Un Point de Vue sur l'Open Source Summit, à Paris (POSS) - 2017.

Vous trouverez dans cet article quelques Constats - Reflexions - Impulsions (CRI) intéressants sur :
Creative Commons License  "Les CRIs : Au fil du temps : Un Point de Vue sur le Paris Open Source Summit (POSS), les 6-7 décembre 2017." vous est proposé par les-cris.com sous la licence Creative Commons Attribution-ShareAlike 4.0 International License.
Mis-sur-site : 19/12/2018 / Mis-à-jour : 19/12/2018


Ce "Point de vue" a été envoyé par email, en 2017. Il est publié sur le site Les-CRIs.com, en décembre 2018, pour compléter le Point de Vue du salon, en 2018.
Il a été écrit en format Texte, mis en piece jointe des email. Il est publié tel quel.



Point de vue sur le salon Open Source Summit à Paris, les 6 et 7 décembre 2017.
http://opensourcesummit.paris/

Quelques points m'ont paru intéressants, dans ce que j'ai vu, entendu et constaté dans ce salon.
En voici un aperçu.

Les chapîtres de cette présentation :

* Résumé synthétique, pour les pressés ou les moins concernés

* Décentralisation, pour le code, la production des services, ... et le stockage des données
* Les blockchains, les monnaies numérique, bitcoin, ethereum, tezos
* L'Intelligence artificielle,... la grande absente du salon
* L'IoT (Internet of Things) : nouveau,... et ca pousse, ca pousse...
* Un fait notable : Microsoft très présent, avec des gros moyens
* Un coup de coeur : BlueMind, alternative à Outlook, ou Google.
* Plus les habituelles conversations techniques



********************************************************************************
* Résumé synthétique, pour les pressés ou les moins concernés
********************************************************************************
La thématique général que j'ai constaté :
 - L'Open Source, et encore plus le logiciel libre, ont gagné : ils sont utilisés partout !
Cela pose même des questions d'idéal : est ce que c'est bien que des linux libre soient utilisés dans les drones qui envoient des missiles sur les hopitaux ?
Ou plus simplement par des entreprises dont les objectifs et manières de faire sont d'une morale douteuse.
 
 - La décentralisation, la liberté, sont disponibles, sont à portée de main, et ces deux notions sont d'autant plus intéressantes que l'on va vers un monde administré, surveillé, et mis sous carcan numérique.
 
 - Cependant, le constat majeur du salon, c'est : L'enjeux, maintenant, ce sont les services et l'usage, en conscience et en maîtrise, de ces logiciels, et de la capacité de liberté qu'ils offrent.
Qui utilise ces logiciels ?, qui les connait vraiment ?,... et qui contribue à leur construction et leur évolution ?
Il semble qu'ils sont sous utilisés, que les personnes, dans le grand public, n'ont pas le niveau général pour les utiliser, et que les entreprises, les associations, les administrations, en général, n'aient pas le niveau requis pour les utiliser pleinement (ou même les utiliser tout simplement).

Une illustration pratique de cette synthèse, c'est à dire une autre manière de le présenter :
 - on fait tourner les services de bourses du Nasdaq et autres places "intense" de marchées, avec des logiciels open source (dont notamment des logiciels comme Ocaml et ce genre de chose).
 - NetFlix utilise DragonFly BSD (http://www.jupiterbroadcasting.com/120337/how-netflix-works-bsd-now-222/)
 - mais on vote avec des bouts de papiers dans des urnes... et l'éducation nationale fait la promotion de Microsoft (et pas qu'en France...).

Une illustration imagée de cette synthèse :
 - la thématique centrale du salon est, pour l'édition 2017 : ENABLING DIGITAL EVERYWHERE
 - les services centralisé numériques, du type GAFAM sont aussi partout et on la volonté d'être partout.
 - alors Digital Everywhere : Open Source ? Libre ? Chatons.org ? Gafam ? ... ou les 4 en même temps, partout,... en cohabitation ?
 - pour ceux qui voudront choisir ?


********************************************************************************
* Décentralisation, pour le code, la production des services, ... et le stockage des données
********************************************************************************
La décentralisation est une préoccupation greffée sur le monde de l'open source et du logiciel libre.

C'etait une des surprise de l'an dernier (cf ci dessous), et visiblement le mouvement, la préoccupation, et les actions prennent de l'ampleur.

Des conférences et débats étaient organisés autour de ce sujet, des stands affichent clairement la volonté (ou l'avantage).

Et puis, comme l'open source et le libre sont batis sur des principes de décentralisation, l'étape actuelle, c'est la décentralisation des services, produit avec des logiciels et du matériel open source, et la décentralisation des stockages de données.

La décentralisation est une tendance forte, qui s'étends sur les domaines autour du logiciel open source et/ou libre : la fabrication des logiciels, la production des services, et le stockage des données.

Les blockchains font parti de la tendance, avec, en plus, pour les monnaies, la décentralisation aussi de l'émetteur et du facteur deconfiance de la monnaie.

Globalement : beaucoup de décentralisation, de distribution et mise en service locale, et de réappropriation de ses données.


********************************************************************************
* Les blockchains, les monnaies numérique, bitcoin, ethereum, tezos
********************************************************************************
Un point très intéressant, concernant les blockchains :
 - bitcoin = 1G
 - ethereum = 2G
 - tezos = 3G
 
Par rapport au fameux Bitcoin, de nouvelles formes de blockchains ont émergé, et sont, pour Tezos, en train d'émerger.

L'avantage de Tezos :
 - un concensus par les acteurs, sur l'ensemble du fonctionnement : les décisions d'évolutions sont prises par un vote des acteurs de la blockchain.
 - sur le plan pratique, un mécanisme de preuve qui n'est pas gourmand en puissance de calcul ni donc en énergie
 - une capacité à éviter les prises de contrôle par un ou quelques acteurs (comme cela est en train d'aparaitre éventuellement possible, pour le bitcoin)
 - à mon avis, une meilleur manière d'établir et de maintenir la confiance, entre les acteurs et participants... mais il faut que je creuse ce point là pour pouvoir déveloper ce qui n'est qu'une intuition
 - sur le plan pratique : une programmation plus fiable, une mise en oeuvre plus fiable pour les blockchain, en utilisant le langage OCaml.
 
Globalement sur les blockchain :
 - c'est un domaine en plein foisonnement, avec, corrélativement, son aspect fouillis et instable
 - concernant les monnaies : la speculation a bien raison de s'y précipiter, puisque c'est fouillis et instable, donc typique de ce qui permet de spéculer
 - c'est fouillis et instable, comme domaine, je le ré-écris : donc quand on parle de monnaie, d'argent, ... n'attendez pas de sûreté, ni de fiabilité, de ces choses là.
 
Rare sont ceux qui savent de quoi sont faites les blockchains, et les monnaies ou contrats opérés avec.
Personne n'y comprends rien, mais tout le monde s'en fout, et beaucoup de gens ne parlent.
Si vous voulez faire bien dans les diners mondains, parlez de bitcoin, d'ether, de smart contrat, ... et top, de token et de tokenisation.

Une chose est sûre : après 10 années à destructurer, destabiliser les infrastructures anciennes, les instutions, et la société, on commence à rebatir de nouvelles structures de la société, et par là même, à rebatir la confiance.
Cela n'en n'est qu'au tout début, on est juste en train de commencer.
Les blockchains feront surement partie de ces nouvelles structures de la confiance, et de la société.


********************************************************************************
* L'Intelligence artificielle,... la grande absente du salon
********************************************************************************
Si vous auriez voulu venir pour de l'IA, dans ce salon, et bien vous n'avez rien raté.

Y en avait pas !

Visiblement, l'IA, dont on parle tant partout et surtout dans les média, et bien, l'open source et le logiciel ne sont pas concernés.

C'est le constat.
Je n'ai pas vu de stand, ni de conférence, à part une ou deux, sur les techniques d'IA.
Et encore, celle que j'ai vu, était sur des à coté, pour la mise en oeuvre globalement, des outils de l'IA, mais pas pour les outils eux même.

Autant la blockchain était bien présente, bien visible, sur les stands, et dans les conférences, autant l'IA, que pouic !

J'ai questionné autour de moi : que pouic aussi pour l'explication.

Mon interpretation :
 - "L'Intelligence Artificielle est un artifice pour tirer les ficelles.... au nom de l'intelligence." (copyright les mails de CRI).
 - l'open source, et encore plus le logiciel libre, n'est pas du tout en phase avec cette manière de prendre le pouvoir sur les populations, au nom soit disant d'une technologie.
 - donc, c'est comme l'huile et l'eau, ça ne se mixe pas bien, ... en tout cas, tant qu'on les secouent pas très fort ensemble.


********************************************************************************
* L'IoT (Internet of Things) : nouveau,... et ca pousse, ca pousse...
********************************************************************************
L'Internet des Objets (IoT) est visiblement de plus en plus présent et se développe, en mode open source, et logiciel libre.

Ce qui est intéressant, dans ce domaine, c'est que ca fait un pont avec aussi le matériel en open source.

De ce que j'ai vu : c'est encore un foisonnement, et les grosses SSII sont en train de s'y mettre activement.
Cela peut s'entendre aussi comme : elle pratiquent et sont en train d'acquérir les connaissances et le savoir faire, ... tout en faisant les premiers projets.
Ce domaine est en train d'apprendre la marche en marchant (comme disait Mao).
 

********************************************************************************
* Un fait notable : Microsoft très présent, avec des gros moyens
********************************************************************************
Un fait notable : Microsoft etait très présent, très visible.
Visiblement, Microsoft s'active pour faire de l'open source (et peut etre même du libre), avec de gros moyens et un puissance qui les caractérise.

No comments.


********************************************************************************
* Un coup de coeur : BlueMind, alternative à Outlook, ou Google.
********************************************************************************
BlueMind,
https://www.bluemind.net/
"BlueMind est une solution complète de messagerie collaborative d’entreprise et de communications unifiées, alternative aux solutions Exchange, Outlook, Domino ou Google."

Ca tiens la route, au delà des besoins des PME, Associations, et particuliers.
C'est fait avec l'état d'esprit open source, avec l'état d'esprit de ce domaine.

j'ai pu valider que la manière de faire est saine, sans loup cachés, entourloupe ou formule semi gratuite, semi payante, qui vérouille les personnes ou les PME, "parce qu'on est une entreprise et qu'il faut qu'on fasse des revenus".

A noter : la version jusqu'à 10 comptes mails, pour le particulier, est entièrement gratuite.

J'utilise pas BlueMind, et je vais m'en passer, parce que ThunderBird me suffit largement.

Autre petit coup de coeur :
 - X-Wiki, vraiment très bien, pour gérer la connaissance,
 - NextCloud, pour faire ses services cloud soit même, ou via des services Chatons par exemple.

********************************************************************************
* Plus les habituelles conversations techniques
********************************************************************************
Un salon intéressant, ... avec les habituelles conversations techos, par exemple sur les bidouilles de cryptage de partitions, l'obtention de certificats SSL, les avantages de OpenBSD, FreeBSD, NetBSD, etc....

Et même deux potentiels clients, qui ont apprécié ce que je propose comme prestation... ce que je n'imaginais pas trouver, et en général, c'est pas dans les salons que mes clients me sollicitent... mais bon, pourquoi pas.

Globalement, c'était un très bon salon, comme chaque année.

 
 
Creative Commons License  "Les CRIs : Au fil du temps : Un Point de Vue sur le Paris Open Source Summit (POSS), les 6 et 7 novembre 2018." vous est proposé par les-cris.com sous la licence Creative Commons Attribution-ShareAlike 4.0 International License.
Mis-sur-site : 19/12/2018 / Mis-à-jour : 19/12/2018