L'argent cri : l'argent circule,.... mais reviendra-t-il ???

Vous trouverez dans ce "Document_emails_de_CRI_10" des Constats - Reflexions - Impulsions (CRI) intéressants sur :

Creative Commons License  "cri : l'argent circule,.... mais reviendra-t-il ??? --- Fwd: Ma thune s'appelle reviens." vous est proposé par les-cris.com sous la licence Creative Commons Attribution-ShareAlike 4.0 International License.


Sujet : cri : l'argent circule,.... mais reviendra-t-il ??? // Fwd: Ma thune s'appelle reviens.
De : adresse_email_de_CRI_10
Date : 03/05/2017 14:05
Pour : adresse_email_de_CRI_10

Hello,

titre complet :
cri : l'argent circule,.... mais reviendra-t-il ??? // Fwd: Ma thune s'appelle reviens. // cri : L'argent : synthèse des notions clés, et deux illustrations flagrantes. // cri : Avec l'argent, maintenant, on n'a plus peur de perdre ce qu'on avait ....  // cri : L'argent, un média social et un moyen de travail... ca bouge en septembre 2016 et pour l'année à venir  // cri : si vous avez de l'argent,....  // Fwd: cri : l'argent a toujours été une information.... mais il change de mode de fonctionnement....  //  Fwd: cri : quelques exemples illustrant monnaies-confiance-actions-et-obligations // Fwd: cri : la monnaie n'est plus sous tendue par l'or, ni par les dettes,.... mais par.... les actions en bourse //  Fwd: cri : quelques exemples illustrant le pouvoir de la trace-de-l-argent... et décision de la fed
*****************************************************************************************************

Deux éléments dans ce mail :
 - "Ma thune s'appelle reviens." ... une pub rigolote, et qui est bien dans l'actualité.
 - les élections, et la monnaie commune,...
le tout, sur fond de la compléter la description de l'évolution de la notion d'argent, dans le monde.

j'avais pas prévu de faire de mail de CRI ce matin, mais bon, là, il y a :
 - Ce mail en cours de rédaction, commencé vers le 28 mars (déjà un mois, c'est rare que je traine autant)
le 28 mars, il y a eu un mail de pub qui m'a fait rire, alors.... je me suis lancé pour continuer à présenter les choses importantes dans les évolutions actuelles du domaine de l'argent.
bon, et ce mail, je l'ai commencé vers le 28 mars,... et zioup... pas terminé, sauvegardé,... et continué il y a une semaine, quand un matin, en tombant sur quelques trucs et lectures, ca ma démangé, à nouveau de terminer ce mail....
et puis... ben ce matin du 3 mai, alors qu'on termine l'énorme période de remise en question des valeurs, et de prise de conscience des évolutions du monde, et notamment du monde de l'argent, des valeurs, de la prospérité.... et bien ce matin du 3 mai, ça me démange encore

 - Cette histoire qui est sortie, il y a deux jours, dans la campagne pour l'élection du président : la monnaie européenne comme une monnaie commune, et non plus une monnaie unique.
comme j'ai déjà écrit tout ce qu'il va se passer, dans ce domaine, ... c'est l'occasion de constater que ces tendances sont justes, et qu'elles commencent à se manifester explicitement et massivement.

 - Ca fait longtemps que je n'ai pas écrit sur le domaine de l'argent, pourtant en pleine évolution.
Cf le mail ci dessous, ca fait depuis ... octobre 2016 que je n'ai rien écrit de nouveau !
bouh... depuis, il s'en est pourtant passé des choses.... dans le domaine de l'argent.


donc, de ces trois évènements et motivations : voici ce mail, terminé ce matin.

Et pour vous donner du courage pour le lire, ... vous trouverez, à la fin, une petite analyse de la situation et de la campagne électorale.
Je vous garantie que vous ne trouverez personne qui vous décrit la campagne, à trois jours du scrutin, de cette manière là...

Les chapitres de ce mail sont :
* La pub : "Ma thune s'appelle reviens."
* Les dettes servent de réservoir, dans le parcours de circulation
* Explication sur : Les dettes servent de réservoirs, dans le parcours de circulation
* Exemples d'illustrations de la notion clé : les dettes servent de réservoirs d'argent, ... et d'amortisseurs de variation de flux, ...
* Explication sur : Le Kravail et l'activité des gens, des entreprises, sert de moteur et de support, pour la circulation de l'argent...
* Conséquence du changement de modèle : l'ancien contrat est négligé, remis en question,... et c'est la source de conflits
* Nouvelle notion de l'argent, dont personne ne parle
* Comment se fait cette évolution massive de la notion de l'argent
* L'euro, une monnaie commune plutôt qu'unique, et la campagne électorale
* Timing pour les évolutions de la monnaie et de l'argent
* Et les élections...

Ah oui... c'est long...
oui.... j'y peux rien... si je le fais en concentré, cela sera indigeste... pire que la mayo sur les frites.
et je saurai même pas faire.... c'est trop complexe et délicat à communiquer.
mais vous n'êtes pas obligé de lire.... surtout que ce n'est qu'à propos de l'argent.... un truc pas important du tout.

vous pouvez aller directement au chapitre : "Et les élections..."
c'est le plus léger à lire.


*******************************************************************************************************************
* La pub : "Ma thune s'appelle reviens."
*******************************************************************************************************************

Très drôle, cette proposition que j'ai trouvé, dans un mail de pub (le 28 mars) :
https://epl.paypal-communication.com/H/2/v20000015b12b6eec296865cf4bbcfb648/HTML

vous trouverez ici une photo de cette pub, ... pour le cas où elle ne serait plus en ligne.
Piece joint : cri-L-argent-circule-Ma-Thune-S-Appelle-Reviens-pub-pour-service-de-demande-de-remboursement-aux-amis.png

extrait :
-------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Envoyez une relance pas comme les autres.
Difficile de demander à vos amis de vous rembourser ? Osez le faire avec une touche d’humour. Personnalisez un des films que nous vous avons préparés et envoyez-le à qui de droit. C’est super simple de vous faire rembourser ou de rembourser quelqu’un en quelques secondes avec l’app PayPal.
....
vous remarquerez que l'image du film proposé dans ce mail de pub, c'est une image de chevalier ou soldats du moyen age... histoire de faire de la modernité avec un petit zeste de traditionnel et rassurant d'avant. (comme games of throne, par exemple...)
-------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Ce truc là, il est tout à fait dans l'air du temps :
 - préoccupation matérielle
 - et décontraction, relationnel, modernité (sur fond d'ambiance collective, de circulation d'argent, et de valeur d'harmonie, y compris avec les questions d'argent, parce que c'est pas parce que tu me dois de l'argent, qu'on va s'engueuler ni se foutre sur la gueule....)

j'ajoute la question :
 - et pour les gars qui ont prêté des tonnes d'argent, ... et espère un jour en revoir la couleur,.... comme les assurances vies, les dettes d'états, la Grèce,... vous avez prévu un ptit film aussi ?
 - ca serait bien, à mon avis, de le prévoir.... qu'on rigole un bon coup, ...


*******************************************************************************************************************
* Les dettes servent de réservoir, dans le parcours de circulation
*******************************************************************************************************************
Voici une notion que j'ajoute aux notions clés, décrites dans le mail d'octobre 2016, ci dessous.

Les dettes servent de réservoir, dans le parcours de circulation.

Parmi les notions clés :
 - La notion qu'il y a l'argent qui circule, plutôt que l'argent qui sert à accumuler de la richesse,... ca, vous avez bien vu le truc (des personnes me l'ont confirmé,... le message est passé).
 - La notion que l'argent est une information, ... ca, c'est moins bien vu, mais on s'en fout, c'est la théorisation du truc, pour ceux qui aiment se prendre la tête... et ceux qui veulent vraiment maîtriser ce qu'est l'argent.
 - La notion que, de nos jours, c'est le capital qui est au service du Kravail, ... cette idée, elle est peut être pas encore passé dans les esprits.
pourtant, elle a lieu, sous nos yeux.... et le Kravail sert de support de la confiance, donc de support de la confiance dans la monnaies, donc de l'argent
 - Avant, c'était l'accumulation qui servait de support de confiance : le capital accumulé.
 - Avant, c'était l'accumulation, en premier, qui servait ensuite de déclencheur pour faire circuler, et mettre en mouvement des projets et des réalisations (et le Kravail était au service de ce capital, et de ces projets et réalisations....).

Et voici la notion clé de ce jour :
  - Aujourd'hui, la dette sert de réservoir, dans une circulation qui s'anime et s'alimente par elle même.
 - Le Kravail et l'activité des gens, des entreprises, sert de moteur et de support, pour la circulation de l'argent... et la dette est une micro accumulation, qui sert de réservoir et de régulation des flux de circulation.

Je précise, et explique les détails, dans le chapitre ci dessous.


*******************************************************************************************************************
* Explication sur : Les dettes servent de réservoirs, dans le parcours de circulation
*******************************************************************************************************************

Un point que je n'ai pas eu l'occasion d'insister, ces derniers temps, c'est que, quand les banques centrales crée de la monnaie, et la mettent en circulation, dans des réservoirs (des domaines réservés aux banques) spécialisés, à part de l'économie de consommation (les gens). Le but de ces création de monnaie, dans ces réservoirs, ce n'est pas que cet argent aille vers les gens, et servent à consommer etc...
le but est d'avoir des réservoirs d'argent, ... et des amortisseurs de variation de flux, ... pour que ca circule de manière fluide et continue (en tout cas, sans gros a coup).

Cela, j'en ai parlé dans le mail de CRI du 22 septembre 2016, dont le titre est :
"cri : L'argent, un média social et un moyen de travail... ca bouge en septembre 2016 et pour l'année à venir"
Au chapître : "Illustration du glissement : ils touchent la chose du doigt, et passent à coté...."
Ils touchent cette chose, ces réservoirs spéciaux, du doigt, dans leurs explications,..... mais ils passent à coté. Ils éludent cet aspect des choses, ils ne parlent pas de ces histoires de circulations, etc... et se retrouvent à la fin dans un paradoxe, et à dire que c'est pas bien, et qu'on va à la catastrophe, etc....
c'est logique d'aboutir à un paradoxe et à des annonces de catastrophes, s'ils sont passés à coté de la notion clé qui soutien et explique tout le système.

Mais depuis, personne n'en parle (toujours pas)... et donc j'insiste....

Le but de ces mises en circulation de monnaie, via des circuits spécifiques des banques, c'est d'avoir des réservoir d'argent, et des amortisseurs de variation de flux, pour que cet argent circule.
Le but n'est pas que cet argent circule vers les personnes et la consommation humaine.
La circulation se fait dans des circuits spécifiques... tout en ayant des réservoirs, à certains endroits du circuit.

Vous verrez quelques exemples simples, dans le chapitre suivant.
Je ne les ai pas écrit ici, pour ne pas alourdir ce chapitre, qui est déjà super costaud.

De la même façon, quand on fait, aujourd'hui, des montagnes de dettes, ... le but, ce n'est pas de les rembourser, c'est seulement (je précise bien, "seulement") d'avoir un réservoir d'argent, pour que l'on puisse puiser dedans pour faire de la circulation de l'argent.
On puise dedans, et, comme tout réservoir dans un circuit de circulation, ... il sert de tampon, de régulateur.... pour assurer une circulation régulière, tranquille, sans a-coups.

les dettes ne servent qu'à cela.
aujourd'hui.
avant, le but était différent,... mais aujourd'hui.... elles ne servent qu'à cela.


*******************************************************************************************************************
* Exemples d'illustrations de la notion clé : les dettes servent de réservoirs d'argent, ... et d'amortisseurs de variation de flux, ...
*******************************************************************************************************************

Voici quelques exemples bien basiques, qui sont simplistes par rapport au modèle complet, mais qui sont valables, puisqu'ils font parti du système.
En d'autres terme, ces exemples illustrent la notion clé, ... mais ne la représente qu'en une toute petite partie de ce qu'est cette notion clé.
C'est normal que ces exemples ne représentent qu'une toute petite partie de la notion clé parce que :
 - c'est une notion qui soutien les fondements d'une société, ses valeurs, ses pôles d'intérêts majeurs, etc...
 - et là, je présente des exemples qui ramène les enjeux à des petites questions de flux d'argent, de trésorerie, de pays qui sont dans la mouise parce qu'ils ont pas de quoi payer ce qu'ils ont mis en route, etc....

exemple de la trésorerie d'un particulier, ou d'une entreprise :
 - pour finir une fin de mois difficile, quand on a trop dépensé,... on fait un petit crédit, (ou découvert à la banque),
 - cela permet d'assurer un flux continue des dépenses,... surtout celles qui doivent se faire entre le moment du petit crédit, et celui de la grosse rentrée d'argent attendue (salaire, paiement d'un grosse réalisation de l'entreprise, etc...)

exemple d'un investissement conséquent (grand travaux de l'état, entreprise qui lance un produit, etc...) :
  - on fait un crédit, donc on a une dette, pour disposer de l'argent dès le début du projet,
 - le crédit sert à ce que l'argent arrive et soit utilisée de manière fluide, tout au long de la réalisation du gros machin qui a été lancée
 
exemple d'un pays qui dépense plus qu'il ne collecte via les impôts, taxes, dividendes des entreprises nationalisée :
 - il emprunte pour pouvoir maintenir un flux régulier des paiements de se qu'il doit (fonctionnaires, projets, fonctionnement divers des écoles, crèches, hopitaux, administration fiscale, etc...)
 - il puise dans du crédit, en faisant de la dette, pour que le flux reste bien régulier... et éviter la cessation de paiement, même une journée.

Dans tous ces cas, c'est bien d'avoir des réservoir d'argent, pour pouvoir puiser plus ou moins dedans, pour que la circulation d'argent soit fluide et régulière....

Vous noterez que l'on dit parfois (cf notamment Jacques Attali), que la dette, cela sert à gagner du temps, quand on ne sait pas ce qu'il va se passer, et comment sortir d'une situation difficile.
C'est vrai, .... comme dans tous les exemples ci dessous : manque de trésorerie, projet en cours de chantier avec des aléas dans le planning et la réalisation, état qui ne sait pas comment évoluer ni vers quoi évoluer, etc.....
Mais cela se ramène aisément à une notion de flux, et de besoin de circulation régulière de l'argent.
Le fait de gagner du temps, quand on ne sait pas ce qu'il va se passer, ... c'est une intention, ou une justification, à un niveau au dessus. A la base, sur le plan pratique et factuel, il s'agit d'avoir un circulation régulière de l'argent, et pas d’à-coups dans le flux d'argent.



*******************************************************************************************************************
* Explication sur : Le Kravail et l'activité des gens, des entreprises, sert de moteur et de support, pour la circulation de l'argent...
*******************************************************************************************************************
Bon, est ce qu'il est nécessaire d'expliquer la base de cette notion ?
il ne me semble pas.

ce qui est important, il me semble, de constater, ce sont deux choses :
 - l'intention implicite de la société
 - la mécanique pratique de cette intention, via les QE, les bourses, etc...

-----------------------------------------------------------------------------
Premièrement : l'intention implicite de la société.
-----------------------------------------------------------------------------

Il est évident que l'argent est utilisée pour rémunérer le Kravail, pour payer les produits et les services des entreprises.
Soit.

De fait, l'argent a évolué, comme beaucoup d'autres choses (energie, produit de consommation/information, Kravail, mobilité des personnes au quotidien, ...), et sa puissance est maintenant obtenue par sa circulation plutôt que son accumulation.

De fait, en conséquence, deux grandes notions et tendances se sont développées : monnaies-confiance-actions-et-obligations, et le capital qui est au service du travail (si si... c'est bien dans ce sens là.... aujourd'hui...)).
Comme je m'aperçois que je n'avais pas fait de tag de cette notion, j'en fais un : le tag capital-au-service-du-travail
Cela sera plus pratique pour retrouver quand cette notion est citée, explicitée, et illustrée....

Dans la société, il y a une obsession pour le Kravail.

et il y a une intention implicite, du fait des deux tendances "monnaies-confiance-actions-et-obligations" et "capital-au-service-du-travail" : le Kravail sert de moteur pour la circulation de l'argent, donc pour donner à l'argent de la puissance, parce qu'elle circule.

Avant, on disait que le moteur de la croissance, c'était la consommation.
Ben, si on veut dire un truc dans le genre de ces petites phrases concises, mais sans intérêt, on pourrait dire : le moteur de la puissance de la société, et de l'argent, c'est le Kravail".

On pourrait aussi dire : le capital est un des carburants du moteur de la société : le Kravail.
Là, si j'écris cela, je vais me faire huer par les économistes en titre et en chef : "quoi, le capital, un carburant ? un truc qui est consommé et après y a plus rien ? il est complètement frappa dingue, ce gars !...."
Bon, ok.... on se calme,... ben oui, c'est un carburant.... mais pas un carburant comme le pétrole, que quand on l'a brulé, y en a pu.... un carburant comme l'éthanol, par exemple, ou comme le bois, que quand on l'a brulé, on peut en refaire d'autre, par des plantes, et du soleil, et du gaz carbonique etc... et refaire de l'éthanol.... cela s'appelle des énergies renouvellable.... et il y a aussi le capital renouvelable....

bon, je suis déjà débordé par les notions et choses importantes à dire, alors je vais poser le tag "capital-renouvelable", comme étant une notion super importante et super intéressante,... comme cela, c'est fait, et je reviendrai dessus plus tard, dans quelques temps.

donc, oui, le capital est un carburant du Kravail qui est un lui même un moteur de la société et un moteur pour la circulation de l'argent.

-----------------------------------------------------------------------------
Deuxièmement : la mécanique pratique de cette intention, via les QE, les bourses, etc...
-----------------------------------------------------------------------------
Cette intention, dans la société, de mettre en avant le Kravail et de tout faire pour faire tourner le moteur à Kravail, est mise en musique par la société elle même, et par les Banques Centrales, les QE, les Bourses.

Vous noterez que je n'ai pas dit que cette mise en musique était consciente et volontairement affirmée.
Cette mise en musique est constatable et constatée,... mais comme je n'ai jamais vu ni entendu personne en parler ou présenter les choses comme cela,.... c'est comme si les choses se faisait de manière implicite, ... voire... inconsciente.

Cela a été développé longuement dans les mails de CRI depuis un an au moins, et vous pouvez le retrouver ci dessous : Avec la monnaies-confiance-actions-et-obligations, et le fait d'adosser la monnaie aux actions et obligations des entreprises, et avec les QE dont la monnaie va dans des réservoirs spéciaux, pour soutenir les actions, les obligations, et en général les entreprises et tout le système du Kravail, .... les banques centrales, et les bourses, font en sorte que le Kravail et les entreprises soient les moteurs de la circulation de l'argent.

Vous noterez que la notion "capital-au-service-du-travail" est conceptuel.
Et bien, pour la pratique :
 - la bourse fait circuler l'argent, et lui donne de la puissance par le fait de la faire circuler (et circuler très vite,... avec les milliards de transaction, l'hyper trading, etc...)
 - le Kravail et les entreprise font circuler aussi l'argent.
 - la monnaies-confiance-actions-et-obligations, via les banques centrales et le QE (mis dans des réservoirs spéciaux, pour soutenir la confiance dans tout le système), servent à donner confiance dans les entreprises, dans le fait qu'il y a du Kravail, à rassurer la société, et à faire que tout cela tourne (au sens circulation) tranquillement, sans vagues, et sans effondrement....
 - ceci est la mise en pratique de la notion conceptuelle....

En conclusion :
 - les dettes servent de réservoir pour que le flux d'argent soit régulier, sans a-coup, sans heurts...
 - les QE et les bourses servent à faire circuler l'argent pour cautionner et soutenir le support de la monnaie (et que l'argent valent quelque chose, parce qu'il y a la confiance qu'on aura du Kravail)
 - et Le Kravail et l'activité des gens, des entreprises, sert, eux, de moteur et de support, pour la circulation de l'argent... entre les personnes.


*******************************************************************************************************************
* Conséquence du changement de modèle : l'ancien contrat est négligé, remis en question,... et c'est la source de conflits
*******************************************************************************************************************

Donc, avant, l'argent et la dette servaient à accumuler des richesses, et à obtenir du pouvoir (sur les autres personnes, sur les autres pays,...) par cet argent accumulé.
Après, c'est à dire depuis 2013 environ, l'argent sert à faire circuler de la richesse entre les parties (personnes, pays,...), à faire tourner les entreprises, à rémunérer le Kravail des gens, etc... et le pouvoir

Vous noterez, au passage, que entre le avant, et le après (maintenant et demain), le but n'est plus le même.
Comme les goût qui changent, les valeurs, ce qu'on aime, et ce qu'on aime plus, ... qui changent beaucoup en ce moment,... le but de faire des dettes a changé.
Vous noterez donc, en conséquence, que le "contrat" qui lient les partis prenantes, c'est à dire les prêteurs, et les emprunteurs, a aussi probablement changé.
Le contrat, et le but, de faire des dettes a changé.
Et donc, l'ancien contrat est ... remis en question, ... ou en tout cas, négligé.
Un contrat remis en question, ou pour le moins négligé,... c'est en général une source de conflit... mais ca dépend de qui est fort et qui ne l'est pas...
Avant, on n'aurait faire la guerre, ... mais là, depuis 1965 (les baba cool, les peace and love), on va faire des films d'humour pour dire à l'autre qu'il faut qu'il rembourse.... (avec des soldats du moyen age, quand ils était bien rustre,... mais on s’arrête à une mise en scène avec des beau costumes.... pas de guerre, pour de vrai...).

Donc voilà l'idée : les dettes, qu'elles soient dans des réservoirs et des circuits de circulation spécifiques des banques, ou qu'elles soient dans les comptes des personnes et des Etats,.... sont devenus des réservoirs, pour réguler la circulation.

Cette évolution est d'importance,... parce qu'elle s'est faite avec un changement de contrat implicite et sociétal, sur la nature et le but de faire des dettes, ... et des les utiliser.

Dans cette évolution, on peut voir la prise de pouvoir des personnes qui font le Kravail, sur les personnes qui avait l'argent, et étaient les créditeurs des endettés.... une prise de pouvoir qui s'est faite sans guerre, sans violence frontale, directe et physique, mais par une guérilla civile administrative, tout en douceur, sans faire de (grosses) vagues.


*******************************************************************************************************************
* Nouvelle notion de l'argent, dont personne ne parle
*******************************************************************************************************************
Depuis octobre 2016, je trouve que très peu de gens parle de ce qui est en train d'advenir, et de ce qui se dessine, à l'horizon et pour le future.

Ceux qui font ce qui est en train d'advenir n'en parle pas : ils font, et sont visiblement bien occupé à cela.
Les autres, les vieux, les "ceux qui pensent avec les anciennes manières de voir", ... parlent de la fin de règne, de comment ils vont s'accrocher à leur vestige, ... ou certains alertent, comme les survivalistes, sur la fin prochaine du monde d'avant (qui est déjà passé, mais bon,.... ils ne l'ont pas vu, alors ils alertent....).

Exemple : Les éconoclastes, qui passent leur temps à expliquer pourquoi le monde et la bourse et l'argent vont s'écrouler....
Je les aime bien les éconoclastes, ... mais ils ne parlent que du monde d'avant.
Et si eux, ils n'ont pas vu le monde, et le fonctionnement de l'argent, qui est là, sous nos yeux,... alors c'est grave, non ????

Exemple précis : les Econoclastes ont fait cette vidéo :
La dette en héritage. 100% Econoclastes n°02
http://www.les-crises.fr/video-la-dette-en-heritage-100-econoclastes-n02/
ou là :
https://www.youtube.com/watch?v=RBHrJhEo1i0

Ils ont le positionnement des survivalistes, qui expliquent pourquoi la dette et tout le bazar vont s'écrouler,... mais qui ne voient pas ce qui se passe, et notamment que l'argent n'est plus un moyen d'accumuler de la richesse, mais un moyen de faire circuler la richesse, via et pour le Kravail.

Il y a une incohérence flagrante dans ce qui est dit, d'un coté, en disant qu'on va faire appel à l'épargne pour faire encore plus de dette des états, et d'autre part, de dire que les QE sont le moyen de produire de la monnaie, et avec de répondre à la demande de dette des états. Soit on fait appel à l'épargne, soit on fait appel au QE, mais les deux en même temps et mis au même niveau, c'est incohérent.
Une autre manière de le voir, c'est qu'ils sont tous préoccupé de l'épargne des gens. Soit. C'est louable. Cependant, ils ne voient pas que l'épargne des gens n'est plus ce qui donne la puissance. Bien au contraire. D'où les taux négatifs, ou très bas, signal s'il en est que l'argent accumulé ne vaut pas grand chose.
Ce qui donne de la puissance, c'est de faire circuler l'argent, et notamment, pour les Banques Centrales, de faire des réservoir d'argent qui permettent de maintenir la confiance qu'il y aura du Kravail pour les gens, et donc que tout le système se tient, via l'obsession pour le Kravail abondamment nourrie.
A partir de cette puissance, l'épargne des gens est un élément secondaire, qui est lui aussi maintenu à flot, parce que le système tiens, parce que les gens ont la confiance d'avoir du Kravail, merci les banques centrales et les QE dans des réservoir d'argents pour fluidifier la circulation de l'argent.
Avant, on achetait la paix social en donnant de l'argent pour que les gens achetent des biens de consommations.
Aujourd'hui, et demain, on achète la paix sociale en mettant de l'argent dans des réservoirs, et en cautionnant la valeur des entreprises, pour rassurer les gens qu'ils vont avoir du Kravail, et pour faire circuler le plus possible l'argent.

En gros, on ne fait plus appel à l'épargne, mais on fait circuler l'argent, et notamment circuler l'argent de l'épargne (de l'argent épargné qui circule... vous voyez le tableau ?... vous voyez le risque pris ?...).
Et on ne garanti plus l'épargne, on garanti d'avoir du Kravail.

Une autre manière de voir la chose est la question de l'épargne des gens : elle sort d'où, l'épargne des gens ?
on dirait, à les écouter dire qu'on va faire appel à l'épargne des gens, que l'épargne, ca se multiplie comme les pains, ou les lapins.

est ce qu'on produit de l'épargne ?
est ce qu'on produit tant de richesse, non consommée, que cela, et que cela génère une épargne supplémentaire, phénoménale ?
non.

on n'épargne pas, on fait du Kravail, et on consomme tout ce que l'on a produit.
on a même tendance à consommer plus qu'on n'a produit.... (cf tirer sur la gueule de la planete, tirer sur le crédit pour consommer, et tous les abus de ce genre là....).

à l'inverse, on fluidifie le système, en ayant des gros réservoir d'argent, qui est un peu de l'argent de l'épargne, et beaucoup de l'argent dans des réservoirs spéciaux, venant des QE.

donc, cette idée que l'on "fait appel à l'épargne", c'est incohérent, avec le fait de décrier tant et plus que l'argent vient des QE.

C'est dommage, venant des Econoclastes : ils sont biens, les Econoclastes,... ils étaient intéressants, à dénoncer l'ancien système.
C'est dommage qu'ils n'ait que le positionnement des survivalistes, et qu'ils passent leur temps à crier à l'effondrement du système, ... sans préciser que c'est l'ancien système, qu'on sait déjà qu'il est effondré,.... et que c'est le nouveau système qu'il est intéressant de regarder.
C'est dommage, mais compréhensible : depuis le Retournement-Innovation-Conservatisme, c'est l'appel à la stabilité, à l'effondrement de la confiance, qui attire l'attention, les suffrage, voire les convoitises,.... même si c'est ce positionnement qui n'a plus le pouvoir.

Bon, globalement, vous l'aurez remarqué, surtout si vous lisez avec assiduité ces mails qui décrivent la nouvelle nature de l'argent, parmi les évolutions les plus importantes de la société,... il n'y a personne, en tout cas à ma connaissance, pour vous parler et vous expliquer ces évolutions du domaine de l'argent.


*******************************************************************************************************************
* Comment se fait cette évolution massive de la notion de l'argent
*******************************************************************************************************************
Cette évolution de la notion de l'argent est massive.

Comme constaté, personne n'en parle.

Et pourtant, elle a lieu, là, constatable sous nos yeux.

Et on peut constater qu'elle se fait dans une double ambiance :
 - d'un coté, ceux qui regarde demain, et sont déjà dans la nouvelle tendance, qui s'activent sans réflechir à tout cela.
 - de l'autre coté, ceux qui ne sont pas dans ces nouvelles tendances, et qui s'inquiètent, à juste titre, du devenir de leur argent accumulé dans, par, et pour l'ancien système, et dont ils sentent bien qu'il ne vaut plus grand chose, en terme de puissance et de pouvoir dans la société.

Pour le deuxième groupe, j'en ai parlé au chapitre précédent.
et il n'y en a pas grand chose à dire.

Pour le premier groupe, j'avais pointé le fait, dans le mail de CRI du 24 septembre 2016, dont le titre est : "cri : Avec l'argent, maintenant, on n'a plus peur de perdre ce qu'on avait .... "
Il présentait, en terme de timing d'évolution, à cette période très importante pour les évolutions dans ces domaines (septembre - novembre 2016), comment les choses s'annonçaient et allaient se passer, en terme de tendance générale d'évolution.

Voici un petit exemple qui illustre cette manière d'évoluer, et manière de faire.
Vous noterez, parmi les diverses choses intéressantes qui sont dites, que la personne ne se pose pas quarante mille question sur le nouveau modèle et sur les raisons d'évoluer comme cela : elle fait, et le fait avec la foi.
Cela renvoi à "une expérience de la foi", ... en 2013, cf les mails de cri qui avaient ce titre là.

Vous noterez aussi, parmi les détails, que cette personne ne passe pas son temps, dans l'interview, à dire des "Exactement", comme si elle passait sont temps à faire semblant de cautionner le journaliste, tout en reprécisant derrière que en fait, ce n'est pas cela.
A part pour le début, sur le chiffre d'affaires... thème si important pour ceux qui sont encore obsédés par l'accumulation de la richesse.
A part au début, à part la première minute environ, elle dit ce qu'elle à a dire, ... et ce qu'elle dit est en général en porte à faux avec les questions de l'animateur de l'émission.
Elle est dégagée de ce petit jeu de faire "un peu" comme si, aux yeux (et jeu) du journaliste et des médias  ... et en même temps, continuer à n'en faire qu'à sa tête et à oeuvrer avec les nouveaux modèles et nouvelles notions.
Cela, c'est une des conséquences des libérations et dégagements qui ont eu lieu en novembre 2016.
Et en tout cas, c'est agréable, une interview sans ces "Exactement" à toutes les réponses.

L'interview est celle ci :
http://bfmbusiness.bfmtv.com/mediaplayer/video/l-incroyable-resurrection-de-la-redoute-3103-929695.html
"L'incroyable résurrection de La Redoute - 31/03
Après avoir été au bord de la faillite, il y a deux ans, La Redoute a pleinement rebondi. En 2016, la marque doit son retour à la croissance à Nathalie Balla, sa nouvelle présidente-directrice générale. Avec son associé Éric Courteille et ses salariés, elle a mis en oeuvre une nouvelle politique de développement pour pérenniser l'entreprise. En effet, le leader du style à la française sur la mode et le textile a abandonné son fameux catalogue pour se recentrer sur Internet avec la maison et l’habillement. Il a également investi 50 millions d'euros dans un nouveau centre logistique automatisé pour assurer au plus vite la livraison. En 2021, la société prévoit de réaliser un chiffre d'affaires d'un milliard d'euros. Comment compte-t-elle atteindre cet objetif ? - Good Morning Business, du vendredi 31 mars 2017, présenté par Stéphane Soumier, sur BFM Business."

Cette évolution se fait avec des personnes qui font, qui s'activent, ... et qui font le Kravail,.... et d'autres, qui sont largués, s'inquiètent, mais ne prennent pas vraiment part à cette évolution.
Et globalement, personne n'en parle : cette révolution se fait de manière discrète, sans faire de vagues, ... et surtout discrètement....


*******************************************************************************************************************
* L'euro, une monnaie commune plutôt qu'unique, et la campagne électorale
*******************************************************************************************************************
Il y a une chose dont on parle, enfin : pour la campagne électorale, est sortie la possibilité de modifier l'euro, pour en faire une monnaie commune, plutôt qu'une monnaie unique.

Vous avez des articles un peu partout, c'est devenu un thème super important.

Dans les mails de CRI, et en particulier dans le mail de CRI du 29 mai 2016 (il y a un an environ) dont le titre est : "cri : l'argent a toujours été une information.... mais il change de mode de fonctionnement.... ", j'indiquai déjà que l'euro allait évoluer, avec deux chapitres clé pour cela :
le chapitre : "L'europe et l'euro... separation-de-l-Argent-et-de-l-Etat"
et le chapitre : "Le "multipolaire" des monnaies, et le commerce des monnaies au niveau des personnes"

vous trouverez ce mail de CRI, et ces chapitres, dans les mails qui sont ci dessous.... et qui se suivent, pour constituer ce que j'appelle une sorte de bouquin sur la notion de l'argent.

en gros, pour ceux qui ne veulent pas se replonger dans ces mails et chapitres :
 - l'Euro, en tant que monnaie, sera détachée de la notion d'état.
parce que les Etats n'ont plus la souveraineté de battre la monnaie,.... notamment.
 - L'Euro sera une monnaie parmi les autres, parmi plein de monnaies différentes, des monnaies locales, des monnaies numériques, des monnaies nationales, etc....

J'ai écrit cela il y a déjà un an, et j'avais du ecrire dessus déjà avant, ... parce que c'est une évidence depuis 2013 et les évolutions de l'argent depuis.
C'est aussi une évidence quand on sait que l'on vit dans un monde qui adore l'administratif, et ne veut surtout pas de vague, pas de conflit frontal, direct et sanglant : l'euro ne sera pas détruit au passage d'une guerre, mais, sans jeu de mot avec les vagues, l'euro sera noyé au milieu d'une multitude d'autres monnaies, et perdra sa puissance de monnaie incontournable.
et tout cela, sans vagues, sans heurts,... avec juste un peu de bousculade, au moment et après les élections.


*******************************************************************************************************************
* Timing pour les évolutions de la monnaie et de l'argent
*******************************************************************************************************************
Pour le timing, vous pouvez voir les timings annoncés il y a un an, et au fil des mails de CRI ci dessous : on est en plein dans le timing, avec au printemps 2017, une prise de conscience très forte sur ces notions, et sur les évolutions qui ont lieu sous nos yeux.

Cf le mail ci dessous, du 22 septembre, dont le titre est : "cri : L'argent, un média social et un moyen de travail... ca bouge en septembre 2016 et pour l'année à venir"
et notamment le chapitre :"* Timing pour les tendance, notamment pour l'évolution de l'argent et de la société"

Tout était déjà écrit.
notamment cela :
"en prenant plus de recul, et sur le plus long terme, je discerne deux périodes importantes :
 - 10 septembre 2016 - 15 octobre 2017 : tendance contrat social, expansion, légitimité, légalité, nouveaux modèles de société et nouveau rapport à l'argent.
 - 5 mars - 3 mai 2017 : "coup d'accélérateur, débrayage, changement de vitesse, et relance à fond du moteur" pour ce qui concerne les valeurs, et la valeur de l'argent"

ce n'est qu'un extrait, vous avez le timing détaillé ci dessous.

Bon, le 3 mai, c'est aujourd'hui,.... et en effet, ca passe à la vitesse supérieur.

Avec cette histoire d'Euro, comme monnaie commune, même les politiques, et la campagne électorale arrivent à effleurer les énormes changements qui ont lieu sous nos yeux,... en abordant "un peu" le sujet.
Je développe ci après, au chapitre suivant.

Au dela de ce timing, et pour la période qui suit,... et bien je ne sais pas : j'ai pas reflechi, j'ai pas regardé,....
je peux seulement dire que maintenant,
 - on passe à la vitesse supérieur, pour au moins tout l'été, ...
 - avec un rendez vous fort, en terme de contrat social, d'harmonie, d'émancipation des individus en fin septembre 2017,
 - et une révolution-agricole-et-alimentaire et une révolution en terme de prospérité, de production et d'accumulation de richesse, et donc, de la notion de l'argent, qui démarre en début 2018.

En fin septembre, la tendance du moment sera une synthèse, et les choix finaux, de ce qui a tiraillé, et posé question, et obligé à des prises de décisions :
 - pour les individus par rapport à leurs groupes,
 - pour les nations par rapport aux groupes de nations (UE, Brexit, France et élections, etc...),
 - pour la notion d'argent, qui est le lieu de rencontre de la richesse, de l'individu, de l'activité productive, du commerce, et des échanges, en harmonie dans la société
Pour ces domaines, il y aura des prises de décisions, ou des basculements, très importants, et très puissants.
Tout cela pour fin septembre.

et cela ouvrira la porte, entre autre, à l'évolution, et à la révolution qui démarre ensuite, en tout début 2018.


*******************************************************************************************************************
* Et les élections...
*******************************************************************************************************************
Allez,... une petite gourmandise, pour la fin, pour ceux qui ont eu le courage de lire (ou descendre avec l’ascenseur de défilement) jusque là....

On s'en fout des élections : si Obama, Hollande, Fillon (en premier ministre), Macron (en ministre) n'ont rien pu faire, face, pour, ou contre, ces évolutions sur la notion d'argent,... c'est pas le nouveau président, dans une situation de fin de règne et de fin des institutions en place, qui vont pouvoir y faire grand chose.

Mais il est intéressant de regarder ce qu'il se passe, avec les tendances dans la tête, pour voir si on constate les choses ou pas.

Pour le président qui sera élu, je l'ai déjà écrit, le seul argument qui fera qu'il sera élu, c'est qu'il disent (et promette) qu'il va donner du Kravail aux gens.
Même les rentiers, surtout ceux qui sont très riches, ont intérêts à élire un président qui va donner du Kravail aux gens : il assure la paix social, et c'est ki ki va payer les rentes du rentier, ... c'est celui qui fait le Kravail.... (et les allemands l'ont bien compris et mis en application, chez eux, comme en europe, depuis déjà un moment).

Donc : le Kravail.....

sur ce point, déjà, vous savez donc qui va être élu, s'il ne déconne pas trop, dans sa manière de dire aux gens qu'il va donner du Kravail à tout le monde (sauf les rentiers de tout poils et de tous bords, bien entendus.... mais sur cela, ils se comprennent entre eux, et c'est déjà entendu... ).

Ensuite, les histoires de monnaie commune,... qui sortent du chapeaux, là, entre les deux tours,... comme si on n'avait pas pu poser cela avant.
Vu le timing des tendances, cela se comprend : "coup d'accélérateur, débrayage, changement de vitesse, et relance à fond du moteur"... on pourrait presque croire qu'il fallait attendre la fin de la période pour relancer à fond ...

en tout cas, c'est un truc intéressant, parce qu'il est risqué.

D'un coté, il parle de souveraineté, conservé, en concédant à l'europe une monnaie qui sera bien pratique, mais pas plus.... et cela évite de faire des vagues, tout en récupérant, à priori, de la souveraineté.
D'un autre coté, c'est mettre sur le tapis la notion d'argent, donc de finance, de circulation de l'argent, de soit disant libéralisme dans un monde hyper administré (y compris les marchés financiers), de dettes,... et de "l'argent est là,... il circule,... mais reviendra-t-il ???".

Pour les deux candidats, ce sont des domaines qu'ils connaissent bien, qu'il aiment bien,... mais les deux en même temps, j'ai l'impression que ca peut vite faire planche à savon et la glissade médiatique, les amalgames malheureux et mal compris etc....

Une autre manière de le voir et de le dire, c'est :
 - Les deux candidats sont tournés sur le passé, et sur ce qu'il y avait, et qu'on n'a plus, et qu'on n'aimerai bien avoir encore. Les deux. Ils sont des tendeurs de mouchoirs à ceux qui n'ont plus que les yeux pour pleurer (surtout les riches, ... qui sentent bien que les choses tournent mal.... avec cet argent qui a changé de notion,...).
 - Et les deux sont tournés sur le passé, pour donner du Kravail aux gens : pour les deux, il s'agit de retrouver ce qu'on avait avant, c'est à dire du Kravail (pour ce qui est de se faire élire, ....).
 - Et là, ... avec cette histoire de monnaie commune,... ils ont mis le doigt dans le fait de parler du futur !
D'un coup, en touchant à cette notion de l'argent qui évolue à fond, ... les candidats vont être amenés, de fait, à mettre les doigts dans le futur ....
C'est un peu le "coup d'accélérateur, débrayage, changement de vitesse, et relance à fond du moteur" qui s'est joué d'un coup, en quelques jours, et les a propulsé dans cette orientation vers le futur.
Et zou,... c'est parti pour regarder du coté du futur, et partir à l'aventure...

En gros, ils ont mis le doigts dans la mayonnaise qui est en train de prendre, dans l'évolution de la notion d'argent et des monnaies.... et ils vont le ressortir tout collant et tout gras !....
et les autres autour vont faire : Beurk !.... he mais ca va pas !!!! c'est dégueulasse !....
les plus conservateurs diront : "on fait pas des choses comme ca !!!
"

pourtant, c'est seulement pour la goûter, la mayo qui est en train de prendre.... juste la goûter "un peu"....

De la mayonnaise sans oeufs, ... faite uniquement avec des huiles végétales,... histoire de s'habituer aussi à la superbe révolution-agricole-et-alimentaire qui s'annonce, elle aussi, et qu'on commence à goûter, par ci, par là....

Ca peut ne rien donner... ou ca peut aussi faire une sorte de grand bond : les gens acceptent, et zou... c'est parti, on ne parle plus que du futur.

Et au fait, dans tout cela, .... l'argent circule,.... mais reviendra-t-il ???
On le saura,... dans le futur.
Pour l'instant, la notion d'argent change,... mais tout va bien.
Et tant qu'on a du Kravail,... y a pas de raison que l'argent ne reviennent pas, un jour.

A+
Les_emails_de_CRI_10




-------- Message transféré --------
Sujet : cri : L'argent : synthèse des notions clés, et deux illustrations flagrantes.
Date : Sat, 8 Oct 2016 15:31:08 +0200
De : adresse_email_de_CRI_10
Pour : adresse_email_de_CRI_10


Hello,

titre complet :
cri : L'argent : synthèse des notions clés, et deux illustrations flagrantes. // cri : Avec l'argent, maintenant, on n'a plus peur de perdre ce qu'on avait ....  // cri : L'argent, un média social et un moyen de travail... ca bouge en septembre 2016 et pour l'année à venir  // cri : si vous avez de l'argent,....  // Fwd: cri : l'argent a toujours été une information.... mais il change de mode de fonctionnement....  //  Fwd: cri : quelques exemples illustrant monnaies-confiance-actions-et-obligations // Fwd: cri : la monnaie n'est plus sous tendue par l'or, ni par les dettes,.... mais par.... les actions en bourse //  Fwd: cri : quelques exemples illustrant le pouvoir de la trace-de-l-argent... et décision de la fed
******************************************************************************************************

Voici une illustration flagrante des notions sur l'argent, qui sont décrites dans les mails, et qui montre à quel point la société et le monde sont en train de changer.

Je commence par faire une petite synthèse des notions clés que j'ai développé au fil des 3 dernières années.

Ces notions sont des constats.
Elles sont "énormes".
c'est tellement énorme .... que je ne vois personne en parler, ou écrire, sur ces notions et sur ces constats que l'on peut faire sur l'argent, ... sauf dans les mails de CRI.

Peut être que certains penseront que ces notions sont fumeuses, pas possible,.... tellement c'est énorme.
et pourtant, dans la suite de ce mail, vous trouverez deux illustrations flagrantes de ces notions.
Ce sont deux constats, dans l'actualité, qui montrent que ces notions sont déjà en place, en train de se dérouler sous nos yeux.

Réciproquement, ... comme visiblement les médias ne savent comment expliquer ce qu'il se passe, là, sous nos yeux,.... ces notions sont intéressantes, puisqu'elles expliquent simplement ce qu'il se passe.


La suite de ce mail du 08/10/2016 est ici :
cri : L'argent : synthèse des notions clés, et deux illustrations flagrantes..




Creative Commons License  "cri : l'argent circule,.... mais reviendra-t-il ??? --- Fwd: Ma thune s'appelle reviens." vous est proposé par les-cris.com sous la licence Creative Commons Attribution-ShareAlike 4.0 International License.

Maj : 03 septembre 2018.

/ Contact

Copyright (c) 2017-2018 Les-CRIs.com, Tous droits réservés

Liens / Powered by w3.css

mon site internet, c-est-moi-qui-l-a-fait !... comme la purée...

Go to top