les paradoxes apparents de celle de "forme-d-anarchie-et-patchwork"
Cette tendance est aussi, par elle même, super interessantes.

 - la nouvelle puissance passe par le relationnel, l'harmonie, la justice, la transparence sociale : tendance de fond aussi, qui a pris son essor en particulier en mars-avril 2014.
elle était déjà là, bien entendu,... cependant, elle a pris son essor en mars-avril 2014, avec beaucoup de puissance, justement.
cette tendance, ... avec celle de "forme-d-anarchie-et-patchwork", semblent très antinomique.... et pourtant, on peut les comprendre et les integrer, grace à celle : "l'individuel et le collectif sont en clash" (justement...).

 - des nouvelles formes d'emprises et de pouvoir s'affirment puissamment : tendance plus "en ce moment", jusqu'à janvier 2015 et un peu en 2015... mais très importante.
j'en ai déjà parlé... ca continue... c'est un des axes par lequel passe la transformation irreversible des structures et des institutions, ... et au final, le changement de société.

 - et,... last but not least : on ne veut pas de conflit, on veut de l'harmonie, ... et celui qui frappe est discrédité d'office, tant pis pour lui.
Tendance très marquée depuis mars-avril 2014, et qui continuera, au moins jusqu'en début d'année 2015, et peut etre meme un peu plus.
Tendance étonnante,... mais qui permet de bien mieux comprendre beaucoup de choses... donc elle est super interessante.

voila,... c'est un beau tableau.

La société ne sera plus jamais comme avant.

En juillet 2014, les derniers cadres obsolètes qui maintenait encore les derniers vestiges de conservatismes, ont été enlevé.
et en meme temps, se développe une ""forme-d-anarchie-et-patchwork".

Et tout un tas de tendance de fond, qui nous emmenne vers une nouvelle société.

La société ne sera plus jamais comme avant.
On change de société.

Et ensuite, vers 2017 et suivantes,... on change de civilisation.... rien moins que cela....

Les maisons ? le soleil ?....
les maisons seront au meme endroits,... le soleil se levera tous les matins (et à l'Est),.... si si, c'est promis...

tout ne changera pas.

mais beaucoup de choses changeront.

et l'innovation sera devenu l'habitude, .... et c'est plutot le conservatisme, les facteurs de stabilité et de permanence, qui seront alors considéré avec intérêt, comme "attirant et génial..."

"Tu sais, on a mangé dans un restaurant qui fais de la soupe avec des légumes dans une casserole, et qui la passe au moulin à la main !... c'est génial !!!... tellement meilleur que les packs à base de protéines végétales, même avec les compléments alimentaires et de goût de chez Fauchon.... !"

"Tu sais, je suis dans une entreprise qui a su éviter les fusions-acquisitions depuis 5 ans !, et qui est très stable. D'ailleurs, on n'a pas changé de locaux depuis 3 ans ! j'ai le même bureau depuis 2 ans,... ca, c'est vraiment une chance !"

bon, je pousse un peu, mais c'est l'idée...

la stabilité, le conservatisme seront "remarqués", ... l'innovation sera considérée comme normale.
en terme de business, ce sont de nouveaux modèles qui émergeront... surtout à partir de 2018.

on verra....



***************************************************************************************************************
***************************************************************************************************************
* Section : vous pouvez lire la suite un autre jour,... pour lire le mail en plusieurs fois...
***************************************************************************************************************
***************************************************************************************************************

Illustration avec l'exemple de l'argent

C'est ici qu'est présenté l'illustration des tendances de fond, pour le domaine de l'argent.



***************************************************************************************************************
* Illustration avec l'exemple de l'argent
***************************************************************************************************************

L'argent est une information.
j'en avait fait un mail, en mai 2014, dont l'objet était : "cri : pensée du jour 140514 : l'argent est une information"
si vous voulez aller le rechercher dans vos archives.
je peux le renvoyer, si vous le demandez...

Vous pouvez aussi regarder les documentaires très bien fait sur "l'argent dette", sur youtube.

Vous pouvez aussi regarder ce documentaire, très interessant.
Ces choses là vont se transformer en profondeur, à un niveau qu'on n'a pas idée pour l'instant, mais l'avantage de ce documentaire, c'est de bien voir de quoi on part, et de quoi on parle...
The Corbet Report :
Century of Enslavement: The History of The Federal Reserve
http://www.corbettreport.com/federalreserve/

J'avais indiqué qu'en février dernier (février 2014), il fallait observer ce qui se passait dans le domaine bancaire.
J'avais indiqué que le domaine bancaire allait voir des changements phénoménaux, et qu'il fallait regarder à ce moment là, pour en voir un petit apercu préliminaire.
les choses se sont bien passées comme tel.
en pretant attention à l'actualité, on a pu voir quelques petits phénomènes pas piqués des vers.
et ces germes d'évolution phénoménales sont en train de continuer à progresser...

je ne vais pas partir dans tous les sens avec ce domaine en pleine evolution.
je vais rester bien focalisé sur une idée de fond.
(du moins je vais essayer,... mais le temps étant compté, cela devrait se faire bien : focus sur l'idée de fond....)

***************************************************************************************************************
* L'argent qui circule, et l'argent accumulé
***************************************************************************************************************
L'argent qui circule est en train de prendre de l'importance, par rapport à l'argent accumulé.

on entre dans une période ou le conservatisme, les besoins de sécurité, la stabilité ne sont plus la priorité.
à l'inverse, l'évolution, le mouvement, l'audace et l'exploration, l'innovation, sont la tendance prédominante.

cela se voit aussi pour l'argent.

l'argent se dégage encore une fois de plus de sa dimension matériel, pour aller vers une dimension immatérielle et informationelle.
c'était déjà le cas, dans le passage de l'argent-or en argent-dette.
c'est encore le cas dans le passage de l'argent-dette à l'argent-information.
l'argent dans les outils numériques (carte bancaire, compte en banque, virements,...) est informationnelle.
il reste le billet de banque, pour rappeler la dimension matérielle de l'argent.

avec la mutation d'en ce moment, l'argent important, c'est l'argent qui circule.
l'accumulation d'argent perd de son importance.

c'est important ce truc là.

***************************************************************************************************************
* L'importance de l'argent accumulé
***************************************************************************************************************

exemple :
avec l'argent-dette, c'est celui qui a accumulé de l'argent qui a le pouvoir.
c'est le preteur d'argent qui a le pouvoir.
l'emprunteur est à la merci du preteur d'argent.
c'est l'histoire très ancienne de l'usure.....

tout, dans les société occidentales, est organisé autour de la notion de pouvoir donné à l'argent accumulé.

les dettes des états, les banques qui pretent, les adgios sur les comptes bancaires, les crédits à la consommation, l'immobilier qui ne semble fonctionner qu'en fonction des taux d'interet des prêts d'argent, l'obcession des entreprises pour le cours de leur action en bourse, etc...

celui qui a accumulé de l'argent a le pouvoir.
ou plutot avait le pouvoir.

comme le dit Emmanuel Todd : les dettes d'états ont été organisé pour permettre aux riches de placer leur argent de manière sur,... et meme de prendre le pouvoir sur la société grace à cet argent, tout en renforçant leur profitabilité de rentier.

***************************************************************************************************************
* L'accumulation d'argent passe par la stagnation
***************************************************************************************************************
pour qu'il y ait accumulation d'argent, il faut qu'il y ait de la stagnation de l'argent.
il ne faut pas qu'il circule.

si vous mettez un barrage sur la rivière, vous accumulez l'eau.
mais elle ne circule plus.

soit.

des fois, c'est bien d'accumuler.

c'est important pour la sécurisation.


***************************************************************************************************************
* De l'argent accumulé,... à l'argent qui circule
***************************************************************************************************************

sauf que maintenant, on a fait le tour, et le tour, et le tour des questions de sécurité.
et qu'on a levé les cadres qui maintenait les choses, au nom de la sécurité et du confort.

et que la tendance est au mouvement, à la circulation...

tant pis pour la sécurisation,... on préfère bouger.

de fait, l'argent est en train de prendre le même chemin.

l'argent accumulé devient plus un problème.
l'argent qui circule devient beaucoup plus puissant que l'argent accumulé.

mon explication n'est pas terrible, mais j'ai peur de me lancer dans des explications trops longues et complexes.
alors, pour le moins, constatons l'état de fait, et on verra à d'autres occasion, pour les explications sur les mécanismes qui ont amené à ce changement.


***************************************************************************************************************
* Quelques exemple flagrant : De l'argent accumulé,... à l'argent qui circule
***************************************************************************************************************

voici quelques exemples.

-----------------------------------------------------
 - l'entreprise, les entrepreneurs, etc...
-----------------------------------------------------

avant, ce qui "devait faire tourner l'économie française", c'etait la consommation, et en particulier celle des vieux, qui ont le patrimoine.
on leur faisait la part belle.
leur argent était ce qui était important.

depuis quelques temps, place aux entrepreuneurs,... aux auto entrepreneurs... etc....

il faut que l'argent circule, plutot que d'être accumulée.

cela pourrait être une tactique pour que "l'argent travaille", en faisant travailler les gens dans les entreprises, pour accumuler encore plus d'argent.
le souci, c'est que ceux qui voulaient cela n'ont plus le pouvoir.
et que l'argent circule en dehors de ce contrôle là.
bref, ... surtout faire circuler l'argent,... et tant pis pour l'accumulation d'argent.

-----------------------------------------------------
 - les délais de paiement
-----------------------------------------------------
ce matin (17 sept 2017), sur BFM, interview d'un gars qui va (encore un peu plus) secouer la barraque pour faire réduire les délais de paiements des clients des petites entreprises.
le message est "y en a marre de tout cet argent qui stagne, dans les compte des grands groupes, au lieu de circuler dans la trésorerie des entreprises".

sur mon site internet, j'ai marqué que je demande des accomptes à la commande, et que je demande les paiements des factures à réception de facture.
je suis assez content d'être arrivé, depuis maintenant quelques années, à imposer cela à mes clients, des grosses boites énormes.

j'ai marqué sur mon site : "la maison ne fait pas crédit".

j'étais en avance de phase,... et des fois, c'est plus ce truc là qui m'amuse dans mon activité, ... que de résoudre des problème de plateforme JBoss qui sont plantés.

-----------------------------------------------------
 - banque de flux, banque de crédit
-----------------------------------------------------
il y a deux activités dans les banques :
 - le flux d'argent, relié aux moyens de paiement, ... et la circulation de l'argent
 - le crédit, relié à l'accumulation d'argent, et à son placement sous forme de prêt

ces deux activités sont en train de se séparer.

cf février 2014, et l'avènement de plein de choses dans ce sens.

je fais vite :
 - les moyens de paiement : ils sortent du giron des banques, et vont se loger dans votre smartphone, .... après être passé aussi par paypal etc...
les grosses boites comme apple, google, vont s'occuper de faire circuler l'argent,... et vont bien s'occuper de vous, au passage...
 - la "banque en bureau de tabac", cette nouvelle banque, dont le compte est structurellement organisé pour ne pas avoir de découvert.
plus de découvert, plus d'adgio, plus de pret d'argent : que du flux.
et ce type de service bancaire vont faire un tabac.... (et c'est pas seulement pour le jeux de mot du compte qui s'ouvre en bureau de tabac...)
 - le crowd funding : la banque voit aussi germer un concurrent sérieux à ses activités de prêt. la tendance en jeux est celle du "relationnel, transparence, etc...".
cette concurence sur l'activité de crédit participe à l'évolution du rapport à l'argent accumulé et l'argent qui circule.
en gros : moins de lourdeur dans l'utilsation de l'argent accumulé... moins d'institution, plus de relationnel et de circulation...

 - et le bit coin !
sacré bit coin...
en février, il s'est manifesté, avec la première faillite, ou en tout cas bordel dans le systeme.
mais aussi, depuis, le sénat a validé l'intérêt pour cette forme de monnaie.
le pretexte, écrit dans le rapport qui entérine cet intérêt de l'état pour cette forme de monnaie : "c'est bien parce que ca sécurise les transactions des gens,... donc ca sécurise les gens...".

-----------------------------------------------------
 - le bit coin, un symptôme éloquent
-----------------------------------------------------
il y a plusieurs choses à dire, sur le bit coin et ces phénomènes qui sont autour.

Le sénat valide l'intérêt pour cette monnaie, parce que : "ca sécurise les gens".
je l'ai dit, la sécurisation était la tendance (abusive) qui a prédominé depuis quelques décennies,... et dont les dernier cadres qui maintenait le conservatisme inhérent ont été enlevé en juillet 2014.
néanmoins, on ne peut pas attendre du sénat d'être visionnaire.
surtout en sortant d'une période de conservatisme à outrance et de "sécurisation et confort".
bref : ils expriment leur interet avec leur critère... meme si ce sont des critères obsolètes et dérisoires.

bref, ils n'ont rien compris.

sauf une chose : ils ont compris que le bit coin, cela permettrait de tracer les transactions et la circulation de l'argent.

cela va permettre de tracer, donc de peut etre contrôler la circulation de l'argent.
et ca,... la circulation de l'argent, ca les emmerde... puisque le pouvoir était à ceux qui accumulaient l'argent.


Il y a autre chose d'encore plus éloquent, concernant le bit coin, la puissance par l'accumulation d'argent, et la puissance par la circulation de l'argent....

dans le bit coin, l'intérêt est versé lors des transactions, donc lors de la circulation, et non pas lors du remboursement d'un prêt d'argent accumulé.
avec l'argent-dette, l'intérêt, au sens direct et indirect du terme, vient de l'accumulation et du placement.
avec l'argent-information, l'intérêt vient de la transaction et de la circulation de l'argent.

c'est logique.
l'information est une énergie en déplacement.
(merci P. L. pour cette définition lumineuse)

donc l'argent-information n'a d'intérêt que quand elle se déplace...

un exemple concret pour illustrer cela :
 - avec la banque de flux et Apple, par exemple, qui va toucher un intérêt (on dit aussi une commission) pour toutes les transactions qui passent par son moyen de paiement (IPhone + compte chez eux), l'intérêt vient avec la circulation.
 - plus ca circule, plus il y a d'intérêt.

bon, voila, pour le bit coin, et pour l'intérêt fondé sur la circulation de l'argent.

je vous passe les détails sur les gens qui se font des petites fortunes (en bit coin), depuis quelques temps, en fournissant des moyens de valider les transactions, donc des moyens de circulation et flux de cette monnaie.
notamment, si j'ai bien compris, la création de bit coin est assujeti au rémunération des services de transactions.
si c'est bien cela, plus ca circule, plus il y a de bit coin mis en circulation,... parce que plus ca circule, plus il y a de richesse.

c'est un type d'activité "bancaire" qui ne s'interesse pas beaucoup à l'accumulation, mais plutot à la circulation.

c'est un nouveau modèle.
ou plutot : un renouveau d'un modèle déjà existant... avant la période de conservatisme et de rente à outrance.

je ne dis pas que c'est bien.
je dis, comme souvent : c'est comme cela que ca marche.

***************************************************************************************************************
* l'accumulation, et la dette, sont des symptômes de ne pas savoir de quoi sera fait l'avenir
***************************************************************************************************************

L'accumulation, et la dette, sont des symptômes de ne pas savoir de quoi sera fait l'avenir
et d'en avoir peur.

La dette est une des réponses à l'incertitude de l'avenir, en particulier quand il est matinée du besoin de sécurité, et de confort, pour rester "au chaud".

reprenons l'exemple de la rivière qui coule paisiblement.
(promis, je vous fais pas une métaphore champêtre, genre "regardez comme la vie à la campagne, c'est cool...")

si la pente est bonne, l'eau sait ou aller, et elle coule...
(vous voyez, c'est pas de la métaphore champêtre,... c'est de la métaphore à la Jean Claude VanDamme,... tiens, ca fait longtemps qu'on l'a pas entendu, celui là...)

s'il n'y a pas de pente, ... ca s'accumule et ca stagne.

le dette des états, ces derniers temps, c'est pareil.

on ne sait pas de quoi sera fait l'avenir.
on veut surtout rester sur ses avantages acquis, que rien ne bouge, que l'on garde son petit confort acquis.

alors, face au : "on ne sait pas", on s'endette pour essayer de maintenir les choses comme elles sont.

les "quantitatives easing" des banques centrales (US, japon,.... et maintenant europe), ce n'est que cela.

voici le raisonnement :
l'économie américaine va mal.
mais on ne sait pas comment résoudre les problèmes, sans predre ses avantages acquis, sans perdre son petit confort et sa sécurité.
alors on fait de la dette, pour essayer de maintenir le système comme il est.

il est interessant que les états unis se sont enfoncés dans ce système de dingue en particulier à partir de 2001, juste après la chute de la net économie, et la chute des tours du world trade center.
ils sont entrés alors dans une période de grande insécurité, surtout par rapport au reste du monde.
et en meme temps, ils sont entrés dans une phase d'endettement de folie, comme des dingues.

bref,... quand on ne sais pas quoi faire, l'argent ne peut pas circuler, puisqu'on ne sait pas à quoi l'utiliser.
si on sait de quoi sera fait l'avenir, on sait quoi faire, ... on sait dans quoi s'investir (et investir de l'argent accumulé),... et donc l'argent circule.

l'argent accumulé, et la dette, était un outil de puissance, avant.
il était relié à ce conservatisme, qui visait à la sécurisation et au confort acquis avant tout.... et s'engorgeait de ne pas savoir quoi faire des richesses accumulé.
l'argent accumulé, et la dette, était aussi un symptôme d'un manque de vision du futur, ... et de foi dans l'avenir.

maintenant, c'est plutot l'argent qui circule, qui aura la part belle.


***************************************************************************************************************
* les conséquences de cet changement de modèle pour l'argent
***************************************************************************************************************
les conséquences sont et seront importantes.

cela mettra du temps... plusieurs années.

ce qui peut etre interessant, dès à présent, c'est de voir les lignes directrices, les lignes de forces, de cette évolution.
et de manoeuvrer en tenant compte de cette évolution.

c'est mieux avec que sans.
meme si, en général, l'impact et/ou l'intérêt pour l'instant sera faible.

-----------------------------------------------------
 - l'argent et la dette remis en question
-----------------------------------------------------
déjà, avec cette évolution vers l'argent-information, qui s'interesse surtout à la circulation, cela dévalorise l'argent-dette, qui s'intéresse surtout ) l'accumulation et au crédit.

de là à penser que les dettes ne seront plus en odeur de sainteté, ... voire qu'elle ne seront plus solvable, il n'y a qu'un pas.

les dettes ne seront plus en odeur de sainteté : le mouvement est lancé depuis quelques années.
faire des dettes à outrance : "c'est pas bien !"

bon, ca, on l'a vu.
les politiques s'y sont mis,... c'est dire, si ca devient vraiment le mouvement général.

-----------------------------------------------------
 - les dettes ne seront plus considérées comme solvables.
-----------------------------------------------------
Quand les prêts d'argent accumulés sont source de pouvoir, et que, de fait, on pousse ce mécanisme à l'outrance,... le but n'est pas le remboursement des dettes, ... mais de tenir les débiteurs sous le pouvoir de devoir, un jour, rembourser.
comme on dit : on les tiens par les couilles....

dans ces cas là, ce n'est pas le remboursement qui compte, c'est le fait qu'il pourront un jour rembourser.
qu'ils sont solvables.
et donc : allez ! au travail,.... tu bosses et tu rembourses... et tu fais ce que je te dis, et sans râler s'il te plait !

bon, le problème, avec la transition qu'on vit en ce moment, c'est que tout cela, ca ne marche plus.

donc, la dette ne sera plus considérée comme remboursable.

-----------------------------------------------------
 - plus de dettes ?.... éffondrement ? ... non....
-----------------------------------------------------
je n'ai pas dit qu'il n'y aurai plus de dette.
ni que le "système s'effondrera".

je pense qu'avec la tendance "on ne veut pas de conflit, on ne veut pas de passage en force",... le système, les gens, les banques, etc... réagiront en faisant en sorte que tout continue à tourner,...mais les accumulations d'argent seront diminuées, "en douceur".

on fera tout pour que l'argent qui circule continue à circuler.

on diminuera seulement l'importance et la valeur de l'argent accumulé.

de fait, l'argent qui circule prendra du galon... sera "mieux considéré",... que l'argent accumulé...

cela ne sera pas "affirmé", ni encore moins, "imposé".
cela se fera "tout naturellement", en douceur...

la transition sera d'autant plus importante à bien voir,... qu'elle se fera probablement de manière discrete,... en évitant de faire des vagues...

au final, les patrimoines, l'argent accumulé sera déconsidérée,... dévalorisée... à l'inverse de l'argent qui circule.

exemple : les euros en banque ou placé dans de l'immobilier,... qui vaudront moins au final,... que des bit coin qui servent surtout à faire circuler l'argent...
les gens gagneront de l'argent dans les deux systèmes de monnaies et système de paiement... mais feront plus tourner les bit coin que les euros.

-----------------------------------------------------
 - des dégats ? certainemments.....
-----------------------------------------------------

j'ai dit qu'il n'y aurait pas de guerre,... en tout cas pour l'instant.
certes,... mais un effondrement de la solvabilité et de la confiance dans le remboursement de la dette, oui, ca c'est possible.
et avec un effondrement d'une grande partie du système de l'argent-dette.
et du reste... je laisse votre imagination gambader gaiement...

au final, il y aura peut etre une guerre... mais je ne suis même pas sur.
je pense meme vraiment que non.

-----------------------------------------------------
 - des doutes ???
-----------------------------------------------------

illusions ???

en 1914.... certaines personnes lucides voyaient bien que cela allait tourner à la guerre.
les autres ne pouvait pas imaginer cela...
finalement, ce fut la guerre.

là, c'est pareil, non pas pour la guerre, mais pour un remplacement du mécanisme de l'argent, et au passage, un changement des mécanisme du pouvoir et de ceux qui le détiennent.

là, mon impression, c'est que les gens n'ont pas vu que l'argent accumulé ne fournit plus la puissance, et que la dette n'est plus un moyen de tenir les populations.
les gens n'ont pas vu que ce système va être diminué et laisser la place à d'autres systèmes et modèles de fonctionnement de l'argent.

la transition se passera avec ou sans heurt,... avec plus ou moins de bonheur.

mais la transition est là,... elle commence à bien se faire sentir.

maintenant, en terme d'illusion, prenons, svp, un peu de recul.
que pensez vous du système actuel ... de ces dettes dont les montants sont astronomiques, et qui sont, visiblement, au coeur du système de pouvoir de nos états, et world companies (sans parler des banques,...).
vous pensez que cela va tenir encore longtemps ?
est ce qu'il vous apparait que ce système de fonctionnement a visiblement un coup dans l'aile, et qu'il est maintenu en vol on se demande comment ?

comme en 1914.... je trouve, personnellement, qu'il n'y a pas d'illusion à avoir : l'argent accumulé, et le système de l'argent-dette sont en train de décliner.
et l'argent qui circule remis comme priorité et source première de puissance.
l'incertitude, s'il y en as, est dans la manière dont la transition se passera...

***************************************************************************************************************
* ouf ! voila,... c'est fait !...
***************************************************************************************************************
ouf !
voila,...
j'ai fait le mail de "cri" sur l'argent qui circule...

ca a pris presque 4 heures, mais ca valait le coup.

4 heures, entrecoupées des coups de fils pour les affaires, deux fois... blablabla, oui, je demande un accompte à la commande, ... oui si vous me montrez comme vous le faite actuellement que vous cherchez à marchander le prix, c'est que vous avez des difficultés à payer vos fournisseurs,... donc je vais être obligé de monter l'acompte à la commande à 80%, pour limiter le risque d'impayé ...

un classique... si on les laissait faire, ces grosses boites et ces gens vous mangerai des petits patés sur la tête !....

ca valait le coup de faire ce mail sur l'argent qui circule, qui est en train de prendre le dessus sur l'argent accumulé.

Avec une tendance comme : "forme-d-anarchies-et-patchwork", il ne fallait pas s'attendre à ce que l'argent accumulé, pour la sécurisation, le confort et la stabilité,... ne soit pas chamboulée...

c'est une des notions que je trouve les plus interessantes, en ce moment, pour décrypter, par morceaux, les tendances et évolutions les plus importantes.

il y en a quelques autres... des notions interessantes...
j'espère pouvoir vous écrire des mails sur ces autres notions en mouvement, d'ici quelques jours.

et pour conclure définitivement, regardons une chose : le pouvoir accordé à l'argent accumulé était le symptome, dans son outrance, d'une peur de l'avenir, d'une peur de la vie.
ces derniers mois (depuis décembre 2013), après avoir retourné dans tous les sens les questions relatives à la sécurisation, aux peurs, aux besoin de confort,...on a dépassé ces questions et remis à leur juste place les besoin de sécurité.
de fait, on est ensuite, par voie de conséquence, en train de remettre à sa juste place la notion d'argent accumulé...
cela va libérer de l'energie pour la vie, la découverte,... dans une plus large mesure qu'avant.

A+
Les_emails_de_CRI_10



Tendance forme-d-anarchies-et-patchwork

C'est ici qu'est décrit la tendance de fond : forme-d-anarchies-et-patchwork.



Le 07/09/2014 20:27, adresse_email_de_CRI_10 a écrit :
Hello,

ca fait longtemps que je n'ai pas fait de mail de "cri" (Constat - Reflexion - Impulsion)...

ou plutôt, pour être plus en phase avec l'air du temps, ... et en étant à fond centré sur moi, (moi moi moi...), ... ca fait longtemps que je voulais faire des mails, et que je ne trouvais pas un moment propice pour cela.

pour être en phase avec l'air du temps, aussi : qui a dit qu'il y avait une fréquence, ou un schéma explicite de publication de mes mails de chroniques ?
qui a dit qu'il y avait une règle ou une forme d'engagement, à une forme de régularité ou de prévisibilité de publication des mails ?
y en a pas... c'est l'anarchie ! hi hi hi ... !

enfin, pour êre en phase avec l'air du temps, aussi : ce n'est pas que ca fait longtemps que je n'ai pas fait de mail de cri,... c'est que ca fait longtemps que je ne vous ai pas écrit, que vous m'avez un peu manqué, et que j'ai un grand plaisir à vous retrouver, là, ce matin, avec ce mail, et mon plaisir de partager avec vous ces constats et reflexions.

voila, pour l'introduction, de ce mail de constat et de reflexion sur la période, et ses tendances les plus marquantes et, à mon sens, les plus importantes...

Ce mail est long.
Vous trouverez à mis parcours environ une séparation, pour pouvoir le lire en deux fois...
Vous pouvez aussi le lire : un chapitre par jour...
vu ce que je raconte, je ne vais pas vous dire qu'il n'y a qu'une manière de le lire, .... ;-)

***************************************************************************************************************
* Tendance de fond : une forme d'anarchie, et du patchwork
***************************************************************************************************************

comment sélectionner "la" tendance la plus importante, celle qui tient les autres sous sa coupe, celle qui est au coeur du réseau de tendances qui s'imbriquent pour faire le mouvement général d'en ce moment ?
comment dire, en quelques mots, cette tendance de base ?

"une forme d'anarchie, et du patchwork"

je pense que ca va.

reste, ensuite,... à développer...

je vais tacher de faire ultra synthétique,... pour deux raisons :
 - pour pouvoir faire court, parce que je n'ai pas deux heures pour écrire un mail fleuve
 - parce que cela vous sera utile, déjà, comme cela, ... et que si vous avez des questions, ou souhaitez des illustrations, des développements, ou faire des commentaires, sur certaines parties, et bien libre à vous d'écrire un petit mail en retour, et on développera...

pour info, au passage : il y a quelques mails de réponses, commentaires, que j'ai reçu cet été, et que je n'ai pas oublié.
j'y répondrai bientot, ... mais là, ce matin, je voulais d'abord faire ce mail.
cela me parait préférable comme cela.
mais je n'ai pas oublié, ils sont là,... et seront interessant à répondre et commenter.

***************************************************************************************************************
* "une forme d'anarchie, et du patchwork", ... et des questions...
***************************************************************************************************************
"une forme d'anarchie, et du patchwork"

vous ne trouvez pas que la formule appelle à question ?

une forme d'anarchie ?
mais il est complètement débile, le gars, d'associer ces deux mots !!!

l'anarchie, ... c'est certainement tout sauf une forme ... déterminée ou discernable !

la forme, elle est définie par des limites.
la forme de la table, elle est données par les limites du bord de la planche du dessus,... par exemple.

et l'anarchie et les limites qui définissent la forme, ... ca fait pas bon ménage, n'est ce pas ?

alors, ... pourquoi parler d'une forme d'anarchie ?
pour dire : une sorte d'anarchie...

***************************************************************************************************************
* Un sorte d'anarchie
***************************************************************************************************************
la tendance de fond, ... une forme d'anarchie, dans le sens : une sorte d'anarchie.

une sorte d'anarchie se développe activement...

cela s'est déclenché principalement depuis juillet 2014, ... et des sortes d'anarchies se verront de manière particulièrement forte en début 2015 : janvier, fevrier 2015...

mais...

mais ce n'est pas l'anarchie au sens politique ou idéologique.
ce n'est pas l'anarchie au sens idéaliste non plus.

c'est une forme d'anarchie, dans le sens de : des règles établies, des schéma de fonctionnement ou de guidage des choses vont sauter.
des cadres, des habitudes, qui canalisaient ou permettaient de prédire comment les choses vont se dérouler... vont disparaitre, et nous laisser sans cadres et prévisibilités des choses.

les habitudes, les choses acquises, établies, ... sont remises en questions,... ou tout simplement ont disparues.

de fait, alors, on voit apparaitre une sorte d'anarchie.

cette anarchie est un constat.
ce n'est pas une volonté d'anarchie.
c'est une anarchie constatée.

***************************************************************************************************************
* une forme d'anarchie, ... quand même...
***************************************************************************************************************
j'utilise néanmoins quand même l'expression : "une forme d'anarchie".

parce que : "une sorte d'anarchie", ca n'est pas une expression suffisament précise, pour décrire ce que je constate et pense qu'il va se passer.

pour rappel : anarchie est pris dans le sens pratique, c'est à dire "pas de règles habituelles, des manière qui sortent du cadre habituel, qui surprennes", voir aussi le "ca part dans tous les sens".

"une forme d'anarchie", c'est une manière de dire deux choses :
 - l'anarchie devient une sorte de système usuel. Une "forme".
l'anarchie devient une forme usuelle... meme si cela est un peu antinomique avec la notion d'anarchie.
 - c'est de l'anarchie, mais cela n'en est qu'une forme, une partie seulement... ce n'est pas vraiment de l'anarchie.
comme souvent évoqué, avec notre génération très "discrète, besogneuse, méticuleuse",..... le "pas de vague" est de mise.
de fait, meme parler d'anarchie est assez antinomique avec le coté "pas de vague".
on va inventer une nouvelle forme d'anarchie !
ce que j'ai souvent indiqué, comme étant une "guerrilla civile administrative", ... est typique de ce phénomène : avec la "guerrilla civile administrative", on a inventé une nouvelle forme d'anarchie.

voila donc, ce qu'on peut en dire : Une forme d'anarchie a commencer à se déclencher, ... et va se développer dans de très grandes proportions.

***************************************************************************************************************
* Break : quelques exemples illustrant la forme d'anarchie, ...
***************************************************************************************************************

pour mieux saisir le sens de cette "forme d'anarchie", voici quelques exemples.

je les trouve croustillant, mais ca, c'est une question de goût.

je vais les décrire de manière ultra synthétique.

** le vol à la tire dans les trains.
La Sncf avait organisé le rangement des bagages en tete de wagon ou au dessus des tetes des gens.
comme ca... on pose sa valise et on va s'assoir un peu plus loin, ou en dessous à coté, ... peu importe.
cela se passait comme cela depuis des décénies.

cette organisation est bien tangible.

mais... depuis quelques mois, voire une année ou deux : il y a des gens qui montent dans le train à l'arret, prenne une valise, redescendent et disparaissent avec.
ils verront bien ce qu'ils auront attrapé, avec cette valise, ... mais en tout cas, il la volent.

voila un exemple de règle de fonctionnement habituelle qui a périclité en quelques mois.

** tirer le signal d'alarme,... pour éviter d'aller à une interro de math.
dans les trains de banlieue, la Sncf a constaté un développement d'une pratique étonnante : des djeuns tirent le signal d'alarme pour faire que le train soit en retard... et être excusé de ne pas avoir pu assisté à l'interro de math....

la Sncf avait organisé le système du signal d'alarme, depuis des décénies, et ca se passait plutot bien.
et voila : encore un cadre habituel qui a été enlevé,... et ca part dans tous les sens...

** que des exemples Sncf ?
j'ai trouvé que ces deux exemples sont vraiment significatifs.
mais ils sont de la Sncf... ca fait pas très "général".
reste à voir que la Sncf, ca nous parle forcément de ce qui est "sur des rails".
et justement, la forme d'anarchie, c'est quand les choses ne se déroulent plus "comme sur des rails".
avec les déraillements de juillets 2013... ceux qui n'avaient pas vu le signal très clair que les choses sortaient des rails,... sont maintenant devant le phénomène qui se manifeste plus fortement.

** le gouvernement et les règles de fonctionnement des entreprises.
il y avait un cadre général du fonctionnement des entreprises, avec certaines choses comme ces quelques exemples :
 - les seuils de déclenchement des obligations sociales (comité d'entreprises, etc...),
 - les charges sociales, tels que la sécu, l'urssaf
 - les 35 heures (dont on avait entre autre critiqué l'application systèmatique, et "tout le monde à la même enseigne",...)
 - etc...
ces choses là étaient un cadre général appliqué à toutes les entreprises, et à tous les salariés.
c'était comme ca.
et ca ne devait, d'ailleurs, "jamais changer".
sauf,... dans certains cas très particulier, comme les entreprises en redressement judiciaire, qui pouvaient, dans certains cas bien limité, déroger à certaines de ces règles.

et bien voyez vous que le gouvernement vient de lancer un pavé dans la marre en disant qu'il va généraliser les possibilités de dérogations,... à toutes les entreprises.
du moment qu'il y aura accord avec les partenaires sociaux, une entreprise pourra fonctionner selon une autre règle.

exemple : annuler l'accord des 35 heures, et revenir aux 39h.
exemple : des entreprises viennent de gagner gain de cause en déclarant leur salariés à une sécu luxembourgeoises,... au lieu de la sécu, notre sécu, LA sécu....

et,... ce n'est pas voté,... mais cela a été dit.
et le fait de le dire, ... en soi, c'est la meilleure façon que se développe une forme d'anarchie : chacun va faire à sa façon... et comme c'est pas voté, la tentation de se lancer, par les plus audacieux, alimentera encore plus le joyeux bordel d'une "forme d'anarchie".

** les circuits courts dans la grande distribution
la grande distribution avait organisé les achats et l'approvisionnement des supermarchés en passant par des centrales d'achats.
c'était comme cela et c'était "le mieux".
et voila que se sont développés les "circuits courts".
et avec les circuits courts, non seulement les centrales sont squizzées, mais en plus s'installe un "je fais comme je veux" des supermarchés...
plus d'autonomie, ... plus de business, plus de profitabilité,... mais moins de contrôle centralisé,... et le développement d'une forme d'anarchie...

** la découverte qu'un député, nommé ministre ne déclarait pas ses impôts
je ne vais parler que de la découverte, ces derniers jours, de ce fait.
pas des présuppositions des conséquences, dans le futur de cela.
en tant que fait découvert, c'est un exemple flagrant, apparu juste là, ces jours ci, que les règles habituelles pouvaient ne pas être suivie par certains.
la découverte, par les gens, de ce fait, illustre la découverte, avec stupeur, qu'il y a une forme d'anarchie dans nos sociétés.

voila pour les exemples....

***************************************************************************************************************
***************************************************************************************************************
* Section : vous pouvez lire la suite un autre jour,... pour lire le mail en plusieurs fois...
***************************************************************************************************************
***************************************************************************************************************

***************************************************************************************************************
* Du patchwork, de l'hétérogénéité,...
***************************************************************************************************************
avec le développement d'une forme d'anarchie, des tas de systèmes, de variantes, de changements d'habitudes vont apparaitrent.

et ces changements ne seront pas uniformes, ni homogènes.

au contraire.

cela va partir dans tous les sens.

et donc, on pourra voir des patchwork de systèmes, des domaines ou les pratiques, les choses, seront très hétérogènes.

exemple : si les entreprises commencent à faire varier les règles de fonctionnement, alors on n'aura plus un système unique pour toutes,... mais un patchwork de types d'entreprise et de systèmes de fonctionnement.
certaines feront les 35 heures, d'autres les 39h, d'autres 42h,... et parmi elles, certains seront à la Sécu française "comme avant", et d'autres seront à Sécu espagnole, ou luxembourgeoise....
etc...

pour les supermarchés, si vous allez dans telle enseigne, à Bordeaux, vous ne trouverez pas du tout les même produits, en circuit court qu'à Paris ou Clermont Ferrand.
etc...

on va sortir, dans de nombreux cas, d'une société homogène, ... pour entrer dans une société hétérogène, composée d'un patchwork de groupes humains, sociaux, culturels, pratico-pratique de la vie...

***************************************************************************************************************
* Une forme d'anarchie, et du patchwork, de l'hétérogénéité,...
***************************************************************************************************************
voila, ... la tendance majeure,... celle qui semble la plus importante, celle qui "tient les autres", c'est : Une forme d'anarchie, et du patchwork, de l'hétérogénéité,...

cela est dans la logique du déroulement des choses, par rapport au fait d'enlever les derniers cadres obsolètes, etc... décrit dans le mail ci dessous, qui date de juillet 2014.

les chapîtres étaient  :

*** 1/4) et oui ! (la foi...)
*** 2/4) on enlève les derniers cadres obsolètes
*** 3/4) C'est pas que c'est compliqué,... c'est qu'il n'y a plus de mode d'emploi, ni de repère, ni de cadre ....
*** 4/4) des portes se ferment, ... des portes s'ouvrent...

j'indiquai là ce qui me semblait démarrer.

les "portes se ferment... des portes s'ouvrent...." était la partie la plus simple et pratique de ces cadres qui ont (finalement) sauté.

une forme d'anarchie est la continuité de cela : quand les portes s'ouvrent, certains s'y aventurent ou s'y engouffrent... et rien ne les retient.
quand les portes se ferment, les anciennes habitudes ne peuvent plus s'exercer, ... on ne peut plus s'appuyer sur les fonctionnement habituels,... etc...
parlez en aux propriétaires d'immobilier, qui s'aperçoivent avec stupeur qu'ils ne peuvent plus compter sur les habitudes "du marché et des avantages pour les rentier" pour sur valoriser leur biens.
ils sont ammenés à constater que "ca ne marche plus comme avant"... et c'est la déconfiture.

ce phénomène de forme d'anarchie et de patchwork est là pour un moment, et va prendre de l'ampleur en particulier en début d'année 2015.
cela sera même.... phénoménal !

***************************************************************************************************************
* De l'hétérogénéïté, ... du patchwork... et mes descriptions de tendances générales ne servent plus à rien !
***************************************************************************************************************
dans cette évolution,... on va avoir bien du mal à dire : tout va dans ce sens là !

on va être confronté à des patchwork et à des "ca part dans tous les sens".

de la même façon que je vous ai ammener à reflechir sur le sens qu'on pouvait voir dans "une forme d'anarchie",... il est bien délicat de vouloir systèmatiser et ériger en système général ... l'anarchie.

il est très délicat de dire : la tendance, ... c'est cela !
parce que ca sera plutot : "chacun voit midi à sa porte".

personne n'aura raison ou tort.
chacun verra les choses comme il l'entend,... et y trouvera son compte... ou pas.
mais il n'y aura pas de système général, ou homogène, pour pouvoir dire : ce qui est bien, c'est ceci,... ou cela.

"cela dépendra...."

et par exemple, j'ai lu une article récemment, qui disait : ".... ils font fausse route !"
je ne suis pas sur que cela soit très valable, dans cette "nouvelle tendance d'anarchie".

il n'y a pas de fausse route.
il n'y a que des routes, qui mènent à tel ou tel endroit... et cela peut convenir aux personnes concerné, ou pas,... mais il n'y a plus de jugement général et applicable à tous, qui dirait : c'est faire fausse route !.

on va entrer dans ce monde dans lequel : "ce qui plait à l'un ne plait pas forcément à l'autre, mais chacun est très content de ce qu'il a... ou pas... d'où des conflits locaux réguliers et un peu partout".
on va entrer dans ce monde, décrit par Blaise Pascal dans les Pensées : "Vérité au-deçà des Pyrénées, erreur au-delà."

pour info, en allant dans le Gers, je m'arrete juste avant les Pyrennées.... ouf ! ca va, donc !... ;-)
(non parce que ce monde sans vérité unique, y a de quoi se faire peur,... non ?)

***************************************************************************************************************
* Une forme d'anarchie, c'est la moindre des choses...
***************************************************************************************************************
Vous pensiez que l'on allait faire une transformation irréversible de société, que l'on allait changer de société,
Vous pensiez qu'après le changement de société, on allait changer de civilisation,
Tout cela,... sans que ca passe pas une période de gros bordel ?

il me semble évident que des transformations d'une telle ampleur, ca ne passerait pas par un plan quinquénal bien organisé et canalisé.

ca passerait plutot par une période de transition sans cadre établie, le temps d'en établir d'autres, des nouveaux.
ca passerait par une période d'anarchie...

***************************************************************************************************************
* Les avantages de cette période d'anarchie
***************************************************************************************************************
L'image que j'ai, concernant cette période, c'est celle de Christophe Colomb, et de la découverte des amériques.
je ne crois pas en avoir déjà parlé dans les mails de CRI, mais meme si je l'ai déjà fait, voici à nouveau les grandes lignes.

Il faut être sacrément aventurier, pour se lancer dans une telle aventure, de découvrir une nouvelle route pour les Indes, en passant par l'autre coté de la terre.

et ce qui me semble significatif, c'est que non seulement il n'a pas trouvé une nouvelle route pour les Indes, mais il a trouvé un autre continent : les amériques....

il a découvert bien autre chose que ce qui était envisagé de trouver.

une période d'anarchie comme celle qui a démarré au printemps 2011, et qui va prendre une ampleur phénoménale maintenant et en début d'année 2015, ... c'est justement le genre de période qui permettent de faire sortir des choses qu'on n'imagine même pas.

c'est justement une période pendant laquelle on pense aller vers une nouvelle route pour les Indes, ... et on tombe sur un truc complètement imprévisible, ... tel que les Amériques.

En période avec une forme d'anarchie,... on a plus de chance que des choses inattendues se produisent.

si par exemple vous souhaitez quelque chose,... qui semble, à priori, peu probable... et bien avec de l'anarchie,... finalement, vous risquez surtout avoir plus de probabilité que cela se produise.

c'est bien !

et cela renvoie à la notion de foi.... évidemment.
comme je l'ai évoqué dans le mail de juillet (qui est ci dessous), on a fait une expérience de la foi, en mai et juin.

cette foi, c'est ce qui permet de garder le cap, face à l'imprévisibilité et à l'anarchie, qui se développent autour de nous.

Christophe Colomb devait avoir la foi pour se lancer dans une telle aventure.
ce qu'il a découvert est bien au delà, ou en dehors du cadre de ce qui était envisagé et prévu.
ce genre de chose ne peuvent se produire qu'avec de la foi,... et une manière anarchique de faire les choses.

***************************************************************************************************************
* Comment prendre tout cela ?
***************************************************************************************************************
et comment prendre tout cela ?
cette forme d'anarchie, de patchwork... ?
mal me direz vous.... surtout si vous avez plaisir à vous accrocher aux avantages acquis, et aux habitudes.

mais sinon, si vous êtes du genre audacieux, ou débrouillard,...
ou si vous êtes pas de ce genre là, mais qu'un peu d'aventure, et d'audace vous tente,... alors ca ira.
vous pourrez même peut etre vous régaler.

dans ce monde là, dans cette tendance là, qui se développe, l'avenir appartiendra aux débrouillards, et aux audacieux.

vu à l'échelle globale : vous pensiez que l'on allait changer de société, puis changer de civilisation,... et que tout allait continuer comme avant ?
pour que de tels changement se fasse,... il faut obligatoirement passée par une période de transition, meme si parfois elle est courte.
et la période de transition, elle n'est pas définie... elle est dans une "forme d'anarchie",... le temps au moins de trouver les nouvelles valeurs, les nouveaux pilier, les nouveaux mode de fonctionnement... de la nouvelle société, et/ou civilisation...

c'est logique.
c'est là, aujourd'hui et demain, sous nos yeux.

et il y a beaucoup à regarder : le patchwork, c'est plein de couleurs différente.

débrouillardise, audace, ... ouverture d'esprit, curiosité,.... seront les manières préférables pour prendre tout cela...

***************************************************************************************************************
* Et puis .... du relationnel....
***************************************************************************************************************
et puis... du relationnel...
c'est la tendance de fond qui est là, aussi, et parmi les plus importantes.
le relationnel, l'harmonie, la transparence, la justice, sont les tendances de bases qui sont la source du pouvoir, maintenant et pour quelques années.

dans l'introduction, j'ai évoqué quelques points amusants, dans la manière de dire que "ca faisait longtemps...".

la dernière était celle du relationnel, et le fait que ca faisait longtemps que je ne vous avais pas écrit de mail de CRI et que vous m'aviez manqué.

voila,... c'est une nouvelle période importante qui s'ouvre devant nous, depuis juillet 2014 et pour quelques mois, voire une année.

dans les chamboulement et joyeux bordels ambiants,... je vous souhaite de bien garde le cap, bien centré sur vous même,... et en bonne relation avec vos proches et amis.

A+
Les_emails_de_CRI_10




-------- Message original --------
Sujet: cri : commentaires 1 / Re: cri : C'est pas que c'est compliqué,... c'est qu'il n'y a plus de mode d'emploi, ni de repère, ni de cadre .... (1/4) Fwd: Re: cri : un expérience de la foi ...
Date : Sun, 20 Jul 2014 20:13:16 +0200
De : adresse_email_de_CRI_10
Pour : adresse_email_de_CRI_10


cf une réponse de E.,
et quelques commentaires,...
A+
Les_emails_de_CRI_10

Le 27/06/2014 09:30, E. a écrit :
Hello ...

Avant une réponse plus complète, une remarque ... qui peut concerner ceux qui comme moi ne sont pas conceptuel.
Car pour moi la foi c'est un concept, un truc que je ne connais ni ne comprend (comme en plus j'ai pas la foi ça m'aide pas !).

Et puis parce que issu de l'entreprise, et encore dans le monde de l'entreprise, la foi ce n'est pas un mot qui parle, qui marche et que l'on peut utiliser.
Donc moi je le remplacerais tout simplement par Confiance ! Car ça c'est un mot qu'ils comprennent dans cet univers là. Et moi aussi !

Et c'est bien une expérience de confiance dont ils ont besoin. Car ils ont besoin de cette confiance pour passer à la suite. Et là où c'est compliqué c'est que ce pessimisme ambiant, c'est compliqué d'être en confiance ! Pessimisme ambiant qui finalement ne repose sur rien à part sur une "manipulation" des hommes politiques qui sont incapable de se projeter dans le "nouveau" monde connecté (etc ...) et qui ne peuvent que tenter de maintenir tout le monde dans le monde des mammouths ! Et cela ils le font particulièrement bien en maintenant les gens dans la peur. Car eux ils n'ont pas confiance dans leur capacité de survie dans ce nouveau monde qu'ils ne maîtrisent pas du tout et que l'on apprend pas à l'ENA !!

Ce que nous sommes en train de vivre c'est en systémique ce que l'on appelle un changement de type 2, un changement dans lequel on ne pas seulement faire la même chose mais différemment (changement de type 1) mais où l'on va faire autre chose (internet, les drones, ...). Et ça nos politiques n'en sont pas capables !
Dans l'entreprise ils en sont capables, il faut juste qu'ils se rendent comptes, acceptent que "le changement c'est maintenant", mais celui de type 2, de après les vieux cadres obsolètes qui tombent il y a une vie ! Simplement pour cela, il faut à la fois leur pointer du doigt la "merde" (excusez moi du terme) dans laquelle ils sont (notamment qu'ils tournent en boucle dans le triangle infernal victime-sauveur-persécuteur cher à Sarkozy qui en est la meilleure représentation, maintenant en position de Sauveur de l'UMP, de la droite ... je pourrai développer si tu veux ...) et leur pointer du doigt là ils pourraient aller s'ils y croyaient allez (en eux, en la vie, en leur compétences ...). Et une fois qu'ils ont acceptés de dire "oui ,je suis dans la m... jusqu'au coup" et "ah oui après ça à l'air mieux, un peu moins dans la m..., un peu plus dans la clarté" et bien ils y vont !!!

C'est donc bien un choc de Confiance dont ils ont besoin !
Et c'est d'ailleurs ce qui est désespérant avec nos hommes politiques, c'est que dans le discours ils ont compris (aussi bien Sarko avec ses réformes annoncées pendant la campagne de 2007 qui dans le fond avait raison et Hollande avec à fois "le changement c'est maintenant", le choc de "simplification" qui est tellement évident et nécessaire et le choc de confiance idem) mais que dans la forme ils en sont incapables car eux englués dans leurs cadres obsolètes et dans leurs institutions obsolètes (intéressant de voir l'UMP qui se désintègre, complètement obsolète ...).
La seule chose c'est qu'ils sont incapables de faire du type 2 et quand on voit que Juppé pense à 2017 ... c'est par encore pour demain qu'ils feront ce changement de type 2 ! Et rassurez-vous c'est pas avec Le Pen n'ont plus !!!

En tout cas, moi j'ai confiance et je suis sans doute (c'est pas encore totalement conscient et surtout intégré) en train de faire mon changement de type 2 !!
Et tout ça, c'est quand on sort du "il faut s"y mettre" qui n'est pas une source suffisante de changement (car il c'est qui, qui parle ? et faut c'est une obligation à laquelle on résiste) pour allez à j'y vais qui là est une source suffisante (car qui vient de moi de l'intérieur) ... et qui demande de la confiance ... ou de la foi ...

Bon finalement ma réponse était longue ...

Merci pour tes mails, cela permet tellement d'éclairer des situations ... Chapeau gars !!
Essaie juste de temps en temps de faire moins conceptuel, j'arriverai encore mieux à te suivre ! :-)

A+

E.

******************************************************************************************
c'est interessant cette descente d'un cran dans le concret, en passant de la foi, à la confiance.

oui,... la confiance, comme plus pratique que la foi, ca tiens.

-------------------------------------------------------
pour rappel :
la confiance, c'est un espace-temps sans contrôle.
(merci M. .... merci beaucoup, M. ....)
la confiance n'exclut pas le contrôle.
bien au contraire.
mais la confiance permet de disposer d'un espace, dans lequel, ... et d'un temps,  pendant lequel,... on ne va pas controler.
ca permet de "ne pas controler tout le temps",... ni d'être "sur le dos des gens en permanence", etc...

souvent, les gens associent la confiance à "un voile mis sur les choses, pour ne pas les regarder en détail".
dans ce cas là, ... c'est la confiance par dispense du contrôle,....
c'est "la mauvaise confiance",.... comme il y a le mauvais cholestérol,...........

donc, oui, la confiance, cela peut permettre, de passer une période à risque.
pendant cet espace temps sans contrôle,... on lache prise,.... et on passe.

on ferme les yeux, et on saute....

-------------------------------------------------------
moi, je préfère la foi.
pour rappel :
la foi, c'est quand le mystère est là.
quand on ne peut pas expliquer quelque chose....
il n'y a que la foi, pour traverser le mystère (ou être traversé par le mystère,...).

-------------------------------------------------------
intéressant cette comparaison et descente de la foi, dans un aspect plus pratique et concret, qu'est la confiance.

la confiance serait au manager, au meneur d'homme, dans des actions, des évolutions,
ce que la foi serait au precheur, ou au profète,...

-------------------------------------------------------
et sinon : merci pour les remerciements.
ca fait du bien.
surtout que des fois, ... je perds la foi ;-)

mais non, je ne ferai pas moins conceptuel....

je passe mon temps à faire des aller et retour entre le conceptuel, la compréhension, ... et le monde concret, les applications, et constats.

CRI : Constat - Reflexion - Impulsion
constat dans le concret, on monte dans la reflexion, et après avoir cogité, on redescend dans le concret par des impulsions.
impulsions d'écrire Les_emails_de_CRI_10, .... impulsions pour vous si l'éclairage vous est utile et vous invite à décider et/ou agir

l'éclairage vient justement de faire descendre des choses conceptuels dans le concret.
ou de remonter des constats du concret, ... vers le conceptuel.

-------------------------------------------------------
on retrouve ces notions dans deux prénoms : Marie, et Sophie

Marie est l'élévation de la spiritualité, depuis l'incarnation sur terre, dans le corps, ... vers Dieu.
Sophie est la partie féminine de Dieu, c'est à dire la sagesse,... c'est à dire la lumière de dieu descendue sur terre.

-------------------------------------------------------
donc, pour que l'éclairage marche,.... il faut une bonne tension entre le conceptuel et le concret.

donc plus de conceptuel,... et plus de concret.
mais pas l'un au dépends de l'autre.

au pire, si ca manque un peu de concret, je préfère tellement quelques participations, plus concrete, justements,... comme celles d'E., de C., de P., etc....
ca ré équilibre bien les choses,... non ?

A+
Les_emails_de_CRI_10




Le 24/06/2014 18:59, adresse_email_de_CRI_10 a écrit :



Le 23/06/2014 19:41, C. a écrit :

Tu m’as fait rire avec tes chapitres. J’aime (hop, un « like » comme dans les réseaux sociaux) !

 

La foi.

La foi contre le mystère, l’inconnu.

Oui. Il n’y pas plus que ça.

 

Après des années de croyances, à suivre le troupeau, les gens vont la redécouvrir ou vont devoir le faire pour ne pas passer à côté d’un « je ne sais pas quoi encore ».

 

Les schémas rassurants se cassent la figure (pour rester polie) :

-          Les politiques économiques traditionnelles (capitalisme / collectivisme pour simplifier) : out !

-          Les aspirations de l’individu face à ceux des gouvernants ne convergent plus vraiment. Il y a comme un gouffre entre eux…

-          Les concepts de la famille sont complètement éclatés (famille recomposée, monoparentale, mariage pour tous, etc…)

-          La France se démembre : le patrimoine (châteaux, etc…) sont rachetés par des puissances étrangères, les fleurons industriels (ce qu’il en reste) idem, les cerveaux partent à l’étranger (car mieux payés ou ayant plus de moyens pour exceller leur art), les « riches » en fuite, de plus en plus de jeunes partent à l’étranger et ne reviennent pas (plus de racines)… tout cela dans un pessimisme aigu ambiant.

Bon, il reste les vins, les fromages et la bouffe ! J Mais, plus sérieusement, aussi du savoir-faire (médecine, technologies de pointe, informatique, agroalimentaire, nucléaire, etc…) qui n’est pas assez mis en avant par les médias (sauf BFM Business).  

 

La foi.

Ce n’est pas pour tout le monde.

La foi, ça vient de ses propres tripes. C’est en soi.

La foi s’est endormie.

Foi en quoi (hormis la religion, à ne pas confondre avec la croyance) ?

Après des décennies d’intoxication en tout genre : comme l’accumulation de biens à outrance, faire un max de fric, être toujours jeune mince sportif branché, être toujours à la mode, avoir le dernier cri du gadget hi-tech, avoir la super déco chez soi super design super taupe, la voiture top avec toutes les options, etc… on y ajoute l’assistanat (on te donne de l’argent sans contrepartie… la paix sociale). Tout ceci a endormi les esprits, l’air de rien.

Mais sont arrivés, la crise systémique depuis 2007-2008, les réseaux sociaux, les avis des consommateurs (plutôt « consomacteurs » ) sur internet, la consommation collaborative, la nécessité écologique, le développement durable, le renouveau coopératif, les ventes directes sans intermédiaires, le statut d’auto-entrepreneur… Bref, ça secoue, on prend conscience qu’on peut faire autre chose, qu’on ne détient plus tout seul le pouvoir, qu’on doit faire avec tout le monde.

Cette secousse a réveillé la foi. Je pense.

Du chaos, renait la Pucelle (laïque) ? J

Pas encore chez les politiques, longs à la détente. Il faut dire que la plupart viennent de l’Administration ou de l’ENA… les mammouths, c’est du lourd, ça se déplace lentement… mais lorsqu’ils se mettent à charger, rien ne les arrête (mais bon, pour le moment, c’est plan-plan).

 

Réveil de la foi, car il y a prise de conscience qu’on ne peut pas éternellement attendre que tout vienne tout cuit dans son assiette. Il faut s’y mettre !

Et en s’y mettant, ça vient du plus profond de soi, la foi réapparait.

 

Voici mon point de vue.

 


******************************************************************************
******************************************************************************

et oui !...

j'aime beaucoup l'image des politiques mammouths !

et "pour le moment c'est plan-plan"... j'ose ajouter : c'est meme plutot style "ran-tan-plan" !
bien neuneu, à courir partout sans rien comprendre de ce qu'il se passe...
ils sont droles !

A+
Les_emails_de_CRI_10

******************************************************************************
******************************************************************************




 

De : adresse_email_de_CRI_10
Envoyé : jeudi 19 juin 2014 10:17
À : adresse_email_de_CRI_10
Objet : cri : C'est pas que c'est compliqué,... c'est qu'il n'y a plus de mode d'emploi, ni de repère, ni de cadre .... (1/4) Fwd: Re: cri : un expérience de la foi ...

 

Hello,


cf ci dessous, avec un commentaire de P., sur l'expérience de la foi...

et commentaires,...

pour le mail, je vais faire autrement, cette fois ci.

comme "j'ai pas le temps", et comme je fonctionne à l'impulsion,... mais qu'en meme temps, meme les plus accrochés et les plus fans des lecteurs des Les_emails_de_CRI_10 peuvent trouver que les mails "fleuves" et "gros paquets", ca fait beaucoup, voir indigeste.
et comme vous aussi "vous n'avez pas le temps", peut etre bien.
et bien... je vais vous envoyer ce mail (déjà écrit entièrement ce 19 juin) en plusieurs fois, un chapître par jour...

c'est comme pour le tilleuls : il faut le rammasser vite tout d'un coup, quand ca vient de fleurir,... et après, on se fait des petites tisanes, ... petit peu par petit peu dans la théière,....

les chapîtres sont numérotés. Les voici :

*** 1/4) et oui !
*** 2/4) on enlève les derniers cadres obsolètes
*** 3/4) C'est pas que c'est compliqué,... c'est qu'il n'y a plus de mode d'emploi, ni de repère, ni de cadre ....
*** 4/4) des portes se ferment, ... des portes s'ouvrent...

j'espère que vous apprécierez cette formule,...

A+
Les_emails_de_CRI_10



-------- Message original --------

Sujet:

Re: cri : un expérience de la foi ...

Date :

Wed, 14 May 2014 10:50:14 +0200

De :

P.

Pour :

adresse_email_de_CRI_10

 

Que "dieu t'entende" :-)
- je mets le pessimisme ambiant (en France) et les divers replis sur soi au compte du sentiment que "ça ira plus mal" demain, et tu annonces que "ça sera mieux". 
- j'espérai un regain d'espérance en le futur, et tu vois poindre la "foi" en l'avenir, ce qui est mieux : l'espérance engendre, la foi transcende ;-)
 
P.
 
 

***********************************************************************************************
*** 1/4) et oui !
***********************************************************************************************
la foi transcende...
et oui !

et oui... il ne suffit pas de croire que cela sera mieux.
on a été obligé de lacher ces espérances là,... pour aller dans une aventure bien plus vaste, bien plus rocambolesque, aussi.

en effet... c'est mieux : on va beaucoup plus loin, beaucoup plus fort,...

je remercie P. d'avoir apprécié mon mail, et ce souhait de partager que l'on vit quelque chose d'historique, et de très puissant.


cette expérience de la foi, en mai,... était un passage obligé pour passer à "la suite".
la suite n'étant pas définie, pas connue, pas cadrée... seule la foi permet d'y aller et de passer l'epreuve de l'inconnu.

la foi en l'avenir, la foi en la vie, la foi en dieu, la foi, .... dans le gouvernement (bof bof....), la foi en la technologie, etc...

la foi est la seule réponse possible face au mystère.
un mystère est quelque chose qu'on n'explique pas, qui n'a pas d'explication.
face au mystère, il y a la foi, pour pouvoir vivre, faire l'expérience ... de ce qui ne s'explique pas.

actuellement, l'inconnu, la transformation irréversible et les nouveaux chemins qu'elle nous fait prendre, la levée des cadres
conservervateurs qui maintenant les choses dans des rails,...
font que l'on se retrouve face à des choses que l'on ne peut pas expliquer,
qui sont tellement nouvelles qu'on ne les maîtrise pas du tout.

quelle que soit le domaine dans lequel on a la foi, ... cette transformation actuelle, et l'aventure vers l'inconnu, ... nous fait passer, de fait, par une expérience de la foi.

et la foi est la réponse, pour pouvoir transcender la situation, et dépasser l'angoisse qui sinon nous figerai sur place.

néanmoins, je n'annonce pas que "cela ira mieux", ... mais que l'on se sentira mieux.
ce n'est pas pareil.

les enfants trop gatés le savent bien : ils n'ont foi en rien,
mais le jour où ils se retrouvent face à quelque chose qui les bousculent,
dans leur confort ou leur environnement gaté,
l'epreuve est souvent difficile,
mais après, comme là, maintenant,... ils se sentent beaucoup mieux "qu'avant".
ou en tout cas, ils se sentent exister, ils sentent la consistence de leur existence et vie,... au lieu de profiter sans conscience, voire gacher leur atouts et avantages.

on a passé l'expérience de la foi.
on a transcendé la perte du monde passé et l'epreuve du passage vers ce nouveau monde.

on se sentira mieux.

meme s'il y aura encore beaucoup de problèmes, et de coup dur, dans la vie,... demain.

restons sur les belles choses de cette réponse : il y aura des difficultés,... mais la foi transcende l'epreuve que nous traversons...

l'expérience de la foi, on l'a faite.
maintenant, elle nous accompagne dans le chemin qui s'ouvre devant nous.

et vous verrez dans le chapître suivant que sans cela,... he bien, ... c'est la folie.
les "inquietudes", en ce moment, sont biens légitimes,....


La suite demain,....

***********************************************************************************************
*** 2/4) on enlève les derniers cadres obsolètes
***********************************************************************************************
A+
Les_emails_de_CRI_10


************************************************************************************************
************************************************************************************************

 > Le 14 mai 2014 à 10:26, adresse_email_de_CRI_10 a écrit : > > Hello, > > Ca faisait longtemps que j'avais pas fait un Les_emails_de_CRI_10 ! > > là, en répondant à une amie, je me suis apercu que je pouvais reprendre le contenu, l'adapter, et en faire un mail suffisamment interessant, pour parler de la période d'en ce moment. > > alors voilà... > > ************************************************************************************************ > ************* ca bouge, ca secoue, ... et on sait que cela sera mieux. > ************************************************************************************************ > en ce moment, comme on dit, "ca bouges", ... > c'est une période tumultueuse,... > > et de fait, depuis les déraillements de trains l'été 2013, on sors de certains schémas de vie et de société qui étaient installés, mais qui sont obsolètes. > > c'est comme un renouveau,... > > je constate qu'on est appelé à cela : bouger,... sortir des anciens schéma,... et que c'est dur, mais bien. > > et de fait, c'est pour nous faire lacher, que la vie nous secoue dans tous les sens, façon montagne russe ! > > quelques exemples : > - le gouvernement français qui se lance, enfin, dans la "réforme territoriale", c'est à dire le grand chamboulement d'une organisation obsolète du fonctionnement de l'état, et de son implantation territoriale. > - L'Ukraine, dont je résume la situation comme étant la suite des révolutions de printemps arabes, c'est à dire le conflit entre les populations locales et leurs aspirations à leur niveau, et celle d'intérêts plus globaux, plus collectifs, en loccurence les intérêts des grandes nations, tels que US, UE et Russie. Conflit entre deux niveaux de population/intérêts, ... et mise par terre des structures et des schémas de vie et de société qui étaient installés. Ce sont les relations internationnales qui sont déconstruites et reconstruites,... avec un déclencheur très particulier : les populations locales, qui envoient chier les grands intérêts internationnaux, et les intérêts des grands et puissants qui avait la main mise sur certains acquis... > > pour que les parties prenantes lachent,... il faut secouer,... façon montagne russe. > et visiblement, la vie, les évènnements,... secouent. > > si on y regarde bien, ce processus se fait avec le sentiment, implicite, profond mais indicible, que "cela sera mieux après,...." > > meme si on ne sait pas pourquoi on le fait, comment on va le faire, et comment ca se fait qu'on se retrouve à aller dans cette direction.... alors que tout était censé rester "comme c'était". > > ************************************************************************************************ > ************* l'effet montagne russe : perte de controle, et ressenti interne puissant > ************************************************************************************************ > De fait, cette période tumultueuse nous fait perdre le contrôle des situation, des projets aussi, ... et surtout des acquis. > > je crois que c'est ca qui est bien, entre autre, dans les montagnes russes : l'impression qu'on n'a pas le contrôle ! > > et, comme pour l'attraction des fêtes foraines,.... on ne peut pas dire : arrêtez tout ! > > et... finalement, ... quand enfin cela s'arrete, on en descend, ... en se ressentant, en vie, pleinement, ... tellement plus intense en soi même ! > > ************************************************************************************************ > ************* vers un ressenti d'être "beaucoup plus en phase avec nous même" > ************************************************************************************************ > le résultat positif de tout ce bordel : comme je dis depuis quelques années, c'est une période difficile, mais on se sentira beaucoup plus en phase avec nous même après. > > beaucoup plus en phase avec nous même. > et la société beaucoup plus en phase avec nos valeurs, nos souhaits... et nos idéaux. > (on va y arriver, aux panneaux solaires, et voitures electriques fonctionnelle,... plutot que le petrole et la bagnole pour le prestige,...) > > on a encore quelques petites étapes à franchir... mais on y va... pour "être plus en phase avec nous même". > > ************************************************************************************************ > ************ pour l'individu comme pour le collectif : une période historique. > ************************************************************************************************ > que ce soit pour chacun, ou pour les grands ensembles de population, je constate qu'on vit une période d'une intensité exceptionnelle, ... une période historique, pour nous même, comme pour l'ensemble du monde. > > ************************************************************************************************ > ************ une expérience de la foi > ************************************************************************************************ > Dans ce tumulte, dans ces secousses,... avec le sentiment que cela sera bien après,... on vit une expérience de la foi. > > la perte de controle, les éffondrements de structures tout autour et peut etre aussi en nous, nous laissent nus, ... et avec la foi. > > une autre manière de le dire : s'il n'y avait pas la foi, alors, ceux qui sont à ce point bousculés,... s'écrouleraient. > c'est d'ailleurs le cas, ... peut etre, ... pour certains. > > ************************************************************************************************ > ************ l'étape suivante : une expérience de la légitimité, et de l'action du batisseur > ************************************************************************************************ > après l'étape de montagne russe, de secouage,... et d'éxpérience de la foi, ... il y aura,... je crois l'expérience de la légitimité, et de l'action du batisseur. > > ca secouera encore probablement, mais dans les faits, moins dans les sentiments. > par exemple moins dans les sentiments de perte de contrôle,... > Autrement dit : ca secouera, mais on saura à quelle sauce on sera mangé... cela ne sera plus une expérience de la foi,... mais une expérience du changement, à ce moment là.... > > le changement, à travers d'une part la légitimité, et d'autre part l'action en harmonie et sereinité, pour batir. > > pour rassurer les sceptiques et les grincheux : le monde des bisounours n'est pas pour demain, ... > "la légitimité, et d'autre part l'action en harmonie et sereinité, pour batir", cela pourra être de batir une dictature, une barbarie,... comme c'est en train de se préparer, par exemple dans les entreprises, dans le "travail", ... ou dans les populations montées les unes contres les autres,... > > mais cela se fera avec un sentiment de légitimité, et un passage à l'action très puissant,.... > > ************************************************************************************************ > ************ et le timing, alors ? > ************************************************************************************************ > bon, pour le timing, ... ce secouage devrait continuer jusqu'à fin juin. > secouage, effondrement des structures, dernier moment du "cadre qui maintient le statu quo dans la société",.... > et expérience de la foi. > tout cela, jusqu'à fin juin. > > ensuite, en juillet, on va se sentir beaucoup mieux,... "ca ira mieux". > > ca donne une idée du timing,... et de quand "ca s'arrête".... > > on passera à la légitimité, et à l'action. > > le "cadre qui maintient le statu quo dans la société", alors, forcément, "les gens vont partir dans tous les sens", ... et rien ne les retiendra. > (je pense qu'on en reparlera, de cette manière de voir les choses, ... et de la fin du cadre qui maintenait les choses,...) > > ************************************************************************************************ > ************ collectivement,... et chacun > ************************************************************************************************ > tout cela, à mon avis, est valable pour le collectif,... aussi bien que pour chacun, à son niveau, et avec son paquet. > > collectivement,... on va en entendre parler, des "collectivité locales", qui vont venir défendre leur bout de gras, etc... > et ces expériences de la foi, ... collectivement,... sont à mon avis, au rendez vous. > > et aussi bien pour chacun, avec chacun son paquet : qui,... d'expérimenter cela dans son activité professionnelle,... qui,... d'expérimenter cela dans le couple,... qui, ... d'expérimenter cela dans un changement de vie,... > > alors,... si ce mail, ... peut vous être éclairant,... autour d'une expérience de la foi, ... qui est intérieure et intime,... > A+ > Les_emails_de_CRI_10 > >

 

 








Creative Commons License  "cri : forme-d-anarchies-et-patchwork : tableau général et exemple pour l'argent." vous est proposé par les-cris.com sous la licence Creative Commons Attribution-ShareAlike 4.0 International License.